Le Deal du moment : -11%
PC Portable – HP Pavilion Gaming – ...
Voir le deal
824 €

Partagez
 

 [RP Flashback] En attendant Godot

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



[RP Flashback] En attendant Godot Empty
MessageSujet: [RP Flashback] En attendant Godot   [RP Flashback] En attendant Godot Icon_minitimeJeu 29 Aoû 2019 - 21:13

08 Isashaniku 918

Dakarai était aspirante de Maître Nalesean. Elle n’était pas guérisseuse et ne le serait jamais. Elle était beaucoup trop agitée et impatiente pour cela. Elle avait eu l’impression que cela attristait un peu le maître. L’homme semblait avoir le goût de l’enseignement, et il aurait sans doute été plus heureux avec une aspirante qui soit aussi son apprentie. Mais non, il était tombé sur la sautillante Dak.

Ça n’empêchait pas Dak d’aider à l’infirmerie. Elle faisait l’accueil, le ménage, la distribution des repas… Ça l’occupait quand le Maître exerçait ses fonctions de Guérisseur. Et ça lui donnait l’impression de gagner sa place au Kaerl. Elle n’était plus la Fille Tapiwa, ici, elle était une aspirante parmi d’autres et elle se devait de gagner sa croûte.

Elle balayait l’entrée quand une silhouette rousse couturée de cicatrices arriva. Depuis cinq mois qu’elle bossait à l’infirmerie, Dakarai commençait à le connaître. Oh pas beaucoup, cependant. Ils échangeaient des formules de politesses quand il venait faire ses visites, rien de plus.

« Bonjour, Chevalier Mallory ! Comment allez-vous ? Bien, j’espère ? Enfin… On est là pour le savoir, non ? »

Elle attira son tas de poussières contre un mur et y posa le balai.

« Par contre, je suis désolée, le Maître a eu une urgence, ce matin. Elinor d’Amberle est arrivée a terme, mais son bébé se présente par le siège. Maître Nalesean est en train de l’assister. Ça pourrait durer un moment. Je peux vous proposer d’attendre ? Avec une collation ? Nous avons reçu des viennoiseries, il n’y a pas longtemps, je pense qu’elles sont encore chaudes. »

Elinor était une Maîtresse verte Fëalocëe qui n’en était pourtant pas a son premier bébé, mais au septième. Elles étaient rares les dames-dragons à faire autant de petits. Mais Elinor n’aimait rien tant que pouponner et son compagnon aussi. Donc ils avaient un peu tendance à remettre ça tous les cinq ou six ans, en profitant joyeusement de l’allongement de la vie et de la période de fertilité de la Fëalocëe. Dak était prête à parier qu’un jour se serait un dicton au Kaerl. « Fertile comme Elinor ».

« Après, je comprendrai si vous n’avez pas envie d’attendre ici. Le Maître sera sans doute d’accord pour vous appeler par dragons interposés quand il sera disponible. Elles étaient rares les dames-dragons à faire autant de petits. Elinor faisait une sale tête quand son mari l’a amenée, faut dire. Il devait être inquiet. »

La jeune fille hésita quelques instants, réfléchissant a si elle avait oublié un truc à dire… Non… Il ne lui semblait pas...

« Enfin, comme vous voulez, dites moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP Flashback] En attendant Godot Empty
MessageSujet: Re: [RP Flashback] En attendant Godot   [RP Flashback] En attendant Godot Icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 16:07

C’était une belle journée qui s’annonçait.
Solyae, haut dans un ciel dépourvu de nuages, baignait le Kaerl Céleste de sa lumière bienfaitrice, réchauffant les rues de ses rayons, tant et si bien qu’on se croirait, en ce mois d’hiver, déjà aux portes du printemps. Les citoyens qui arpentaient la cité, s’ils restaient bien couverts, n’avaient rien de moins qu’un sourire aux lèvres, comme si leurs soucis quotidiens n’étaient plus qu’un lointain souvenir.

Enfin ... Jusqu’à ce qu’ils croisent Mallory.

Pour beaucoup, l’Elfe faisait tache dans ce paysage immaculé qu’ils se plaisaient à voir au travers de leur belle cité. Une tache têtue et coriace, qui, si il lui arrivait de disparaître, finissait toujours par revenir.
Mallory était, justement, de retour à la maison. Oh, pas pour très longtemps, hélas. Les missions aimaient à s’enchaîner, en ce moment. L’hiver était, pourtant, une saison propice au sommeil et à l’apaisement ... Pas cette année, il fallait croire, au vu du regain d’activités qui semblait animé chacun des Kaerls.

Mais le moment n’était pas au travail. Il était à la tranquillité et au plaisir de retrouver son «chez-soi». Aussi, l’Elfe se la coulait douce dans un endroit du Màr Menel qu’il affectionnait particulièrement : Le Jardin d’Hiver. Là, à l’ombre de l’un d’un grand chêne et à l’abri des regards indiscrets, le rouquin se livrait à un art ancestral : celui de la sieste.

Ou du moins, essayait-il.

Car une pensée intruse ne tarda pas à se faire une place dans les méandres de son esprit.

° N’aurais-tu pas oublié quelque chose ? °
° Chuuuuuuuuut ... Je dors. °

Un soupir accueillit la réponse de Mallory. Oh, il savait parfaitement ce qu’il avait, disons-le, délibérément écarté de sa mémoire. Lior n’était pas dupe non plus. Et le dragon était têtu, au moins autant que ne l’était son Lié.
Aussi, à peine quelques minutes plus tard, l’Elfe ne fut guère étonné de percevoir les flux d’air soulevé par l’atterrissage d’un dragon, ni ne fut-il surpris de sentir la pression d’un museau froid contre sa joue.

° Allez, debout. °

La voix du saurien n’appelait pas à la contestation. Mais Mallory s’en fichait bien. Après tout, la contradiction faisait partit même de son ADN. Ainsi, pour toute réponse, Lior eu le droit d’avoir une parfaite vision du dos de son bipède.
La gorge du dragon vibra d’un grognement contrarié.

° Ne m’oblige pas à te traîner là-bas. Tu sais parfaitement que j’en serais capable. °
° Je demande à voir, quand-même. °
° Qu’à cela ne tienne. °

Les menaces de Lior n’étaient jamais prononcées à la légère et l’Elfe le savait. Ceci étant dit, la situation l’amusait beaucoup et il était curieux de voir ce que préparait le dragon ... Enfin, jusqu’à ce que le concerné n’attrape son Lié par la ceinture, le soulevant aussi aisément que s’il n’avait été qu’une vulgaire brindille. Mallory se tortilla dans les airs, tel un ver accroché à un hameçon.

° C’est bon, j’ai compris ! Repose-moi ! °
° Non. Tu as voulu jouer, paies en le prix. °

Et Lior se mit en route, trottinant avec entrain jusqu’à l’infirmerie, son précieux paquet littéralement suspendu à ses lèvres.

Ladite infirmerie ne se trouvant pas très loin de là, le voyage fut court. Mallory pensait alors que le Blanc le poserait devant la porte mais celui-ci poussa le vice jusqu’à pénétrer à l’intérieur. Heureusement, le ridicule ne tuait pas ... Auquel cas, il serait mort depuis bien longtemps. Plusieurs fois.
Lior déposa délicatement l’Elfe sur l’un des lits que comptait l’Infirmerie. Ce dernier ne manqua pas de se reprendre rapidement, ajustant sa tenue en grommelant tout son saoul sur ce «fichu lézard», puis, conscient de ne pas être seul, avisa la silhouette féminine qui se stoppa dans son ménage pour l’accueillir.
Sûrement que rien de ce qu’il venait de se passer ne lui avait échappé ... Misère.

- Dakarai, la salua-t-il avec un sourire rayonnant, un soupçon de miel dans la voix, le tout comme si de rien n’était. Toujours un plaisir de te trouver ici. Autant que je sache, je vais bien, continua-t-il, non sans jeter un long regard à son dragon, mais nous verrons ce qu’il en est à l’issu de ce rendez-vous.

Lior, peu sociable avec un autre que son Lié, resta légèrement en retrait. Néanmoins, il ne manqua pas d’incliner légèrement la tête vers la Fëalocë lorsque cette dernière vint à leur rencontre.
Dakarai Tapiwa. Un nouvel électron libre au sein du Kaerl Céleste. Mallory, qui aimait, à son échelle, mettre des coups de pieds dans la fourmilière policé qu’était son Màr, était on ne pouvait plus ravi par sa présence. Il ne manquait pas de garder un œil sur elle, histoire de ne manquer aucun des remous qu’elle serait amené à provoquer, à coup sûr.
Mallory écouta la jeune femme sans se départir de son sourire un brin charmeur, haussant un sourcil surpris quand elle évoqua la situation de Nalesean.

- Et bien, le problème doit être sérieux pour qu’il abandonne son cabinet comme ça ... Dans ce cas, je repasserais !

Et il fit volte-face pour s’en retourner à ses pénates. Mais un certain dragon ne l’entendait pas de cette oreille et s’interposa physiquement entre le rouquin et la porte.

° Rien ne nous empêche de patienter un peu. En plus, Dakarai te propose gentiment des viennoiseries, ce serait bien impoli de refuser. °
- ... Je suppose, admit l’Elfe un peu à contrecœur tout en revenant à sa position initiale. Et bien, je veux bien un pain au chocolat, si tu as. Oh, et laisse tomber le «Chevalier». Appelle-moi juste Mallory.

Mallory s’appuya contre le lit sur lequel il avait précédemment atterrit tandis que son regard de jade scrutait les réactions de Dakarai.

- Alors ? Après 5 mois avec nous, comment te sens-tu, ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP Flashback] En attendant Godot Empty
MessageSujet: Re: [RP Flashback] En attendant Godot   [RP Flashback] En attendant Godot Icon_minitimeDim 3 Mai 2020 - 11:16

Dakarai rit intérieurement de l'arrivée... rocambolesque du chevalier. En voilà un dont son dragon prenait un soin presque excessif. Et si la ceinture avait cédé? S'il était tombé? Ça n'aurait avancé ni le chevalier ni le dragon. Enfin, elle n'était pas leur mère.

Il essaya ensuite de s'éclipser, mais son dragon ne l'entendait pas de cette oreille.

... Les dragons avaient des oreilles? Il faudrait qu'elle pose la question au Maitre. Il serait ravi de lui faire un cours d'anatomie comparée bipèdes-dragon.

"Très bien, Mallory."

Elle alla jusqu'à la cuisine pour récupérer un pain au chocolat et un croissant. elle tendit le pain au chevalier et mordit avec enthousiasme dans sa propre viennoiserie:

"Je me sens bien ici. J'aime cet endroit, les dragons sont une merveilleuse source de fascination toujours renouvelée et surtout... Ici, plus personne ne veut me marier."

Elle gloussa, consciente que ce n'était pas une raison courante pour apprécier d'avoir quitté son pays.

"Au pays j'étais dans une situation complexe. Mes parents voulaient me marier, je ne voulais pas, pour résumer. Et c'est à ce moment-là que j'ai rencontré Lyam Faron de Galastden. Je ne dis pas que je ne l'aurais pas suivi sans ces histoires de fiançailles. Mais clairement, il m'a offert une échappatoire que je n'espérais pas."

Puis elle se rendit compte qu'elle répondait un peu à côté de la question.

"Comment je me sens ici? Bien. Très bien. Tu sais, là-bas, j'étais une petite fille de bonne famille. On m'avait préparé à être mère de famille et pas grand-chose d'autre. Ici... Ici, j'apprends tous les jours. À devenir une bonne Chevalière, bien sûr, mais aussi maitre Nalesean m'enseigne les bases de la guérison. Je ne pense pas persévérer dans cette voie, mais c'est toujours des choses bonnes à savoir. Et puis j'aime à me rendre utile. Comme aujourd'hui je fais le ménage, je sers, au lieu d'être servie comme autrefois, cela m'enseigne l'humilité et la valeur du travail d'autrui. Je suis moins Oisive, aussi. Et l'Oisiveté me correspond mal. Je faisais des tas de conneries quand j'étais gamine et trop oisive."

Elle adressa un grand sourire à son camarade de viennoiseries:

"Et toi? Tu es arrivé quant au Mar? Tu y es né? Tu es chevalier depuis longtemps, je crois. Tu as fait la guerre? C'est de là que viennent tes cica..."

Ça y est, Dakarai venait de réaliser qu'elle dépassait les limites.

"Je suis désolée, ça ne me regarde pas. Et en plus, je me mets à vous tutoyer."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP Flashback] En attendant Godot Empty
MessageSujet: Re: [RP Flashback] En attendant Godot   [RP Flashback] En attendant Godot Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Flashback] En attendant Godot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Le Carrefour des Ombres :: Tel'Aran'Rhiod-
Sauter vers: