Tol Orëa, la Terre de l'Aube

Le Ciel est notre Empire ... pour Vaincre ... ou pour Mourir !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [LIEU] La Galerie des Miroirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle Tol Orëanéen
Eminence Grise
Eminence Grise
avatar

Messages : 824
RPs : 879
Date d'inscription : 30/08/2013
Localisation : Mont Gerikor

MessageSujet: [LIEU] La Galerie des Miroirs   Sam 31 Aoû 2013 - 11:39

Tous les Kaerls ont une zone d'entraînement. Vous en êtes sûr, vous avez pu le vérifier dans de nombreux volumes de la Flèche du Cadastre. Présent au Kaerl depuis plusieurs mois, cette question commence à vous tarauder, comment ce fait-il que cette zone d'entraînement soit parfaitement absente de toutes les cartes du Màr Luimë? Certes les terrains affilié à l'apprentissage des armes y sont situés, mais sur ce terrain plat, tout au bout du Cirban Telemna, impossible d'y affronter monstres magiques et puissances disparues de Tol Orëa?

Décidé à élucider ce mystère, vous partez en quête, au sein de votre propre Kaerl... Si vous aviez préféré vous référer à un Maître Dragon plus aguerri, sa réponse vous aurait certainement aidé, en tout cas concernant la localisation de cet endroit si particulier. La Galerie des Miroirs, puisque c'est son nom, apparaît dans les sous-sols du Màr Luimë, et uniquement pour celui qui la cherche ardemment!
La porte est d'une simplicité totale par rapport à celles qui mènent aux grandes pièces du Kaerl: on ne la distingue d’une banale porte de placard à balais que par la douzaine de petites écailles d'argent, formant une spirale en son centre.

Vous frissonnez à la vue de ces écailles d'argent, accolées sur le bois. Mais quel âge avait la petite reine qui a offert ainsi sa carapace? En vous approchant, la structure même de ces éclats métalliques change. Leur terne disparait, et les petits miroirs découverts réfléchissent votre visage intrigué. Vous avez trouvé la porte qui mène à la mystérieuse galerie des Miroirs...

Vous avez omis, volontairement peut-être, de questionner un maître au sujet de la Galerie. C'est une erreur, car si vous l'aviez fait, il vous aurait signalé qu'il est tout à fait déconseillé aux Aspirants de s'y rendre, à plus forte raison de s'y rendre... seul. Les Maîtres invitent très rarement leurs protégés à un combat au cœur de la Galerie des Miroirs, c'est bien trop dangereux. Même les Chevaliers Dragons, voulant mettre leur force à l'épreuve ne s'y risque rarement à moins de deux.
Mais n'ayant pas pris le soin de consulter un avis expérimenté, et toute à la joie d'avoir enfin mis la main sur l'endroit que vous cherchiez, vous poussez la porte négligemment.

Oh, bien évidemment, la pièce est loin d'être effrayante! Il ne s'agit ni plus ni moins d'un vaste couloir, peu haut, mais surtout très long, et serpentant d'une façon étrange qui vous masque la sortie. Les dimensions du couloir - et de la porte - ne permettent pas à un dragon de se tenir ici. Ils sont obligés de prendre leur forme humanoïde pour venir aider leur lié, vous aurait dit le maître expérimenté si vous lui aviez posé la question appropriée.
Mais plus que les dimensions et la forme de ce couloir, sa principale particularité, qui vous a bien sur sauté aux yeux en premier: ce sont les miroirs, gigantesques qui couvrent les murs, se réfléchissant les uns dans les autres à l'infini, vous laissant une impression un peu vertigineuse...
Ricanant nerveusement, vous vous dîtes qu'effectivement, vous vous en seriez douté, mais que ça ne va pas vous avancer sur les monstres à combattre...

Puisque le couloir décrit une légère courbe, votre première intention est d'aller chercher la sortie. Courageux, mais pas téméraire tout de même! En vous avançant, pas à pas, vous remarquez qu'en réalité, les miroirs ne vous reflètent absolument pas, mais chacun d'eux présente un paysage, flou, brumeux... Au troisième panneau d'argent, c'est décidé, vous vous arrêtez pour observer de plus près ce curieux phénomène... Si vous aviez eu l'intelligence de demander d'abord, vous sauriez que c'est la dernière chose à faire! Le paysage qui apparaissait dans ce troisième miroir est peut-être présent sur Rhaëg, ou bien ailleurs, nul ne le sait. Mais s'il se reflète dans les miroirs de la galerie, c'est qu'il s'y passe à l'instant un évènement dangereux. Peut-être même extrêmement dangereux!
En vous approchant d'avantage, les filaments de brume s'effilochent, et une plage ensoleillée se dessine plus nettement... La Baie d'Eau Claire? Non non, la courbe de la plage ne correspond pas... Pour mieux voir, vous collez presque votre nez sur ce qui ne ressemble plus du tout à un miroir, mais d'avantage à une fenêtre...

Une sensation glacée vous envahie. Vous ne l'avez pas expérimenté souvent, mais vous savez immédiatement que vous êtes dans le vide glacial de l'Interstice. Deux battements de cœur plus tard, vous tombez à genou dans le sable.
Ce nouvel endroit n'a rien de particulièrement effrayant. Face à la mer, d'un calme parfait. Vous en profiteriez bien pour vous allonger dans le sable et faire une petite sieste... Lorsque vous remarquez qu'un cliquetis presque métallique résonne derrière vous... Jeune aspirant, vous réalisez que vous n'avez même pas pris la précaution de prendre une arme. Vous vous retournez très lentement, pressentant quelque chose que vous n'aimerez pas du tout...
Un crabe d'un bon mètre de haut, mais de deux mètres d'envergure. Cela colle parfaitement avec ce que vous n'aimez pas du tout! Le bruit de ses mandibules agitées est relativement désagréable et vous vous sentez parfaitement dans le rôle de la proie, imposé par votre propre bêtise. Alors que vous ouvrez la bouche pour crier, planté dans sable et paralysé de terreur, une fenêtre s'ouvre dans le ciel, non loin de vous, et un éclair vous saisi par le bras!

Haletant et tremblant. Votre sauveur vous laisse tomber sur le parquet de bois sombre de la Galerie des Miroirs. Votre sauveuse plutôt...



Nienor Del Cirth, l'âme du Kaerl se tient devant vous, pâle et visiblement très en colère. Elle apparaît très rarement, mais porte un œil toujours, vers la Galerie des Miroirs. Elle a à plusieurs reprises tenté de convaincre les Seigneurs et Dame qu'une fermeture de la porte à tous les Aspirants serait nécessaire à la sécurité de tous... Mais pour une raison, intégrante à leur caractère, chacun à refusé, arguant que celui qui prend des risques sans connaissance de cause n'ira pas loin dans la vie, de toute façon. Alors Nienor continue de veiller sur les aventuriers qui tentent le risque d'affronter les mondes de la galerie des miroirs... Elle n'intervient pas souvent, mais la part de lumière de son caractère l'empêche de laisser mourir inutilement de jeunes gens.
Après vous avoir passé un sacré savon, elle disparaît derrière une courbe du couloir.

Vous vous mettez debout, tremblant toujours comme une feuille, et vous vous hâtez de retourner d'où vous venez. La porte n'est pas verrouillée, et vous réalisez que vous auriez mieux fait de jeter un simple coup d'œil pour repartir aussitôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.fr
 
[LIEU] La Galerie des Miroirs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» [Galerie] Smaug.
» Galerie de Cam'
» [galerie]galerie de lorne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Luimë, le Kaerl Englouti :: La Galerie des Miroirs-
Sauter vers: