Le Deal du moment : -32%
-100€ sur le Kit 4 caméras de surveillance ...
Voir le deal
209.99 €

Partagez
 

 Maison Zenghwei

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Maison Zenghwei Empty
MessageSujet: Maison Zenghwei   Maison Zenghwei Icon_minitimeSam 6 Juil 2019 - 23:13

Maison Zenghwei
Exitus Acta Probat. ~ Devise Privée.
Profondes sont nos racines ~ Devise publique.

Description:
Composée d’une tribu entière ayant prit le nom de ‘Zenghwei’ (Gouvernement Fort dans leur langue natale ), la maison Zenghwei se distingue de part son ethnocentriste, son isolationnisme mais aussi de part sa puissance financière et politique.

Faite de quatre branches distinctes pour éviter les cas trop flagrants de consanguinités [Coatlmowren [Serpents d’ombre], Suangmowren (Feu d’ombre), Quetzmowren (Plume d’ombre) et Changmowren (Ceux qui engendrent dans l’ombre) ] leur hiérachie est stricte, remontant de la branche principal du premier Lié (Coatlmowren) où se trouve naturellement le Don, les Suangmowren servant de garde et de troupes honorifiques ainsi que de police de la tradition, les Quetzmowren qui servent de gardiens des traditions et d’archivistes et puis les Changmowren qui composent le gros de la maisonnée et servent leurs meilleurs.

Venant de la lointaine et dangereuse Qahra, le sang Zenghwei a pour tendance à s’échauffer plus vite que celui de tout autre Torhil. De par les abus de psychotropes agressifs de la part de leurs ancêtres mais aussi de la rigidité de leur vie. Chacun est né dans une caste et y restera, et nulle caste n’est spécialement privilégiée car tous ont des devoirs très précis, s’en détourner revient généralement à une sentence de mort exécutée soit par un Suangmowren ou un Coatlmowren si un dragon est requit pour mener à bien l’exécution.

Sectaires au possible : ils ont grâce au temps et à leur nombre, infiltré toutes les couches de la société, leur diversité de peau et de traits n’arrangeant en rien la facilité pour les repérer hors mis la branche Coatlmowren qui reste en général de bien plus haute stature que la moyenne. Entraînés aux arts et aux mensonges, chaque Zenghwei passe une épreuve d’initiation à 13 ans selon sa caste pour vérifier si celui-ci ou celle-ci est apte à porter le nom vers la gloire, car n’en doutez point : plusieurs fois cette famille fut sur le trône du Kaerl Ardent et a avancé les pions de celle-ci sur l’échiquier.

Artisans, Troubadours, Calligraphes, Apothicaires etc.
Vous y trouverez tout les corps de métiers au point que ceux-ci pourraient être à nouveau indépendants sans réels soucis. Loin d’un Matriarcat commun aux Màrs ou d’un Patriarcat plus commun sur le reste de Rhaëg, les Zenghwei restent purement égalitaires et seule la personne la plus ancienne et digne accédera au devoir qui est de régir la Maison entière. Ceci dit, la rigidité de l’éducation et des traditions se charge de briser toute velléité de réforme de part un dirigeant un peu trop libre penseur. Chacun connaît sa place et son rôle, chacun connaît ses devoirs et chacun s’en acquitte.


Il faut savoir une chose : l’enclave Zenghwei n’est accessible qu’à ceux-ci et leur plan est un de long terme. Chaque élément sait qu’il ne sera pas en vie lorsque le plan sera accompli, plan qui est d’ailleurs simple en soi mais qui nécessite bien des générations pour être mis en place sans remous : la domination du Kaerl, purement et simplement.

Nul Zenghwei ne se marie à quiconque n’est pas Torhil pouvant prouver son ascendance. Oh ils ont des enfants hors mariage bien entendu ( et s’assurent généralement que le dit enfant soit un loyal servant de la Maison qu’importe son sang ), mais les liens cérémoniels et du sang sont strictement surveillés par les Quetzmowren qui gardent, scrupuleusement, des registres de sang.

Vous trouverez des Zenghwei partout, chacun répondant plus à sa maison qu’au Kaerl en lui-même. Le problème étant que quiconque osera se mettre en travers de leur chemin risque de disparaître un jour ou l’autre, l’inaction face à cette maison a fait d’elle un poids bien trop conséquent sur le Kaerl Ardent pour qu’elle puisse en être délogée. Leur blason y fait d’ailleurs allusion : Un grand arbre dont les racines sont des lames d’épées courbes et où les branches se terminent en poings serrés.

Historique:

Fondée par le premier Lié Zenghwei de Qahra, Jagathai Subo’Coatl, la Maison Zenghwei prit forme lorsque celui-ci emmena l’entièreté de sa tribu alors barbare dans les pics des Cendres. Après 30 ans d’enseignements disséminés à sa tribu celle-ci fut apportée, clandestinement au Kaerl pour y vivre, faire subir son influence et petit à petit grapiller du territoire.
Les rares maisons nobles qui y prirent attention disparurent sans traces, la suspicion était bien entendu portée sur ces nouveaux arrivants mais nulle preuve n’existait. Les maisons disparues eurent donc leurs terrains vendus aux plus offrants qui, par pur hasard, s’avérèrent être les Zenghwei.

Ainsi naquit l’enclave Zenghwei. Restaurée, élégante, riche mais dont les tréfonds sont faits de boyaux étriqués et sombres s’étendant sur bien des mètres. Nul autre que les membres de la maison ne savent ce qui s’y trame, tout ce que l’on peut glaner comme informations à ce sujet est que des tunnels ont été creusés, des chambres excavées et que ce qu’il s’y trame n’est pas vos affaires.

Culture:

Loin de la barbarie d’alors sur Qahra, les Zenghwei sont des gens raffinés qui prennent plaisir aux beaux arts et au travail bien fait. De véritables modèles pour la société Ardente de par leur dédication et leur sens strict voir aveugle de la loyauté. Si toutefois beaucoup de culture Tol Orëanéenne fut absorbée à travers le temps dans la maison Zenghwei, celle-ci reste très à cheval sur bien des points.

Les castes, les arts, l’éducation, tout ceci reste du domaine Zenghwei là où le reste est perméable à la culture Kaerlique. Ainsi l’on y trouve des armures modernes et non pas des plaques de cuir élancées ne servant à rien face à des armes modernes, les lames autrefois d’os et de pierre désormais celles à double tranchant et élancées d’aujourd’hui. Le seul mot d’ordre est la performance, la sûreté aussi tout ce qui ne servira pas ces notions pragmatiques de survie sont jetées au feu. 

La myriade de culture et de peaux ayant rejoint la maison Zenghwei fait de celle-ci une maisonnée noble populaire ( parmi les Torhils ) mais aussi avec ses multiples facettes presque indissociables de la dite maison. Tout ce qui est utile y est assimilé et instruit, tout ce qui ne l’est pas est séparé de la personne et interdit, un code moral strict mais qui a fait ses preuves au fil des siècles.

L’honneur y est bien entendu une grande vertu mais là où d’autres maisons l’élève dans des hauteurs inatteignables, les Zenghwei préfèrent sacrifier l’honneur au nom de la survie. Tout n’est, après tout, qu’une question d’apparences et il est bon de jouer de celle-ci lorsqu’elle sont en votre faveur.

Membres Connus:

Jagathai Subo’coatl (Chu’gu’ts'ail Soubo’Quo’a’tl)
né en 102, mort en 286. Lié au Bronze Xuxins (chu chinn sse)
Du nom de son Lié vient les salutations formelles entre membres de la maison car le Dragon était réputé pour son sens aigu du respect et son aide pour faire traverser la tribu vers la terre de l’aube.

Emi’Chun Zenghwei (Coatlmowren)
Née en 215, morte en 289. Liée à la Verte Chang-Juan.
Première Dame Zenghwei à accéder au trône Ardent.
Connue et honorée pour avoir porté les intérêts de la famille au plus haut et sa poigne de fer sur le Kaerl jusqu’à son assassinat en 289.

Dae’Yun Zenghwei (Coatlmowren)
Née en 246, morte en 375. Liée à l’Incarnate Li-Wei.
Dernière représentante du sang pur de Jagathai. Fit entrer en vigueur les différentes lois contre la consanguinité au sein de la maison Zenghwei et l’ouvrit aux autres membres de la race des Torhils si tant est que ceux-ci pouvaient prouver une ascendance pure.
Morte de maladie en 375.

Cheng’Yong Zenghwei (Coatlmowren)
Né en 312, mort en 546.
Connu et reconnu pour avoir été le premier ‘bon’ patriarche de la maison Zenghwei malgré le fait qu’il ne possédait pas le Don. Il excusa bien des crimes de la part de la branche Changmowren et s’assura ainsi de leur loyauté pour l’éternité en leur accordant des droits en plus des devoirs de la basse caste.

Eunji’Bae Zenghwei (Coatlmowren)
Né en 423, mort en 612. Lié au Brun Chul-Moo.
Second membre de la maison Zenghwei à avoir atteint le trône Ardent. Connu pour avoir causé bien du mouvement au sein du dit Kaerl de part des réformes militaires et commerciales ayant causé une révolte rapidement mâtée par les forces armées. Vu aujourd’hui comme l’un des précurseurs du nouveau corps d’armes Ardent bien que celui-ci fut mit en place en 910.

Jae’Hwa Zenghwei (Coatlmowren)
Née en 876, Liée à l’Impératrice Noire Saejin.
Garde Embrasée du Màr Taralöm. Connue et reconnue pour son talent aux armes et sa férocité, son nom est prononcé comme un avertissement au sein de la maisonnée et quiconque reçoit une peine de mort suffisamment importante la verra exécuter la sentence.

Yong’Wu Zenghwei (Coatlmowren)
Né en 878, Lié au Blanc Nushi.
Membre influent de la maison, reconnu pour ses talents oratoires et sa présence écrasante. Fut nommé Haut Représentant Valherien après de subtiles tractations commerciales et imposa de nouvelles règles au dit Clan politique.
Revenir en haut Aller en bas
 
Maison Zenghwei
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [Hors RPG] Auberge de la Vouivre de Jade :: Le Salon des Artistes-
Sauter vers: