Le deal à ne pas rater :
Cdiscount mobile : Forfait 100 Go sans engagement pendant 12 mois à ...
8.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] L'ombre ardente

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeMar 2 Avr 2019 - 22:56

Gaïaku 919

Râle d’ennui.

Cela faisait maintenant deux semaines qu’Eileen était arrivée dans le Kaerl. Deux semaines durant lesquelles seuls les premiers jours avaient été excitants. Une fois installée et après une courte visite du Kaerl, Doryl l’avait délaissé, prétextant des affaires à régler. “Je n’avais pas prévu d’apprenti dans mon emploi du temps, petite”, qu’il disait. Eileen tapa de colère dans un caillou. Pour un homme qui lui avait paru au premier abord très libre et vivant au jour le jour, il semblait avoir beaucoup d’obligations. Même son brun lié n’avait pas fait d’apparition depuis tout ce temps.

Ainsi, la jeune elfe parcourait la ville, observant chaque détail à la recherche de curiosité, elle suivie un itinéraire depuis ces quartiers et serpentant dans tous les lieux où l’activité réussissait à casser le silence. En passant dans l’Agora, Eileen regarda avec dépit la petite zone bien exposé qu’elle avait quelques jours durant utiliser pour amuser la foule avant d’être chassé de l’endroit. Elle se rappela les mots de la milice : “si tu veux fanfaronner, va donc te trouver un public dans l’Allée des Idoles.”

Voilà une zone qu’elle ne connaissait pas. Elle sourit. Doryl lui avait dit de ne pas y aller pour le moment, ou alors en plein jour, mais il faudra qu’il apprenne que rien n’entrave la liberté de l’apprentie, pas même son professeur. Elle se mit à courir en direction de ce lieu alors que les lueurs du crépuscule teintaient le Kaerl d’une aura quasi-mystique, et pénétra allègrement dans cette allée qui n’en avait que le nom.

Le premier sentiment fut une sorte de pesanteur, ce lieu était imposant, les statues colossales jonchant le chemin formaient des spectateurs accusateurs. Sentiment amplifié par la sensation de transgression que subissait l’elfe. L’excitation était à son comble pour la petite elfe qui arborait le sourire le moins coupable du monde, heureuse de son forfait qui n’était pour l’instant que de fouler le gravier d’une allée somme toute banale, bien qu’imposante et magnifique.

Après quelques dizaines de minutes de marche sur l’allée centrale, la curiosité poussa Eileen à aller voir ce que la forêt en bordure proposait comme spectacle, un peu déçu jusque là de n’avoir rien rencontrer d’anormal. Mais quelques pas seulement dans les sous-bois suffirent à assouvir le besoin d’adrénaline de l’apprentie. Alors qu’elle se baissait pour éviter une branche un peu basse, écartant par la même occasion une touffe de feuilles qui bloquait la vue, elle aperçut son professeur, de dos. Il allait d’un peu sûr à la perpendiculaire du chemin central, semblant savoir parfaitement où il allait. Elle se cacha le plus soigneusement possible. Elle fit bien, car une demi-douzaine d’hommes le suivait, tout aussi sûr et serein que le maître dragon. Le cœur de l’elfe battait à la chamade, elle se demandait ce que son professeur pouvait bien faire dans un coin qu’il trouvait lui-même malfamé. Elle attendit quelques minutes, sans bouger, pour être sûr que rien n’allait la surprendre de nouveau, tous les sens aux abois. Puis elle se remit en marche, une marche de loup, silencieuse, prédatrice, non pas de chair, mais d’information, de potins diraient certains.

Dans une clairière, plus loin, un simple rocher plat servait de scène, entouré d’au moins une dizaine d’hommes, Doryl s’y tenait, accompagné d’un homme très pâle, et très grand aussi. Il était au milieu d’un discours d’introduction, comme pour une assemblé générale. Eileen resta tout le long du discours. Il évoquait un espion, un ardent, même si Eileen ne savait pas encore très bien ce que cela voulait dire. Il aurait été repéré à plusieurs reprise, mais aurait disparu à chaque fois, une forme d’ombre fugace, qui ne se laissait pas attrapée. Ce n’était pas très clair pour l’elfe. Toujours est-il que cette ombre comme il finit par être surnommé ce soir-là, avait été aperçu par des habitants de Loméanor dévoué au Kaerl et pour des raisons pas très clair, y resterait assez longtemps.

Le grand homme blanc avait bien précisé que cet espion été dangereux, mais aussi qu’il était essentiel de le retrouver. Il ne fallait pas qu’il se sache poursuivi, car si c’était le cas, il prendrait la fuite ou se ferait aider par des complices mal connu. La suite intéressait moins l’elfe, elle avait déjà tout ce qu’il lui fallait, des indices, des pistes, une histoire de secret et d’espionnage, elle avait son forfait, elle allait pouvoir montrer à ce bourru de maître dragon ce dont elle était capable.

Lentement, elle s’échappa de cette réunion clandestine, retourna dans son logement et prépara son expédition. Il n’y aura pas de sommeil cette nuit-là, si elle voulait sortir du Kaerl, c’était maintenant.

Les portes du Kaerls étaient fermé depuis des évènements qui précédait l’arrivée de l’apprenti sur le continent. La porte n’était donc pas sa destination. Elle s’enfuit directement en direction de l’agora, lieu plein de vie quelque soit l’heure et surtout où paradoxalement, la foule aide à la discrétion des manigances. Une fois sur place, un peu essouflé, elle chercha du regard quelqu’un qui ressemblait à un chevalier dragon. Bingo, un jeune homme blond était en train de courtiser quelques cliente d’une auberge non loin. Le pigeon idéal. Elle s’approcha, effaçant son sourire mesquin pour faire apparaître une mine innocente teinté d’inquiétude.

“Excusez moi Monsieur le chevalier. Mon maitre à quitté le Kaerl sans moi, il ne m’a pas attendu, mais j’ai vraiment besoin d’aller avec lui.”


“Hey petite fille, ne vois tu pas que je suis occupé ? Pourrais tu s’il te plait aller importuner un autre avec tes histoires.”

“Mais monsieur, c’est de vous dont j’ai besoin, soyez gentil avec moi s’il vous plait, mon maitre a vraiment un sale caractère, si je ne trouve pas un moyen de quitter le Kaerl, je vais être puni, vous ne me laisseriez pas une nouvelle apprenti se faire punir quelques semaines après son arrivée si ?”

L’homme regardait Eileen d’un air désintéressé, mais un coup d’oeil aux jeunes filles qui l’accompagnaient lui fit changer de mine.

“Ah, mais bien sûr jeune fille, laisse moi appeler mon ami et frère, il va te transporter où tu le souhaiteras. Restez ici les filles, je n’en ai pas pour longtemps.”

La jeune elfe et lui s'éloignèrent un peu, à quelques pas en périphérie de la place, où un dragon atterri lourdement, visiblement tout aussi ennuyé que son lié. Une voix dans la tête d’Eileen lui demanda sa destination. Un sourire se dessina alors sur le visage de l’apprenti. Et après quelques minutes, non sans quelques remontés haut-le-coeur, elle avait quitté la périphérie de l’Agora pour la campagne proche de Lomëanor.

Après le départ du dragon, satisfaite, elle s'octroya quelques heures de repos à l’abris d’un arbre, en lisière de forêt.


Le soleil était assez haut quand les yeux fatigués d’Eileen se posèrent sur la devanture d’une taverne d’un quartier excentré de la ville. “Au dragon de soufre”, un nom qui ne donne pas envie, l’endroit parfait. Elle entra. L’ambiance était sombre, mais mis à part ça l’endroit semblait presque chaleureux, l’elfe était presque déçu. Fort heureusement, l’aubergiste tenait bien sa place, à lustrer la même chope en bois depuis sans doutes quelques heures déjà, tout en mâchonnant un morceau de bois, semblerait-il. Elle s’approcha.

“Bonjour tavernier, tu saurais me servir un petit repas en plus d’une bière ?”

“Mouais, z’êtes là pour affaire ma ptite ? V’nez en au fait”

“Bon … Déjà j’ai vraiment faim, et pour ce qui est du reste… je recherche… vous savez… un marché, plutôt privée, ou je pourrais acheter des choses, plutôt rare… on se comprends.”

“Ah ! On me l'avait jamais faite celle-là. Écoute petite, j’vais t’servir une souplette et tu vas gentiment allait sur la place du marché discuté avec les honnêtes gens comme toi, ça vaut mieux.”

Sur ces mots clôturant rudement la discussion, il s'affairait quelques minutes avant de poser sur une table à quelques pas un bol, du pain et une chope.


Dernière édition par Eileen Ekhweel le Sam 13 Avr 2019 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeVen 5 Avr 2019 - 16:45

[RP] L'ombre ardente Guille10
Guillerm Sanlet

Aaaah le Màr Menel, c’était la grande vie à n’en pas douter ! De grandes allées éclatantes, des gens magnifiques, des dragons ! Que demander de plus si ce n’était d’enfin se sentir à sa place ? Guillerm était bien loin d’être à son aise ici, tout était trop… trop. Ramenant ses cheveux en arrière d’un geste négligeant il se dirigea vers le bord du Màr, observant ce qui serait une chute mortelle avec un nœud dans l’estomac. Oh certes, tout ceci était vraiment impressionnant mais il n’avait rien d’autre pour le comparer, sa vie d’avant n’était que brumes et un nuage de sang s’étalant dans l’eau.

Ce qu’il savait, au moins, était qu’il commençait à se sentir enfermé. Ça avait beau être un grand, et bel, endroit le fait de survoler le monde était une forme de mur en soi, comme incarcéré, il savait que son coeur avait besoin de voir le monde, ses pieds de fouler le sol et de partir autre part ne serait-ce qu’un temps. Ce fut une main sur l’épaule qui le sorti de ses pensées, une main puissante, celle d’un guerrier accompagné d’un dragon brun au regard doux.

« Tout va bien jeune-homme ? »

Offrant un sourire gêné il leva les mains au niveau du torse, paumes ouvertes avant d’opiner du chef
« Heu oui, oui. J’étais pensif c’est tout… dites moi, y a t-il d’autres endroits à voir que le Kaerl ? »

Le Maître Dragon aussi un sourcil blond tandis que le dragon tournait ses pupilles vers celui-ci, Guillerm savait que les Liés se parlaient par la tête, il ne comprenait pas trop le fonctionnement mais une discussion semblait avoir lieu et il était tenu en dehors.
Patientant en faisant une moue quelque peu gênée, son regard sautait du Saurien au Maître en se demandant ce qu’ils lui voulaient finalement. Croyaient-ils qu’il allait se jeter du bord ? Loin s’en fallait, l’homme était juste curieux de voir Raëgh.

« Oui. Lomeanor serait un bon début pour que tu te familiarises un peu avec le continent. Je dois justement aller là bas, désires-tu te joindres à Eidolon et moi ? »

Guillerm fit un grand sourire, les gens au Kaerl étaient vraiment sympathiques. Enfin, pour la plupart, il avait entendu parler de Galladen, Gallapen, Caillasse benne ? Bref, d’une espèce de mouvement avec des gens fort peu affables, maiiiiis bon, là n’était pas la question. Il opina du chef et tourna le regard vers le dragon nommé Eidolon.

« Avec plaisir, merci heum… maître ? »

« Erebus, Erebus Lukas. Grimpes donc, que je voies si l’on t’a déjà enseigné les bases pour se tenir sur le cou d’un Lié. »

La sensation était déroutante, impressionnante, incroyable même, mêlant danger imminent et liberté totale, c’en aurait été grisant s’il n’était pas si novice pour rester stable. Le Maître lui avait prêté son harnais, celui-ci se tenait derrière lui avec l’aisance d’un homme qui avait passé la majeure partie de sa vie sur le cou d’un dragon et n’ayant pas spécialement besoin d’un harnais.


C’était donc ainsi qu’il s’était retrouvé dans la grande ville, celle-ci avait beau couper la vue avec ses bâtiments Guillerm se sentait bien plus à l’aise car il savait qu’après les murs s’étendait le monde et non pas un vide qui avait dû causer quelques chutes mortelles après des festivités trop arrosées.

Il avait promit au Maître Brun de revenir sur la grande place lors du coup de minuit, celui-ci le ramènerait au Kaerl mais, il ne devait pas rater le rendez-vous ou le blond viendrait le chercher par la peau du dos. Il ne fallait donc pas perdre de temps ! Et comment en apprendre plus sur l’endroit que dans une taverne ? Ses pas avaient foulés les dalles, l’amenant de grandes routes de pierres à celles de terre battue et où les façades se rapprochaient de plus en plus.

« Dragon...de... » plissement des paupières, il savait lire certes mais plutôt mal et l’écriture stylisée lui compliquait la tâche. « soufre… hm. Soit. »


Et ainsi avait débuté un grand moment où les pièces lui avaient échappé des mains au rythme où son estomac se remplissait de liquide et d’un gruau nommé soupe au goût douteux. Il s’était quelque peu avachi sur son tabouret, les mèches de cheveux venant couper sa vision de temps en temps et lui chatouiller le nez, tournant le regard il vit une elfe, enfin aux oreilles ce devait en être une, qui discutait avec le tenancier des lieux.

« Un marché ? Lequel ? »

Sans gêne aucune, il s’était invité dans la conversation. Se redressant quelque peu avant de jeter un œil au fond de sa chope pour en vérifier la quantité restante, il remit ses cheveux vers l’arrière puis se tourna à nouveau vers l’Elfe.

« Viens donc t’asseoir avec moi, je peux peut-être t’aider à trouver ce que tu cherches, j’ai vu des tonnes d’échoppes et de marchés ici. »

Il offrit un maigre sourire qui tira ses traits dévastés par les cicatrices encore plutôt fraîche qui parsemaient son crâne. Il savait qu’il n’avait pas une gueule d’ange mais tentait d’être affable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeLun 22 Avr 2019 - 19:35

Durant les quelques paroles rugueuses échangées avec le tavernier, un homme barbu, au visage d'un homme qui en a vécu avait tenté une approche à peu prêt aussi maladroite que la requête de la jeune fille au tenancier. Ne lui lançant qu'un regard pour lui proposer d'aller s'asseoir, Eileen alla s'asseoir en face de l'assiette qu'avait quitté ce nouvel interlocuteur. Assiette qu'elle remarqua accompagnée de plusieurs godets désespérément vide.

"Toi, t'aimes boire visiblement. Et parler aux inconnus sans honte."

Elle baisse quelques secondes les yeux verre son assiette. Rictus de dégoût.

"Tu es sans doute la chose la plus chaleureuse que je trouverais dans cette gargote... Alors oui, je suis à la recherche d'un marché, un marché caché, comme on en trouve dans toutes villes qui se respecte. Tu vois de quoi je parle ? Ces lieux qui donnent du fil à retordre aux autorités et de l'inspiration aux dramaturges porté sur les ambiances sombre et dur à cuir. Un lieu où fantasme ne veut pas dire impossible, un lieu enfin où toute information se trouve et se monnaye."

Moue de colère.

"Habituellement, je sais trouver facilement ces organisations, de là d'où je viens, c'est facile. Mais cette ville, je l'a connais pas, il faut bien commencer quelque part. Tu dis connaître les marchés et les échoppes, tu saurais aiguiller mes recherches ?"

Sur ces mots, Eileen prit une cuillerée du contenu insipide de son bol puis une lampé de cette bière qui ne valait guère mieux. Elle se rendit compte de la froideur ambiante. Des regards portés sur elle. Elle avait encore une fois laissé la comédienne en elle s'exclamer librement alors que l'ambiance et l'intitulé de sa quête incité bien plus à la prudence et au secret. Un jour, petite elfe, un jour, tu réussiras à rester dans le ton aussi bien que tu y arrives sur les planches, face au public.

"Euh ... Désolé. En premier lieu, comment dois-je t'appeler ? Et qu'est-ce qui t'emmène en ces lieux ? Serais-tu un habitué de ce ... troquet ?"


Le regard du tavernier jusqu'alors amusé devint à la fois agacé et curieux. Il semblait garder une oreille ouverte dans leur direction. Ce qu'Eileen signala discrètement à l'homme d'un regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeMer 24 Avr 2019 - 17:25

[RP] L'ombre ardente Guille10
Guillerm Sanlet

Léger haussement de sourcils, l’Elfe n’avait décidément pas sa langue en poche. Guillerm ne s’en offusqua cependant pas : les ronds de jambes le mettaient souvent mal à l’aise, il entreprit donc de la suivre des yeux, perdant simplement son sourire tout en l’écoutant. Ce n’était pas cette maigre mélasse qui servait de bière qui le mettrait dans un état d’ébriété, à vrai dire à part une soupe de maïs il doutait que la fermentation ai eu lieu dans cet espèce de breuvage.

Léger froncement de sourcils, comment connaissait-il les procédés de fermentation ? Encore une interrogation de plus qui s’ajoutait sur un passé si trouble. Revenant à la conversation il la laissa continuer, quelque peu étonné par le flot de paroles qui s’enchaînaient, il n’avait pas l’habitude des elfes, peut-être était-ce normal qu’ils parlent autant ?

Levant l’index et le faisant tourner autour de sa chope à l’attention du tavernier pour être resservi il pinça des lèvres lorsque vinrent enfin les présentations. Au moins elle était vive, ça c’était une chose certaine.

« Voilà, on va commencer par là ce sera sans doutes beaucoup plus simple. »

Il remarqua un regard de la part de l’inconnue en direction du tavernier qui semblait tout à coup s’intéresser à la conversation. Celui-ci n’avait pourtant pas été très curieux jusqu’ici…
Jusqu’ici. Là ses oreilles s’étaient tournées vers eux tandis qu’il faisait mine de s’occuper de son troquet peu recommandable.

« Moi c’est Guillerm, enchanté. » Il offrit sa pogne pour lui serrer la main alors qu’un nouveau godet de bois était posé sur la table et que le tenancier retournait dans son ‘coin’ tout en restant à proximité bien entendu. « Je visite les lieux tout simplement, pas de destination en tête pour l’instant et non, je ne suis pas du tout un habitué, première fois que je pose les pieds dans cet établissement. »

Maigre sourire comme si c’était une moue d’excuse de la ‘décevoir’ de ne pas être un pilier de comptoir. Il se pencha plus avant, faisant mine de goûter au brouet histoire de pouvoir parler plus discrètement.

« Pour en revenir au sujet principal, pourquoi cherches-tu le marché noir ? J’ignore personnellement où il se trouve mais ce genre d’informations peut toujours s’obtenir. Il me faut cependant savoir ce qui te motive, ce n’est pas le genre d’endroit qui se montre très clément avec les nouveaux venus. »

Il recula, prenant une grande bouchée du brouet qu’il fit descendre avec la boisson, dieux que c’était infâme. Mais au moins le prix était plus que convenable. Ramenant ses cheveux en arrière d’une main par pure habitude, car ceux-ci auront tôt fait de retomber devant son visage, il planta ses yeux dans ceux de l’elfe et continua la conversation de surface.

« Et toi, quel est ton nom ? A ton air perdu tu m’as l’air d’être nouvelle par ici, d’où viens-tu ? »

Le tout serait de jongler correctement entre les deux conversations sans se faire repérer, il lui indiqua son bol de gruau et lui fit un clin d’oeil, essayant de lui faire comprendre par ce simple regard d’utiliser la même technique que lui lorsqu’elle voulait aborder le sujet du marché noir.
Lui qui passait d’un pied à l’autre au Kaerl, le voilà qui pouvait enfin se dégourdir les pattes dans la ville et le tout en aidant quelqu’un. Quoi de mieux pour calmer son éternelle bougeotte ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeSam 11 Mai 2019 - 15:02

L'amical étranger s'appelait donc Guillerm, un nom qui sonnait familier. Son nom et son apparence laissait penser à l'elfe qu'il avait des origines proches des siennes, elle s'attendait à trouver sur ce continent des personnes de toutes origines, elle trouvait donc légèrement triste de tomber sur un potentiel Orënien. Il avait eu l'air content de passer aux présentations, Eileen se tapa mentalement la tête. Elle qui était habituée à la spontanéité des rues, elle n'avait pas fait preuve d'adaptation. Au moins, son interlocuteur savait à quoi il avait affaire. Il lui tendit une main ferme qu'elle lui rendit avec le plus d'aplomb qu'une petite elfe pouvait fournir, ce qui paru dérisoire à ce moment précis.

Après s'être présenté, il avait marmonné quelque chose en plongeant ses lèvres dans son godet. Un peu décontenancée par cette méthode discrète de communication, l'elfe ne su d'abord pas comment réagir, dans sa tête, une petite voix scandait avec stress "Fait comme si tout était normal, reste naturel, aux yeux des autres, il n'a fait que boire une lampé de bière". Malgré cela, elle fit un haussement de tête d'une discrétion discutable, ce qui eu comme conséquence direct de déchirer le visage du tenancier d'un sourire moqueur et mal dissimulé.

"Eh oh"

Elle s'était retourné vers le tenancier.

"Je me moque de vous moi ? En voilà une taverne accueillante. Laissez moi manger tranquillement, et promis je quitte les lieux"


En réponse, le tenancier plissa les yeux, regarda Eileen puis Guillerm d'un regard lourd de sens, nous n'étions plus les bienvenue, le surcis ne durerait pas. Fichu spontanéité.
L'air de rien, elle reprit sa position, et avec sa voix habituellement accueillante, se présenta.

"Enchanté Guillerm, ton nom me rappelle mes origines en Orën. Je m'appelle Eileen et effectivement, je ne suis pas sur ce continent depuis très longtemps."

Après avoir soutenu quelques seconde le regard du jeune homme, elle entreprit maladroitement de se rapprocher de sa soupe en marmonnant de manière fort peu intelligible sa réponse à cette ombrageuse discussion.

"Je p...suis quelqu'un. J'espère trou.... seignement sur lui dans ce... ché noir. C'est as.... ...portant"


Elle rougit fugacement en relevant la tête, essuyant nonchalamment un filet de soupe qui s'était loger sur la pointe de son menton. Après quelques secondes de silence, elle repris cette fois si à visage découvert.

"Je ne serait pas accepté ici bien longtemps, tu aurais des conseils sur comment appréhender cette ville et m'orienter ? Cette aide déjà serait précieuse et me ferait gagner du temps."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitimeVen 17 Mai 2019 - 18:01

[RP] L'ombre ardente Guille10
Guillerm Sanlet

Il offrit un sourire à l’Elfe lorsque celle-ci se présenta, Orën ? Peut-être… où avait-il été retrouvé encore ? Orën ? Son visage se tordit légèrement de concentration, Dieux qu’il était  difficile de se souvenir de ce genre d’informations, tant de choses avaient bombardé sa tête depuis qu’il s’était réveillé avec le crâne recousu et des bandages sur tout le corps. Au moins n’avait-il pas oublié son nom, c’était toujours ça de gagné. Soit, le sourire revint sur ses lèvres, au moins elle ne manquait pas de feu au vu de la façon dont elle avait invectivé le tenancier un peu plus tôt.

« Et bien dans ce cas nous sommes deux à ne pas être ici depuis bien longtemps. Enchanté, Eileen. »

Voyant qu’elle s’approchait de sa soupe, il fit mine de faire rouler ses épaules et décontracter sa nuque, se penchant en oblique, l’oreille dans sa direction tandis qu’une main sur l’épaule droite suivait les mouvements de celle-ci. Discret ? Pas du tout, qui avait le moindre œil pouvait aisément voir par delà la supercherie. Si Guillerm avait eu un jour un quelconque talent pour ceci, ce talent l’avait quitté en même temps que ses souvenirs lorsque son crâne avait rencontré des rochers.

Les plaies étaient encore assez fraîches sur sa peau, colonisées par une croûte fort peu élégante et des fils maintenant les chairs ensemble, ceci dit elles étaient propres, dénuées d’infection ou de pus. Il fronça un peu des sourcils, terminant son petit manège d’épaule avant de se redresser.
Il n’avait strictement rien compris aux dires de la jeune-fille, semblerait que celle-ci ne soit pas douée non plus.

La voyant rougir il se retint de sourire pour ne pas la vexer, ne sachant pas comment se comportaient les Elfes peut-être était-ce insultant pour eux aussi sa face resta neutre. Jetant un nouveau regard au tenancier il vit bien inscrit sur les traits de celui-ci que la table allait devoir se libérer au bout d’un moment et ce moment en question approchait à grands pas. Soit, il en avait assez de boire cet espèce de potage chaudet qu’ils appelaient bière ici, au Kaerl au moins les choses avait un autre goût que celui de choses fermentées sans talent ni grâce.

« Je pense que nous ferions mieux de sortir et de discuter de tout cela à l’extérieur en marchant. » sortant des pièces d’une bourse cachée à l’intérieur de son veston, il déposa celles-ci sur la table et entreprit de se lever, offrant un maigre regard au tenancier avant de reposer ses yeux sur l’Elfe. « Après tout respirer l’air de la nature et marcher fait digérer parait-il. Quant-au fait de s’aiguiller par ici, je ne pense pas que ce doit être bien compliqué, le tout est de se renseigner à qui il faut. »

Guillerm attendit qu’elle se lève et prit la direction de la porte. Il valait mieux éviter les ennuis, surtout avec sa tête à moitié fendue il ne pourrait défendre correctement la jeune elfe si celle-ci s’attirait plus d’ennuis ici. Lorsqu’enfin ils furent à l’extérieur, il se tourna vers elle, curieux.

« Une chose est certaine, si tu es nouvelle sur le continent c’est que tu as le Don toi aussi. Je ne t’ai jamais vue au Kaerl ceci dit, qui est ton maître ? »

Il pencha un peu la tête de côté, véritablement curieux et ne montrant pas une once d’agressivité. Si tout du moins l’on pouvait se dire ça en voyant les grandes lignes qui cicatrisaient sur sa face.

[HRP] Rp Terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] L'ombre ardente Empty
MessageSujet: Re: [RP] L'ombre ardente   [RP] L'ombre ardente Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] L'ombre ardente
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une glace à l'ombre [Pv Hide, Hentaï, Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Tol Orëa - Reste du Continent :: Lòmëanor-
Sauter vers: