Le Deal du moment :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret ...
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....

Aller en bas 
AuteurMessage
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMer 21 Aoû 2019 - 12:18

Solyaeku 919

La nuit était magnifique ce soir. Les lunes, présentes, irradiaient de toutes leurs lumières, comme si elles désiraient se mettre en beauté. En même temps, cette nuit là, était étrangement claire. Toutes les étoiles étaient visibles sur le firmament. Une voûte céleste qui était un dôme d'obsidienne incrusté de diamants et de perle. Un tel spectacle méritait d'être contemplé. Et c'était ce que faisait une dame verte, assise sur un roche au bord de la mer, qui était d'une tranquillité étonnante. Et d'une telle clarté surtout, que même la liée à la dragonne verte qui batifolait un peu loin dans les eaux salines était surprise de pouvoir voir le bout de ses pieds avec détail. Oui, la jeune femme, qui n'était autre qu'Alkhytis Doréhor, Maîtresse Dragon et membre du Màr Luimé, avait décidé de prendre un bain de pied en plein milieu de la nuit, pour se retrouver un peu dans la solitude de la Baie d'Eau-Claire.

En réalité, elle avait décidé de passer la nuit, pour se retrouver hors des tumultes du Kaerl Englouti. Ses congénères étaient dans des attitudes tout à fait..... normales, mais la tension était palpable. Même les dragons ne pouvaient dissimuler leur nervosité quand à ce qui pourrait se passer. Alkhytis avait une petite idée, mais elle ne s'y prononçait pas plus dessus, de crainte d'alimenter des discussions. Alors, elle s'en détachait à sa manière et quoi de mieux alors de quitter les environs. Et que de mieux alors que de se détendre à la Baie. Personne ne pourrait venir la déranger, et cela calmerait un peu sa saurienne.

Belareth avait déjà un sacré caractère, mais ces derniers temps, Alkhytis la trouvait ronchonne, de mauvais poil et toujours à s'énerver pour pas grand chose. Outre le fait que sa saurienne devait approcher d'un Vol, car cette dernière n'avait guère convolé avec un dragon du sexe opposé, cette dernière sentait l'humeur de ses frères et soeurs de races, eux mêmes percevant les émotions de leur lié respectif. Alors par effet boule de neige. Belareth avait fini par se montrer mordante. La voir nager et s'amuser comme si elle était une baleine à bosse soulageait la Feälocë. Elle dépensait ainsi son trop plein de tension. Puis Alkhytis prit ses aises sur le rocher. Vêtue d'une tenue de lin rouge, composé d'un large pantalon et d'une tunique qui offrait une simple vue généreuse sur sa poitrine, elle leva la tête et regardait le ciel étoilé. Oui, cette fois, elle n'était pas en robe. Pour cette nuit, quitte à avoir un peu de confort personnel, autant prendre réellement ses aises.

°Et si tu venais te baigner ? °
°Tout à l'heure, ma chérie. Pour l'instant, laisse moi voir le ciel.°
°Hum...Ne tarde pas trop alors, ce serait dommage de rater le spectacle sous marin. L'eau est si claire ce soir qu'on voit même le halo de lumière du Dôme Neutre. Comme si c'était comme une grande créature abyssale. °
°T'inquiète pas, il ne va pas s'éteindre. Encore un petit moment et je viendrai avec toi contempler cela.°


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeVen 6 Sep 2019 - 10:26

Je détestais les bains de minuit.

Il avait fallu toute la patience et toute l’obstination d’Elérion pour me pousser à quitter le Màr en pleine nuit. La Baie d’Eau Claire est magnifique en cette saison… Tu as besoin de prendre l’air… Mais bien sûr ! C’est surtout toi que ça arrange, gros lézard ! Ces derniers temps, je tournais en rond dans mes appartements. Je cherchais inlassablement une occupation viable qui puisse m’accaparer l’esprit – en tout cas suffisamment pour ne pas trop réfléchir. J’enchaînais les petites missions d’escorte du ravitaillement, de surveillance et de ronde, sans réellement recevoir de reconnaissance ni être satisfait de mon propre travail. Depuis presque un an, je stagnais dans mon statut de « pièce rapportée », de transfuge du Màr Tàralöm toléré sans être parfaitement intégré. Je n’étais toujours pas Croc d’Argent. Je n’étais même pas capable de me faire des amis. A croire que je le faisais exprès ! Ce qui n’était pas forcément faux… Je soupçonnais malgré tout le problème d’être plus profond qu’un simple mal-être ou une méfiance médisante sur les « étrangers ». Tout le Kaerl puait la défiance. Tout le Kaerl paraissait empoisonné…

Je ruminais de sombres pensées depuis trop longtemps. Elérion n’aimait pas flairer cette odeur délétère de doutes et de peur, qui alimentait toutes nos rancunes, chez moi car elle lui rappelait une période difficile, hélas pas si lointaine que cela et de laquelle nous refusions toujours de parler… Après la guerre contre l’Ombremage, nous avions passé un accord tacite : celui de ne pas évoquer les divergences qui avaient manqué nous coûter la vie. Notre équilibre ne s’en trouvait que plus précaire. Mais je n’avais pas le courage de briser ce tabou. Quant à Elérion, je ne préférais pas savoir ce qui le retenait d’en parler.

Sous la clarté des lunes, assis sur le plus plat rocher que j’avais pu trouver, me voilà occupé à frotter et savonner la large surface écailleuse de mon Lié. L’ampleur de la tâche aurait dû me lasser avant même d’avoir commencé. Ce soir pourtant, tout était bon à prendre pour monopoliser mon esprit.

Un grand bruit d’éclaboussure se fit entendre un peu plus loin. Je n’aurais pas relevé le nez de ma tâche si je n’avais senti Elérion contracter ses muscles sous mes doigts. A demi immergé dans l’eau claire, je le vis lever la tête, fixer un point sur notre droite par-delà un morceau de falaise qui nous bloquait la vue. La mer s’étendait à perte de vue face à nous. A en juger l’attitude curieusement tendue du Bronze, il ne s’agissait pas du saut de joie d’un grand poisson nocturne qui venait de troubler notre quiétude.

Je finis par m’agacer de son silence.

° Tu veux bien arrêter de gigoter que je puisse te brosser entre les écailles ?
Il y a un dragon non loin. Englouti.
Parfait ! Laisse-le barboter tranquille et arrête de bouger. °

C’était mal connaître Elérion que de penser qu’il résisterait à la curiosité d’aller jeter un œil de l’autre côté. Je n’eus que le temps de ranger le matériel de nettoyage dans ma besace avant de passer les bras autour de son cou. Étonnamment silencieux pour un colosse, Elérion sinua entre les vagues, franchit la distance en quelques battements de cœur et ce fut pour apercevoir une Verte en train de batifoler dans l’onde. Nous restâmes silencieux quelques instants, tant ce spectacle nous emplissait de la joie simple de contempler les merveilles de la nature. Les dragons avaient beau être des créatures terrifiantes, ils n’en demeuraient pas moins d’une extraordinaire beauté.

Je m’extirpai de ma contemplation en remarquant, un peu à l’écart, une femme aussi chatoyante, de corps comme de vêture, qu’un soleil miniature. Si la lumière lunaire ne me flattait pas, me faisant paraître plus blanc qu’un fantôme, elle peignait la dame d’un halo argenté qui rehaussait le contraste avec ses couleurs naturelles. Je grognai pour moi-même. Je la reconnaissais, cette femme-là. Elle officiait au Màr Luimë en tant que Maîtresse Verte et n’avait pas la langue dans sa poche – dans tous les sens du terme, paraîtrait-il.

° Bonsoir, ma sœur. ° salua respectueusement Elérion, ses orbes de saphir brillant dans l’obscurité.

Maudit lézard ! Il venait de trahir notre présence à la dragonne, qui ne manquerait pas d’alerter sa Liée sous peu. J’avais espéré que nous rebrousserions chemin pour retrouver notre cocon de solitude… Hélas, Elérion aimait beaucoup trop bavarder avec ses semblables pour son bien.
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMar 17 Déc 2019 - 20:46

Belareth s'amusait comme une jeune dragonelle qui venait d'éclore. Elle adorait l'eau. C'était comme de voler. Et ce qu'elle appréciait de faire, était de sauter hors de l'eau comme le faisait les baleines à bosses, pour éclabousser toute la surface de l'étendue liquide. Comme elle était plus massive qu'un de ces cétacés, forcément, l'eau subissait plus fortement les effets physiques de ses sauts et de ses retombées. Qu'il était bon de sentir l'eau fraîche couler le long de son corps, courir sur chacune de ses écailles qui parsemaient son corps ! La perfection dans toute son excellence ! Bon, on comprend largement que la saurienne verdâtre était très heureuse de se défouler dans son élément favori. Et sur la terre ferme, Alkhytis avait les yeux fermés, savourant pleinement la fraîcheur nocturne et la douce humidité saline. Qu'il était bon de se détacher de ses devoirs et de profiter de la plus parfaite des simplicités de la vie !

Et quand on croit qu'on est seul, c'est là que le monde se rappelle à vous en amenant de la compagnie. Dans ses débats aquatiques, la dragonne verte n'avait pas immédiatement sentie la présence d'un autre de ses congénères. Elle ressentit sa venue que lorsqu'il fut à sa proximité. Elle cessa ses jeux personnelles et étendit ses ailes pour flotter à la surface, un peu frustrée de pas avoir perçu la venue de son frère de race plutôt. D'ordinaire, elle adorait prendre les devants en percevant la première la venue d'un autre dragon, mais là, l'inverse se produisait. Bon, elle ne prendrait pas la mouche d'avoir ''perdue'', vu qu'il n'y avait pas de danger immédiat. Mais quand même ! Allez, elle se montrera gentille à l'égard du nouveau venue. Et même très gentille, car il paraissait adorer l'eau lui aussi, vu qu'il nageait en louvoyant parmi les vagues. Ah ! Il avait son lié avec lui !

°Bonsoir, mon frère. Je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à apprécier de prendre un petit bain en plein milieu de la nuit. Ne trouves-tu pas que l'eau est excellente pour se baigner ? *

Et forcément, ce que redoutait Galaad se produisit.

°Ma liée ! On a de la visite !

La Maîtresse Verte qui avait commencé à somnoler avait ouvert un oeil, pour regarder nonchalamment le lieu où se trouvait sa liée... et de voir la silhouette lointaine d'un dragon qui se rapprochait.

°Qui est-ce ?°
°Je ne sais pas encore, mais il est de notre Kaerl°
°je vais attendre qu'il se rapproche alors... Il y a son lié ? °
°Oui°
°Bien, j'ai encore le temps avant qu'il nous rejoigne, sauf s'il veut nous fausser compagnie. °
°Tu le laisserais partir sans papoter avec lui ? °
°Tout dépendra de son humour. Mais laisse moi le temps de sortir de ma douce torpeur°

En réalité, Alkhytis n'envisageait pas de laisser partir un potentiel compagnon de conversation. Bien des choses s'étaient déroulées depuis le drame avec l'Ombremage et elle n'avait pas eu l'occasion d'avoir de vraies conversations avec des pairs neutres. Mais restait à voir si ce lié là voudrait causer.

°Je vais voir pour y remédier°

Suite à cela, la dragonne verte nagea telle une anguille vers le nouveau venu draconique et son lié bipède, où elle put voir que son frère de race était un bronze, en pleine forme. Il était joyeux, luisant d'écailles. Sans doute que l'eau saline avait bien nettoyé ses écailles. Par contre, son bipède paraissait... dépité.

°Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à apprécier la baignade en plein milieu de la nuit. Mais dis moi... ton lié n'a pas l'air ravi d'être là ? Tout va bien pour lui ? °

Elle se retenait de lui demander s'il était constipé... C'était un mal tellement commun chez les bipèdes et qui n'arrangeait pas leur humeur sur le moment. Et comme elle était de bonne humour, elle n'avait pu s'empêcher de converser à son attention, forcément.


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeVen 20 Déc 2019 - 12:35

Bien que je sois relativement éloigné de la dame en question, je croyais la reconnaître à son profil auréolé de cheveux d’or. La présence de la dragonne verte corroborait ma supposition. S’il s’agissait bien de celle que je pensais, bipède comme dragonne avaient la langue aussi affûtée qu’un rasoir. Cela ne me disait rien qui vaille. Je l’avais remarquée une ou deux fois lors de prises de paroles et il me semblait bien qu’elle avait également été l’instructrice d’Amaélis.

Penser à mon amie ruina d’autant plus mon moral. Elle avait encore disparu on ne savait où mais, pour d’obscures raisons dont j’ignorais tout, plus personne ne paraissait réellement se soucier de leur sort, à sa Liée et elle. Chaque occasion que j’avais de ressasser leur souvenir me poignardait le cœur. Nous ne nous étions guère revus, depuis ce fameux jour de leur retour du Vaendark, où elle m’avait annoncé qu’elle allait officiellement devenir une Maîtresse Dragon et où je lui avais menti par omission sur mon probable décès à cause de la Marque Noire. Ce beau jour dans les Combes de l’Aube me semblait aussi lointain que s’il s’était déroulé dans une autre vie. Amaélis était la définition même de la liberté, chaotique et indomptable – à l’image de l’Airain qui se faisait le miroir de son âme. Je l’enviai pour cela, tout en ne cessant de me sentir coupable d’éprouver le regret qu’elle ne soit pas plus souvent au Kaerl. Au fond, le Màr Luimë n’avait peut-être jamais été sa maison. Si j’avais moi-même choisi ce Màr entre tous les autres – avec l’aide d’Elérion -, je ne me permettais pas de supposer de son allégeance ni de juger ses choix. Nous étions semblables en quelques points – du moins étais-ce ainsi que je le ressentais – mais Amaélis possédait ses propres démons à terrasser – ou à embrasser. Il m’avait fallu tant de temps avant de me rendre à cette évidence…

° Tu ne peux la retenir au Màr si elle ne le souhaite pas °, philosopha Elérion en masquant sa tristesse tandis qu’il louvoyait entre les vagues.
° Si je l’avais pu, j’aurais trouvé comment retenir Amaélis par tous les moyens possibles et imaginables ! J’aurais voulu qu’on reste ensemble… J’ai du mal à l’admettre mais même Ithildin me manque ces temps-ci. Un peu de chaos et d’hiver ne feraient pas de mal à ce Kaerl. J’espère qu’elles vont bien... Mais on ne peut pas garder un flocon sous cloche, n’est-ce pas ?
Ithildin veille sur sa Liée : elle n’a rien à craindre. Je ne doute pas que nous les reverrons un jour. °

Je me demandai si moi-même je ressemblais encore à un flocon… J’avais quelques fois l’impression d’évoquer plutôt un bernard-l’hermite s’accrochant à son rocher.

Pour un neishaan aussi peu à l’aise en société, même si j’avais fait d’énormes efforts depuis ces dernières années, être lié à un dragon très sociable n’était pas toujours une partie de plaisir. Elérion se rapprochait doucement, épargnant trop de remous à sa consœur, laquelle ressemblait à une fleur de lotus posée sur l’eau avec ses ailes étalées en corolles autour d’elle. Bien que sa teinte soit claire et quelque peu trouble,  elle brillait sous les deux lunes. Ses paroles semblèrent ravir mon Lié car je sentis, sous mes doigts tendus entre les écailles, les muscles du Bronze se lisser et s’apaiser. Il cessa de nager, à une distance respectueuse de sa sœur d’adoption, attendant que celle-ci se rapproche selon son bon vouloir.

° Le moment est propice à la baignade, en effet. Je dirais d’autant plus qu’il est parfait. La mer est calme ce soir. J’aime sentir l’eau fraîche glisser entre les écailles. Même la beauté du Cìrban Telemna ne peut surpasser celle, plus sauvage, de la baie. °

Je n’avais pas besoin de regarder son museau pour savoir que l’azur et le sinople baignaient ses prunelles. Les pensées enjouées, empreinte d’une étrange sollicitude, de la dragonne m’atteignirent de plein fouet. Je n’étais pas prêt à recevoir cette connexion, laquelle m’arracha une grimace. A califourchon dans le creux des omoplates de mon Lié, la mine maussade et l’œil morne, je contemplais l’avancée de la dragonne sans oser davantage ouvrir mon esprit. J’optai finalement pour lui répondre à voix haute :

- B’soir, grommelai-je en haussant les épaules. Ben c’est-à-dire que j’ai pas l’habitude d’avoir du public quand je nettoie mon dragon.

Elérion se trouvait dans la moyenne basse des mâles de sa couleur. Cependant, il compensait cette petite taille par une musculature hors normes. Il était massif, un véritable colosse, que dis-je une montagne comparé à certains dragons plus âgés. Laver ce titan relevait de l’épreuve en toutes saisons. Et avec sa propension à vouloir se mêler de ce qui ne le regardait pas, comme à cet instant, j’allais y passer la nuit.

° Je suis Elérion, fils de Lye’Den °, salua-t-il en abaissant sa large tête cornue vers sa consœur.

Mais quelle buse, celui-là ! Je poussai un bref soupir résigné. Même si tout le Màr devait nous connaître maintenant et qu’il était coutume de se présenter en déclinant le nom de sa mère chez les dragons, j’aurais préféré qu’il s’en abstienne. La tolérance et la neutralité des Engloutis ne valaient parfois pas plus que l’hypocrisie de ces idiots de Célestes et d’Ardents. L’anonymat du Màr Tàralöm me manquait presque…
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeSam 11 Avr 2020 - 10:10

Si Belareth avait été sous sa forme humaine, elle aurait eu le même sourire que sa liée, vous savez, le genre de petit sourire taquin que cette plantureuse maîtresse a sur son visage d’albâtre, quand elle tombe sur une malheureuse proie qui deviendra peut être et bien malgré elle, un plaisant moment de détente. Mais la dragonne était bien sous sa forme reptilienne. Chose certaine était qu’elle était ravie de sentir l’enthousiasme de son congénère. Elle s’était rapprochée, un peu plus encore, bien ravie de pouvoir faire la causette avec un dragon bien ouvert.

°Une mer d’huile, la nature comme seule présence conséquente autour de nous. Je me demande si on irait pas jeter nos liés un peu plus loin pour mieux savourer la splendeur de cet environnement. °

Elle gloussa, se demandant quelle tête avait sa liée, la sentant un peu vexée de se voir un peu écartée en si peu de temps si jamais sa dragonne venait à vouloir aller nager un peu plus loin, ou plus profondément dans la mer. Mais pour le moment, sa Verte n’était pas dans cette perspective là. Mentalement, elle lui fit savoir qu’elle n’ira pas nager toute seule. Elle ne tenait pas à se retrouver prise dans une frénésie émotionnelle qu’elle ne pourrait pas contrôler. Plus encore qu’elle ne connaissait pas le lié de ce dragon là.

°Et quand c’est toi qui batifoles avec des liés masculins, penses-tu à moi à ce moment là ? °


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMer 22 Avr 2020 - 15:55

Elle ne s’était pas présentée. Cela raviva aussitôt ma méfiance. Même si j’étais presque sûre de son identité – pour le peu que cela m’intéressait -, je n’aimais pas ça. C’était sans doute faux mais j’imaginais sans mal la cruelle malice de la dragonne qui aimait mener en bateau ses interlocuteurs. J’étais presque sûr que ce n’était pas un trait de caractère uniquement inhérent aux dragons du Màr Tàralöm.

La Verte se fichait comme d’une guigne que je sois sur le dos d’Elérion, elle n’avait d’attentions que pour ce dernier. J’aurais pu être une tique piquée entre les écailles de mon Lié, j’aurais été tout aussi transparent. Je n’aimais pas l’air qu’arborait la dragonne. Elle empestait la séduction à plein nez. Avec son rictus gourmand et ses opales lumineuses comme des phares dans la nuit, elle louvoyait doucement vers mon Lié, en saturant les alentours avec ses hormones. Elle avait des allures de chat contemplant un canari. Je ne m’étais jamais assez méfié des Vertes : voilà de quoi me faire reconsidérer cette erreur !

Inutile de mettre Elérion en garde : mon Bronze n’était pas aussi innocent qu’on pouvait le croire. Même moi, je le savais ! Il avait déjà pourchassé l’Argentée Seresth auparavant et gagné les faveurs de la Verte Estelinn il y avait peu, au point de donner une petite couvée au Màr. Non, il n’était pas chaste, loin de là ! Mais j’espérais tout de même avoir mon mot à dire. Je ne me voyais pas batifoler avec une inconnue ou essayer de m’enivrer jusqu’à la lie dans l’espoir de ne rien savoir des ébats de mon Lié avec cette dragonne-là… Pitié, sortez-moi de là !

° Je ne suis pas certain que la plaisanterie soit au goût de mon Lié. Je préfère le déposer sur la terre ferme avant. C’est plus prudent. °

La réserve d’Elérion me tira un soupir exaspéré. Mon Bronze feignait d’être timide et timoré, en sa cachant derrière ce prétexte pour mieux analyser les intentions de la Verte. Parfois, il se montrait encore plus bête que moi !

° Elle veut te croquer, idiot ! C’est pas si compliqué ! Même moi j’avais compris ! °

Elérion ne répondit pas et se contenta de se rapprocher de la grève. Je sautai sur un rocher plat, assez haut pour me permettre de descendre du dragon sans me casser une jambe et lui retournai un regard goguenard. Lequel se mua vite en courroux. Elérion faisait lentement demi-tour, me laissant seul sur le littoral, tandis qu’il rejoignait la dragonne en chaleur en me laissant de côté telle une vulgaire chaussette sale.

° Tu vas quand même pas me laisser là ! Hey ! Reviens ! °

Peine perdue. Elérion me nargua d’une œillade moqueuse avec ses grandes opales vertes avant de continuer sa route comme si de rien n’était. J’avais compris : je devais lui faire confiance pour la suite. Avec un peu de chance, il s’en tiendrait à son plan initial, qui consistait à ne pas répondre aux avances trop évidentes de la Verte ou à profiter seulement de sa compagnie. En tout bien et tout honneur. Ben voyons ! Je n’avais pas de garanties. Il fallait juste espérer que la situation ne dégénère pas…

Un peu plus loin, reflétée sur l’eau par les clartés contraires des lunes, apparaissait la silhouette solaire de la fëalocë liée à cette maudite dragonne. Je lui jetai un regard méfiant avant de m’asseoir sur le rocher et de commencer à tailler un bout de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeJeu 7 Mai 2020 - 19:20

Alkhytis ne put s'empêcher de lever les yeux aux cieux, même si sa liée avait touché un point empli de vérité. Quand elle décidait de trouver un bellâtre pour combler ses désirs d'une nuit, elle ne songeait pas forcément à sa dragonne. Mais en même temps, elle ne se plaignait guère, savourant malgré tout ce qu'elle percevait de sa liée. Mais bon, elle connaissait très bien sa liée pour savoir qu'elle aimait se plaindre pour pas grand chose.

mais revenons à la dite Verte, qui en effet, semblait être plus intéressée à converser avec un membre de son espèce que de tenir compte de la présence du bipède lié de celui-ci. Il aurait être pu être une grosse coquille de bénitier accroché aux écailles du dragon qu'elle aurait eu la même réaction : elle avait oublié qu'il était là. Et quand le puissant bronze précisa qu'il préférait déposer son lié que de le jeter dans tous les sens de ce terme énoncé par la Verte, elle ne put s'empêcher de glousser mentalement.

°Il vaut mieux. Sinon, je vais me faire gronder par ma liée si jamais tu suis mes remarques. Ah par contre, je me suis montrée des plus impolie. Je suis Belareth, liée à Alkhytis Doréhor et fille de Serenah, liée d'Aléiya d'Elvrydden°

Elle posa ses yeux reptiliens d'un beau vert brillant sur Galaad, car elle s'était présentée en même temps à lui. Elle s'en voulut juste un peu, je dis bien, juste un peu, de l'avoir oublié.

°Très cher, je ne doute pas un seul instant que vous ayez déjà entendu parler de ma liée. Elle a une.... comme le dire sans trop la dévaloriser...une certaine réputation. Mais pour vous rassurer, je ne crois pas qu'elle sera affamée ce soir.°

Le ton était tellement proche de celle de sa liée, quand elle était en mode chasse humaine pour trouver un beau partie d'une belle soirée. Elle gloussa et une fois qu'Elérion eut donc déposé'' son lié, elle le rejoignit, toute frivole, toute joyeuse, bondissant dans l'eau pour exprimer sa joie. Elle était pire qu'une dragonelle qui sortait de son adolescence et qui approchait de son premier Vol.

°Dis moi, cher et puissant Elérion, saurais-tu sauter comme le font certaines baleines, pour démontrer leur force et leur grâce mêlées ? Je peux te montrer si tu veux. °

Pendant ce temps, Alkhytis avait observé toute la scène et n'avait pu s'empêcher de gourmander non sans un certain amusement sa belle Verte. Quand elle avait une idée en tête celle-là... En même temps, relâcher un peu la pression faisant du bien, surtout pour elle. Puis elle jeta un certain regard sur Galaad. Celui-ci devait se trouver bien seul, pendant que son Bronze s'amusait avec la Verte. Elle se releva donc, défroissa sa robe en passant une main légère sur les quelques plis. Puis dignement, elle quitta son petit coin pour rejoindre l'emplacement du malheureux chevalier bronze délaissé par son dragon.

D'un pas lent, elle s'approchait de lui. Elle ne tenait pas à l'effaroucher. Elle aurait pu plonger dans l'eau et le rejoindre plus vivement, avec l'aide de sa magie. Mais qui sait comment il l'aurait pris. Une fois à une judicieuse distance, tout en affichant un sourire posé et courtois, elle salua Galaad.

''Bien le bonsoir Chevalier. On dirait que nos deux liés respectifs avaient besoin de se dépenser sans nous. Me permettez-vous de vous rejoindre sur votre agréable rocher plat pour que je puisse surveiller ma Verte ? ''

Elle attendrait son autorisation pour s'asseoir non loin de lui. Elle ne voudrait passer pour une Maîtresse Dragonne qui forçait à supporter sa présence.

''Quelle magnifique lieu pour ne plus se retrouver dans les tumultes du Kaerl. N'est ce pas ? Distes moi, cela ne vous-t-il pas de nager avec votre lié ? Je peux demander à ma Verte de faire moins de vague pour que vous puissiez être avec lui et profitez de la douceur de ces eaux ? Elle me parait être à la bonne température qui plus est. ''

Le malheureux Galaad n'était pas prêt à la voir partir avant un petit moment. Et anticipant les possibles réactions du timide Chevalier, elle énonça sur un ton rassurant

''Ma Verte est loin de faire son Vol, si jamais vous redoutiez cela... Votre Bronze peut être tranquille. Et vous aussi. ''


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMar 28 Juil 2020 - 17:23

Je refusais de loucher sur la progression des deux dragons. Elérion avait beau être beaucoup plus jeune que moi, il pouvait se targuer de posséder la mémoire de ses ancêtres – même s’il s’agissait de belliqueux et stupides Ardents. Je pouvais donc espérer qu’il bénéficiât d’un minimum de sagesse. Ne l’avait-il pas déjà prouvé à maintes reprises, par le passé ? Ne se plaisait-il pas à me le rappeler constamment ? Pas directement, certes mais chacun de ses actes faisait peser la honte et rejaillir la médiocrité sur mes épaules bien malgré nous… Je priai donc Osmaël de me donner un petit peu de chance dans cette affaire.

° Je ne doute pas que mon Lié saura se débrouiller, dans tous les cas. °

Elérion se retint de me jeter un regard vaguement anxieux. Il ne voulait pas attiser sa propre culpabilité, en me laissant ainsi de côté, ni plus que me donner davantage de raisons de le maudire. Il faisait ses choix en toute connaissance de cause. Il savait ce qui me dérangeait dans cette histoire mais il avait choisi de ne pas y accorder du crédit. Il préférait balayer mes réserves d’un revers de patte et, le connaissant, il devait être prêt à assurer qu’il faisait ça pour mon bien. Ben voyons !

° Je crains de manquer quelque peu de grâce et de leste pour imiter les baleines. Je suis un piètre nageur mais un bien meilleur chevaucheur de vent. Je pourrais vous le montrer un jour. °

Le Bronze jouait les seigneurs courtois avec brio. C’était un rôle taillé sur mesure pour lui. Même sans feindre, il endossait ce costume avec tant de crédibilité qu’il en devenait risible – selon moi. Il s’avança dans l’eau. Ses pattes griffues effleuraient encore le limon alors que l’ondée venait lécher son poitrail balafré au rythme de ses pas. Il étala ses vastes ailes de cuir au cuivre pâli à la surface des vagues. Dans ses largues opales bleus se reflétaient l’éclat moqueur des lunes.

° Vous venez souvent nager dans les parages ? °

La mention d’Aléiya d’Elvrydden me fit hausser un sourcil mais je ne quittai pas des yeux mon œuvre pour autant. Voilà au moins un nom qui me redonnait confiance. Il s’agissait de la seule Maîtresse Argentée dont la proximité ne me provoquait pas d’urticaire. Hélas, il me suffisait de regarder mon Lié pour savoir que la progéniture pouvait parfois totalement grandir à l’opposé du caractère de sa génitrice. La Verte Belareth ne me paraissait pas du tout aussi digne de confiance que la reine Serenah.

Je coulai un regard méfiant vers la Liée de la Verte. Alkhytis Doréhor se rapprochait nonchalamment de ma position. Je fis mine de n’en rien remarquer et continuait à tailler mon bout de bois en un informe dragonnet. La tentation de devenir invisible et de m’éloigner d’ici au plus vite devenait de plus en plus forte.

- B’soir, grommelai-je en levant à peine les yeux sur la Maîtresse Verte. Vous avez pas b’soin de moi pour faire ce que vous voulez…

Alkhytis était une flamme dorée incarnée dans une silhouette plantureuse et féline. Ce spectacle pourrait vous brûler les yeux. Elle semblait à la hauteur de sa réputation – et de celle des Vertes en général. Je jetai un regard suspicieux au ressac dans la Baie d’Eau Claire avant de rétorquer :

- Non merci ! Je suis habitué à des mers plus froides… Et puis, je préfère les thermes. Si vous voulez vous baigner, vous gênez pas pour moi.

Je manquai m’étouffer en avalant ma salive en l’entendant parler de Vol Nuptial. Ne me parlez pas de Vol Nuptial ! C’était mon pire cauchemar. Je ne pouvais pas prétendre que je manquais d’expérience en ce domaine. Une tentative ratée et une tentative réussie. Elérion pouvait en être fier. Pas moi. Je ne comprenais toujours pas très bien pourquoi il fallait que ce phénomène me chamboule autant, qu’il me plaise ou non. Alors que pour ma part, j’avais une vie sentimentale aussi vide que le désert de glace au nord du Vaendark… Je défiai du regard la fëalocë, un sourire goguenard fendant mon visage.

- Merci de prévenir. Ça ne dérangerait peut-être pas Elérion… Mais moi oui !
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMer 12 Aoû 2020 - 10:07

La dragonne verte avait porté quelques secondes son regard sur le lié Neishann. A l'entendre, le bronze paraissait redouter de comme... l'abandonner, comme si son bipède ne paraissait guère capable de se débrouiller sans lui le temps d'un bref moment. Dans un sens, cela pouvait se comprendre si les deux âmes étaient reliés par un Don très uni, très fusionnels. Ou alors lié sà un passé récent ou lointain qui les appelaient à ne pas se perdre longtemps de vue.

°Si tu savais ce que nos liés sont capables de faire quand nous ne sommes pas là. Si je ne surveillais de temps à autre les pensées de ma liée, qui sait dans quelle aventure à l'autre bout du monde elle se serait jetée.°

Pour qui connaissait la réputation de la Dame Verte, on pouvait se douter du genre d'aventure dont il était question. Belareth avait évoqué cela avec légèreté et avec un pointe d'humour dans la profondeur de ses pensées.

°Et il saura se débrouiller, avec ou sans ma liée. Alors, tu prétends manquer de grâce ? Pourtant, tu es un très bon chevaucheur de vent non ? Sans doute le meilleur Bronze sachant tomber les vents de tout le Màr Luimé. Et ce serait un immense plaisir que de contempler la manière dont tu voles dans les cieux. Il suffit juste d'imaginer que l'eau, c'est comme l'air. La surface, comme les nuages. Bon, j'admets que c'est un peu plus dense pour user de ses ailes aussi aisément que dans les airs °

Si ce n'était pas de la flatterie à bon escient. En tout cas, elle ne se moquait pas du tout. Point de sarcasme dans ce qu'elle narrait mentalement. Puis elle regarda le grand Bronze s'avancer dans les flots. Vu qu'il était bien plus imposant qu'elle, elle imaginait sans mal le fond se brouiller au passage de ses griffes raclantes. Les poissons devaient déjà faire ripaille autour de ses serres et de ses membres, profitant de l'aubaine du passage du géant qui remontait tous les débris organiques hors du limon. Puis Elérion étala ses ailes pour se stabiliser dans l'eau.

° Ma liée et moi venons souvent en effet. Je m'y rends plus qu'elle, car d'adore me baigner à la surface. L'eau saline donne un meilleur éclat à ma cuirasse je trouve, que l'eau douce que nous avons au Kaerl... Bien... si nous testions ta souplesse caudale ? °

Sans laisser de temps au malheureux Bronze de s'interroger sur ce qu'elle venait de dire, la dragonne verte fouetta la surface de l'eau avec sa queue, éclaboussant d'une bonne gerbe d'eau la tête du grand dragon.

°Oups°, gloussa-t-elle.°Tu vas voir. c'est facile. Si tu arrives à faire mieux que moi, c'est que tu sous-évalues ta future grâce aquatique. °

Du coté d'Alkhytis, la conversation n'avait pas la même ambiance bon enfant. Le lié du Bronze se montrait plus distant, plus méfiant que son âme sœur. Mais ce n'était pas cette attitude qui rebutera la Fealocë.

''Je préfère toujours demander la permission, avant de m'imposer.''

Elle s'était donc rapprochée, pour s'asseoir dignement sur le rocher où demeurait Galaad. Le dos droit, les épaules légèrement tirées en arrière, elle avait veillé à marquer une distance raisonnable, malgré la taille du dit rocher. C'était histoire de pas rajouter de mal être à son interlocuteur, qui était quelque peu ''ennuyé'' de pas être seul avec son dragon en ces lieux enchanteurs.

''L'eau froide est en effet très revigorante et permet au corps d'être plus réactif. Mais une eau tempérée est idéale. Si un jour il vous est donné la chance de vous baigner dans de telles eaux, n'hésitez surtout pas. ''

Puis, devant l'air moqueur du Neishann, Alkhytis ne put s'empêcher d'arborer un large et séduisant sourire, qui répondait au défi qui luisait presque dans le regard du jeune homme. Sous son apparence de taciturne, il semblait avoir du mordant quand il le voulait. Et si elle répondait à son défi en l'asticoquant un peu plus ? Non, elle allait y répondre comme une Maîtresse-Dragonne, pas comme une féline chasseresse.

''Un Vol Nuptial vous dérange-t-il à ce point ? Est-ce que par manque de savoir sur comment le gérer ? Ou d'accepter que notre liée draconique se retrouve dans un état duquel on ne peut échapper ? Vous n'êtes pas le seul parmi les Engloutis à méconnaître le Vol... ou à ne pas l'apprécier. Mais on ne peut échapper à la volonté des Enfants de Flarmya, n'est ce pas ? Il peut exister divers moyens de vivre malgré tout avec l'Envol de nos dragons vous savez...''

Et elle avait toujours son sourire....


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMer 14 Oct 2020 - 12:15

Un regard à l’imprécise sculpture entre mes doigts suffit à me décourager. Je fronçai les sourcils, défiai le bois qui refusait de prendre forme puis baissai les mains, avec un soupir irrité. Je ne possédais aucun talent d’artiste, ni de guerrier et encore moins de lettré. Je ne m’en offusquais pas trop d’habitude. J’avais reçu une éducation sommaire avant de me perdre au Màr Tàralöm, car de quoi avait besoin un garçon de ferme si ce n’était savoir compter et les rudiments de la lecture ? Je n’en voudrais jamais à mes parents pour cela. Maître Garaldhorf m’avait brimé pour m’inculquer davantage et, avec toute la mauvaise foi du monde, j’avais renâclé à la tâche comme un âne rétif. D’autres avaient voulu m’aider : Nolan, Eirwen… Sans beaucoup plus de succès mais j’avais été alors forcé de reconnaître que ce défaut d’éducation, face à des chevaliers-dragons nantis ou bien plus érudits que moi, ressemblait davantage à une tare qu’à une véritable preuve de force de caractère. Il n’y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d’avis.

Je reportai mon regard sur la Maîtresse Verte. Sa proximité ne m’enchantait guère. Avec un sursaut, je m’aperçus qu’elle faisait preuve de davantage de politesse que moi – ce qui n’était pas bien difficile. N’importe quelle créature de cette île avait l’air plus avenante et sociable que moi… Les habitudes avaient la vie dure. Je n’avais plus à me montrer si hostile et méfiant, maintenant que j’avais définitivement intégré et été accepté dans l’Ordre Draconique Neutre. Et pourtant… Quelque chose me tiraillait inlassablement, m’empêchait de baisser ma garde. Je n’avais pas le droit de me montrer si confiant en mes compatriotes. Les Engloutis vivaient dans un clair-obscur assumé, où le bien et le mal se confondaient parfois. Elérion m’avait appris à réfléchir avant d’agir. Je devais raisonner comme un Englouti, dorénavant. Alors, ce soir, c’est ce que je fis.

- Je note pour l’eau tiède, renchéris-je avec un sourire aigre, alors que mon regard détaillait la créature solaire assise à distance respectable.

J’aurais pu la couver d’un regard langoureux tant sa beauté frôlait les interdits cosmiques mais je préférais l’étudier d’un regard chirurgical. La manœuvre me rappela la froideur avec laquelle mon ancien bourreau Ardent me jaugeait, ou encore ce regard inquisiteur et presque reptilien que possédait cette espèce d’énergumène aux cheveux bleus qui cassait les pieds de tout le monde… Dans tous les cas, je me fis un peu peur. J’achevai mon inspection aussi rapidement que possible, sans être trop sûr de moi. Elle avait l’air gentille, bien que taquine, cette femme-là. Derrière son sourire habitait la bête, comme beaucoup des habitants de cette foutue île. En conclusion : il y avait toujours des raisons de se méfier.

Un grand bruit d’éclaboussure me fit sursauter. Les deux dragons semblaient jouer à qui aspergerait le plus l’autre. L’odeur saline de la mer imprégna l’air avec plus de force. Suite à une pique de la Verte, probablement, je vis Elérion soulever la lourde masse d’épines qui finissait sa queue et l’abattre violemment sur les vagues. La gerbe d’eau qui en jaillit vint jusqu’au rocher et je détournai les yeux en relevant prestement mes pieds pour éviter d’être trempé. Caché par mon ressentiment devant cette farce diabolique, au fond de nos âmes, je sentais enfler l’euphorie enfantine d’un dragonneau grandi trop vite. Comme une petite et chaude lumière pulsant au cœur des abysses. Je souris. J’avais rarement vu mon Lié agir comme un véritable dragonneau et jouer avec ses semblables.

° Il ne sert à rien de me flatter, Belareth. Je doute que tu m’ais vu voler souvent. Je ne suis pas le spécimen le plus remarquable du Kaerl. Je suis un Bronze : je possède autant de grâce qu’un cachalot ! Mais je gage que cette démonstration de ma force est bien plus parlante que les mots. °

Il s’amusait, ce sacripant ! Il semblait avoir envoyé valdinguer ses précédentes réticences. Roulant des yeux d’un vert malicieux, le Bronze ne changeait pourtant pas de ton et continuait à palabrer de sa voix posée, courtoise, comme s’il ne s’agissait de qu’un banal échange de mondanités.

° Tu sembles être une spécialiste de la nage. J’espère ne pas t’avoir trop noyée… Je débute encore. °

Il dominait la petite dragonne de toute sa taille mais ne cherchait pas à la soumettre à son ombre. Les lunes ruisselaient avec l’ondée sur leurs écailles à tous deux. Je ne pouvais m’empêcher de trouver ces monstres magnifiques. Flarmya avait le chic pour créer des bestioles tour à tour terrifiantes et adorables…

- Hein ? Que… Quoi ?!

La mention du Vol Nuptial manqua me faire lâcher mon bout de bois et mon couteau. Je repris aussitôt mes esprits. Il ne servait à rien de déverser ma colère et mon indignation sur Maîtresse Doréhor : j’étais presque certain que cela lui ferait plaisir ! Elle rirait de moi, rien de plus. Je rétorquai alors avec un rictus narquois :

- Quand j’aurai b’soin de vos conseils, j’vous sonnerai. Merci bien !

Je repris mon travail brouillon de sculpteur et eut bientôt la satisfaction de voir apparaître une tête en triangle sur mon dragonnet. Pas de quoi en faire une œuvre d’art mais c’était déjà ça. Il devenait néanmoins difficile de se concentrer avec cette pie bavarde à côté.

- Je ne m’inquiète pas du Vol Nuptial comme vous l’entendez. (Je me surpris moi-même sans pour autant quitter ma tâche des yeux. Qu’est-ce qui me prenait de lui faire la conversation ? Cela me manquait tant que ça, d’avoir un contact social ?) Je me doute qu’on ne peut pas y résister et, à l’inverse, le dragon aussi doit avoir du mal à se contrôler… J’ai déjà participé à des Vols, vous savez. J’suis pas un idiot, j’sais de quoi je parles. C’est sûr que vous devez avoir beaucoup plus d’expérience que moi là-dedans ! C’est comme la politique : il faut pratiquer pour comprendre… Encore que, j’y comprends toujours rien… Comment vous faites pour pas perdre la tête avec tout ce qu'il se passe dans ce Kaerls de fous ?
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeLun 26 Oct 2020 - 21:39

La réponse du jeune chevalier était si gentillette, malgré son sourire qui se voulait forcé pour ne pas se montrer impoli. La Dame Verte ne lui en tiendrait pas rigueur. Quelque chose devait le turlupiner, au vue de quelques tics de sursauts. Le surprenait-elle à ce point ? Ou parce qu'il se concentrait sporadiquement sur sa petite sculpture en bois ? Chose certaine était qu'il n'était pas à l'aise. Et les raisons qui poussaient à cela pouvaient être nombreuses. Alkhytis ne perdrait point son temps à en trouver les causes. Elle pouvait être avide de ragots, mais quand ils sortaient de l abouche même des gens se trouvant non loin d'elle. Ou alors, si le Neishaan décidait à se montrer plus éloquent ; ce qui serait fort improbable. Dans les deux cas, tout viendrait à point si son interlocuteur décidait à se dévoiler plus bavard.

Affichant un sourire pour acquiescer à la prise en ''note'' de son conseil, elle sentit le regard perçant de Galaad se poser sur elle, la scruter. Ce n'était pas pour la contempler ou suivre avec envie les lignes qui dessinait son corps féminin. Non, il cherchait quelque chose, qui dépassait la simple surface de sa peau. Il était à la recherche de quelque chose. Une faille dans lequel s'engouffrer ? Ou d'un détail dans son regard, ou d'une ligne émotive à la surface des traits de son visage radieux et souriant ? Alkhytis connaissait assez les hommes pour discerner les regards envieux, jalousants, désirants... ou méfiants. Oui, il tentait de lire sur elle pour essayer de pas devenir une bête traquée. Il était prudent. Intérieurement, la Maîtresse Verte ne pouvait s'empêcher d'en rire mentalement. Il était vrai qu'elle avait une réputation d'une femme sulfureuse, qui arrivait toujours aux objectifs qu'elle se fixait vis à vis des hommes, plus encore quand elle en avait pris un pour cible. Mais, pour le Neishaan en présence, le mal être qui paraissait le morfondre n'était pas lié à sa simple présence envoûtante.

Ses songes furent coupées en entendant un grand bruit de plongeon provenant d'un lourd corps fondant dans les eaux. L'écume qui se fracassa presque à leurs pieds témoignait de la puissance déployé par le bronze pour frapper la surface de l'eau avec sa longue queue épineuse. Le lié de Galaad était tout à fait à son aise en la compagnie de sa verte. Réciproquement, le jeune homme devrait se sentir plus à l'aise. Mais, avec le lien, il était possible d'avoir l'inverse, et ce, pour de nombreuses raisons.

Et Belareth était parfaitement à son aise, autant dans l'eau quand la compagnie du puissant Bronze. Certaines dragonnes de sa couleur étaient intimidées par leurs frères, plus massifs, plus caractériels. Mais pas elle. Depuis qu'elle avait flanqué une Incarnate à terre, il fallait plus que cela pour l'impressionner en terme de puissance. Sauf quand prenait plaisir à la contemplation de ce genre de démonstration.

°Et modeste avec cela. Je n'ai pas encore eu la chance de te voir sillonner les cieux. Mais un jour qui sait. Et cela veut dire quoi, être le plus remarquable ? Je connais des dragons qui sont remarquables de bêtises en se croyant supérieurs, avec un orgueil tellement débordant que c'est cela qui fait luire leurs écailles. °

Le claquement de mâchoire qui s'en suivit exprima l'agacement de ce genre de dragon. Et à la démonstration physique de son congénère, elle ne manqua pas de le féliciter mentalement.

°Bravo, tu as trouvé le bon moyen d'assommer un crocodile marin si jamais tu venais à en croiser un qui chercherait querelle. Quand à la grâce d'un cachalot, tu serais surpris de les découvrir très agile, malgré leur masse imposante. Et en plus, ils sont très tendre entre eux, au sein de leur groupe. °

Etait-ce une petit pic pour que le Bronze le rattrape au vol ? Ou autre chose ? Belareth ne s'étalait plus sur le point. La maligne.

°Je n'aurai jamais la vitesse d'un espadon ou encore l'agilité dansante d'un dauphin mais je me débrouille. Quand à me noyer, il en faudra plus que cela, très cher. Et quand à tes débuts... pour nager ou pour me noyer ? Essaie de me suivre pour voir. Ce sera très formateur, comme première leçon. Sauf si tu n'as pas assez de souffle pour tenir ta respiration.

Elle l'éclaboussa en brassant ses deux ailes en avant, pour ramener le plus d'eau possible à la tête du Bronze, avant de sombrer sur les eaux et de nager aussi élégamment qu'une anguille.

Revenons à leurs liés. Pendant que les dragons continuaient de batifoler dans leur recoin marin, Le chevalier manqua de perdre pied quand à l'évocation du Vol Nuptial. Son bout de bois à moitié sculpté s'était retrouvé par terre, en raison de la surprise qui l'avait saisi. Et Alkhytis, à sa réaction, demeurait souriante, sereine, tout en demeurant attentive à la moindre de ses réactions. Était-il vexé ? Apparemment pas, même quand il reprit son ouvrage entre ses mains pour le reprendre à son rythme. Et là, il devenait plus ouvert à la conversation. Etonnant. La Feälocé se demandait quel en avait été était le déclencheur. Quelle clé avait réussi à ouvrir le verrou introverti de Galaad ?

''Je ne peux cacher que certains dragons peinent à se contrôler quand vient le Vol Nuptial d'une dragonne. Pour mon niveau d'expertise, vous devinez juste mon cher. Et pensez vous que la comparaison Vol et politique est la bonne ? ''

Elle s'était mise plus à l'aise, sans pour autant prendre une posture aguichante. Oh, elle pourrait prendre une position telle qu'elle se mettrait son physique tout à son avantage. Mais elle était plus prise par l'intérêt de la conversation que de passer à ses jeux propres à elle.

''Le vol Nuptial est instinctif, même si la volonté, l'esprit s'y mêlent. La politique peut être retors, perverses. Elle peut devenir un véritable couteau qui viendra se planter dans notre dos là où on s'y attend le moins. La politique est un nid de vipères, où il faut savoir mettre la main en prenant le risque de se faire mordre... ou pas. Et ce n'est pas une tare de rien y comprendre. Si on n'apprécie de mentir, de jouer du venin ou du ton mielleux, si on vise le pouvoir et l'ambition, alors on arrive à la comprendre, à jouer avec... Bien rares sont les Neutres à jouer en lice du pouvoir dirigeant tout en étant désintéresser par cela... La précédente Dame a bien tenté, elle a fini par rendre les rênes...''

Elle regarda un instant la mer. Sa dragonne n'était pas encore remontée. Elle la sentait, elle était toute proche, tentant de montrer au Bronze toute la subtilité et l'art de la nage sous marine. Puis, elle porta ses deux émeraudes vers Galaad.

''J'ai déjà manqué de perdre la tête, quand Javerth avait fait son petit discours....Peut être que pour ne pas subir des migraines à cause de cette folie qui anime le Kaerl est de pas y songer, de faire ses devoirs en toute normalité et profiter de la vie. Ou alors, je me concentre à la formation d'un nouvel aspirant, essayant de pas l'inonder de toute la variété politique au risque de le faire pâlir d'incompréhension. Je ne cache pas tout à fait les faits, lui laissant alors la liberté de choisir sa voie une fois qu'il se lie à un jeune dragon. ''

Elle soupira. Rien n'était facile en ce moment et qui sait si tout se normalisera. Depuis le départ de  Dinjelaï Al'Ysiria, et la bataille contre Drazahir, bien des Neutres avaient été bousculés dans leurs convictions, songeant de plus en plus à l'autarcie. Ils accusaient le coup de la lutte contre le Mage-Ombre. S'ils n'étaient pas intervenus, jamais ils n'auraient eu à déplorer des pertes. Ca et d'autres choses, à vous en donner des migraines pour des semaines.

'' Peut être que les choses se tasseront. Ce n'est pas vraiment une fuite mentale que je préconise...mais il faut trouver une ancre pour se changer les idées, tout en demeurant Neutre, car personnellement.... je ne me vois pas aller vivre chez les Célestes. Ma dragonne a éclos ici, et même si elle n'est guère une verte sociale, sauf à ses heures, elle ne supporteraient pas la présence constante des Célestes.  D'ailleurs en parlant d'Aspirant tantôt. Vous n'êtes pas encore maître, n'est ce pas ? Envisagez vous d'accéder à ce rang prochainement ? ''


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeJeu 19 Nov 2020 - 15:56

Une nouvelle vague affleura jusqu’au rocher. La houle s’intensifia. La Verte folâtrait avec talent dans la mer. C’était peut-être grâce à cela qu’elle séduisait les mâles. Je pouvais me permettre de faire un certain nombre d’hypothèses à ce propos. J’avais beau partagé l’âme et la vie d’un dragon, il m’était difficile de comprendre ses goûts. Quelle beauté voyait-il dans ces écailles, ces griffes, ces cornes et ce regard vicieux de créature beaucoup trop intelligente pour posséder cette armada d’armes coupantes sur son corps et paraître innocente ?

Le couteau dérapa sur le bois et je manquai m’entailler la main. Le dragonnet ressemblait davantage à un loup avec des ailes informes et le poil hirsute. Rien à voir avec ces énormes bêtes de combat que Flarmya avait façonné dans le sang et les flammes, avant de les couvrir de joyaux et de les enchaîner à des humanoïdes insignifiants. Je ne me mesurais pas la chance qui m’était accordée de pouvoir partager les pensées d’un monstre aussi magnifique que l’était un dragon. Ces derniers étaient les plus à plaindre, au final. Et pourtant… Je les enviais aujourd’hui.

- C’est bien ce que je dis, rétorquai-je à la Maîtresse Dragon sans lui accorder un regard. La politique et les Vols sont des pratiques aussi vicieuses l’une que l’autre. Dans les deux cas, personne n’en sort indemne.

J’avais eu raison de glisser des Vols Nuptiaux à la politique, quoiqu’elle en dise. Dans les deux cas, il s’agissait d’un rapport de force. J’avais beau ne pas avoir connu la guerre ou arpenté de vrais champs de bataille. Je savais néanmoins à quoi ressemblait un combat. Les souvenirs des ancêtres d’Elérion me hantaient parfois et polluaient mes cauchemars. Et je me remémorais encore très bien les bassesses puant le souffre de mes pairs du Màr Tàralöm. Un sourire et un coup de poignard valaient tous les discours politiques et toutes les chasses à l’étreinte entre dragons.

Je portai brièvement mon regard sur les remous de la mer. Belareth et Elérion avaient disparus sous les eaux. Bien que je ne puisse pas le distinguer, je sentais pourtant la présence de mon Bronze en train de nager lourdement, avec la grâce d’une baleine, rouler sous les vagues et se faufiler dans le courant. Je me concentrais sur ses mouvements pour éviter de trop réfléchir. Les paroles de Maîtresse Doréhor tournaient sous mon crâne avec insistance et m’empêchaient d’avoir les idées claires. Elle parlait d’elle, de sa situation, de sa vie en tant que Maîtresse Dragon en désaccord silencieux avec le pouvoir en place. Attendait-elle mon arbitrage, mes félicitations ? Ou aimait-elle seulement s’entendre parler ? Elle avait mentionné la Dame disparue sans un frémissement et avait osé porter un jugement sur les raisons de cette disparition. Elle n’avait pas tremblé en crachant sur sa mémoire. Je serrais les dents à m’en faire mal aux mâchoires.

Mais Dame Al’Ysiria n’était plus là pour se défendre. Qu’importaient finalement les raisons de son départ, elle était coupable d’avoir déserté le Kaerl lorsqu’il avait eu le plus besoin d’elle. Je ne la défendrais pas. Je ne ferais plus rien pour des fantômes. Ils ne le méritaient pas.

- J’ai connu les Ardents et j’pense pas que ça vous plairait non plus , ricanai-je. Si votre Liée se plait ici, tant mieux. La maison d’à côté n’a pas toujours l’herbe la plus verte ni les cieux les plus accueillants.

Par Kainalu, voilà que je devenais philosophe !

- Vous êtes un Maître depuis longtemps ? J’vous envie pas. Eduquer les jeunes décérébrés qui viennent du bout du monde ou les enfants pourris gâtés des natifs, quelle joie ! Je laisse cette tâche à d’autres qui seront plus intéressés. J’prends soin de moi et de mon Lié : c’est déjà suffisant.

Un chapelet de bulles remonta brusquement à la surface, quelques dizaines de mètres devant nous, me détournant un instant de la conversation. Les formidables poumons de mon géant de cuivre ne faiblissaient pas. Ce maudit farceur avait choisi de paraître trompeusement faible face à la rusée dragonne en relâchant de l’air. Un sourire étira légèrement les traits fatigués de mon visage.

- En tant que Maîtresse Dragon, vous devez avoir plus de responsabilités aussi. Votre voix compte davantage dans les décisions publiques. Et pourtant… On peut pas faire grand-chose pour changer les choses, pour l’instant, finis-je par déclarer en expirant bruyamment. A moins de tenter un autre coup d’Etat…

J’émis un ricanement amer et le dragon-loup en bois manqua perdre une patte antérieure. Je calmai mes soubresauts et repris une position plus confortable sur le rocher.

- Lorsque je suis arrivé au Màr Luimë, on a pris le temps de m’en expliquer le fonctionnement. On m’a montré à quel point cet endroit était fondé sur les libertés individuelles et la préservation du bien commun. On m’a montré à quel point les Engloutis sont différents des Ardents… Mais le sont-ils vraiment ? Le système actuel est devenu un frein à l’expression du peuple. Seram a juste profité de la situation, en jouant sur les peurs des gens, pour renforcer son pouvoir. J’ai connu des Ardents qui faisaient la même chose. Si le peuple est mécontent, ne pourrait-il pas le dire publiquement ? N’avons-nous pas le droit de nous opposer au Seigneur s’il a tort ? Est-ce que ça ne fait pas non plus partie de vos devoirs de citoyen du Màr, de Maître Dragon patenté ou que sais-je ? Si la situation vous paraît aussi insupportable, pourquoi ne faites-vous rien pour changer les choses ?

Entre mes doigts froids, la statuette offrait un rictus agressif sous les lunes. Je relevai les yeux sur la fëalocë et semai ses interrogations dans son regard clair. Je ne voulais pas paraître accusateur mais j’avais besoin de réponses. Je ne voulais pas des belles paroles, seulement la vérité. J’aimais le fait que le reste du monde me laisse tranquille mais, si mon monde risquait de sombrer, je n’aurais bientôt plus un seul endroit où je pourrais jouir de cette tranquillité.

Elérion émergea à cet instant. Ses larges ailes crevèrent la surface avant le reste de son corps. En un alignement symétrique quasi parfait, les membranes aux couperets aiguisés retombèrent subitement, claquant sur l’onde, propageant des ondes sous la surface pour chasser les poissons et troubler l’eau. La Verte ne pourrait pas se cacher indéfiniment.
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeJeu 4 Fév 2021 - 16:47

La Dame Verte n'avait pas besoin d'observer les remous marins pour deviner les mouvements de sa saurienne. Elle sentait sa présence, sa jovialité d'être en la compagnie d'un Dragon Mâle qui se plaisait lui aussi à nager sous les flots. Si elle se laissait aller dans les trames du Don, elle ne ferait plus qu'un avec la nageuse pour apprécier l'eau fraîche contre ses écailles, de se sentir aussi légère dans l'eau...Si Alkhytis le désirait, elle pourrait se fondre dans l'esprit de sa dragonne quelques instant pour abandonner sa place de terrestre. Mais elle n'était pas toute seule. Elle avait toujours son compagnon de bavardage non loin d'elle. Ce serait impoli de ''s'échapper'' de la sorte. Elle garda alors son attention sur le jeune homme, qui avait manqué de s'entailler la main par un mouvement de son couteau. La lame avait ripé sur la ligne du bois. Au moins, ne s'était-il pas blessé. L'ouvrage n'était pas encore finalisé et Alkhytis s'était permise de le regarder, pour détailler les lignes qui apparaissaient à chaque acte de sculpture du chevalier. Apprendre à tailler le bois n'était pas donné à tout le monde. On devait savoir reconnaître les lignes des vibres de la matière, tâter de la résistance de cette dernière, déterminer à quel moment la ligne de bois devait être retiré pour approcher de la forme finale de la sculpture. Car Galaad cherchait à donner vie à son travail, pas de simplement découper couche après couche son morceau de bois.

En somme, elle contemplait son ouvrage, comme un spectateur saurait le faire vis à vis d'un artiste. Mais elle n'oubliait pas la conversation, qui prenait autant un sens particulier, mélangeant philosophie et politique. Elle savourait, car elle n'avait pas cru que leur discussion en serait arrivée à ce stade.

"Je ne peux que vous le concédez. Les Vols sont parfois et mêmes un poil trop utilisés à des fins politiques, quand le lié s'oriente dans le sens qu'on espère.. ou de savoir profiter des Dons de Flarmya offerts à ses Enfants pour en tirer profit et aller dans ce sens. Pourtant, tous les Vols ne sont pas néfastes. Heureusement d'ailleurs. Imaginez un peu les conséquences politiques que nous aurions pu connaître si nous décidions qui était Dame ou Seigneur par le Vol d'une Argentée ? "

Qui sait comment le Màr aurait pu tourner sous cette forme de dirigeance. S'il y avait des avantages, la Fëalocë ne voyait pas lesquels. Plus d'inconvénients arrivaient à son esprit que de ces bienfaits probables. Puis, à nouveau, elle regarda la surface de la mer. Le pouvoir Neutre étaient comme cette dernière, sereine quand elle arborait des eaux Saphir, tumultueuse quand elle revêtait la robe fade et grise, annonciatrice d'orages ou de tempête. Ces quelques et dernières années n'avaient pas été vraiment de tous repos.

''Vivre chez les Ardents.... Jamais de la vie. Ma liée, tout comme moi, préférions vivre loin de la Terre de l'Aube si nous n'avions que cette voie là. Bien qu'ils soient aussi unis à des Enfants de Flarmya, ce sont des rustres, des assoiffés de pouvoir bordé de sang et domination. Je ne peux qu'être d'accord avec vous : on doit apprécier ce que nous avons sous nos pieds. ''

Allez chez ces infâmes habitants cendreux... Non, clairement, jamais de toute sa vie ! Elle pouvait s'adapter à bien des choses, tolérer les Ardents quand elle en croisait sur sa route en dehors de leur Kaerl, mais jamais elle n'accepterait de partager leur existence dans leur habitat volcanique. Même leurs sources d'eau chaude si reviviviantes ne seraient pas un motif assez séduisant pour l'attirer.

A la question du jeune Neishan, elle avait porté un index à ses lèvres, cherchant dans ses souvenirs le jour où elle avait accédé à son rang de Maîtresse-Dragonne. A bien y regarder....sa montée n'était pas si ancienne que cela, en réalité.

''Je n'ai plus la date exacte, mais la barre de la décennie depuis que je suis devenu Maître n'est pas encore franchi. J'avais comme l'impression que c'était plus. Et êtes vous réellement certain de point m'envier ? Tous les nouvelles têtes qui aspirent un jour à se lier ne sont pas forcément des êtres dénués d'intellingence ou de désir de réellement travailler pour devenir ce qu'ils rêvent d'être. des fois, elles mêmes peuvent nous apprendre quelques petites choses du monde extérieur, qui évolue bien plus vite qu'on ne pourrait le croire. ''

Alkhytis était encore très jeune en comparaison des doyens qui vivaient encore au sein du Màr. Atteindre les deux siècles, alors que le monde extérieur vivait de manière effrénée, où chaque instant pouvait avoir du poids sur le fil d'une existence éphémère... La jeune femme avait saisi cet étrange aspect de la vie, bien qu'elle même n'avait pas encore dépassé le cap de la cinquantaine. Quand elle l'aura atteint, elle sera aussi fraîche qu'aujourd'hui, contrairement à une humaine lambda qui sera elle, au crépuscule de sa petite destinée.

Pendant qu'un long filet de bulles vint crever la surface ondulante de la surface marine, troublant la quiétude de la conversation, la liée de Belareth était en train de réfléchir à elle-même, tout en écoutant l'évocation d'un des rôles des Maîtres-dragons : avoir plus de poids dans la balance des jeux politiques neutres. En avait-elle réellement, elle ? Juste avant l'avènement de Javerth, elle ne s'intéressait guère ce qui se tramait au Conseil, des histoires avec les dirigeants, préférant mener sa vie au rythme de ses envies et de ses devoirs. Entendre Galaad demander pourquoi rien n'était fait, elle eut un étrange ressenti glacial la prendre doucement au coeur. Peut être faisait-elle partie des nombreux habitants du Dôme qui se fichaient de ce qui se passait et qui après, venaient se plaindre des conséquences des actions des autres. Et si le problème était en fait l'inversion ? Si c'était lié à l'inaction des gens comme elle ?

Avant qu'elle n'apporte quelque chose quand au poids de ses propres responsabilités, le Bronze fit une sortie très aérienne hors de l'eau, étendant ses ailes, telle un papillon géant qui cherchait déjà à prendre son envol en dehors de l'écrin salin qu'était la mer. Etendues ainsi, ses ailes lui servirent, une fois claquées à la surface, à garder une partie de son puissant corps écailleux hors des ondes. Mais où était Belareth ?  Un sourire malicieux naquit aux lèvres de la Fëalocë. A ce moment là, la Verte bondit hors de l'eau, telle une baleine à bosse désireuse de montrer ses performances de saut pour charmer une belle de son espèce. Sauf que l'atterrissage se termina... sur le dos du grand Bronze. Les petits grognements rapides qu'elle émit était un bon gros gloussement. Pire qu'une dragonne de six mois !

°Tu avais manqué de peu de me trouver. Tu as la capacité de tenir plus longtemps que moi là-dessus. As tu abandonné pour te montrer courtois envers moi ? °

Et à nouveau, elle gloussa. Ah ces dragons, ils étaient si insouciants de ce qu'était na politique ; sauf qu'ils décidaient d'y mettre leur museau dedans. Ce bref intermède passé, elle en revient au sujet malheureusement sérieux qu'avait exposé Galaad

''A bien y regarder, il n'y pas plus, aujourd'hui, de grandes différences. Hormis que chez les Ardents, on tue pour prendre le trône du Seigneur ou de la Dame. Et tout prétendant à cette place peut lancer un défi pour répondre à ses ambitions. En somme, nous avons encore de la chance...''

Mais pour combien de temps, pensa-t-elle en même temps ?

''Le peuple a peur, mais peut être qu'il se complait à vivre ainsi. Après tout, que de mieux que de demeurer dans son coin pour être tranquille ? Je suis, je l'avoue, un peu de ce bord. Pourquoi me créer des problèmes alors que j'aime la vie que je mène sans aucune bouleversement ? Si on omet les drames que nous avons subi avec Drazahir,  je serais en droit de me dire que je suis chanceuse de vivre comme je vis... Mais là réside peut être le soucis majeure, que vous, vous avez perçu et pas moi, ou d'autres. Notre inaction parce que nous nous contentons de notre petite oisiveté. ''

Puis, doucement, elle tourna la tête en direction du Neishan, qui tentait d'apporter quelques détails supplémentaires à son ouvrage en bois.

''Et si vous apportiez votre aide pour faire entendre la voie du peuple ? Peut être qu'il serait tant de changer l'ordre de la dirigeance en exigeant qu'il n'y ait plus de Seigneur ou de Dame pour gouvernement, mais un conseil constitué par différentes communautés de notre Kaerl, je veux dire, par des représentants propres à chaque catégorie. Sans Don, natif comme non natif, aspirant, chevalier comme Maître ? "

Elle eut un bien étrange sourire aux lèvres.

''Et vous et moi essayons de renverser les choses ? "


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeDim 14 Fév 2021 - 17:07

Donner le pouvoir souverain aux Liés victorieux du dernier Vol Nuptial d’Argentée… Non. Songer, même brièvement, aux conséquences qui découlerait de cette politique chaotique me donnait le tournis. Je fixais l’eau agitée par les mouvements de mon Bronze pour chasser mon léger vertige et digérer le gout de bile dans ma bouche. Donner tous les pouvoirs sur un simple concours de chance ou d’hormones, non merci. Encore une idée débile qu’il valait mieux ne pas ébruiter pour ne pas inspirer les vautours du Conseil !

Je secouai la tête et reprenais mon travail de sculpteur. Je sentais le grain du bois sous mes doigts, l’arrête tranchante des esquilles et les mouvements de la fibre qui avaient dû jadis être une branche d’arbuste. Des souvenirs de mon travail à la ferme me revinrent en mémoire, un peu par accident et j’eus peine à les chasser de mon esprit. Pour échapper à mes corvées, dans mes jeunes années, j’avais pris l’habitude de me cacher dans le verger voisin, ou à l’orée du bois et j’en revenais toujours avec une bonne excuse. Ou un objet mal dégrossi en bois pour mes parents. Mille et une claques n’avaient jamais suffi par la suite à atténuer mon expression de chat insolent, content de rapporter un oiseau mort sur le paillasson. « Regardez comme c’est beau ! C’est pour vous ! » Je n’aimais pas beaucoup les chats mais il fallait bien avouer que leur comportement ressemblait assez au mien dans mon enfance. Ou à celui d’un dragon.

Je retins de justesse un début de ricanement comme la Maîtresse Verte évoquait les Ardents. En avait-elle déjà côtoyé de près ? Je n’étais pas certain d’avoir envie de connaître la réponse – et encore moins les détails. Sa description me paraissait assez simpliste. Oh que oui, les Ardents étaient des rustres sanguinaires pour la plupart, exposant au grand jour leurs vices et leur violence psychologique comme des gages de prestige. Mais vivre parmi eux vous faisait beaucoup relativiser sur la valeur des choses, y compris votre propre vie. Peut-être avais-je trop été imprégné de leurs idéaux et était-ce pourquoi je voyais les choses différemment.

A travers le prisme cauchemardesque de mon séjour au Màr Tàralöm, je pressentais, avec une cruelle lucidité, que chaque Kaerl n’était pas si différent des autres. Et qu’il n’aurait fallu qu’un pas pour basculer de l’un aux autres. Il importait dès lors de maintenir cet équilibre. Je m’étonnais presque, tiens. Je ne me croyais pas aussi porté sur la philosophie ou ces choses-là… Sang de Kaziel, Elérion, arrête de déteindre sur moi !

- Non, vraiment pas, grinçai-je à la fëalocë sans la regarder, trop occupé à scruter d’un air accusateur les détails de mon dragon-loup.

Je ne perdrai pas mon temps à expliquer en quoi ça ne m’intéressait pas de devenir Maître Dragon. Cela ne m’intéressait pas, point. Enseigner aux Aspirants faisait partie de ces inévitables inconvénients que j’avais déjà évoqués. Mais il y en avait tant d’autres ! Le devoir était des chaînes trop solides pour moi. Je pouvais faire mieux pour le Màr si je n’étais pas entravé par les responsabilités, j’en étais persuadé.

Je sursautai à peine lorsque la Verte creva la surface avec autant de fracas que mon Lié précédemment. En revanche, j’ouvris des yeux ronds en la voyant atterrir sur le dos d’Elérion. Les écailles ripèrent avec un léger raclement de métal sur du métal, tandis que la dragonne glissait le long du flanc, après avoir évité la majeure partie des grosses plaques écailleuses aussi acérées que des épines qui couvrait le Bronze. Je me couvris le visage d’une main, les yeux fermés, mi amusé mi exaspéré. Les dragons sont parfois des abrutis.

° La courtoisie est le moindre de mes défauts. °

Mu par la même préoccupation que moi, Elérion vérifia rapidement que Belareth ne s’était pas blessée, en tombant si près de ses épines. Il essaya de ne rien laisser paraître de son inquiétude et roula ensuite des yeux d’un vert joyeux vers la dragonne. Il s’ébroua légèrement, subitement conscient d’avoir ruiné mes efforts quant à nettoyer ses écailles. Cependant, il ne m’accorda pas un regard tandis qu’il renchérissait avec malice pour la Verte :

° Je n’ai rien abandonné. Je me suis contenté d’attendre que tu surgisses des flots, précisément là où je t’avais repérée en troublant les eaux. °

Il pencha la tête de côté, les ailes levées et à demi pliées pour éviter de troubler davantage le limon et les poissons des environs.

° Néhara t’a bénie avec davantage de grâce que moi mais Ouranos, en échange, semble m’avoir accordé ses faveurs. Nous sommes plus ou moins à égalité, donc. °

Je laissais là le batifolage des dragons pour me recentrer sur la conversation. Les mots de Maîtresse Doréhor étaient comme des joyaux. Au début, on les regardait avec incrédulité, n’osant y croire ; puis avec beaucoup de méfiance car de si jolies choses, et si rares, à portée de la main de n’importe qui, ce n’était pas possible à moins de vendre père et mère – ou même pire -. Et petit à petit se faisait jour, insidieusement, une autre réflexion. S’il ne suffisait que de tendre la main pour s’en saisir, pourquoi ne pas essayer ? Et si c’était vrai et que cette occasion ne se présenterait jamais à nouveau ? Pourquoi pas moi plutôt qu’un autre ? Ne valais-je pas mieux qu’un idiot lambda ?

J’eus soudain la vision d’un neishaan auréolé d’or, tant son armure d’airain rayonnait sous Solyae, le casque à cimier sous le bras, prenant une pose héroïque tandis qu’un Bronze colossal aux ailées éployées crachait des flammes vers le ciel. Un homme sûr de lui, magnifique, les traits empreints de morgue et l’âme pleine de superbe.

Je chassai aussitôt cette vision et priai que pour l’avidité qui s’était emparé de moi de transparaisse pas dans mon regard. Cette rêverie avait été particulièrement dérangeante.

- Ce n’est pas à moi de faire entendre raison au Conseil, assenai-je, le ton ferme et la mine sombre. J’suis qu’un Chevalier et j’suis pas bon orateur. J’vois pas pourquoi on m’écouterait plus qu’un autre. C’est plutôt vot’ boulot, non ? Vous connaissez mieux le Kaerl que moi.

Je ruminai un instant mes prochaines paroles, sombrement, avant de laisser glisser mon regard vers nos Liés.

- Je peux pas agir dans les hautes sphères du pouvoir. Peut-être que vous, vous pouvez les approcher, même si vous ne voulez pas en faire partie. Moi, j’suis plutôt en bas de l’échelle, vous voyez ? J’écoute, j’observe, je découvre des choses et je comprends un peu mieux comment fonctionne cette cité. Mais c’est pas à moi de prendre la parole.

J’en étais douloureusement conscient. Je n’étais pas fait pour prendre des décisions importantes mais pour les suivre ou – à défaut – les faire respecter du mieux que je le pouvais. Ce fut l’instant parfait choisi par mon Lié pour me rappeler à l’ordre en faisant résonner sa voix dans nos esprits :

° Les dragons ne se mêlent peut-être pas de la politique des bipèdes car celle-ci ne concernent qu’eux. Mais nous aussi avons voix au chapitre si la pérennité de la cité est mise en péril. Nous le savons tous deux, petit frère. Et aucun de nous ici présent ne peux nier que le Kaerl vive des temps troublés. Je ne suis pas un dragon qui s’efface devant le danger. °

Et le Bronze renchérit doucereusement envers la Verte :

° Je ne plie pas devant les défis... Et je pense que toi non plus. °
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMer 7 Avr 2021 - 13:17

Le silence sans équivoque du jeune Chevalier confirmait bien ce que la Maîtresse Verte pensait quand à un système qui se porterait uniquement sur le résultat final d'un Vol. L'effet de chance, des émotions propres aux sauriens et aux liés, le choix même de la Dragonne Argentée qui avait pris la voie des airs... C'étaient d'autant des facteurs aléatoires qui provoqueraient à la longue, que jalousie et envie, avec dans ses sillages, des manigances, des manipulations qui en viendraient au final à faire perdre l'identité spécifique du Kaerl Englouti. Un tel procédé pour se faire gouverner était bon pour les Ardents. Et encore, ces derniers avaient opté pour l'obtention de la place seigneuriale par des combats à morts dans leurs arènes. La loi du plus fort, du plus habile était bon que pour eux. Pas pour les Neutres.

Galaad en était retourné à son ouvrage, détaillant le moindre bord déjà travaillé de son œuvre sculptée, pour voir s'il devait apporter un complément de retouche, pour finaliser l'objectif final de ce qu'il cherchait à créer depuis tantôt. Alkhytis ne s'offusquait pas de son mutisme, suite aux sujets sérieux qu'elle abordait depuis tout à l'heure. Tous ne pouvaient pas passer des heures à discutailler autour de points politiques quand à comment le Kaerl devrait fonctionner. Les dernières années n'avaient pas été tendres en terme de dirigeance et l'épisode de Drazahir avait laissé de profondes blessures sur le psyché de bien des habitants Engloutis, peu désireux de se retrouver à devoir se battre sur plusieurs fronts en même temps. Pourtant, les Neutres possédait un potentiel certain pour ce qui était de s'unir, ne former qu'un seul bloc et se battre contre un adversaire redoutable. Mais cela avait pu se concrétiser, parce que l'Ombremage avait menacé tous les êtres vivant sous le Dôme, sans exception. La politique, elle, ne mettait à mal que les personnes concrètement concernées...

Elle s'était permis un léger soupir, juste après l'éclat de sa Verte, qui avait eu la chance de pas s'empaler sur les pics solides et acérés de som compagnon de jeu. Mais était-ce la chance ou un saut réellement calculé ?

°A ton avis ? °

La Fealocë hocha la tête devant cette réplique. Sa liée n'avait rien mesuré du tout, Elle niera totalement qu'elle avait omis la dotation dorsale piquante d'Elérion, qui ne manqua de vérifier que sa congénère ne s'était pas blessée, malgré tout. Et heureusement, ce n'était pas le cas. Le Bronze demeurait toujours serein et jovial, comme si la présence de la dragonne verte lui permettait d'échapper aux ressassement de Galaad.

Belareth n'avait pas manqué de glousser avec taquinerie, comme toute verte digne de ce nom était capable de le faire pour attirer attention et admiration sur leur personne écailleuse.

°C'est une explication qui se tient. Tu es un redoutable chasseur, vu que tu sondes le moins détail autour de toi, même sous les eaux. Et après tu oses prétendre ne pas être à l'aise dans le milieu aquatique. Modeste Bronze que tu es. Je concède que nous sommes à égalité. Hum.... Comment pourrions nous départager cela ? °

Le temps qu'elle raisonne pour trouver une manière de poursuivre l'instant détente-enfantillage draconique, Alkhytis avait porté à nouveau son regard sur le jeune Neishaann, en proie à une bien étrange concentration. Il paraissait regarder sa sculpture, mais son regard brillait différemment, comme s'il réfléchissait à quelque chose d'intense, de personnel. Si elle avait été capable de don d'empathie ou de télépathie, peut être aura-t-elle perçu quelque chose que Galaad refoulait, alors que cela était ancré dans son sang, dans son âme. Mais comme elle n'était pas dotée de ce genre de don, elle ne pouvait percevoir ce qui avait brièvement vibrer chez le jeune homme.

Quand ce dernier reprit la parole, paraissant prendre une voie qui lui était définitivement tracée et que rien ne pourrait le contraindre à faire demi tour où en prendre une autre, Alkhytis l'écoutait avec un grand sérieux. Elle avait l'impression de se retrouver à sa place, préférant ne pas se mêler à la politique et s'occuper que d'elle et de ses affaires, car justement, se croyant en bas de l'échelle. Mais qui décidait cela en réalité ? Qui déterminait qui devait y être ? Le hasard ? Le jeu des dirigeants se trouvant aux postes clés ? Certes, elle était Maîtresse-Dragon, mais elle était aussi un membre lié, un membre du Kaerl. Pourquoi Galaad n'aurait-il pas droit au chapitre ? Son lié intervint à ce moment là, rappelant un peu à sa manière sa position et donc, celle du jeune Neishaan.

Belareth apporta à son tour de l'argument à ceux apportés par Elérion, s'engouffrant dans les deux esprits bipèdes présents.

°J'affronte les défis quand ils viennent à nous mettre en danger, oui. Quand Drazahir a manqué de nous anéantir, nous étions là, tous ensemble pour le combattre, lui et ses horreurs. Nous n'avons pas agi seuls, chacun de son côté. °

Alkhytis ne put s'empêcher de regarder la ligne lointaine horizon, là où se mêlait ciel et terre. Deux éléments différents, mais qui unis, composaient une partie de ce monde...La comparaison en était presque poétique ; à condition d'en appréhender toute la profondeur, bien entendu. C'était sa manière d'échapper aux combats menés contre Drazahir, qui l'avaient marquée bien plus qu'elle ne le pensait

''Pensez-vous que je sois vraiment à même de les approcher, moi toute seule ? Mon rang de Maîtresse-Dragon ne fait pas tout. Cela ne m'apporte pas de passe-droit, ou presque, vis à vis du Conseil. Et j'ai une simple question, qui a son importance : qui a décidé que vous étiez en bas de l'échelle ? De plus, vous ne souhaitez pas prendre la parole, ce n'est pas grave. D'autres peuvent le faire à votre place. Vous avez les yeux, et l'esprit de comprendre ce qui vous entoure, de les analyser et d'avoir une vision que d'autres ne pourront avoir. Je connais le Kaerl, mais vous, vous avez sans doute des connaissances que je n'ai pas. Une perception qui ne vaut pas la vôtre. Pourquoi vous dévalorisez de la sorte ? Je pense que nos dragons ont raison. Un défi nous fait face. Peut être que si nous l'affrontons, nous saurons à quoi nous tenir non ? Seul, c'est voué à la perte directe, mais en étant avec d'autres ? Vous pouvez être les yeux de d'autres, comme je peux être la parole ou un autre ''sens'' pour continuer à secouer un peu les fondements un peu enclavés de certains....''

Elle le regarda avec un pétillant sérieux à la surface de ses yeux émeraude.

''Qu'est ce que cela coûterait d'essayer ? Pour ma part, si je viens à mordre la poussière, je saurai peut être comment mieux rebondir. ''

Rebondir, ou demeurer à terre, vaincue et résignée ? Elle ne connaissait même pas la réponse pour sa propre personne.


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeJeu 3 Juin 2021 - 16:00

Mes bottes effleuraient l’onde saline. La légère écume provoquée par les mouvements de mes pieds faisait éclore de minuscules diamants sur la crète des vagues. Mais ils étaient fades en comparaison des remous provoqués par les deux dragons. Si la clarté des astres pleuvait sur les écailles et permettait d’identifier leur couleur, j’aurais néanmoins reconnu l’ombre de la silhouette massive de mon Lié n’importe où. Je n’avais pas besoin de le regarder pour savoir que, malgré qu’il ait les yeux fixés sur sa consœur, une grande partie de son attention gravitait autour de moi. Je n’étais jamais seul, même quand je le souhaiterais, y compris et surtout dans ma tête. Nous étions une seule et même âme, je ne pouvais plus le nier dorénavant, quand bien même l’aurais-je voulu.

Elérion salua son aînée de malachite d’un hochement de sa large tête cornue. Ses prunelles plus claires que les reflets de la lune mauve sur la mer, il espérait transmettre tout le respect et l’admiration qu’il pouvait. La dragonne avait accompli son devoir, comme tant d’autres, pour protéger leur territoire. Un effort qu’il se devait de saluer. Lui aussi avait combattu, après avoir manqué détruire l’infirmerie pour nous sauver, la Gardienne et moi. Mais ce n’était pas ce qui comptait. Il ne s’agissait pas de comptabiliser les prouesses, mais d’avoir agis.

- Vous semblez bien sûre de vous, grinçai-je, piqué au vif, en dardant mes yeux d’un rouge sombre et terne sur la figure dorée de la Maîtresse Dragon. Vous semblez persuadée de savoir ce qui est bon pour moi, ou pour les autres. Ça vous plait, de donner des leçons aux autres ? Vous vous sentez puissante, plus intelligente que les autres ?

Un tiraillement. L’esprit d’Elérion se tendait prudemment vers le mien, pareille à une mise en garde. Je ne pouvais pas taire ma colère, même si je savais que ce je faisais n’avait aucun sens. Alkhytis metttait des mots sur mon mal-être. Elle me perçait à jour avec une facilité insultante. Je l’accusais de ce que j’avais essayé de faire avec elle un peu plus tôt : nous proposer de nous cantonner dans des rôles prédéfinis, sans faire bouger les choses. Était-ce de la mauvaise foi ? Probablement. Je rejetais cette culpabilité et ma honte sur la première personne venue.

Je me levai, en prenant garde de ne pas glisser sur le rocher. Je rangeai mon couteau dans son étui et rattachai celui-ci à ma ceinture, l’autre main serrée sur ma statuette.

- Je sais ce que j’vaux ! J’ai pas besoin de votre aide pour savoir ce que je veux, ni ce que je peux faire ! Le seul défi que je vois là, c’est trouver un moyen d’être tranquille ! C’est pas possible d’avoir la paix, dans ce foutu Kaerl ?

Je jetai un regard assassin à la Maîtresse Verte et à sa dragonne barbotant dans la baie.

- Faut croire que non.

Je vérifiai machinalement, espérant me calmer, que ma besace contenait encore ma brosse et mes flacons pour nettoyer le cuir d’Elérion. Je fuyais le regard de la fëalocë. A une époque, je n’aurais jamais osé provoquer de la sorte un Maître Dragon : les risques étaient trop grands, la douleur inévitable. Il était bien plus facile de cracher sur un Aspirant, un Chevalier de moins bonne mine. Au Màr Luimë, la situation était différente. J’avais pris du galon – un minimum -, de l’assurance et je pouvais maintenant prétendre, surtout, faire partie de ce Kaerl comme n’importe lequel de ces abrutis qui s’étaient liés dans la Sphère de Naissance.

- C’est pas avec des belles paroles qu’on va changer le monde : au moins, là-dessus, on est d’accord, admis-je, une fois plus maître de moi-même, levant le menton en signe de défi à l’adresse de la Maîtresse Verte. Vous proposez quoi, d’espionner vos collègues ? De mettre du sérum de vérité dans le thé du Seigneur ? Charmer les sénateurs avec un beau discours ? J’peux pas faire grand-chose de ce côté-là, désolé.

Mes talents étaient tout autres. Je sentais la magie fourmiller au bout de mes bouts, le long de ma colonne vertébrale. Il me démangeait, depuis un moment, de basculer dans l’invisibilité pour fuir la Baie d’Eau Claire mais cela ne résoudrait pas le problème. Si les mots de la fëalocë m’avaient blessé, c’était parce qu’elle avait raison, même je détestais l’admettre.

- J’ai d’autres talents. Mais je ne les mets pas au service de n’importe qui, ou de n’importe quoi.

Je coulai un regard méfiant vers les dragons puis vers la jeune femme. Campé sur le rocher, les bras croisés sur ma poitrine, je tâchais de paraître le plus assuré possible. La soudaine houle contre la berge m’indiquait que mon Bronze se rapprochait.
Revenir en haut Aller en bas
Alkhytis Doréhor
Maitre Dragon
Maitre Dragon
Alkhytis Doréhor


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : URL
Messages : 36
RPs : 27
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : La Verte Belareth
Affiliation : Concernée
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeMar 13 Juil 2021 - 9:12

Le ton du jeune homme se durcissait lentement à chaque seconde qui passait. Alkhytis l'écoutait, tout en l'observant commençant à se redresser et ranger ses affaires. Quelque chose avait éclaté, comme une bulle de savon qui s'était élevé dans les airs, sereinement, se laissant aller dans le léger courant d'air de la tranquillité, avant de soudainement éclater, comme cela, d'un coup. La Maîtresse avait dû mettre le doigt en plein dans le noeud émotif du chevalier. Et face à son attitude, elle même demeurait placide, toujours avec son même regard émeraude pétillant de sérieux ; avec un petit éclat de malice peut être ?

''Ai-je réellement cette assurance ? Qui vous dit que ce que vous venez d'affirmer à mon sujet n'est pas qu'une simple façade ? Une simple illusion ? ''

En répondant de la sorte, elle évitait d'apporter des réponses quand au questionnement de Galaad. Il était vrai qu'Alkhytis se sentait parfois, au dessus des autres. Mais elle ne cherchait pas à les écraser par sa personnalité et son rang de Maîtresse, sauf quand les choses en arrivaient à aller trop loin, ou quand, on cherchait à fortement trop la déconsidérer. Et devant la colère croissante du jeune Neishaan, elle aurait pu réagir en conséquence. Mais le jeune homme n'avait rien demandé à la base. C'était elle, qui était venue à lui, se lançant dans la conversation qui avait fini par le faire sortir de ses gonds. Donc pourquoi le rabrouer ? Sa colère était en quelque sorte juste et surtout... il montrait qu'il était capable de se courroucer. Alors que tantôt, il s'était montré un peu renfermé et farouche. En même temps, quand une Dame verte telle qu'Alkhytis arrive non loin de soi....

Galaad avait fini de ranger son couteau dans son étui et regardait dans sa besace si rien ne paraissait être tombé dans son lever énervé. Il reprit son discours tendu, tout en reportant un regard furibond à la Maîtresse ; non sans regarder la baie dans la foulée. La tranquillité n'était jamais quelque chose de facile, quand on la recherchait vraiment. La Terre de l'Aube avait beau être vaste, comme le monde, elle n'était jamais assez grande quand on aspirait à la solitude le temps de quelques heures ou d'une journée.

Alkhytis se leva à son tour, à la manière d'une dame de cour, replaçant une petite mèche rebelle derrière son oreille droit et regarda s'il y avait besoin de passer sa main dans les plis de sa robe pour la défroisser. Cela de vérifié, elle prit naturellement sa posture de fière Fealocë

''Je suis certaine que vous arriverez à trouver le coin idéal pour ne plus être enquiquiné. Un défi de taille, que vous saurez surmonter. ''

Elle avait fait un pâle sourire, non pour se moquer, mais pour dévoiler le changement qui s'était opéré chez le Neishaan. Le percevait-il au fond de lui ? Profitait-il d'être seul en la compagnie de la Dame pour extérioriser toute cette colère qui couvait en lui depuis si longtemps ?

Le ressac s'était fait un peu plus fort sur la berge. Belareth avait cessé ses petits jeux à l'instant où elle avait capté la colère du lié d'Elérion. Elle, par contre, se retenait d'alourdir de reproches l'attitude du jeune homme vis à vis de sa liée. Quoi de plus de normal comme réaction pour une Verte. Mais heureusement, elle sut se contenir, autant encourager par le calme de son âme soeur que pour ne pas éprouver le Bronze qui lui avait offert un joyeux et agréable moment dans les eaux salines.

Alkhytis avait vu, l'approche des dragons. Il avaient fini de s'amuser. Puis, son regard émeraude se posa sur le jeune chevalier, qui affichait une posture assurée.

''Vous avez raison, les belles paroles ne font pas tout. Elles peuvent malgré tout avoir un impact pour changer le monde, ou quelqu'un... Tout dépend des circonstances. Quand aux méthodes que vous proposez, j'en arriverai pas à de telles extrémités. Et vous de même. Par contre, les dite belles paroles peuvent apporter des ouvertures de porte inattendue""

Elle élargit son sourire, comme si elle était satisfaite d'avoir atteint un objectif. Bon, certes, elle ne s'était pas fixé un but à atteindre avec Galaad. Mais voir qu'il avait pu avoir une assurance bien plus conséquente que tout à l'heure, laissait entrevoir ce que le Neishaan pourrait être capable de faire s'il comprenait ses capacités.

''Oh, mais vous en avez des talents, c'est certain, même quelques uns qui sont latents encore et qui ne demandent qu'à éclore. Il suffit de voir sur le moment. Vous êtes vous écouté ? et surtout, voyez vous l'assurance que vous avez face à moi ? ''

Elle espérait ne pas briser cet élan de détermination qui s'était instauré chez le jeune homme. Elle s'en voudrait s'il venait à faire machine arrière. Heureusement qu'ils n'étaient pas chez les Ardents, car avec pareils attitude et ton, le Neishaan aurait eu un retour tout différent.

''S'il y a bien une chose qui participe au changement, c'est le temps. Ou une petite présence un peu piquante pour éveiller un bord de caractère qui n'attendait que le bon instant pour surgir. ''

Et là, elle fit un léger clin d'oeil à Galaad.

''Ne serrez pas les poings comme vous le faites, il serait dommage de briser votre sculpture. ''


[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Logo-vert-belareth
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitimeJeu 9 Sep 2021 - 18:02

Je clignai des yeux, vaguement hébété. Rattrapé par un sentiment confus, je battis des cils et faisais mine de me redresser, de me grandir davantage face à la Maîtresse Verte, comme si cela suffisait à dissimuler mon hésitation. Les paroles de la fëalocë s’immisçaient dans mon cerveau telle une lente crue de fleuve, que rien ne pouvait endiguer. On avait beau écoper, on pataugeait quand même dedans.

Maîtresse Doréhor se montrait pénible à plus d’un titre, mais peut-être pas d’une manière conventionnelle. Avec cette calme prestance de qui ne s’inquiète guère des conséquences, elle me faisait face en déblatérant ses inepties les plus sensées. Avec tout l’assurance conférée par son statut, elle retournait mes arguments contre moi, sans répondre à mes provocations directement. Ce qui demeurait une bonne tactique, car je me serais empressé dans le cas contraire de surenchérir comme j’en avais le talent. J’étais fier de pouvoir étendre ma renommée d’insolent renégat dans deux Màrs maintenant – mais je n’étais pas pressé de visiter le troisième pour y poursuivre ma carrière.

Elérion émergea pour mieux étaler sa masse musculaire sur la plage, les ailes éployées pour en faciliter le séchage. Il piétina pesamment le sable pour préparer une place à Belareth si elle souhaitait le rejoindre, tout en dardant sur moi des yeux vigilants. Il me connaissait mieux que personne et sentait quand l’occasion de faire une énorme bêtise se préparait. Je ne pouvais hélas rien lui cacher. Je me fis violence pour ne pas le regarder. Il ne servait à rien de nourrir ses suspicions, il verrait par lui-même si la situation dérapait ou non.

- Mais j’sers pas…

Un regard vers la statuette qui m’entaillait presque la paume étouffa ma répartie outrée. Je desserrais les doigts avec une grimace exaspérée.

- Mêlez-vous de ce qui vous regarde, grommelai-je sans grande conviction.

Le pire, face à une telle femme, était d’admettre qu’elle n’avait pas tort. Je détestais que quelqu’un me fasse entendre raison ou, du moins, taillade mes arguments jusqu’au point où, sans m’en apercevoir en premier lieu, j’en vins à convenir de sa justesse. Elle avait visiblement bénéficié d’une meilleure éducation que la mienne, et elle connaissait mieux le système du Kaerl que moi. Je la détestais pour m’avoir dupé avec une facilité désarmante, mais je serrais les dents sur ma défaite plutôt que de l’agonir d’injures. J’avais déjà perdu cette manche : le nier serait pire encore. Je soupirai.

- Vous croyez vraiment à ce que vous dites ? demandai-je gravement, levant un regard curieux sur la jeune femme, ma colère soufflée par un vent de détermination que n’aurait pas renié Elérion.

Il était plus que temps de passer aux actes. J’en avais plus qu’assez de ressasser mes déceptions et les injustices dont j’étais témoin depuis des mois. Plus qu’assez de faire profil bas sous prétexte que je ne valais pas grand-chose, anticipant déjà l’échec pour m’épargner de faire des efforts. Plus qu’assez – ironiquement – d’être invisible, sauf pour mes détracteurs, car je ne me faisais finalement remarquer que pour mes défauts et non mes forces. Les choses devaient changer. Elérion et moi ne pouvions pas vivre dans un Kaerl qui nous refusaient la parole. Nous n’avions pas fait tout ce chemin depuis notre Empreinte, depuis que nous avions quitté le Màr Tàralöm, pour nous faire refouler de manière passive sur le seuil de notre maison, sans nous battre, le cœur empli d’amères désillusions et d’espoirs déçus. Nous serions alors aussi coupables que le tyran Seram pour ce qu’était devenu le Màr Luimë. L’âme bardée de fer, dragon comme neishaan se dressaient face à Alkhytis Doréhor avec, pour la première fois depuis longtemps, l’idée de se faire de nouveaux alliés.

- Vous y croyez, au temps, aux petites actions qui participent au changement ? Je ne me bats pas pour les causes perdues. Si vous y croyez, je peux bien y croire un peu aussi, ajoutai-je en haussant les épaules. De toute façon, c’est pas comme si on avait le choix. Je sais pas pour vous, mais je peux pas vivre dans une cité qui ressemble à un trou de basse-fosse peuplé de gens terrifiés.

Je baissai les yeux sur ma statuette, ce dragon-loup qui arborait les caractéristiques mêlées du Vaendark et de Tol Orëa. Le passé et l’avenir.

- Tenez, c’est pour vous. On va dire que vous l’avez inspirée…

Je tendis ma modeste création, dans ma paume ouverte, à la Maîtresse Verte. Je n’aurais su qu’en faire et, finalement, elle l’avait davantage mérité que n’importe qui d’autre. Parfois, il valait mieux éviter de se poser trop de questions.

- Alors, c’est quoi le plan ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Empty
MessageSujet: Re: [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....   [RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait.... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Complot ou simple discussion ? Qui sait....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Discussion à la maison (pv: Aisuru) (Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Tol Orëa - Reste du Continent :: Baie d'Eau Claire-
Sauter vers: