Partagez
 

 Mémoires de la Dame Dragon

Aller en bas 
AuteurMessage
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 223
RPs : 36
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 16:23

oO° Avant toute chose ... Dame du Kaerl : premières années. °Oo

- FICHE DE PRÉSENTATION -

Theme Song :
After the Fall - Two Steps From Hell


Mémoires de la Dame Dragon Heryn-elemental-arabesque-532cfae
Heryn Amlug a écrit:
- Extrait des Mémoires de Heryn Amlug -

« A l'instant où j'écris ces lignes, j'ai été couronnée Dame du Kaerl depuis à peine quelques heures … Dame du Kaerl ? Comment tout cela a-t-il pu en arriver là ? Parviens-tu à y croire, à comprendre comment l'impensable s'est produit, Rintrah ? La voilà qui me répond d'un grondement mi attristé mi dédaigneux. Au final, sa vie ne subira pas d'autres changements radicaux que ceux que nous avons déjà traversé : elle reste une Reine Dorée du Màr, avec son honneur et sa dignité … J'ai fui une guerre pour en rencontrer une autre … Quelle tristesse.

Que ne puis-je retourner un an dans le passé, quand tout allait encore bien … Logain de Dalneÿs, mon père adoptif, que je regretterais toujours, était décédé à la suite d'une longue convalescence, mais Jasdrian, son fils, lui avait succédé, et régnait brillamment sur la citadelle et ses habitants. Il avait choisi Anatheo, son ami de toujours, pour devenir son Second. Quant à moi, dernier membre de ce curieux trio, je poursuivais ma vie tranquillement, veillant sur ma relation avec Jasdrian. De part mon adoption, j'étais devenue une membre à part entière de la Maison Dalneÿs, mais d'un rang somme toute mineur. La Guerre était sur le point de se terminer, et le soleil brillait de mille feux sur le Kaerl. Hélas, brutalement Jasdrian tomba malade, atteint d'un mal se révéla étrangement incurable. Même les meilleurs soins de Nalesean ne purent le sauver, alors même que nous avions décidé de nous unir devant les Dieux. Tu me manques tellement, ta présence confiante et la chaleur de tes bras me paraissaient choses immuables …

Avec la mort d'Anatheo lors des Epreuves précédant le couronnement, il en est pour murmurer que j'aurai forcé le Destin pour accéder au trône. Moi, une meurtrière cupide ? Rien que l'idée me révulse toute entière ! Nous étions bien loin de l'attitude noble et policée des gens du Màr, quand nous sommes arrivées, Rintrah et moi, enfants sauvages du désert de Kimenia, malgré notre éducation au Weyr. Tout ce que nous sommes maintenant, notre statut, nous le devons à Jasdrian, et à son entourage. Nalesean, vieil ami de la famille, Galërean son fils, adopté tout comme moi, le Seigneur Logain, Anatheo, Dara et bien d'autres encore …

Pourquoi n'est-ce pas toi, mon amie, qui fut désignée par les Epreuves comme réunissant toutes les valeurs du Kaerl Céleste ? Après tout, tu faisais partie de la noble Maison Amberle depuis ton Empreinte avec la Dorée Nyssath. A moins que peut-être, le Kaerl n'ait eu besoin de la poigne ferme d'un Galastden pour lui faire redresser la tête. Kieran, jeune homme calme et impassible, n'était-il pas un candidat plus probable que moi, malgré ses défauts que Jasdrian se plaisait à pointer du doigt ? Devenu Seigneur, tu aurais sans aucun doute pu l'épouser, toi qui l'apprécie tant … La Maison Dalneÿs, quant à elle, se serait inclinée humblement, et aurait léché ses plaies dans l'ombre, en attendant un prochain jour de gloire.

Seulement, la réalité est autre : mourant, désirant déclarer son amour pour moi sans m'enchainer à son fantôme, Jasdrian me nomma Héritière de la Maison Dalneÿs, rang qui m'aurait échu si je l'avais épousé … Anatheo quant à lui est mort pour que je puisse vivre, (expiant ainsi ses fautes ?), dans ce monde onirique où Maeglin, le Gardien, nous avait plongé. Et malgré leur talent - à moins qu'il ne s'agisse de tricherie et que les Dieux aient récompensé les justes - les autres Elus ne parvinrent à accomplir les trois Epreuves que loin derrière moi.

Me voilà à présent Dame du Kaerl, alors qu'un vent de méfiance souffle sur le Màr Menel. Je ne suis pas née sur Rhaëg, ni sur Tol Orëa, mais dans une sorte de … monde parallèle, Pand'Ore. Nous vivions paisiblement, en quasi autarcie au Weyr de Kimenia, jusqu'à ce que les échos de la guerre ne parviennent jusqu'à nous. Les Einors s'étaient depuis longtemps mêlés aux autres peuples, et ceux qu'on appelait les Valherus sur Rhaëg n'avaient jamais existé, ni n'avaient jamais ravagé leur monde ! Ironiquement, cela n'empêcha pas les hommes de Pand'Ore de suivre les passions qui embrasaient leur coeur, à l'instar des Valherus, et d'en vouloir plus, toujours plus, poussés par une soif de conquête et de pouvoir inextinguible, comme devenus sourds à toute raison.

Mon arrivée surprenante au Màr Menel, et la mort qui semble invariablement frapper les gens que j'aime, attisent inévitablement la suspicion … Logain y avait mis bon terme, mais sa disparition, et bien plus encore celle de mon bien aimé ne fit qu'apporter de l'eau à leur moulin. Nul ne le prononce, mais on m'accuse de traitrise, du duplicité. Cela ne fait que déstabiliser plus encore notre beau Kaerl. Il est temps pour moi de faire mes preuves, et de leur montrer que je suis digne de la charge qu'on m'a confié. Ma première tâche sera de ramener la paix sur le continent. Il a bien trop saigné, et perdu bien trop d'hommes et de femmes de valeur. Tant de vies brisées, de familles séparées … Nous devons désormais ranger nos lames, cela n'a que trop duré ! »


Participants : Les Seigneurs des trois Kaerls et quelques uns de leurs Aspirants.
         
Au Manoir d'Ael Alfirin, au bord du Lac Immortel, quelques après ma douloureuse accession au trône du Màr Menel, je décidai de rassembler en un même endroit les meilleurs membres de chacun des trois Ordres, et ce afin d'établir de nouveaux traités garantissant la paix sur Tol Orëa. Mais peine perdue, car malgré toute la diplomatie dont je fis preuve et l'aide que m'apporta Meilan-Lavok, Seigneur-Gardien du Manoir, Salvedaen Arkalin, Maitre de l'Ordre Draconique d'Ombre, n'entendait pas abandonner ses projets de conquête. Une paix quelque peu précaire fut tout de même conclue entre le Kaerl Céleste et le Kaerl Englouti, tandis que le Kaerl Ardent se déclarait officiellement ennemi des deux autres Ordres. Je garde un sentiment mitigé de cette journée. Il y eut malheureusement beaucoup de tensions aussi inutiles qu'inévitables. Mes rêves d'unification du continent ont très rapidement volé en fumée, rattrapés par une réalité qui ne laissait apparemment pas de place à de telles choses. Une époque sombre s'annonce, mais je ne perds pas espoir. Flarmya veille sur nous tous, bons comme mauvais, sans distinction aucune, et c'est pour moi le signe que nous ne sommes pas fait pour nous entredéchirer.

Participants : Heryn, et Siegfried Galldheim (Aspirant)
     
Alors que Rintrah et moi survolions le continent nordique, Vaendark, dans l'espoir de pouvoir comprendre comment les évènements avaient pu dégénérer ainsi au Manoir, nous fîmes la rencontre d'un chevalier errant dénommé Siegfried. Jeune personne qui se révéla bien vite dotée du Don, ainsi que, à ma grande surprise, détenteur d'une épée sanguinaire et d'un heaume maudit qu'il ne pouvait enlever. Après quelques aventures imprévues et une confrontation avec son passé (bien déterminé à le tuer), nous pûmes enfin nous envoler vers le Màr Menel, où le jeune homme pourrait démarrer son apprentissage.

Participants : Heryn, Siegfried Galldheim (Aspirant), Iöri (Aspirante), Yaggsil Galadorn (alors Aspirant)    

Après toutes ces émotions, rien de tel qu'un bon repas ! Dès mon arrivée, je fus accueillie par le Gardien du Màr Menel, qui me fit part de l'inquiétude des Maitres Dragons à la suite de ma disparition inopinée. Je le renvoyais aimablement, lui indiquant que le temps viendrait pour discuter de tout cela, et lui demandant de faire le nécessaire pour que soit organisé un banquet de bienvenue pour Siegfried.

Participants : Iöri, et Yaggsil (Candidats à l'Empreinte)

La nouvelle génération d'Aspirant a bien évolué, et désormais est venue l'heure pour eux de se confronter avec leur destin. C'est l'heure de vérité ! J'étais très fière d'eux ce jour là, et très émue aussi, de les voir s'avancer bravement face aux oeufs en train de se craqueler. Différentes expressions étaient lisibles sur leur visage, mais aucun, j'en suis certaine, ne s'attendait à la vague de bonheur pure qui allait les frapper au moment de leur Empreinte. Les uns après les uns, ils firent connaissance avec leur Liés, et se relevèrent, proclamant le nom des nouveaux-nés à l'assemblée. Les Sables croulaient sous les applaudissement, les cris de joie, et les viva ... Un moment magique que je n'oublierais pas.

Participants : Heryn, Llewelyn Nemeryan et Alzaroth Draconigena (alors Aspirants)

Où le Hasard (ou peut être est-ce le Destin ?) fait bien les choses : C'était par un tiède jour de printemps. Je revenais d'une incursion sur les continents extérieurs avec Rintrah, m'offrant le plaisir d'un retour en vol normal en compagnie de mon âme soeur ... C'est à la Baie d'Eau-Claire que je fis la rencontre de deux personnalités fortes -- qui allaient devenir quelques mois plus tard les hommes les plus importants de leur Ordre après leur Seigneur -- engagées dans une confrontation amicale de leur idéaux. Ils se nommaient Llewelyn et Alzaroth, et appartenaient tout deux à des Kaerls différents. Me faisant ingénument passer pour autre que j'étais, je m'immisçais dans leur conversation, juste pour le plaisir de faire enrager le sang-mêlé ardent, qui faisait montre d'une arrogance bien trop marquée. Là encore, ce fut un instant très particulier. Où les membres des trois Ordres discutèrent dans une paix relative ...

Participants : Heryn, Darweel (Dame du Kaerl Englouti) et Kamil (Aspirante)

Partie pour récupérer une Aspirante larguée aux Chutes, je m'aperçus rapidement que Darweel, Maitresse de l'Ordre Draconique Neutre, accompagnée de ses deux compagnons, m'avait devancée. S'ensuivit un bref échange tripartite, sur un ton mi-figue mi-raisin, avant que je ne ramène la jeune métamorphe à la demeure céleste qui allait devenir sienne.

Participants : Heryn, Darweel, Llewelyn (Chevalier Dragon), Yaggsil (Chevalier Dragon), Rubis Metherlance (Candidate à l'Empreinte), Mozalhrwek Zeneth (Aspirant), Siegfried Galldheim (Aspirant)

Voici encore un moment aussi dur que mémorable. Les évènements qui s'y sont déroulés sont arrivés si vites, et leur enchainement est si complexe, que je ne sais par où commencer. Le personnage central de cette terrible journée est Rubis Metherlance, la jeune Aspirante Neutre. Souvenez-vous, celle là même dont j'ai dit que son destin avait été scellé par sa découverte dans la Bibliothèque du Manoir.
Ce jour là  aurait du être un jour de liesse et de réjouissance, car le jour où la couvée de l'Argentée Rakauth allait éclore. Rubis était une enfant difficile, au caractère instable et chaotique. Seulement, et hélas pour nous, c'était également une magicienne puissance et une Aspirante très prometteuse.
Ce jour là était le jour de son Empreinte. Ou plutôt aurait du être. Car au moment de se lier avec la toute jeune argentée qui l'avait choisie, quelque chose ne se déroula pas comme il le fallait. L'Empreinte ne se fit pas, alors que les deux âmes étaient faites l'une pour l'autre.
Ce jour là, alors que le Màr Luimë pleurait la mort de la dragonette, Rubis s'enfuit, fauchant sur son passage la vie d'un de ses jeunes camarades. La détresse du Kaerl Englouti fut ressentie à travers tout Tol Orëa, aussi bien au Kaerl Céleste, où je me trouvais, qu'au Kaerl Ardent. Pour moi, la décision fut vite prise. Il me fallait rejoindre Rubis par tout les moyens, pour tenter de la faire revenir sur le droit chemin. Une ombre couvrait peu à peu son esprit, et je m'en sentais en partie responsable. Si seulement j'avais su ... J'emmenais dans mon sillage deux de mes meilleurs membres : Yaggsil, alors Chevalier, et Siegfried, toujours Aspirant.
Ce jour là fut un jour de confrontation inter-ordre : Darweel entendait bien punir comme il se devait la jeune Humaine parjure à son Ordre. Mais même si toute cette affaire ne me concernait pas, je ne pouvais pas décemment la laisser faire ... Malheureusement, toute cette tension ne servit qu'à faire disjoncter Rubis plus vite : dégainant une lame cachée, elle la jeta sur moi, provoquant indirectement ma chute du haut de la falaise où nous nous tenions. Aussi incroyable que cela puisse paraitre, elle saisit ma main désespérément tendue, et sans que je ne puisse rien y faire, je l'entrainais avec moi vers la mer paisible, et les rochers en contrebas. Il est heureux que Rintrah veille sur moi depuis sa naissance, sans quoi je ne serais certainement plus de ce monde ... Comme Rubis aujourd'hui.

Participants : Heryn, et Siegfried Galldheim (Aspirant)

Où les révélations s'enchainent, et où l'on apprend la véritable nature de Fenrir, l'esprit piégé dans l'épée de Siegfried. Mon pauvre Aspirant ... Quand j'y repense ... D'une certaine façon, les choses qu'il a appris ce jour là aurait mieux fait de rester secrètes. Quel dégoût de lui même il conçut à sa sortie du Labyrinthe ... Je regrette d'avoir du le brusquer alors qu'il était déjà si mal en point, mais il le fallait, afin qu'il ne sombre pas dans cet état de renfermement caractéristique des trop grands chocs émotionnels. J'ai des frissons quand je repense à la puissance qu'a pu développer Fenrir en se servant du Nexus. Tu avais raison, sa place n'était pas parmi nous, mais sur un plan bien plus élevé ... Ou bien plus profond ...

Participants : Heryn, et Isobel (Aspirante)

Parties une nouvelle fois en Quête sur les continents extérieurs, Rintrah et moi fîmes la rencontre d'une jeune Humaine, chez qui notre apparition provoqua une grande émotion : "je vous attendais !" s'écria-t-elle en nous voyant. Nous apprîmes au fil de la discussion qu'elle était justement partie en pélerinage depuis Liber à la recherche des Dragons. Liber, la Grande Biliothèque, une sorte d'Ordre de littéraires spécialisés dans la recherche de livres rares. Je ne l'ai à ce jour jamais visité, mais je suis certaine qu'il regorge de connaissances très utiles. En s'adressant à l'enthousiaste demoiselle sans préavis, Rin fit de ce jour là, certainement le plus beau de toute la vie de la nouvelle Aspirante.

Participants : Heryn et Llewelyn Nemeryan (Second du Màr Luimë).

Rencontre atypique, au coeur du désert, sur les traces de Meemaw, mon lézard de feu. Un après midi certainement placé sous la bénédiction de Mystra, la Déesse, où je retrouvais une personnalité précédemment rencontrée à la Baie d'Eau-Claire, et ce par deux fois. Llewelyn Nemeryan ! Il avait bien changé depuis la première fois, où tout fraichement arrivé, il s'était mesuré dans une joute verbale amicale à Alzaroth. Moins méfiant (imperceptible mais véridique !), et un rien plus assuré. Mais surtout, il était accompagné par une gracieuse Dragonne Noire, dénommée Nemrod. Le fait qu'il ait été Lié à une femelle fut des plus évocateur pour moi, mais là n'est pas le sujet. Nous nous rencontrâmes donc devant un ancien temple de Mystra, moi recherchant un lézard bronze fugueur, et lui, qui sait ?, venant peut être chercher un peu de réconfort dans ce lieu chargé de majesté. Comme un pseudo retour aux sources, en quelque sorte. Encore un moment des plus spécial, mais également assez étrange, où l'on vit la Dame du Màr Menel se placer humblement entre les mains (c'est une métaphore bien sûr !) du Second -- bien que j'ignorais son rang à ce moment là -- du Màr Luimë. Il me guida en toute confiance à travers les dédales de son passé, si je puis dire, jusqu'au Naos, coeur du Temple, tandis que Rintrah restait au dehors en compagnie de Nemrod.
Là nous retrouvâmes Meemaw, bien sûr, mais également l'objet de ma présence dans le désert : une couvée de Lézards de Feu ! Sans doute est-ce le Destin qui fit qu'à ce moment précis, dérangés par notre présence, la jeune mère, une Lézarde Dorée, s'agita, et fit basculer un des oeufs, qui chuta au sol avant de commencer à se craqueler. Peut être ne savait il pas ce qui allait se passer, mais avant que je ne puisse émettre le moindre avertissement, Llewelyn avait déjà recueilli l'oeuf échappé au creux de ses mains ... Où une petite reine acheva d'éclore ! C'est ainsi que désormais, une infirme partie de l'honneur du Màr Menel se trouve en possession de l'homme le plus puissant du Màr Luimë. Un signe positif pour une future entente entre Kaerls, je le souhaite de tout mon coeur. Nous nous reverrons, sans doute ...

Participants : Heryn, Sheel Lyr (Aspirant)

Encore une fois, ainsi qu'il se doit, me voilà octroyée la formation d'un nouvel aspirant, un jeune garçon silencieux répondant au nom de Sheel Lyr. Son attitude méfiante envers les dragons et son nouveau foyer n'est pas sans me causer soucis, me rappelant peut-être inconsciemment comment se comportait Rubis, à ses débuts. Et la fin qu'elle connut malgré nos efforts conjugués n'a rien d'enviable ... C'est ainsi que je me retrouve à l'observer, étudiant son manège avec son faucon apprivoisé, essayant de le comprendre. Alors qu'il disparait soudain dans les ruelles du Màr, me semant sans le vouloir, je finis par retomber sur lui aux Thermes. Amusée par la découverte, je tente de lier connaissance et amitié avec lui, avant de commencer son apprentissage.


Dernière édition par Heryn Amlug le Jeu 28 Fév 2019 - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 223
RPs : 36
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Re: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 16:26

oO° Suite des pérégrinations de la Dame : des hauts et des bas. °Oo

Theme Song :
Foutain of Life - Two Steps From Hell


Mémoires de la Dame Dragon Heryn-vava-arabesques-a477f8

Participants : Heryn, Serys Ashkevron (Maitre Dragon)

Où l'on rentre chez soi, et est confronté à son passé ... Ayant appris le retour imminent au Màr Menel de Li'sa'eer, le Maitre Bronze, après 3 ans d'absence, je me préparais à aller l'accueillir. De nombreuses questions furent posées, nécessitant des réponses les plus complètes possibles ...  Bien mystérieux se présentait-il, amnésique ayant partiellement recouvré la mémoire, mais ne souhaitant pas encore partager ses douloureux souvenirs. Cette rencontre irréelle finit par aboutir, je crois, à une sorte d'alliance entre nous deux. Je lui assurais ma protection, en échange de quoi il se mettait à mon service. En me l'attachant malgré son âme torturée, je pensais gagner un homme de valeur. Car, malgré la méfiance qu'il allait inévitablement - et logiquement ! - rencontrer de la part de ses pairs, quelque chose me poussait inconsciemment à lui faire confiance. A raison ... Ou à tort.

Participants : Heryn, Alyin (alors Candidate à l'Empreinte), Aube Del'Aza (alors Aspirant)

Plus d'un an après la précédente Eclosion, enfin, le chant des dragons ébranle à nouveau les murs du Màr Menel. Enfin ! Nyssath a fait retentir son appel dans toutes les âmes des Maitres Dragons et de leurs liés : qu'ils préviennent leurs Aspirants, et les présentent sur les sables ! Et si l'on s'en tient aux faits attendus, ce jour aurait du être dédié à la liesse et aux réjouissances, ainsi qu'à une nouvelle promotion de Chevaliers Dragons, fierté du Kaerl ... Hélas ... Alyin, l'Aspirante de Doran, une pâle Neishaane, devait semer impitoyablement le trouble dans les esprits et les coeurs.
Mue par un sentiment indéfinissable, âpre mélange de peur et d'orgueil, elle semblait espérer de se voir honorée par une petite Reine. Mais pour elle, les Dieux en avaient décidé autrement : objet d'une étrange course de vitesse entre deux dragonnettes, l'une arborant l'or de sa mère, l'autre un blanc crèmeux, la Neishaane se trouvait être choix absolu de cette opiniâtre Blanche. Laquelle devait se retrouver rapidement désenchantée en rencontrant le regard de sa future Liée, dont elle avait détourné sa soeur Dorée : désintérêt, déception, reproches insidieux. Impossible ironie du Destin, que devait donc se reproduire la tragédie de Rubis au sein de mon propre Kaerl ? Cette enfant allait-elle repousser celle qui lui offrait pourtant tout son être ? Hélas ...
Malgré l'irréalisme criant de cette idée, Alyin refusa la Blanche, qui, éperdue de honte et de douleur, lui tourna le dos. Trop tard, bien trop tard la Neishaane tenta-t-elle de retenir sa Liée. Pis encore, elle alla jusqu'à mentir ouvertement - comme me le confirmèrent alors Nyssath et Rintrah - et à clamer à l'assemblée réunie que nous l'avions dupée, et qu'elle ne possédait pas le Don ! Incapable de faire taire la colère et le désarroi profond qui m'embrasaient, je m'élevais, pour barrer la route à la jeune fille éplorée et en larmes. Elle ne laisserait pas se reproduire une nouvelle fois ce qui avait causé la perte d'une enfant. En quelques phrases, je la mis face à la réalité. Elle devait reconnaitre ses fautes et présenter des excuses à sa Liée. Rintrah parvint miraculeusement à dénicher cette dernière, enfouie dans les sables, prête à mourir, et malgré les protestations, je ne les laissais pas partir sans qu'Alyin ne me donne son nom. Dealra. Cruel destin ! Forte d'une détermination inflexible, je lui annonçai alors qu'elle serait, durant une durée indéterminée, à nouveau sous la tutelle d'un Maitre Dragon, jusqu'à ce qu'on ait de sa part preuve de mâturité et de l'acceptation de leur lien. Li'sa'eer me paraissait le candidat idéal pour remplir ce rôle ... Noble et endurci, cet homme rigoureux saurait discipliner l'orgueil de la jeunesse ... Hélas ...
Dans le tourbillon d'émotions qui avait déferlé, j'en avais oublié de m'inquiéter du devenir des autres oeufs ... Quelle tristesse. L'un d'entre eux restait inerte entre les pattes d'une Nyssath peinée. Sans la présence inattendue d'Aube, mon adorable pupille, je me serais sans doute inutilement épanchée en pleurs nerveux sur les Sables qui se vidaient petit à petit. Ses paroles et sa douce innocence agirent comme un baume sur mon esprit électrisé. Mais le plus étrange reste à venir : au contact de la petite main de l'androgyne, l'oeuf qu'on pensait sans vie s'agita faiblement, comme en réponse. Après quelques minutes d'acharné combat, il révéla une jolie dragonnette bleue, qui posa un regard d'amour sur Aube. Aela. Son nom le confirmait : avait eu lieu une empreinte inattendue, et des plus émouvantes !

Participants : Heryn, Alyin (Chevalière Dragon), PNJ : Ehsan et Kieran de Galastden, Nalesean de Dalneÿs (Maitres Dragons).

Lendemain de l'Eclosion mouvementée de la couvée de Nyssath. Inconsciente des ruminations tourmentées et des désirs de fuite de cette incompréhensible Neishaane, je me rendais, après une nuit peu reposante, à la salle de réunion de l'Amphithéâtre, où Nalesean avait requis ma présence, arguant d'un sujet urgent. Quelle ne fut pas ma surprise en m'apercevant qu'en plus de Nalesean, mon Patriarche au sein de la Maison Dalneÿs, et d'Ehsan, Patriarche de la Maison Galastden, se trouvait également l'Héritier de cette dernière : Kieran. Bel homme malgré son impassibilité troublante, je ne l'avais jusque là que très peu côtoyé, mais je savais en revanche qu'il avait été éduqué par un redoutable Maitre : Ehsan. Pour avoir beaucoup entendu parlé de lui et son brillant pupille, je ne le connaissais pas en dehors de nos rapports politiques lors des Conseils. La proposition qui devait être là ne devait pas manquer de soulever beaucoup d'interrogations en moi. Sous des dehors faussement conciliants, le sage Elfe souleva un point qui revenait périodiquement depuis ma montée sur le trône : ma légitimité, et mon accession au pouvoir.
Ainsi les Galastden et leurs suivants murmuraient toujours à ce sujet ... Serrant les dents, j'écoutais la suite du réquisitoire avec un calme relatif, tout en observant Kieran. Ehsan et Nalesean s'étaient mis d'accord sur la meilleure chose à faire pour stabiliser la situation au Kaerl : une union entre leurs deux Maisons, et plus précisément entre moi et Kieran. Ses troublantes prunelles d'émeraude me scrutait, sans doute à la recherche d'indices sur ma réaction, Nalesean semblant craindre une explosion. De quoi ? De rire ? De colère ? Je ne saurais le dire. Alors que la perspective de passer ma vie aux côtés de cet homme que je ne connaissais pas venait remplacer mes interrogations sur Alyin par d'autres plus ... terre à terres, la réalité me ramena brutalement à elle ... M'offrant ainsi la possibilité de repousser ma décision à plus tard, malgré le bon sens et les bénéfices apparents d'une telle union.
Un Aspirant vint à moi, interrompant la réunion, m'annonçant que la Neishaane tout comme le Maitre Li'sa'eer étaient introuvables. Les soupçons ne tardèrent pas à éclater : enfuis ? Disparus ? Ensembles ? Impossible ! Alors, semblant même surprendre son mentor en agissant ainsi, Kieran se proposa pour partir à la recherche des "traitres" fuyards, à la tête d'une petite escadrille. Prête à refuser, ce n'est qu'en pensant aux implications de la disparition simultanée de deux membres de l'Ordre ayant défrayé les chroniques, que je vis cette opportunité unique d'en finir au plus vite avec cette histoire. Du moins le pensais-je ...

Participants : Heryn, PNJ : Kieran de Galastden, et membres des trois Kaerls, tous rangs confondus.

{NB : Certains évènements décrits ici n'ont pas pu être joués du fait de la disparition des joueurs concernés.} Cette nuit là devait être dédiée à la fête et au divertissement : le grand Bal réunissait les trois Kaerls pour louer la naissance des Dragons. Vêtus de leurs plus beaux atours et bien sûr masqués comme le voulait la tradition, nombreux étaient les gens, quel que soit leur rang, à avoir répondu présents. J'y étais également, invitée par Kieran. Après de longs mois à sillonner le continent à la recherche d'Alyin, cherchant à récolter des informations, il semblait fatigué, comme changé. En y réfléchissant, il était plus homme d'action que de vaines paroles, malgré son excellente éducation en la matière : cette "chasse" n'était-elle pas à ses yeux un moyen de se détacher temporairement du poids d'une politique qui lui déplaisait ? Cavalière désignée de Seldryn, le Bronze de Kieran, puisque ma facétieuse Rintrah m'avait dérobé mon hypothétique fiancé, nous nous fondîmes avec une certaine insouciance au sein des invités.
Là je rencontrais un Elfe que je connaissais bien : Elswyn Slytersin, Ardent qui avait été retenu longuement au Kaerl, accusé d'avoir massacré un groupe de Célestes. A l'issu de son procès, son innocence prouvée, après une longue délibération et le serment de ne jamais revenir sur les lieux, il avait été libéré, bien qu'à contre-coeur pour certains. Élégant et cultivé, il me proposa une danse. Peut-être légèrement rendu ivre tant par l'alcool qu'il avait absorbé que par l'épuisement qui le tenaillait, échappant aux paroles apaisantes de son Lié, Kieran avait alors fondu sur nous. Dans sa soudaine colère, son poing était allé heurter la mâchoire d'Elswyn, grondant à l'encontre de celui qui osait poser ses mains souillées sur la Dame du Màr Menel ... Surprenante réaction, qui lui fit récolter en récompense une arcade sourcilière ensanglantée. Se sentait-il investi d'une quelconque mission de protection de mon honneur ? Touchée et irritée à la fois, je l'entrainais à l'écart pour lui parler, seule à seul, laissant Seldryn en compagnie de Rintrah. Sans doute honteux de son attitude, Kieran se laissa faire sans mot dire. Je commençais petit à petit à découvrir un homme complexe, aux émotions bien plus profondes qu'il n'y laissait paraitre. Il semble exercer un contrôle si rigide sur son image, ce que je ne parviens pas à comprendre ...
Tandis que Rintrah faisait ses propres découvertes déplaisantes - Jahl'Reai, alias Fenrir, ce démon, comment avait-il obtenu un corps ? - je retournais dans la salle, tentant de retrouver l'humeur festive qui m'habitait encore quelques minutes auparavant. Je n'aurai pu prévoir que malgré la trêve imposée tant par les lieux que par l'évènement, certains ne pourraient modérer leurs mauvaises intentions ... Sous la forme d'un cocktail empoisonné, ma désillusion fut aussi brutale que douloureuse ! Même si ma vie n'est à présent plus menacée, ma santé reste fragile, et Kieran de son côté, doit encore remâcher le fait que j'ai pu être en péril, malgré sa prévenance, et alors que j'étais sous sa garde ... Etrangement, celui qui sauva ma vie était l'Ondin que j'avais croisé un peu plus tôt, au Manoir, lors de mon entretien avec Meilan-Lavok. Son visage, sa stature ... Peut-être est-ce des hallucinations, mais au travers de la fièvre qui m'avait saisi, cet homme mystérieux ressemblait à Aube, mon pupille. Hélas, à ce jour l'empoisonneur n'a pas été appréhendé, mais les soupçons sont tournés vers les membres du Màr Tàralöm ....  

Participants : Heryn, Ellaia Lindorië (Dame du Kaerl Ardent), et Elus de la Quête des Deux Lunes.

Aah, que le temps file sans attendre ! Le Bal me parait si loin à présent. Et le monde n'a pas attendu pour changer de son côté, tandis que je recouvrais lentement la santé, grâce aux bons soins de Nalesean. Félicitations Empoisonneur, à quelques minutes près tu serais parvenu à tes fins ! Cette convalescence me pèse, j'aimerais pouvoir enfin recouvrer mes forces pleines et entières, pouvoir à nouveau faire ce qui me tient à coeur ... Mais me voilà clouée au Màr Menel, avec mes rêves déclinants, fauchés tout comme la vie de cette petite dragonnette dorée. C'est sur ces brumeuses réflexions que Kieran était venu me rendre visite, le moral rendu tout aussi sombre que le mien par son incapacité à accomplir sa mission ...
Alors que sa quête d'Alyin piétinait, et que nous étions convaincus qu'elle avait rejoint un autre Kaerl, celle-ci avait soudain reparu, peu après le Bal, vivant pied de nez à l'Héritier Galastden. Et pour quelles obscures et fallacieuses raisons ? Voler un oeuf ! Sous le nez même de Nyssath ! Ne l'avait-elle pas déjà fait suffisamment souffrir ? Acculée par Persée-Morian Drak, une jeune Chevalière Dragon, la Neishaane n'avait eu d'autres choix que de déliter ses illusions pour pouvoir s'enfuir, au détriment de l'oeuf que son clone tenait dans les bras. Le plus gros oeuf de la couvée. Celui d'une Dorée. Père de la couvée, Seldryn avait été mis en cause par Nyssath, et sommé de retrouver la voleuse et ses complices. Forts d'une nouvelle raison de retrouver Alyin, portant le poids de n'avoir su mettre la main sur elle avant que ne se produise un nouveau drame, Kieran et son Lié était repartis, sillonnant sans relâche le continent.
Comme toute chose négative peut avoir des conséquences positives, il était ainsi revenu, la tête pleine de rumeurs passionantes. L'une d'elle avait attiré mon attention alors, évoquant une bien ancienne prophétie décryptée, et une menace mystérieuse qui pesait sur le monde ! Le rêve qui me visita cette nuit là devait conforter mon inquiétude : je pressentais depuis bien longtemps une époque sombre, nécessitant l'alliance des Kaerls. Je voyais les Lunes briller d'un éclat malsain dans le ciel hivernal, étendant leur aura dangereuse sur le monde. La seule personne à même de pouvoir m'éclairer là dessus était sans aucun doute possible Meilan-Lavok, le Sage Valheru. C'est ainsi que le lendemain de la visite de Kieran, je pris la direction du Manoir d'Ael Alfirin : quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'il m'accueillit et m'indiqua que je n'étais pas seule ! Des membres des trois Ordres étaient réunis là, incertains du but de leur venue, rassemblés par la seule force d'un songe prémonitoire qu'ils avaient tous vécu. Lorsqu'il estima que tous étaient réunis, le Sage nous expliqua de quoi il en retournait. Les deux Lunes allaient entrer en conjonction, menaçant toute vie sur Rhaëg. Il revenait à nous, Elus, de partir en Quête pour retrouver les précieuses prunelles du Dragon Quadricéphale.
En tant que Dame du Kaerl, je ne pouvais bien sûr parcourir ainsi le monde en laissant tout derrière moi, il m'apparaissait clair que je devais préparer au mieux le Màr Menel à ce qui risquait de l'attendre. Une union entre les Ordres Draconiques était indispensable, la paix pouvait être si proche ! Malgré l'angoisse que m'inspirait cette Prophétie, j'insistais, devant les Elus réunis, sur l'importance d'une trêve, qui fut enfin conclue en présence de la Dame du Kaerl Ardent - qui me paraissait étrangement familière - et de la représentante de la Dame du Kaerl Englouti. Une fois les Triades formées grâce à la magie de Meilan-Lavok, je m'envolais avec Rintrah en direction du Mont Gerikor. Des questions importantes nécessitaient encore réponse ...

Participants : Heryn, PNJ : Oracle.

...

Participants : Heryn, Ehsan de Galastden, Reynald d'Amberle, et Nalesean de Dalneÿs.

...

Participants : Heryn, Ehsan, Kieran et Zackheim de Galastden, Reynald d'Amberle, Nalesean de Dalneÿs.

...

Participants : Heryn, Peddyr Thelrand, Crylith Avanaël (Maitres Dragons) et leurs invités.

...

Participants : Heryn, Maëvann Kerr'wan, Persée Garaldhorf, Nathaniel Illyan, et le peuple Céleste.

...

Participants : Heryn, Maëvann Kerr'wan, Istvan Sarkanys (Maitres Dragons), et leurs invités.

...

Participants : Heryn, Kieran, Maëvann Kerr'wan, Istvan Sarkanys (Maitres Dragons) et leurs invités.

...

Participants : Heryn, Kieran, les Candidats à l'Empreinte et le reste des habitants du Kaerl.

...

Participants : Tous les membres de l'Ordre Draconique de Lumière.

...


Dernière édition par Heryn Amlug le Jeu 28 Fév 2019 - 16:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 223
RPs : 36
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Re: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 16:27

oO° Union fébrile et implacables conséquences : dame déchue, femme bafouée. °Oo

Theme Song :
Darkest Hour - City of the Fallen


Mémoires de la Dame Dragon Eternity-heryn-tol-orea-4888b87


Participants : Heryn, Kieran, Myrelle (PNJ), Ciryandil (PNJ), les Ambassadeurs Neutres et Ardents, et tous les membres de l'Ordre Draconique de Lumière.

Festivités consécutives à l'union entre la Maison Dalneÿs et la Maison Galastden, entre Heryn et Kieran, cette soirée mémorable se concluera par le vol nuptial de Rintrah, qui s'unira à son tour, avec le Bronze Seldryn.


Participants : Heryn, Kieran, Zackheim ...

Où Heryn rencontre son Destin, et où l'on apprend la mort de Kieran. Où la déchéance s'annonce, longue et douloureuse. Une aube sanglante se lève sur le Màr Menel ...


Participants : Heryn, et tous les membres des hautes sphères ...

A l'aube du treizième jour d'Aran'rhiodku de l'an 917, le Kaerl Céleste se réveille, abasourdi. Leur Dame, Heryn Amlug, aurait assassiné son nouvel époux, le fier Kieran de Galastden, au terme de leur nuit de noce. Le mensonge est lâché, confirmé par la jeune femme en personne. Désormais aux mains de Zackeim de Galastden, instigateur de ce sombre complot et jeune frère de Kieran, le Kaerl Céleste sera-t-il protégé à travers la tourmente qui s'annonce ?


Participants : Heryn, Kieran, Asulil, Niniel, Asshai, Ayae, autres PNJs ...

Après près de neufs mois passés en exil dans l'étrange Kaerl des Sables, Kieran ayant été secouru et l'Ombremage enfin abattu, il est plus que temps pour les oeufs nés de l'union de Rintrah et Seldryn d'éclore enfin. Des aspirants hagards sont amenés sur les sables du Màr Litsë, et présentés à la couvée ... Pour le meilleur comme pour le pire, seul l'avenir pourra le dire.


Participants : Heryn, Kieran, peuple du Màr Menel ...

Où il est conté le retour douloureux des époux maudits sur la Terre de l'Aube, et leur confrontation finale avec l'Usurpateur, Zackheim de Galastden.


Dernière édition par Heryn Amlug le Jeu 28 Fév 2019 - 16:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 223
RPs : 36
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Re: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 16:28

oO° Au delà des souffrances : le renouveau du combat pour la paix. °Oo

Theme Song :
No Matter What - Audiomachine


Mémoires de la Dame Dragon Heryn-amlug_triss..._tolorea-4c601b5


Participants : Heryn, Kieran, Lordan Ventaren, Peddyr Thelrand, Nalesean de Dalneÿs (PNJ).

Le retour du héros disparu : où Lordan introduit discrètement un Peddyr Thelrand méconnaissable face à sa Dame, et où est révélé la nature de son sacrifice face à l'Ombremage.


Participants : Heryn, Sable Lewë (PNJ), Tristan Gwened, apparition de Kieran et Ambroise de Leysse ...

Rencontre fortuite entre Heryn, la Maitresse Bleue Sable Lewë et son nouvel Aspirant, Tristan Gwened.


Participants : Heryn, Kieran, Ambroise, Lordan, Peddyr, tous les membres de l'Ordre Draconique de Lumière  ...

Une nouvelle génération de Chevaliers Dragons est née sur les sables d'or du Kaerl Céleste ! Sous l'oeil sévère de la Reine Dorée Ky'rinth et de sa liée Katell de Leysse, les Candidats ont rencontré leur moitié tant espérée, et leur âme est enfin complète. Pourtant, les instants de recueillement silencieux qui suivent sont brutalement troublés par le son d'une gifle retentissante, Heryn ayant perdu le contrôle de ses nerfs face à son Second, Ambroise de Leysse. La rumeur court que la raison de leur désaccord marqué soit la réapparition inattendue de Peddyr Thelrand et sa mise sous tutelle auprès de son ancien Aspirant, le Maitre Bronze Lordan Ventaren.


Participants : Heryn, Kieran, Rintrah, Seldryn, Lordan, Iniaki, Zoran, Ottilia  ...

Réjouissances à la suite de l'Empreinte. Où femme et dragonne sont unies dans leurs désirs comme leurs afflictions.
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 223
RPs : 36
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Re: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 16:41

A mettre à jour avec :

- http://tol-orea.xooit.org/t3963-RP-L-affaire-du-collier-de-la-Reine.htm (à reposter)

- https://tol-orea.forumactif.org/t266-rp-un-amour-pour-une-vie

- Empreinte du Màr Menel à venir "L'Oeil de l'Âme"
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé



Mémoires de la Dame Dragon Empty
MessageSujet: Re: Mémoires de la Dame Dragon   Mémoires de la Dame Dragon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoires de la Dame Dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Dragon Crusaders [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [UPTOBOX] La Légende de Bruce Lee [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo III [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [Hors RPG] Auberge de la Vouivre de Jade :: La Pierre de l'Âtre :: Carnets de Route-
Sauter vers: