Tol Orëa, la Terre de l'Aube

Le Ciel est notre Empire ... pour Vaincre ... ou pour Mourir !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LIEU] Les Tours Joyaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle Tol Orëanéen
Eminence Grise
Eminence Grise
avatar

Messages : 824
RPs : 879
Date d'inscription : 30/08/2013
Localisation : Mont Gerikor

MessageSujet: [LIEU] Les Tours Joyaux   Sam 31 Aoû 2013 - 11:39

Déterminé à connaître jusqu’au moindre recoin de votre nouvelle demeure, vous entreprenez une petite expédition au sein du Mar Luimë…
… Lors de votre arrivée et alors que vous passez l’enceinte de la Haute Cours du Kaerl, vos yeux ne peuvent déjà plus quitter les hauteurs où se dressent fièrement les deux têtes des Tours Joyaux. La Tour de Saphir se trouve à l’extrémité ouest, tandis que la Tour de Diamant se trouve à son exacte opposé, à l’est. Jumelles, les deux Tours se différencient néanmoins en différents points mais révèlent toujours une rigoureuse symétrie.

A l’ouest, la Tour de Saphir s’élève dans son manteau bleu zébré à sa base de diamant, tout comme le pourtour des fenêtres. A l’est, le diamant remplace le saphir et inversement. Empruntent de magie, ces deux tours sont également le point de repère des jours et des nuits. Alors que sur le continent le soleil se lève à l’est, le Tour de Diamant émettra une lueur diaphane qui éclairera plus ou moins intensément durant douze heures la surface du Kaerl et sera relayée, durant douze heures à nouveau, par la Tour de Saphir qui émettra elle, une lueur tout aussi belle mais bien moins aveuglante, le bleu du joyaux tamisant le Kaerl… Derrière elle, La Tour du Cadastre est fidèle aux mouvements des deux lunes de Rhaeg, et en de très rares occasions, les trois Tours viennent à briller de tous leurs éclats !
Les Tours Joyaux telles que les nomment les habitants du Kaerl, abritent en fait les habitations des chevaliers dragons. Comme le reste du Kaerl, les murs sont légèrement translucides mais néanmoins très chaleureux, permettant de voir sans être forcément vu. L’histoire du Mar Luimë a voulu que ces Tours fussent construites afin de séparer hommes et femmes : les premiers résidant dans la Tour de Saphir, les secondes dans celle de Diamant. Mais le temps faisant naître les couples, cet ordre fut rapidement remis en cause et par la suite, les Tours étaient divisées selon que les membres du Kaerl étaient maîtres ou apprentis. Aujourd’hui, les deux ordres sont plus où moins respectés, des apprentis et des maîtres dragons résidants dans n’importe quelle Tour, qu’ils soient filles ou garçons…

Dans les deux Tours, vous notez que les appartements sont relativement semblables. Spacieux, ils offrent tous une vue magnifique sur le reste du Kaerl… A l’intérieur de chaque appartement, il n’y a qu’une seule et vaste pièce partagée sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée est la plus grande et présente vaguement la forme d’un huit. Sept petites marches mènent vers un tapis de coussins moelleux et une table basse où les maîtres des lieux aiment à discuter avec leurs invités. C’est également dans cette pièce que se reposent les dragons sur un tapis de sable d’argent, auprès de leurs dragonniers quand l’envie leur en prend, une façade du mur étant consacré à une porte de belle envergure donnant directement sur le vide vertigineux. La chambre à coucher et, elle, située en haut sur une mezzanine. Entièrement circulaire, tout le mobilier est suspendu et imprime un léger mouvement à chaque fois que vous le toucher. Quoi de plus agréable que de se faire bercer de la sorte avant de s’endormir…

Enfin, en contre bas et visible depuis le rez de chaussée, se trouve la salle de bain. Cette position rebute certains au premier abord qui souffrirait du manque d’intimité, mais un astucieux système de plancher présentant un opaque plus ou moins renforcé vous protège des regards que vous soupçonneriez de se poser sur vous durant vos ablutions… Aucune porte ne sépare les trois pièces.

Refermant la porte de votre futur lieu d’habitation, vous décidez de reprendre votre route et descendez les degrés qui, vous le soupçonnez, doivent vous ramener vers la base des Tours. Cependant, alors que vous atteignez le haut portail des Tours, vous vous apercevez que les marches que vous empruntiez continuent de descendre. Intrigué, vous poursuivez votre route dans leur direction. A force de descendre, vous acquérez la certitude que désormais, vous etes sous le Kaerl. Et vous avez raison ! Vous vous en rendez compte quand soudainement, vous surgissez dans une vaste salle, bien plus gigantesque que ce que vous n’avez jamais vu. Et alors que les marches que vous suiviez jusqu’ici ne bénéficiaient que de la lueur des torches dont seule la flammes guidait vos pas, vous surgissez soudain dans ce vaste espace lumineux, vous permettant de voir par en dessous, tous le Kaerl se trouvant sur vos tête, de la même manière que le sommet des Tours vous permettait d’avoir une vue plongeante !

Reliant les deux Tours Joyaux dans ce seul lieu immense, vous constatez sous vos pieds que le Kaerl est bâtit sur une fine couche d’un sable argenté… Le même qui parsème l’aire d’éclosion plus loin au dessus de vos tête… D’ailleurs en y regardant bien, vous parvenez presque à l’apercevoir cette pièce ! Rien d’étonnant quand on sait que le Kaerl tout entier est source de lumière et de translucidité… Ainsi, vous etes donc arrivé au plus bas du Kaerl, dans les fondations même du Mar Luimë.

C’est dans cette vaste salle sous le Kaerl que les habitants des Tours Joyaux se réunissent pour discuter, se rencontrer mais aussi parfois festoyer en présence des dignitaires du continent et même des autres Kaerls ! Elle sert également de salle d’exercices physique et mental parfois aux chevaliers comme à leurs apprentis. Ses différentes fonctions expliquent pourquoi elle revêt souvent une apparence différente. Mais le plus souvent, elle prend l’allure d’un lieu convivial de réunion entre membre du Mar Luimë, avec tables et banquettes, longues tentures du plus fins tissus et épais tapis venant du bord du monde, longs voilent aux couleurs chatoyantes masquant les baies vitrées parsemant la salle que personne ne nomme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.fr
 
[LIEU] Les Tours Joyaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Les Voies de la Damnation (2) - Les Tours d'Altdorf
» ♣ description du lieu
» Et le château de Tours ?
» Le Carnaval National, aura lieu cette année aux Cayes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Luimë, le Kaerl Englouti :: Les Tours Joyaux-
Sauter vers: