Tol Orëa, la Terre de l'Aube

Le Ciel est notre Empire ... pour Vaincre ... ou pour Mourir !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Lieu] Cirban Telemna - Le Havre d'Argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle Tol Orëanéen
Eminence Grise
Eminence Grise
avatar

Messages : 824
RPs : 879
Date d'inscription : 30/08/2013
Localisation : Mont Gerikor

MessageSujet: [Lieu] Cirban Telemna - Le Havre d'Argent   Sam 31 Aoû 2013 - 11:34

Le Cirban Telemna ou Havre d'Argent est l'antre secrète des dragons du Mar Luimë, Kaerl de l'Ordre Neutre.

Derrière le Rideau d'Argent que forment les chutes du Ravin Marine, les dragons sont libres de gouter un repos bien mérité en compagnie de leur congénères au sein même des combes du ravin qui marque la frontière du Kaerl. Seul un dragon peut être assez puissant pour supporter toute la pression des chutes d'eau masquant l'entrée, et traverser cette porte naturelle. Cependant, il existe d'autres moyens d'entrer dans le Cirban pour les bipèdes. Les liés pourront se faire inviter par leur dragon pour franchir l'immense cascade, quant aux non-liés, Aspirants et petites gens du Kaerl, ils disposent de nombreuses galeries, percée à même la falaise Nord, dans le prolongement des cavernes. Ces passages secrets s'abouchent dans les souterrains du Kaerl, et il faudrait une carte, un guide, ou bien de la chance pour retrouver ces chemins pédestres pour le Cirban Telemna. La porte principale pour les bipèdes reste néanmoins l'étroit boyau parallèle à la grande cascade.

Une fois entré, quelque soit le chemin, dans le Cirban Telemna, deux possibilités s'offrent à vous. Plongeant à pic sous la terre, les cavernes obscures de Nogrod Nie Sereg ou Cavernes des Larmes de Sang sont le refuge tranquille des dragons à l'âme solitaire... L'ouverture est étroite, guidée par une coulée verticale de lave noire. Le Màr Luimë est construit, en partie, sur des volcans sous-marins, et le Nogrod Nie Sereg est l'abouchement d'une des cheminées fumantes. Si votre lié vous guide dans ce tunnel, le rougeoiement du sol de suie et de roches chauffées sera votre seule source de lumière.

Si, au contraire, vous ne souhaitez pas vous enfoncer dans l'obscurité de la terre et que vous préférez rester à la surface, vous profiterez d'un spectacle de toute beauté: Les Combes de l'Aube, une vallée s'étendant au creux des deux parois formant le Ravin Marine au sommet indiscernable. Resplendissante de verdure, il vous est loisir de vous imaginer de retour à l'air libre, situé pourtant loin au dessus de votre tête. Intrigué par le phénomène qui éclaire si bien ce jardin improbable, vous constatez que c'est des parois que née cette luminosité si douce semblable à une éternelle aube d'été. Des gemmes aux couleurs mordorées tapissent la roche sur les parois du Ravin Marine. Ces mêmes parois aux grottes innombrables et de toutes tailles où aiment à se réfugier les dragons quand une cascade n'en sort pas pour alimenter l'une des deux rivières... D'ailleurs le grondement du Rideau d'Argent, tout à l'heure si impétueux, est désormais réduit à un doux murmure se joignant à ces deux autres cours d'eau serpentant au creux de la vallée pour se rejoindre au fin fond de la combe et se perdre dans les ténèbres dans lesquelles évoluent les dragons aquatiques, cousins des fonds marins...
Mais ce qui capte avant tout votre regard, c'est ce filet de lave qui se faufile, lui aussi dans cette espace paradisiaque où l'herbe, le corail et la roche se côtoient en toute incongruité. Des trois rivières que vous aviez aperçu alors que vous cheminiez dans le tunnel, il n'en subsiste plus qu'une parcourant de part en part la Combe de l'Aube. Ses deux consoeurs sont également présentent mais continuent leur route en sous sol, chauffant ainsi doucement la terre de la vallée. Ainsi, si la température semble un peu trop élevée pour un être humain, elle est en revanche idéale pour les dragons.
Enfin, d'étranges dolomites s'élèvent ça et là, fournissant des observatoires de premiers choix aux dragons les plus vigilants.

Le Cirban Telemna n'est jamais vide. Les Dragons du Màr en ont fait leur sanctuaire, et passent préférentiellement leurs nuits dans ces cavernes chaudes, plutôt que dans les étroites chambres de leurs liés. Chacun peut élire domicile dans les grottes percées sur chaque versant de vallée, il existe tant de cavités qu'il ne s'est jamais produit de rixe de territoire. Pour les rares bipèdes qui pénètre dans le Havre d'Argent, il existe un spectacle qui les plongera à coup sûr dans une extase extraordinaire: le Chant des Dragons.
Plusieurs fois par jour, à l'envie, suivant la saison et l'humeur des dragons présents, la mélopée draconnique envahit l'espace. La plupart des dragons sortent alors de leur tanières, et entonnent en coeur la mélodie lancée par l'un de leur frère. Les plus enthousiastes se lancent dans une chorégraphie complexe au centre de la vallée, sous l'oeil amusé des chanteurs. Il n'existe pas de plus beau spectacle au Màr Luimë.

A cet instant précis, vous regretteriez presque de n'être pas né avec des ailes dans le dos et du feu dans les poumons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.fr
 
[Lieu] Cirban Telemna - Le Havre d'Argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blog de Marc Bazin: Combien d'argent pour «sauver» Haïti ?
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» La salle de l'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Luimë, le Kaerl Englouti :: Cìrban Telemna-
Sauter vers: