-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] Expérience Magique

Aller en bas 
AuteurMessage
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 57
RPs : 36
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMar 30 Juil 2019 - 19:53

13ème jour d'Eurilyaku 919

Sous les deux lunes qui trônaient dans un ciel nocturne aux étoiles miroitantes, un homme à la longue crinière blanche faisait luire au sein de sa main, une bien étrange pierre sous les reflets lunaires. Une lueur couleur améthyste ressortait de cette pierre ovale, à la surface parfaite, malgré les pâleurs argent-mauve et roussâtres des deux astres lunaires.  De la taille d’un petit œuf de poule, elle était déjà à classer comme une pierre précieuse. Rien que sa nature valait une petite fortune. Mais ce qu’elle était réellement était au-delà de sa valeur marchande. Elle possédait un pouvoir ; un pouvoir que l’homme à la chevelure aussi pâle que les cimes enneigés  du Vaendark tenait à tester. Car depuis quelques jours, depuis qu’il était revenu au Kaerl Ardent, il avait sorti de ses précieux biens cette pierre, issu d’une précédente expédition hors de la Terre de l’Aube. Il y en avait eu un total de trois : une obsidienne, une écarlate et l’améthyste ; la sienne. Les deux autres avaient été perdues, définitivement ou vendues, qui le savait réellement. Toutes les trois avaient un pouvoir qui leur était propre. Antiques artefacts valherus, qui sait ce dont elles étaient capables.

L’homme souriait. Puis il ferma ses doigts sur la pierre, sentant la palpitation de sa puissance intérieur. Bien qu’il n’était pas un mage, privilégiant le combat à l’épée que l’utilisation de sortilèges, il était comme tous les liés aux Enfants de Flarmya ; il pouvait avoir une affinité avec la magie. Et ce soir, il allait tester la magie de la pierre améthyste.

°J’aurais préféré que tu voies de véritables adeptes, au lieu de jouer les cobayes en personne.°
°Pour perdre une carte possible dans mon jeu ? Non, je veux garder son atout pour moi, pour l’instant. Si mes ennemis venaient à savoir la capacité réelle de cette pierre, elle pourrait attiser des convoitises que je n’ai pas envie de contrer pour le moment.°

Revenu du continent désertique avec Runa, cette femme qui avait réussi à ‘‘dompter’’ l’être qu’il était, et à qui il vouait une passion sans nom et sans limite, il avait une position encore fragile au sein du Màr. Il était certes le Seigneur, mais il avait négliger sa place et devait faire… l’équivalent d’une amende honorable. Enfin, si on pouvait le dire ainsi. Mais ce soir, il se préoccupait d'une chose : tester cet artefact.

Runa n'était pas présente et cela était mieux pour sa sécurité, pour le moment. Une fois qu'il se sera assuré de la fonctionnalité de la pierre, il pourra partager son savoir avec elle. Mais là, pour ce soir, il préférait éviter tout risque d'accident. Si un drame devait avoir lieu, autant que cela l'épargne, physiquement parlant bien entendu. Son lié était tout proche en cas de soucis... Et pour tester, il avait déjà une petite idée sur qui porter son attention.

Il ferma les yeux, visualisa un visage et serra ses doigts sur la pierre, qui parut réagir à sa volonté. Et lentement, il tenta de contrôler le flux qui alimentait l'améthyste.

Quand il rouvrit les yeux, il était plongé dans les ténèbres. Ce n'était pas l'Interstice, mais la sensation d'être loin de tout et seul était malgré là, limite oppressante. Il ne perdit pas sa concentration et doucement, quelque chose de lumineux apparut... D'abord flou, puis de plus en plus distinct... Il sourit mentalement. Même si la personne visualisée dans son esprit était nimbée de ténèbres, il la voyait. Restait à voir si elle, le voyait. Et si elle allait l'entendre.

"Bien le bonsoir ma Dame.... je vous croyais endormie..."


[RP] Expérience Magique Signal10 [RP] Expérience Magique Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 254
RPs : 44
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMar 6 Aoû 2019 - 17:50



A la faveur du ciel nocturne et sous le regard impassible des deux lunes, au sein du manoir Dalneÿs, tout était calme. Pas un seul son autre que celui des respirations paisibles de ses habitants ne venait troubler le silence qui y régnait … Sauf peut-être celui, d’abord léger, puis de plus en plus insistant et allant crescendo, des pleurs agités d’un nourrisson. Forçant son chemin à travers les consciences assoupies, ceux-ci finirent par atteindre leur but en éveillant ses jeunes parents, autrement plongés dans un sommeil amplement mérité.

L’esprit encore embrumé, Heryn ouvrit lentement les yeux, contemplant son bien-aimé allongé à ses côtés, qui, le front plissé, semblait encore se débattre pour échapper à l’emprise d’Aran’Rhiod. Qu’il dorme donc, tant qu’il le pouvait. Déposant un baiser léger sur son front, elle lui souffla quelques paroles apaisantes et se redressa complètement pour aller cueillir leur fils, en larmes dans son berceau. L’enfançon peinait à trouver le sommeil ces dernières nuits, comme s’il ressentait les troubles qui occupaient encore l’esprit tant de sa mère que de son père, depuis la précédente Empreinte, trois jours auparavant. Un léger soupir lui échappa, bien vite remplacé par un sourire attendri quoique fatigué. Si sa grossesse n’avait pas été de tout repos pour eux, ces premières semaines ne les avaient pas non plus épargnés. Pour autant, elle le reconnaissait humblement, elle n’échangerait sa place contre une autre pour rien au monde. Son petit bébé, son arc-en-ciel … Jour après jour, il grandissait si vite.

Tendrement, le berçant entre ses bras, la Fëalocë se vêtit légèrement et alla prendre place dans un confortable fauteuil, faisant face au jardin plongé dans une relative pénombre. Alors, l’installant à son sein, une main câline jouant avec les fines boucles rousses de son bébé, elle se laissa aller à admirer, pensive, l’éclat d’argent pâle des étoiles filantes qui trouaient la toile indigo du ciel. Bien sûr, cette nuit était celle de la Fête d’Osmaël, prélude aux trois jours des Bacchanales d’Eurilya qui lui succéderaient ! Nul doute que dans les rues du Kaerl, les festivités devaient battre leur plein, les salles des tavernes affichant comble. Ses pensées dérivèrent ainsi naturellement vers Siegrain, qui s’était fait étrangement distant depuis la naissance d’Ilweran …. Interrogé là-dessus, Kieran s’était contenté d’éluder le sujet d’un haussement d’épaules, et si Mallory avait semblé avoir connaissance des raisons d’un tel comportement, il n’avait rien voulu en révéler. Fixant son regard dans celui de son fils, d’un vert émeraude éclatant rappelant celui de son bien-aimé, Heryn eut une moue dubitative. Peut-être s’était-il trouvé une nouvelle conquête, tout simplement … Ou souhaitait-il laisser au couple et à leur enfant une certaine forme d’intimité.

Regrettant de ne pas pouvoir l’aider, la jeune femme rajusta sa position, et appuya sa tête en arrière quelques instants, yeux clos … Pour émerger finalement d'un sommeil réparateur quelques minutes – ou heures ? - plus tard, repoussant de ses épaules une fine courte-pointe de coton brodé. Certaine d’y voir là une touchante attention de son époux, elle se leva précautionneusement, attentive à ne pas réveiller Ilweran, ses pieds nus glissant doucement sur les lattes de bois ciré. L’un comme l’autre seraient bien mieux à finir la nuit dans leur lit.

Pourtant … Debout à côté de son fauteuil, le regard fixé sur la nature silencieuse et la peau hérissée de chair de poule, son sixième sens lui murmurait que quelque chose n’allait pas. Et soudain, là, juste en contrebas, comme pour lui donner raison, ombre parmi les ombres, une silhouette indistincte se dessina, toute auréolée de lumière stellaire. Resserrant son étreinte sur son fils dans un mouvement protecteur, la Fëalocë se figea. Elle n’avait aucune envie de s’attarder pour déterminer si cette obscure manifestation magique était, ou non, animée de bonnes intentions. Ses ennemis, tant au Màr Menel qu’à l’extérieur, étaient nombreux, et les raisons de lui vouloir du mal, à elle ou à sa famille, tout aussi multiples.
Par pur instinct, elle se tendit pour aller chercher le contact apaisant de Rintrah, qui, mise en alerte par la brusque bouffée d’angoisse de sa Liée, s’éveilla instantanément.

**Je viens. Tu devrais aller chercher Kieran et vous mettre en sécurité sans attendre.**
*Rin ! Ce n’est peut-être rien … Je peux ...*
**Si tu en étais réellement convaincue, tu n’aurais pas pris la peine de m’appeler ! Fais attention à toi, je t'en prie !**

Se mordant la lèvre inférieure, ses sourcils se froncèrent légèrement, tandis qu’en elle la curiosité se faisait croissante. Au cours de sa vie, elle avait déjà eu à faire à des manifestations spirituelles de ce genre, mais toujours en des lieux dédiés à cet effet ou au travers d’artefacts bien définis. Fallait-il y voir présentement une quelconque manifestation liée à la conjonction des astres ? Et, pour toute réponse, la silhouette se précisa avec lenteur, modelant un homme inconnu, à la solide carrure, une abondante chevelure blanche cascadant librement sur ses épaules.
Ce n’est que lorsque le son de sa voix s’éleva, curieusement étouffé, que la jeune femme reconnu le mystérieux visiteur pour ce qu’il était : non pas l’esprit d’un mort, égaré à travers le temps et l’espace, mais bel et bien la projection de l’âme d’un vivant.

"Bien le bonsoir ma Dame.... je vous croyais endormie..."

Alauwyr Iskuvar, Seigneur du Màr Tàralöm, lui faisait face, contre toute logique. Comment était-ce seulement possible ? Les protections magiques des Kaerls étaient réputées imparables. Il lui faudrait impérativement en discuter avec le Gardien, Maeglin, afin d’éviter qu’une telle chose ne puisse ne se reproduise. Sa mâchoire se contracta sous l’effet d’un âcre mélange de colère et d’indignation. Elle ne tolérait pas que l’on vienne la menacer jusque dans sa propre demeure.
N’ayant rencontré son confrère Ardent que très peu de fois, la Dame ne connaissait de lui que ce que sa réputation voulait bien en dire, et notamment sa position instable au sein de son propre Kaerl. Le coeur battant avec force, elle s’interrogea sombrement : quelles étaient donc ses intentions à son égard ? Que pensait-il pouvoir avoir à gagner d’une telle entrevue ? Et surtout, quels étaient les pouvoirs dont il disposait face à elle ?

Répugnant à exposer Ilweran à l'attention de son outrecuidant interlocuteur, mais consciente qu’il lui faudrait gagner du temps jusqu’à l’arrivée de Rintrah, elle se rassura en se disant qu’elle n’aurait qu’à hausser le ton pour que fassent irruption les gardes que Lordan avait inévitablement posté à sa porte.

« Un bien étrange commentaire que voilà, Seigneur Iskuvar.  Est-ce à dire que vous espériez que ce soit le cas ? J’ignore ce qu’il en est au Kaerl Ardent, mais ici il est considéré comme extrêmement indésirable de faire irruption chez les gens sans se faire au préalable annoncer. Et plus encore au beau milieu de la nuit. Je vous suggère de bien réfléchir à votre réponse : que me vaut donc l’honneur – ses lèvres s’étirent en un léger sourire ironique, un rien tremblant, pour venir appuyer ses paroles – de votre visite ? »


Dernière édition par Heryn Amlug le Dim 22 Sep 2019 - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 57
RPs : 36
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeJeu 8 Aoû 2019 - 18:24

Même à travers le brouillard ténébreux qui auréolait la  Dame Céleste, Alauwyr distinguait parfaitement ses traits. Au début, avant qu'elle ne distingue qui il était réellement -c'est ce qu'il supposait- il y avait eu la surprise et l'étonnement dans l'éclat de son regard. Et maintenant, il y avait une autre émotion qui éclairait son regard : l'indignation, ce sentiment de violer un domaine qui n'était pas le sien. Il ne pouvait que plus en sourire. Il se plaisait toujours à provoquer de vives réactions chez ses interlocuteurs. D'ordinaire, c'étaient des ennemis ou des combattants. Mais là, affichant un sourire provocateur, il appréciait grandement de voir la colère poindre sur le visage de la jeune femme. La réaction provoquée était intéressante. Après tout, malgré la paix interkaerlique, il existait toujours une tension existante. Les deux Kaerls étaient opposées l'un à l'autre dans bien des domaines... malgré le fait qu'ils avaient réussi à faire cause commune pour l'avenir de la Terre de l'Aube.

Mais cette nuit, le Seigneur Ardent avait décidé de mener un drôle de jeu. Et que de mieux de ce fait d'imposer son petit jeu et expérimentation à la fois qu'en visant la Dame Céleste. Il était certain que ce n'était guère plaisant de se voir réveiller de la sorte... et que cela provoquait bien des questions... Car le trouble de la jeune dirigeante Kaerlique était lisible. Et le Maître Noir aurait bien ricané s'il avait été capable de sonder ses pensées...Tant d'interrogations à ne pas savoir comment y répondre... Si elle savait qu'il n'était qu'une simple projection, parfait reflet de ce qu'il était, en tant qu'être fait de chair et de sang... Il était presque dommage qu'il ne puisse se contenter que la visibilité de la personne visualisé lors de l'appel de la magie de la pierre alherue. Car si Heryn venait à se déplacer, le brouillard obscur qui l'auréolait depuis le début demeureurait toujours autour d'elle... Il était difficile de savoir s'il y avait d'autres personnes autour d'elle, éveillées ou endormies. Peu importait pour le moment, puisqu'il avait réussi à activer l'Améthyste.

Toujours souriant, avec son air de défi, il dardait ses yeux sombres et froids sur la Dame Céleste. Elle avait du cran la petite, il devait l'avouer. La première fois qu'il avait eu l'occasion de l'observer, elle lui était parue si frêle, si fragile, à se demander comment une Dorée avait pu la choisir... Mais les derniers évènements avaient révélé la perle de caractère qui sommeillait en elle, que l'Enfant Dorée de Flarmya avait pu sentir au plus profond de son âme. D'ailleurs, il ne manquerait pas de souffler ce fait dans les mots qu'il se préparait à sortir d'entre ses lèvres.

''Les Célestes ont toujours eu trop à coeur le respect du protocole. Qu'auriez vous porter comme réelle intention quand à une invitation à une entrevue de manière plus conventionnelle, dites moi ? De plus, je suis Seigneur, j'estime ne pas avoir de devoir d'annonce pour vous préparer à ma venue, même si cela perturbe votre nuit. Je m'attendais guère à vous voir éveillée par ailleurs... Vous deviez avoir affaire à quelque chose d'important...''

Son sourire s'élargit un peu plus quand à la manière dont la Dame avait sommé sa question.

''Donc, je dois veiller à bien songer à ma réponse... Voilà qui est fort intéressant à entendre. Dire que la première fois que je vous ai vu, vous paraissiez si fragile, donnant l'impression que votre rôle de Dame vous posait que trop sur vos fines épaules. On dirait que les derniers tourments qu'a subi la Terre de l'Aube et nos Kaerls vous ont forgés... ''

Il ne put s'empêcher d'émettre un léger rire.

''Ma visite est certes impromptue, mais même en tant que Dame, vous devriez vous tenir prête à n'importe quelle situation... Sinon pour répondre à votre interrogation, vous avez l'honneur d'être la première à me voir apparaître sans prévenir. Je pense que cela est suffisant pour un début de conversation non planifiée, n'est ce pas ? Auriez-vous peur de quelques méfaits venant de ma part dites moi ? Commenceriez-vous à craindre pour votre vie ? Sans doute vous demandez-vous comment suis-je arriver si facilement à vous, malgré la présence de votre gardien... Il y a au sein du Rhaëg bien des mystères enfouis qui ont appartenu à nos très lointains ancêtres... Mais vous devez, je pense vous en doutez n'est ce pas ? Drazahir n'était qu'un exemple parmi d'autres de l'héritage Valherue qui persiste encore dans ce monde... Mais je ne vous en dirai guère plus, ce serait navrant d'apporter satisfaction à votre curiosité. Profitez de ma présence comme d'un possible échange...diplomatique....''


[RP] Expérience Magique Signal10 [RP] Expérience Magique Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 254
RPs : 44
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMer 28 Aoû 2019 - 18:19


Il y a avait eu ces quelques instants de flottement, durant lesquels ils s’étaient contentés de s’observer mutuellement, tandis qu’elle lui exprimait en des mots choisis et prudents ce qu’elle pensait de son intrusion. Puis il avait sourit, accentuant encore l’aura de défi et de provocation qui planait autour de lui. Ses bras entourant son fils pour le protéger, sentant la présence rassurante de Rintrah se faire plus prégnante en elle, Heryn avait soutenu son regard, contemplant ses yeux sombres sans frémir. Puis ses sourcils s’étaient haussés, non sans une certaine incrédulité mêlée d’indignation, alors qu’il avait imperturbablement répondu à sa sommation.
Prendre trop à coeur le protocole ? Pensait-il que sous prétexte qu’il était Seigneur, il était en droit de faire ce qui lui plaisait ? Allons, allons, il se sentait donc bien obligé de faire preuve d’autant d’arrogance face à elle … Peut-être se pensait-il en position de force, suite à cette visite impromptue, et au pouvoir obscur et inconnu qu’il déployait, mais elle ne comptait pas se laisser déborder par la crainte. Quelles que soient ses intentions, il n’était pas là sans raison. Aurait-il pris la peine de se ‘‘déplacer’’ en personne s’il avait eu l’intention de l’assassiner ? Du moins était-ce ainsi qu’elle raisonnait, tentant de ne pas céder prise à l’incertitude qui la rongeait.

Une moue ouvertement dubitative s’afficha donc sur son visage, mais fut rapidement balayée par une soudaine rougeur embarrassée face aux compliments inattendus que l’homme lui servit. Encore une fois, pour qui se prenait-il ? Resserrant son étreinte sur Ilweran, la Fëalocë tâcha de masquer tant la gêne que la méfiance que ses paroles lui inspiraient. L’Ardent paraissait détendu et sûr de lui, visiblement très clairement amusé par leur petit échange et la circonspection qu’elle montrait envers lui. Évidemment qu’elle craignait pour sa vie, mais pas seulement : en tant que Dame du Kaerl elle avait à protéger non seulement ses proches, mais également l’ensemble des habitants du Màr Menel ! Et le fait de tenir une conversation improbable, en pleine nuit, avec son homologue Ardent représentait non seulement un facteur de risque aléatoire, mais également un danger qui lui, était certain.

Peu convaincue par ses explications quant aux raisons de sa présence, elle préféra garder le silence, songeuse. Un ‘‘possible échange diplomatique’’. Ah ... En elle, une petite flamme d’espoir s’alluma, bien malgré elle, luttant contre la possibilité non négligeable que ce ne soit qu’une présomptueuse tentative d’endormir sa vigilance, pour mieux prendre le dessus sur elle … Ce qui était bien mal la connaître.
Heryn engrangea donc patiemment les informations, sciemment alambiquées et confuses, qu’il lui servait sur les moyens qui lui avaient permis d’apparaître ici, se promettant une nouvelle fois d’éclaircir le sujet tant avec Ciryandil, le Servant de Mystra, qu’avec Maeglin, le Gardien du Kaerl. Elle comptait sur eux pour vérifier aux Archives si un quelconque phénomène du même genre avait déjà été constaté ici ou ailleurs. La jeune Dame jugeait important de pouvoir s’en prémunir à l’avenir. Mais pour l’heure … Il lui fallait glaner des informations supplémentaires, et le Seigneur semblait attendre sa réaction.

Aussi, sa remarque sur le fait qu’elle soit encore éveillée à une heure si tardive aurait-elle inévitablement du attirer son attention, mais bien trop tard, car déjà, fondant silencieusement sur sa proie depuis le ciel piqueté d’étoiles, sa Reine faisait irruption dans le jardin.

« Rintrah, non ! »

Une main tendue vers elle, le visage soudain pâle, elle pria pour qu’elle s’arrête à temps, mais en vain. Toutes griffes dehors, tel un gigantesque rapace, les crocs découverts et prêts à mordre, Rintrah heurta de plein fouet la silhouette auréolée de ténèbres mouvantes, dans l’intention manifeste de le mettre hors d’état de nuire, sans pour autant le blesser gravement. Du moins était-ce ce qui aurait du advenir de lui, car, à l’image d’un reflet dans l’eau soudain troublé, l’image d’Alauwyr Iskuvar se contenta de vaciller quelques instants, sans qu’aucun autre changement manifeste ne se produise. Bouche bée, la Fëalocë se reprit difficilement, la stupeur se lisant encore dans son regard, tandis que, dans un éclat aveuglant, la Dorée prenait forme bipède. Sa chevelure blonde cascadant dans son dos tel un étendard, et une vertueuse fureur inscrite sur son visage à la beauté inhumaine, Rintrah s’interposa fermement entre sa Liée et l’apparition. Les atteintes physiques semblaient étrangement inefficaces contre cette dernière, mais elle répugnait à utiliser son feu, les dégâts collatéraux qui en résulteraient pouvant se révéler désastreux.

[RP] Expérience Magique Rintrah-Tol-Or-a-Forme-Humaine

**Je t’avais dit d’aller te mettre à l’abri !**
*Mais maintenant que tu es là pour nous protéger, nous sommes en sécurité, non ? Et Kieran … ?*

Impassible face à la colère de la Reine Dorée, la jeune femme esquissa un bien faible sourire en sentant le nourrisson s’agiter dans ses bras, immanquablement réveillé par toute cette agitation. Rajustant délicatement la couverture autour de lui pour éviter qu’il ne prenne froid, elle releva les yeux, étudiant la silhouette d’Alauwyr, toujours inchangée, avant de reporter son attention sur sa Liée.

**Seldryn est auprès de lui. Et je plains quiconque prétendrait passer sa garde. Mais ce n’est pas le moment de s’inquiéter pour lui ! Plus important : qu’est donc cette … chose ?**

Le problème était bien là : fëalocë comme dragonne, toutes deux l’ignoraient. Alors, d’un commun accord, bon gré mal gré arraché à sa Liée, Heryn s’avança, à pas prudents, jusqu’à poser une main légère sur le bras de la Dorée. Ceci tant pour se donner du courage que pour contenir l’envie de la Dorée de sauter une nouvelle fois à la gorge de l’Ardent … Ou du moins la part de lui qui était présente en ces lieux.
Petite silhouette menue, presque fragile, à côté de la forme humanoïde de Rintrah, la Dame du Kaerl accrocha le regard froid de l’homme, prenant une profonde inspiration pour calmer les battements erratiques de son coeur. Elle ne comptait pas s’excuser pour l’attitude de sa Liée, mais ne pouvait étouffer l’intérêt que ses paroles cryptiques avaient éveillé en elle.

« Je vous remercie pour vos … encouragements, Seigneur Iskuvar. Et je choisis de saisir cette main tendue que vous me présentez. Puisque je suis, comme vous le dites, la première à pouvoir assister à cette – ne le nions pas – piquante démonstration de vos pouvoirs, je compte bien en profiter. Discutons donc, si vous le souhaitez. »

*Voyons déjà combien de temps il pourra maintenir sa magie.*

« Vous avez évoqué un échange diplomatique. Puisque vous êtes celui qui impose sa présence à l’autre, je vous en prie, messire, commencez. Qu’avez-vous en tête ? »


Dernière édition par Heryn Amlug le Dim 22 Sep 2019 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 57
RPs : 36
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeVen 6 Sep 2019 - 17:45

Alauwyr guettait en effet une réponse de la part de la Dame, en plus de silencieusement savourer les émotions qui ridaient un peu son jeune visage de perplexité et de quelques autres émotions qu’elle réussissait à garder bien à elle. Il était presque dommage qu’Alauwyr n’eut pas testé cette pierre bien avant. Mais avant, il avait eu d’autres affaires à régler. Qui sait ce que cet artefact pourrait lui apporter à l’avenir. Mais pour le moment, il le testait et voir la réaction de la Souveraine Céleste démontrait qu’elle n’avait pas connaissance d’un tel précédent. Sans doute qu’après cette entrevue, la jeune Amlug irait questionner son Gardien. Ou mettra-t-elle à contribution les Penseurs de son Kaerl ? Tout était envisageable pour des Célestes qui n’aimaient guère demeurés dans le flou. Le manque de réponse pouvait être une faiblesse pour eux ; comme pour d’autres membres des autres Kaerls. Mais les membres du Màr Lumineux avait toujours cette petite sensibilité là, qui était presque pathétique aux yeux de l’Ardent. Prendre le temps de doublement réfléchir pour être doublement sûr d’avoir la solution était une attitude de pure perte de temps. Cela avait pu leur porter une cuisante défaite lors de la dernière Grande Guerre. Mais là, ce n’était que l’avis du Seigneur Ardent.

Alauwyr attendait donc la réponse d’Heryn et ce qu’il entendit des lèvres n’était pas vraiment ce qu’il avait imaginé. Le nom de la Dragonne lui revint aussi brutalement en mémoire qu’il vit quelque chose fondre dans le peu de vision qu’il avait de la dame, toujours entourée de cette aura noire et brumeuse. Sous l’action extérieure et soudaine, l’Ardent recula par réflexe. De son côté, la vue qu’il avait sur la Dame s’était brouillée. Sentant qu’il était sur le point de perdre le contrôle sur la pierre, il grimaça pour rattraper cela. Même si l’agression n’avait aucune action sur lui, la surprise avait manqué de couper le lien qu’il avait avec la pierre et par là même, le transfert de son image vers le Kaerl Céleste.

Rapidement, il retrouva une vision nette de la Dame, avant qu’une ombre indéfini, grisée et au contour un peu étrange se mette devant elle. C’était donc la dragonne dorée qui avait du prendre sa forme bipède, sinon qui d’autres aurait pu intervenir aussi vivement ? N’étant pas totalement certain, il se raccrocha à cette hypothèse et reprit un vague sourire moqueur. La jeune femme se déporta sur le côté de la silhouette indéfinie, essayant de retrouver son calme, à voir l’inspiration qu’elle prenait. Leurs regards se croisaient à nouveau. Elle savait qu’elle ne devait pas faillir devant lui. Et lui non plus ne devait pas défaillir. Il commençait à sentir que la magie de la pierre ponctionnait de plus en plus dans ses forces magiques. Il n’était pas un grand mage, et quand bien même il était capable de résister, il était loin d’égaler les plus puissants maîtres-dragons, qui eux-mêmes faisaient pâle figure en comparaison de leurs lointains aïeux Valherus

°Mon cher Estenir, j’ai besoin de toi°
°Oui, j’ai commencé à percevoir la perte moi aussi. Je pourrai t’aider, mais pas longtemps. Ne tarde pas dans cette conversation°

Le dragon cendré se montrait encore trop mère poule… Mais comment le lui en vouloir, après toutes les épreuves récentes passées ? Le Maître-Noir se concentra sur la conversation qu’il portait au loin de son Màr, vers la Dame Céleste.

« Suite à la brève interruption de notre conversation, causée par l’arrivée impromptue de votre liée, je pourrais décider de plus aller plus loin dans le possible échange. Les dragons sont à l’image des âmes auxquelles elles sont liées. A voir l’intervention de Rintrah la Dorée, je pourrai penser que la tentative de m’occire aurait été une conclusion définitive. Heureusement que j’ai veillé à prendre des précautions. Imaginez les conséquences qu’un coup de crocs ou de griffes auraient pu causer. Mais après tout, les Dorées ne sont pas réputées pour avoir des tempéraments posées. A moins que les hormones la travaillent, vous devriez veiller à mieux la conseiller quand à son attitude à avoir vis-à-vis d’un autre gouvernant de Kaerl. »

Oui, il avait eu besoin de porter cette remarque à la Dame, et bien entendu à sa liée, qui ne pourrait qu’entendre ses paroles. Il était tel le maître dispensant sa réprobation à son aspirante, pour marquer la différence de rang qu’il y avait entre eux. Après tout, il était Seigneur Ardent, il n’était pas n’importe qui. Oui, c’était de l’arrogance, mais on ne refaisant pas l’homme qu’il était, qui était à la tête Màr Taralom.

« Mais je peux pardonner cette attitude. Les Enfants de Flarmya agissent toujours et avant tout pour le bien de leur âme sœur. Donc reprenons après ce petit intermède. Ce que j’ai en tête ? C’est très simple, Dame Amlug. Pour la paix de tous les Kaerls…. Je vous demande de me donner le Maître-Dragon Thelrand. »


[RP] Expérience Magique Signal10 [RP] Expérience Magique Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 254
RPs : 44
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeDim 22 Sep 2019 - 18:44

[RP] Expérience Magique Kieran_de_galastden_new_tolorea__[RP] Expérience Magique Cassian-seldryn-avatar-tolorea
Kieran de Galastden & le Bronze Seldryn
Seigneur Consort du Màr Menel

Cliquez ici pour lire le cauchemar de Kieran ♡ :
 


Kieran s’éveilla brusquement, sur un cri muet, meurtri par les images rémanentes de son rêve, le visage soucieux de Seldryn, penché au dessus de lui, exprimant bien plus que des mots son inquiétude. Sa main se serra doucement sur son épaule, cherchant à lui transmettre sa force, et le Bronze énonça gravement :

« Tu faisais un cauchemar. »

Fronçant les sourcils sur le dragon sous forme humanoïde, encore frissonnant et couvert de sueur froide, il repoussa maladroitement ses draps enchevêtrés pour faire face à son Lié. L’espace de quelques battements de coeur, ils restèrent silencieux, tandis qu’une sourde suspicion naissait en lui. Quoi que son songe ait eu de mauvais, il doutait que Seldryn ait fait tout ce chemin depuis le Valarëa juste pour le réveiller. Alors pourquoi ? Une simple volute inquisitrice dirigée vers l’esprit de son Lié lui fit comprendre que celui-ci lui cachait quelque chose, se dérobant habilement à lui. L’angoisse le saisissant à la gorge, troublé par les souvenirs de ses visions oniriques, il se redressa totalement, toisant le Bronze avec une nuance de colère et d’impatience dans son expression. Quelque chose s’était passé.

« Dis-moi la vérité, Seldryn. Maintenant. »

Et c’est ce que le dragon fit, quoi que de bien mauvaise grâce, et peu ému par le ton de commandement que son Humain avait employé. Une main crispée sur son visage, serrant les dents pour se contenir, le jeune homme jura tout bas. Une fois encore, une fois encore … ! Il se retrouvait mis de côté, écarté et impuissant, tandis que ceux qu’il aimait affrontaient un véritable danger, et cette idée lui était insupportable. Il ne laisserait pas une nouvelle tragédie comme celle de Zackheim se produire. Se détournant sans un mot, il se contenta de ceindre le ceinturon de son épée autour de sa taille, une froide détermination emplissant son cœur. Il était impossible pour Kieran de ne pas constater la lueur désapprobatrice dans les yeux de son Lié, d’un vert à la teinte exacte des siens, pas plus que l’irritation que sa posture, bras croisés sur son torse musculeux, dénotait clairement.

« Peux-tu t’asseoir deux minutes pour réfléchir à ce que tu vas faire ? »

Toujours sans répondre, il tira son épée de quelques pouces hors de son fourreau, s’assurant qu’elle y jouait librement, avant de fixer son regard à celui du Bronze dont il sentait la fureur grandissante faire écho à la sienne. Il n’avait pas de temps à perdre avec de vaines argumentations !

« Ma femme et mon fils ont besoin de moi »

« Kieran ... »

« C’est tout ce qu’il y a à savoir. Laisse-moi passer à présent. »

Considérant la conversation définitivement close, il s’avança alors dans la ferme intention de dépasser Seldryn pour rejoindre le jardin, mais c’était sans compter l’intervention de son Lié qui le repoussa en arrière du plat de la paume, d’un mouvement sec bien que retenu. D’un ton bas et grondant, il lui asséna crûment :

« Vas-tu donc cesser de faire l’enfant ! »

Retombant assis sur son lit, le menton haut levé et un défi muet gravé sur son expression, l’Humain affronta sans frémir la lueur menaçante qui luisait dans les prunelles d’émeraude de son Bronze, une seconde avant que ce dernier ne soupire, sa colère se diluant en un mélange d’agacement et d’affection sincère. Ô combien Kieran pouvait-il se montrer entêté !

« Je ne suis pas ton Lié pour rien. »

Le sourire qui étira les lèvres de Seldryn à ce moment-là tint plus du rictus sauvage que d’une véritable mimique d’amusement, signifiant que son Lié avait touché là un point sensible, puis le dragon reprit sa gravité première. Il n’allait tout simplement pas laisser son frère d’âme se mettre en danger inutilement, devrait-il pour cela l’attacher pour l’obliger à l’écouter ou l’assommer pour s’assurer qu’il se tienne tranquille.

« Rintrah est auprès d’eux. Dis-moi : que pourrais-tu faire de plus dont une Reine Dorée serait incapable ? Ensuite, pourquoi, à ton avis, n’ont-elles pas prévenu la garde ? »

Désagréablement piqué au vif par ses remarques, le jeune homme crispa ses doigts sur le tissus de coton sous ses paumes, prenant une profonde inspiration pour se forcer à reprendre son calme. Seldryn avait raison. Il n’apporterait rien de bon en débarquant comme un cheval emballé et incontrôlable. Même face au Seigneur du Màr Tàralöm, Heryn avait du juger qu’elle était capable de mener à bien la discussion, au moins pour le moment. Et pour autant que cette incursion magique sur leur territoire – dans leur intimité même – les mettaient en rage, lui et son Lié devraient se contenter d’observer jusqu’à ce que le point de rupture, inévitable selon lui, soit atteint.

***

Le Seigneur Ardent avait été finalement à peine troublé par l’intervention féroce de sa Reine, tout au plus son expression s’était-elle ridée, brièvement, en même temps qu’il faisait un pas en arrière, avant qu’il ne reprenne une posture détendue. Toujours aussi moqueur et sûr de lui, en apparence, leurs regards s’étaient croisés, et Heryn avait senti qu’il l’évaluait silencieusement. Puis, il avait repris la parole à son invitation, non pas pour lui exposer les motifs de cette entrevue ou pour expliquer pourquoi, entre tous, il avait choisi de révéler ses pouvoirs à son homologue Céleste … Mais bien pour lui faire la leçon, la sermonnant sur l’attitude de Rintrah, et pire encore, la chapitrant sur le lien de l’Empreinte et ce qu’il révélait de son propre état d’esprit. Bien. Soit il cherchait à la provoquer délibérément, soit il la prenait réellement pour une jeune fille née de la dernière pluie. Elle était peut-être sa cadette en terme d’âge, mais elle n’était pas pour autant inexpérimentée ou ingénue comme il voulait bien le prétendre. Rougissant néanmoins, sentant ses sourcils se hausser, non sans une certaine impatience – n’avait-il pas autre chose à lui débiter que des platitudes ? - elle raffermit sa prise sur le bras de Rintrah pour l’empêcher de répondre vertement à Iskuvar.

**Que croit-il, ce vieux pendard, que je ne suis pas capable de retenir mes coups ? Que j’allais le laisser sagement s’en prendre à toi et Ilweran sous prétexte de ne pas déclencher d’incident diplomatique ? Mes humeurs n’ont rien à voir là dedans ! Je suis une Reine Dorée, liée à la Dame du Kaerl Céleste, pas l’une de ses Incarnates folles à lier !**

*Paix, ma belle, il ne fait ça que pour nous pousser à bout. Ne lui donnons pas ce plaisir.*

**Il va finir par exploser tellement il est enflé par sa propre arrogance ... En voilà un qui pourrait faire concurrence à Ambroise.**

Sans pouvoir réprimer une grimace amusée face aux répliques de sa dragonne, dont l’expression s’était figée en un masque de neutralité hautaine, Heryn se retint de lever les yeux au ciel lorsque l’homme lui affirma son pardon. Voilà qui était particulièrement généreux ! Un reniflement moqueur, imperceptible et accompagnant ses pensées, s’éleva du côté de Rintrah, et la Fëalocë maintint, plaqué sur ses lèvres, un sourire de circonstance, aimable mais toujours prudent. Elle ne ressentait rien, aucune émotion, provenant de lui, ou de cette image qu’il projetait magiquement, et cela ne cessait de la perturber, lui donnant l’impression de parler avec un mort … Et l’empêchant également de juger de sa sincérité. Son empathie était comme un sixième sens pour elle, innée et automatique, et ne pas pouvoir s’en servir la déstabilisait légèrement.
Elle s’interrogeait aussi, inquiétude lovée en arrière plan de sa conscience, sur la présence éventuelle de complices, ou à tout le moins sur la localisation d’Estenir, l’Empereur Noir qui lui était lié. Et si cette mascarade n'avait pour but de n'être qu'une diversion ? Kieran était en sécurité sous la garde de Seldryn, mais qu’en était-il du reste de sa maisonnée ? Son cœur se serra fugitivement à cette pensée coupable, et elle songea que Lordan, en tant qu’Arken et chargé de sa protection rapprochée, serait certainement très en colère lorsqu’il apprendrait l’expérience magique qui s’était tenue juste sous son nez, et sans qu’il en soit immédiatement informé.

***

Pieds et torse nu, le souffle calme, ses pas ne faisant aucun bruit sur le plancher ciré du petit salon tandis qu’il évoluait à travers la pièce chichement éclairée par les lunes, Kieran s’était prudemment rapproché de l’ouverture vers l’extérieur, jusqu’à pouvoir entendre distinctement la conversation qui avait cours entre deux des personnes les plus puissantes de Tol Orëa. Invisible dans l’ombre derrière la cloison coulissante, il put ainsi assister, abasourdi, à l’exposition des exigences du Seigneur du Màr Tàralöm. Peddyr Thelrand. Il ne comprenait pas. Pourquoi ce rusé salopard d’Ardent voudrait-il mettre la main sur le Maître Brun ? Et surtout au nom de quel prétexte ? Il ne croyait absolument pas à cette excuse avancée ‘‘pour la paix de tous les kaerls’’, qui sonnait plus comme une menace voilée qu’autre chose. Ses doigts crissèrent sur la poignée de son épée, et il croisa le regard de Seldryn, appuyé contre un mur non loin, qui secoua négativement la tête, quoi qu’une fureur maîtrisée faisait luire sombrement ses prunelles verdoyantes. Pas maintenant. Patience.

Devant lui, et lui tournant le dos, Heryn s’était visiblement raidie, sa Dorée dressée à ses côtés, et un bras serrant tout contre elle ce qu’il supposait être Ilweran. Le souvenir de son cauchemar, flou et indistinct, lui revint sournoisement à l'esprit. Comme son aimée lui paraissait soudain vulnérable, faisant ainsi seule face au Seigneur Ardent ! Il n'avait d'autre option que de lui faire confiance, à elle et à Rintrah. Lentement, elle avait secoué la tête, avant de prendre la parole d’une voix passablement tendue. Il pouvait deviner le cours de ses pensées. Quelles que soient les véritables intentions d’Iskuvar, elle ne lui livrerait pas Peddyr. En plus d’être un membre de l’Ordre de Lumière, tous deux le considéraient comme un véritable ami, et lui étaient par le dessus le marché particulièrement redevables. La situation s'annonçait d'ors et déjà complexe.

« Seigneur Iskuvar, si j’entends bien votre demande, je me dois de vous interroger plus avant sur la menace que, selon vos propos, Peddyr Thelrand pourrait représenter pour la paix de Tol Orëa. »

Cela n’avait pas été exactement la teneur de son discours, mais Heryn avait délibérément choisi d'interpréter ses paroles de cette façon. Si cela avait le moindre rapport avec le contact étroit qui avait été établi entre le Maître Brun et l’Ombremage Drazahir, elle y voyait là une raison de plus de ne pas céder. De toutes les demandes que l’Ardent aurait pu faire, la jeune femme ne se serait certainement jamais attendue à cela.

« Sachez qu’à mes yeux cet homme représente un allié précieux, ainsi qu’une personne à qui je dois beaucoup. Pour quelle raison devrais-je donc le trahir en le remettant entre vos mains ? »


Dernière édition par Heryn Amlug le Jeu 5 Mar 2020 - 18:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 57
RPs : 36
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMar 17 Déc 2019 - 17:29

La réponse de la Dame Dorée était plus que prévisible. Les Célestes étaient de grands sentimentaux, prêts à faire de la résistance pour protéger les leurs, peu importait les conséquences. Alauwyr afficha de ce fait un rictus moqueur à ses lèvres en entendant la réponse de la Dame Céleste

«Ai-je réellement besoin d’expliquer ce qu’il représente réellement pour mon Kaerl, le vôtre et pour le Rhaëg entier ? »

Il attendit quelques secondes, pour laisser le temps de réflexion à la Dame. Et derrière lui, dans son Màr, il sentait la présence chaude de son lié, qui s’était rapproché de lui. L’humain sentait également la force magique du dragon se transmettre à ses forces. Le temps commençait à lui compter. Même si Estenir lui transmettait de l’énergie, son propre corps commençait à frémir de fatigue, à force d’user de la pierre Valherue. Mais comme il était hors de question de perdre la face en s’éclipsant d’un coup…Il essaya de tenir bon encore quelques minutes.

« La loyauté céleste, sa cohésion….c’est un peu indigeste à entendre, et tellement risible. Vous êtes donc prête à sacrifier l’avenir des Kaerls, des dragons, leurs liés et du monde entier pour protéger un seul homme ? Même si vous faites semblant ne pas savoir ce que représente réellement Peddyr Thelrand, je vais vous l’énoncer de mes mots. Drazahir a possédé votre petit protégé, mêlant son esprit au sien assez longtemps pour que le Maître Brun sache bien des choses….En plus de son saut providentiel dans l’Interstice… D’où il en ressort en vie après si longtemps. Je suis certain que si vous interroger votre Gardien, il n’y a jamais pareil cas depuis l’avènements des trois Kaerls. Que dis-je… depuis la chute des Valherus même ! Oubliez-vous que nos lointains Ancêtres possédaient un savoir que jamais nous ne pourrons atteindre, voir rivaliser ? Comme un simple humain peut prétendre à quitter l’Interstice, là où il s’y était jeté volontairement pour condamner à tout jamais l’Ombremage ? »

Intérieurement, il se sentait presque victorieux. Il mettait en avant les informations qu’il avait pu apprendre. Oh, il ne doutait pas que les Célestes avaient eux aussi des informations sur les Ardents… mais là n’était pas le sujet. Il jubilait de dévoiler qu’il connaissait le potentiel certaine de Thelrand. Mais il avait encore plus d’un tour dans son sac. Car la jeune Maîtresse Dorée ne lui donnerait jamais ce Céleste !

''Il est un danger pour nous tous. Et si son esprit réussit à mettre la main sur les connaissances résiduels de Drazahir ? Si un morceau d'âme de celui-ci réside encore en Thelrand ? Que ferez-vous si ces risques viennent à se réaliser ?

Entendre le Seigneur Ardent se préoccuper de l'avenir des Màrs et du monde avait de quoi faire sourire. Mais son ton ne laissait aucun doute quand à sa volonté de pas se retrouver à devoir combattre un danger, bien qu'hypothétique, se dévoilerait néfaste s'il venait à émerger

°Et tu devrais te dépêcher. Tu ne vas plus savoir tenir bien longtemps, malgré mon aide.
°Oui, je le sens. Te t’inquiète pas, nous allons bientôt conclure… Juste le temps de la faire mijoter un peu avant de me retirer. °

Il croisa les bras et toisa la Céleste, en tout Ardent qu’il était.

« Mais comme vous réfléchissez avec votre cœur  et non avec votre esprit, je vais persister quand à avoir la tête de Peddyr Thelrand…à défaut d’accéder à ma première demande pour raisons… plus qu’évidentes. Je réclame la justice quand à son agression à mon encontre quelques années auparavant. »


[RP] Expérience Magique Signal10 [RP] Expérience Magique Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 254
RPs : 44
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMer 1 Jan 2020 - 17:49


Son sempiternel sourire moqueur accroché aux lèvres, celui dont il semblait avoir fait sa signature, sans broncher, le Seigneur du Màr Tàralöm l’avait laissée lui exposer son point de vue quant à sa sommation. Même sous forme de questionnement, qu’il soit jugé rhétorique ou non, la réponse paraissait claire. Elle ne comptait pas trahir la confiance de Peddyr Thelrand en le livrant à leurs ennemis héréditaires, fut-il un ‘‘danger’’ pour Tol Orëa toute entière comme Alauwyr le sous-entendait. S’il était si bien informé que cela, il devait bien savoir, il aurait bien du pouvoir prévoir quelle aurait été sa réaction. Toute cette mascarade n’était-elle qu’un vulgaire prétexte pour obtenir une raison supposée plausible afin d’ouvrir les hostilités entre leurs Kaerls ? A moins qu’il n’ait eu pour intention de venir évaluer purement et simplement la menace potentielle que représentait sa jeune homologue Céleste.

Alors, lorsqu’à son tour, il l’interrogea, toujours sur le même ton qu’aurait employé un précepteur envers une élève particulièrement étourdie, elle se contenta de hausser un sourcil interrogateur, l’invitant à poursuivre. Qu’il jouisse de cette prétendue supériorité dont il se paraît telle une couronne. Il finirait bien par faire un faux pas, se contredire, ou laisser échapper une information quelconque révélant le fond de sa pensée. Qu’il avait l’air fier et outrageusement satisfait en lui exposant tout ce qu’il savait sur l’Ombremage Drazahir, sur le retour de Peddyr et son séjour impossible dans l’Interstice ! Bravo, Seigneur Iskuvar, vous pouvez légitimement vous enorgueillir de services de renseignements particulièrement efficaces ! Refusant de laisser prise à la vive irritation qu’elle sentait brasiller dans le creux de son ventre – ces informations n’auraient jamais du quitter le Kaerl, mais pouvait-on empêcher les gens de bavarder à l’extérieur ? - elle se força à lui sourire aimablement, avant d’éclater de rire franchement, incapable de se retenir, sans qu’il n’y ait toutefois trace de moquerie dans son regard.

« Je vous remercie pour cet exposé, j’en conviens, particulièrement intéressant, Seigneur Iskuvar. Cependant, je suis au regret de refuser votre demande. Le Màr Menel ne vous livrera pas Peddyr Thelrand. »

Reprenant son sérieux, elle fronça les sourcils, avant de secouer la tête avec douceur, ses iris noisettes assombris sous ce magnifique ciel nocturne parsemé d’étoiles.

« Je vous prierai de ne pas m’insulter, messire. Je suis peut-être naïve, mais pas stupide. Si Maître Thelrand représente un tel risque, et plus encore, un tel potentiel magique, au nom de quel droit devrais-je remettre ce pouvoir entre vos mains  ? Outre les inévitables considérations sur la souffrance d’une personne chère à mes yeux – jugez-les risibles si cela vous chante - il me paraît évident que vous pourriez très bien décider de vous servir de cette arme contre le Kaerl Céleste. »

Reflétant le déchirement qu’un tel choix recelait à ses yeux, ses bras se resserrèrent lentement sur le petit corps chaud de son fils, et elle effleura son crâne d’un baiser léger. Elle ne voulait pas voir le sang couler à nouveau, alors que dans son cœur, les plaies de la précédente guerre commençaient à peine à cicatriser.

**Heryn ...**

S’il le fallait, elle était prête à protéger le Màr Menel et son peuple avant tout, mais elle n’envisagerait cette option qu’une fois convaincue que toutes les autres étaient épuisées.
Alors, levant un regard confiant vers Rintrah à ses côtés, elle déposa Ilweran entre ses bras, ignorant l’angoisse et la fureur soudaine qui irradiaient de son esprit lié au sien. Tout n’était pas perdu. Il était encore temps de jouer cartes sur table.

*Protège Ilweran pour moi.*

« Seigneur Iskuvar, vous comme moi le savons. Les gens qui restent le plus longtemps au pouvoir sont les plus raisonnables. » Un pas prudent, puis un autre, elle se rapprocha de la silhouette mouvante, nimbée de magie obscure, de son homologue Ardent. « Que ce soit maintenant ou dans six lunes, un conflit ouvert entre nos deux Ordres nous serait extrêmement défavorable. »

**S’il touche à un seul de tes cheveux ...**
*Il ne fera rien. Il n’est pas venu pour ça, j’en suis convaincue.*

Séparée de lui de la longueur d’un bras, elle se tenait à présent à sa merci, et un sourire piquant, quoi que teinté de nervosité, vint étirer ses lèvres tandis qu’elle le contemplait ouvertement, sans frémir.

« Je me suis laissée dire que votre propre position au Màr Tàralöm se trouve être assez instable, et que votre Concile est passé plus d’une fois par dessus votre tête pour prendre ses décisions. »

Une main placée sur la hanche dans une attitude faussement détendue, elle inclina la tête, son visage s’adoucissant pour exprimer une apparente remontrance aux tonalités malicieuses.

« Vous n’êtes pas sans savoir que le Màr Menel a eu l’honneur d’héberger pendant quelques temps l’un de vos principaux rivaux. Comment était-ce déjà ...? » Elle se tourna à demi vers Rintrah, comme pour quérir son aide, lui envoyant des ondes d’apaisement en constatant que la Dorée se tenait prête à bondir au moindre signe d'agression. « Un certain Martel Dehlekna, oui c’est cela. Et il y a bien sûr le fameux Braen, ce Prêtre de Haskèl et Chevalier Blanc que nous avons réintégré dans nos rangs. »

Rougissant de sa propre témérité, comptant sur l’obscurité pour cacher son embarras, elle éleva une pensée désolée à l’intention de Renàto, dont elle regrettait d’avoir été obligée de se servir. Quant à Martel Dehlekna, il avait été bien évidemment impossible d’en tirer quoi que ce soit, durant son bref séjour dans leurs geôles, mais cela, son adversaire n’était pas censé le savoir.

« Voyez messire, vous n’êtes pas le seul à être bien informé. Vous réclamez la justice envers Peddyr Thelrand. Je vous l’accorde. Le tribunal de Lòmëanor, est, il me semble, dédié à cet effet. Saisissez-le de cette affaire. Je ne vous en empêcherai pas. Il doit répondre de ses actes comme tout Tol Orëanéen qui se respecte, quel que soit son rang ou son importance à mes yeux. »

**Tu prends bien trop de risques avec lui !**

Elle haussa un sourcil, esquissant un sourire d’excuse sincère, tant à destination de sa Liée que d'Alauwyr. Elle espérait avec ferveur ne pas avoir été trop loin dans sa provocation. Ainsi qu’elle le lui avait dit, elle le pensait suffisamment raisonnable, régnant depuis suffisamment longtemps pour saisir la justesse de ses arguments.

« Seigneur Iskuvar, parlons franchement. Je ne veux pas d’une nouvelle guerre, surtout sur un prétexte aussi fallacieux … Ce ne serait ni dans mon intérêt ni dans le vôtre. Tol Orëa et les Kaerls ont déjà bien assez souffert, et nos effectifs sont trop semblables pour que cela n’aboutisse à autre chose qu’une auto-destruction mutuelle. La paix est la seule solution viable. »

Un long frisson la saisissant, sans tenir compte du cri d’avertissement de sa Liée, ses entrailles se nouant durement, elle tendit une main ouverte dans la direction de l’Ardent. Le regard ferme mais une adjuration muette luisant dans ses yeux, face à un tel ‘‘prédateur’’, elle ne pouvait pas se permettre de faire preuve de faiblesse ... Et avec Rintrah dans son dos pour la soutenir, elle se sentait autant en sécurité que cela lui était possible dans une telle situation, n'en déplaise à la Dorée.
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 57
RPs : 36
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeMar 28 Jan 2020 - 13:25

Alauwyr ne put que ricaner brièvement. Il était plus qu’évident que la Dame Dorée n’aurait jamais accédé à sa demande. Il l’avait prévu. Et puis, comme tout Ardent qui se respectait, il savait que les Célestes faisaient trop dans le sentimentalisme pour réellement réfléchir aux conséquences possible d’une connaissance Valherue qui devait demander qu’à refaire surface. Si la situation avait été inversée, à savoir les célestes réclamant un homme tel que Thelrand, Alauwyr aurait pris qu’une seule décision pour éviter le danger et les envieux d’un tel et  possible pouvoir : de le tuer. Autant pour préserver sa position de Seigneur que pour la sécurité de son Màr. Mais est ce que la jeune dirigeante pourrait prétendre à anticiper le comportement d’un homme s’il venait à mettre la main sur les connaissances de Drazahir ?

Il garda le silence le temps qu’Heryn se rapproche un peu plus de lui. Elle tenait à lui montrer sa position, en tant que Dame, tout en essayant de reprendre un brin d’autorité sur elle. Il ne put que sourire, de manière dangereuse, avant de reprendre la parole.

‘’Il ne vous faut pas grand-chose pour vous sentir flouée… que dis-je insulter. Quand à user de Thelrand comme une arme, quelles garanties aurai-je de votre part que vous n’en userez pas contre les Ardents ? La question que je vous retourne est intéressante n’est ce pas ? Thelrand est loin d’être un ancien Maître-Dragon… Il peut se passer bien des choses sur les décennies à venir’’

Il restait volontairement vague, car rien ne laissait présager de ce qui pourrait se passer dans l’avenir. Même lui pourrait subir les effets de cet avenir bien plus tôt qu’il ne pourrait l’envisager ? Longtemps, il avait vécu au jour le jour, sûr de sa valeur guerrière et des nombreuses victoires qu’il avait remportées avant d’intégrer les Terres de l’Aube. Mais être Seigneur apportait son lot d’incertitude et de prudence, qu’il ne laissait pas transparaître à son visage ricanant et couturé de cicatrices.

La Dame Dorée avait repris à son tour la parole, tentant une autre approche pour la mettre au même pied d’égalité que son homologue ardent, toujours à une distance montrant qu’elle ne le craignait pas ; dans les apparences, mais au fond d’elle-même, qui sait. Puis, elle sut exposer une carte maîtresse et surprenante, qui provoqua un sourcillement bien visible chez le Seigneur Ardent. Heryn ne pourrait alors avec qu’une pensée évidente. Il n’était pas au courant pour Martel. Mais Alauwyr, bien que serrant les dents à l’évocation de l’Elfe exilée, réussit à ne pas perdre totalement le contrôle de son être ; presque. Intérieurement, il bouillonnait de pas avoir occis Martel, même quand Seregon était intervenu durant son combat contre lui. Maintenant, c’était à son tour de reprendre la main, avant qu’il ne lâche la magie de sa pierre magique. S’il avait bien une chose qu’il détestait était de perdre la face.

’’Le concile a essayé de prendre des décisions durant mes absences, mais quand on a des soutiens en son sein… de plus, vous n’avez pas encore eu le retour que j’ai démontré la réaffirmation de ma place. La preuve étant visible devant vous très chère : je suis toujours le Seigneur en titre…’’

Son sourire retrouva sa provocation de toute à l’heure. Un simple pas en avant suffirait à sans nul doute faire réagir la dragonne liée d’Heryn, qu’il ne voyait pas à cause de l’effet de la pierre.

’’Quand à vos révélations sur  Dehlekna et le prêtre, priez Flarmya que cela ne se retourne pas contre vous. Même si ces deux êtres n’ont plus aucun droit autant qu’Ardent, il n’en demeure pas moins que leur présence au sein de votre màr peut laisser sous-entendre une intervention Céleste pour espérer extorquer des informations précieuses de notre Màr. En plus de votre réseau déjà existant, n’est ce pas… Votre réplique est prise comme un aveu… rien que cela pourrait être une  mesure défensive à votre encontre…Un conflit serait une parfaite solution pour faire oublier les petites luttes intestines de mon Màr… Mais nous en sommes loin, comme proche ma chère…. La justice de Lòmëanor sera ma première démarche. Car s’il y a bien une chose qu’elle devra clarifier et officialiser, sera de quoi faire si jamais votre cher ami et protégé vient à mettre la main sur le savoir qu’il possède dans les tréfonds de son âme… Car même le plus intègre des hommes ne peut que se laisser tenter par les pouvoirs incommensurables de Drazahir….’’

Il souriait. Heryn allait avoir de quoi cogiter désormais. Puis, il commença doucement à relâcher l’emprise qu’il avait sur la pierre

’’De la Grande Guerre, Dame Amlug, n’oubliez pas que vous avez manqué de perdre face à nous s’il n’y avait pas eu l’intervention des Neutres. Si conflit il y a, et la paix est toujours préférable à la bataille, les choses pourraient être totalement différente. Alors, que Flarmya décide de la paix pour nos Kaerls, Dame Amlug… Qu’Elle le décide ainsi…’’

Son image s’estompa en même temps qu’un léger ricanement malsain… Laissant la Dame et ses proches dans un environnement silencieux et apportant son lot d'incertitude.

Au Màr Ardent, Alauwyr avait manqué de céder à la fatigue qui faisait trembler ses jambes. Heureusement, il sut rejoindre un de ses fauteuils pour littéralement tomber dedans, au lieu de s'y asseoir, las de l'effort magique usé via l'orbe, qu'il tenait toujours dans sa main. Estenir le gourmandait mentalement, de son manque de précaution. Alauwyr ne put s'empêcher de sourire, malgré l'épuisement.

’’Je sais que la magie réclame son dû et je ne me suis pas évanoui.  Vois cela comme un test concluant. '’

Il ne put s'empêcher de ricaner, en revoyant en souvenir la tête de la jeune Souveraine Céleste.

’’La crainte pourrait très bien envahir le coeur des Célestes, après ma petite expérience. Cette entrevue a été enrichissante. Et tant que nos chers amis Lumineux n'apprendront rien de la puissance de cette pierre, ils se montreront prudents... trop peut être. ’’
°Et qu'envisages-tu pour la suite, désormais ? °
"Nous allons les laisser mariner un peu dans leur jus... Et je m'occuperai du cas de Thelrand en temps voulu... ce qui me préoccupe en premier lieu est le cas de Martel... Il est temps de veiller à ce qu'il rejoigne Flarmya... Si elle consent à avoir une âme pervertie comme la sienne....'’


[RP] Expérience Magique Signal10 [RP] Expérience Magique Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Heryn Amlug
Dame du Kaerl Céleste
Dame du Kaerl Céleste
Heryn Amlug


Date d'inscription : 08/02/2014
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 254
RPs : 44
Race : Demi-Fëalocë
Âme-Soeur : La Dorée Rintrah
Fonction : Dirigeante
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitimeJeu 5 Mar 2020 - 17:51

[RP] Expérience Magique Kieran_de_galastden_new_tolorea__[RP] Expérience Magique Cassian-seldryn-avatar-tolorea
Kieran de Galastden & le Bronze Seldryn
Seigneur Consort du Màr Menel


Bien sûr, l’Ardent avait dédaigné sa main tendue, sa proposition non formulée d’une alliance qui n’aurait pu que leur être profitable, se contentant d’un sourire aux tonalités menaçantes. Allons bon, était-ce réellement elle qui se sentait trop aisément insultée ? Quant à ses sous-entendus à l’égard de Peddyr, elle ne parvenait pas à y croire, ni même à l’envisager. Iskuvar sous-estimait très nettement le Màr Menel, tout comme son Gardien. Maeglin lui-même avait soigneusement inspecté l’âme de l’ancien Maître Brun, et avait jugé qu’il ne recelait aucune trace résiduelle indiquant que Drazahir ait pu y laisser un quelconque ancrage. Après tous les sacrifices accomplis pour la sauvegarde de son Kaerl, et de Tol Orëa par extension, pourquoi Peddyr Thelrand se retournerait-il contre eux ? Et pour ce qui était de l’utiliser comme d’une arme contre le Màr Tàralöm … Son expression se durcit. Elle venait de lui proposer la paix, de lui exposer son point de vue sur la poursuite d’un conflit armé entre leurs deux Ordres. Que ce soit dans un an, ou bien dans cinq ou vingt ans, elle restait persuadée que la situation resterait la même. Dix longues années d’une guerre sanglante, laissant Tol Orëa exsangüe et privée de ses meilleurs éléments, n’était parvenue à établir la suprématie d’un quelconque Kaerl sur les deux autres. Non, en vérité, ainsi qu’elle le lui avait énoncé, la Fëalocë pensait sincèrement que seule la paix, ou à tout le moins, un nouveau traité de non agression, leur permettrait de croître et se développer à nouveau, plutôt que de simplement survivre.

Les lèvres pincées, son exaspération se lisant très probablement sur son visage, Heryn l’avait laissé néanmoins poursuivre sans l’interrompre, maudissant intérieurement l’orgueil et l’obstination de ces hommes qui pensaient que la diplomatie de l’épée réglait bien plus efficacement les problèmes qu’une discussion censée. Un rire chargé d’ironie résonna en elle, et elle haussa un sourcil interrogateur sur sa Liée, qui lui adressa un clin d’oeil, le regard toujours flamboyant.

**Incluerais-tu Kieran dans cette liste, ma sœur ?**

La Dorée n’avait pu manquer de sentir l’approche prudente de Seldryn, ressentant l’aura dangereuse qui émanait de lui, et le connaissant, elle présumait que son Lié ne devait pas être loin. Il était même miraculeux que l’un comme l’autre se soient abstenus jusqu’à lors d’intervenir. Un rictus carnassier, presque dérangeant, s’épanouit sur ses lèvres pleines, et la dragonne se rapprocha imperceptiblement de son âme-sœur, son fils bien à l’abri dans ses bras. Elle avait beau s’estimer être parfaitement en maîtrise de la situation, il y avait bien trop d’inconnues dans l’équation pour ne pas se sentir rassérénée par le soutien invisible de son Elu. Cet Humain était sur LEUR territoire, à menacer SON âme-sœur et sa famille par extension. Elle suivrait la ligne de conduite tracée par Heryn, aussi longtemps que cela lui serait possible, mais elle ne comptait pas risquer son bien-être pour de vulgaires questions de politique bipède.

Pourtant, le froncement de sourcils visiblement perplexe d’Iskuvar les pris toutes deux au dépourvu. Il ne pouvait tout de même pas ignorer que Martel Dehlekna n’était plus sous leur garde depuis bien longtemps … Son visage blêmissant sous la lumière du spectacle céleste, la Fëalocë tourna un regard anxieux vers sa Liée. Ceci … pouvait effectivement très mal tourner, selon l’interprétation que le Seigneur Ardent ferait de ces informations. Elle avait entendu les rumeurs voulant que le Moredhel déchu n’ait toujours pas été retrouvé, suite à son improbable échappée précédent le retour de Renàto au Màr Menel. La jeune femme se mordit les lèvres, les traits tirés par une profonde réflexion, et elle ouvrit la bouche dans la ferme intention de tirer les choses au clair … Hélas pour elle, sa silhouette s’évanouissant soudain dans le néant, Alauwyr la coupa, lui offrant une dernière tirade aussi énigmatique que provocatrice. Dents serrées, elle garda ses iris noisettes braqués sur l’obscurité du jardin à présent silencieux, jusqu’à ce que les derniers frémissements de magie ne s’éteignent devant elle. Alors seulement elle s’autorisa à relâcher un soupir profond, couvrant ses yeux d’une main lasse. Elle devrait faire à l’ensemble des Hautes Sphères un rapport complet de cette étrange rencontre … Mais d’abord …

« Heryn ! »

Confuse, elle tourna la tête juste à temps pour que Kieran ne vienne la cueillir dans ses bras, la serrant contre lui à l’en étouffer, encore tremblant de fureur. Étrangement, son époux paraissait particulièrement ébranlé par cette joute de pouvoir à laquelle il venait d’assister, bien plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer.

« Par tous les Dieux, est-ce que vous allez bien, toi et Ilweran ? »

Saisissant son visage entre ses mains avant qu’elle ne puisse répondre, un éclat de mauvaise augure dans ses prunelles d’émeraude, il l’embrassa dans un souffle, avant de l’étreindre à nouveau et de se tourner vers Rintrah, qui échangea un coup d’oeil significatif avec le Bronze impassible à ses côtés. Lequel se contenta de secouer la tête et de hausser les épaules, se saisissant délicatement de l’enfançon emmailloté pour le déposer entre les bras de son père. Effleurant d’une main douce le dos de son aimé, sachant d’ors et déjà quelle diatribe sur le danger inutilement encouru les attendait, Heryn s’avança pour lisser entre ses doigts les mèches rousses d’Ilweran.

« Rassure-toi. Tout le monde va bien. » lui glissa-t-elle, apaisante. « Merci de m'avoir fait confiance pour gérer Iskuvar ... »

Elle esquissa un faible sourire, appuyant sa tête contre son bras, contenant durement les larmes de frustration qu’elle sentait monter en elle. Elle estimait avoir fait tout son possible pour donner le change, et protéger son Kaerl ... Elle refusait de laisser la moindre prise à cette amère culpabilité qui lui mordait à présent les talons.

« Il se pourrait néanmoins que le Màr Menel se retrouve dans une situation bien délicate à l’avenir. »


– FIN –
Revenir en haut Aller en bas
http://tol-orea.xooit.org/index.php
Contenu sponsorisé



[RP] Expérience Magique Empty
MessageSujet: Re: [RP] Expérience Magique   [RP] Expérience Magique Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Expérience Magique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Menel, le Kaerl Céleste :: Les Spires-
Sauter vers: