Tol Orëa, la Terre de l'Aube

Le Ciel est notre Empire ... pour Vaincre ... ou pour Mourir !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Note] Premiers pas en terre ardente...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle Tol Orëanéen
Eminence Grise
Eminence Grise
avatar

Messages : 824
RPs : 879
Date d'inscription : 30/08/2013
Localisation : Mont Gerikor

MessageSujet: [Note] Premiers pas en terre ardente...   Sam 31 Aoû 2013 - 12:16

Vous êtes bien arrivé. Un peu hagard, vous relevez la tête sur cette curieuse place sur laquelle le dragon qui vous a porté s’est posé. Vous balayez d’un regard frénétique cet étrange horizon aux créatures mythiques comme si vous ne vouliez rien louper de ce nouveau monde mais vous êtes conscient que tout est trop extraordinaire pour que votre mémoire imprime chacun des détails. Le Maître qui a chevauché les airs en votre compagnie vous signifie que le Val se trouve au cœur de la cité. Vous l’écoutez à moitié mais lorsqu’il vous hèle, vous le rejoignez d’un pas pressant, impatient de découvrir les restes de ces murs. Vous ne savez pas grand-chose de ce Maître. Est-ce que vous avez bien fait de le suivre ? Le danger pointe le bout de son nez à chacune des ruelles que vous foulez mais votre curiosité ne vous permet pas de douter ni de faire marche arrière. Silencieux, votre hôte vous traîne sur l’une des passerelles reliant le Val aux autres bâtiments imbriqués dans la montagne.

La paroi sombre laisse danser l’éclat de nombreuses torches et vous sentez l’endroit animé. Le Weyr, c’est ainsi qu’il le nomme. Les galeries sont relativement étroites mais l’air y est plus chaud. Vous suivez votre guide vers un étage inférieur, ces cavernes-ci sont réservées aux aspirants. Vous n’êtes pas sur de comprendre mais il semblerait que ce statut vous concerne. A mesure de votre progression, l’odeur vous agresse le nez mêlant transpiration et relent d’urine. En bas des marches, vous découvrez alors qu’il s’agit d’un dortoir. Composé de plusieurs alcôves, il s’articule autour de quelques tables centrales et de larges cheminées. Les autres aspirants vous dévisagent, chacun à leur façon et vous comprenez que rien ne sera facile… Vous auriez bien essayé de négocier une meilleure couche, mais le Maître se montre ferme et définitif et vous êtes trop fatigué pour batailler d’avantage…  

Le lendemain matin, vos camarades de chambrée se pressent, vous ne savez trop quoi faire et finissez par les suivre. Vous vous étiez préparé au pire, même si vous imaginiez difficilement un lieu plus désagréable que ces couches pouilleuses mais contre toute attente, vous regagnez une esplanade à moitié découverte où les vapeurs parfumées vous enivrent de plaisir. Les bassins Ignés, creusés à même la roche, accueillent de leurs eaux naturellement chaudes tous les membres de l’Ordre de tous rangs confondus. Vous remarquez quelques alcôves plus privés mais les aspirants ne vous attendent pas pour commencer leurs ablutions, vous reviendrez, vous en êtes certain mais pour l’heure, il vous faut vous débarrasser de cette odeur qui a imprégné vos vêtements.

Une fois paré à affronter votre nouveau quotidien, vous réagissez à l’équipe qui vous a traîné jusqu’ici et qui évoque leurs estomacs. Vous réalisez soudain que ça fait presque deux jours que vous n’avez pas mangé. Vous empruntez alors une des passerelles du Val et vous engouffrez dans un autre flanc de montagne : Le Mahalma. Les longs couloirs mêlent grandeur et prestige, les effluves vous portent alors dans une grande salle disposée en réfectoire ou de longues tables organisées n’attendent plus que vous. Le Maître qui vous a conduit sur cette terre mange à une autre table et ne vous adresse pas même un regard. Cela vous laisse perplexe mais vous comprenez que votre place n’est pas sur la chaise à ses côtés. Un garde s’approche alors, prétextant ne jamais vous avoir vu et vous demande de donner votre nom et de signer d’une croix si vous ne savez pas écrire... Vous avez trop faim pour le faire attendre et vous vous exécutez.

Cela fait trois jours que vous êtes arrivé et perdu, personne ne vous adresse la parole et vous sentez qu’on vous observe avec de plus en plus de méfiance, comme si vous n’étiez qu’un traître. Quelques hommes vous ont cherché querelle mais vous avez réussi à vous en tirer. Le Maître devait sentir que les ennuis allaient arriver car il vous a retrouvé et vous conduit à présent devant les autorités du Kaerl. Vous pensez d’abord avoir fauté mais vous entendez bien qu’il s’agit d’un moment important pour votre destinée, il vous a même porté de nouveaux vêtements et vous affirme que vous êtes prêt.

Est-ce de la peur ou de l’impatience ? L’émotion vous porte sur deux jambes un peu fébriles et dans l’autre aile du Mahalma, une lourde porte gardée s’ouvre devant vous. Il y a là de nombreux gardes, vous savez que de cet instant découlera votre avenir. Votre regard se pose sur une femme installée dans un siège presque trop grand pour elle puis sur un homme assis à ses côtés portant un verre à la liqueur ambrée jusqu’à ses lèvres. Le Maître vous a soufflé que la Dame n’aimait pas les insolents et que le Second ne se répétait pas. Vous tentez de cerner en quoi cela peut vous importer mais déjà, la voix de l’ondine s’élève, froide et implacable:

- Ton nom. Vous lui donnez sans hésiter.

-Tu as été choisi par les Dieux pour entrer dans ce nouveau monde alors saches que ton cœur revient à présent à notre Màr Tàralöm. Notre royaume a l’esprit vif et la passion ardente, te crois-tu digne de lui ? Si tu es là, devant moi, c’est que tu aspires à rejoindre l’Ordre draconique de l’Ombre et même si tu n’en es pas encore certain, c’est ta destinée qui te porte jusqu’ici, n’en doute point !

Elle avait appuyé son ton, intransigeante. Vous n’osez pas répondre et cela vaut mieux car elle n’avait pas fini.

- Avoir le don ne fait pas tout et tu devras te montrer digne de nos enseignements pour t’élever et faire honneur aux tiens.

Vous essayez de comprendre la portée de tous ces mots mais le visage ravagé de cette ondine vous inquiète bien plus que ces quelques bavardages.

-Aspirant ! La voix du Second retentit, bruyante et menaçante.

-A genoux devant ta Dame ! Prête allégeance au Màr Tàralöm! Initiative, Puissance et Volonté seront les valeurs de ta nouvelle existence !

Il vous cite alors les commandements que vous tenez à répéter…

-Tu n’auras foi qu’en la gloire de ton Kaerl et l’œil bienveillant de Flarmya et tu observeras alors tous ses commandements. Tu respecteras et serviras ta Dame et son ministère. Tu protégeras ton royaume et défendras tes frères. Tu aimeras cette nouvelle terre de renaissance et ne doutera jamais de sa suprématie. Tu ne fuiras jamais devant l’ennemi et combattras les infidèles avec acharnement et initiative. Tu n’engageras pas la parole de ton Kaerl par ta simple voix. Tu n’useras jamais du mensonge envers les tiens sauf si tu défends la cause plus juste de ta Dame. Tu seras toujours attentif et méfiant face à la ruse de l’ennemi. Ton épée sera toujours juste tant qu’elle servira son Màr. Tu défendras tes intérêts car d’eux, découlent ceux de ton Kaerl.

Le Seigneur actuel est Alauwyr Iskuvar


>>>> Précisions HRP, cliquez-moi dessus <<<<:
 

Cher nouveau venu, voici une trame proposée pour votre arrivée en terre ardente, pour que vous soyez reconnu comme membre de l’Ordre. Elle est tout à fait adaptable aux particularités de votre personnage, elle cherche surtout à vous guider dans vos premiers pas. Le Maître qui vous conduit au Kaerl (dans cette trame) n’est pas forcément le Maître définitif pour votre formation (tout dépend de votre histoire initiale). Si vous avez un Maître joueur, il pourra lors de votre présentation devant la Dame et le Second, intervenir pour s’engager à vous prendre sous son aile (N’hésitez pas à lui soumettre votre version de la trame pour qu’il s’y inclue peut-être avant).

Rendez-vous au Mahalma pour embrasser votre nouvelle existence!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tol-orea.xooit.fr
 
[Note] Premiers pas en terre ardente...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premiers pas en terre civilisée [Libre; Amrod, Calion]
» Les 100 premiers jours du gouvernement vus par...
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Les 100 premiers jours du president Preval vus par les media

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Tàralöm, le Kaerl Ardent :: Le Mahalma-
Sauter vers: