-25%
Le deal à ne pas rater :
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande à -25%
52.80 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] Un deuil et un désir de vengeance "le sang appelle le sang"

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Un deuil et un désir de vengeance "le sang appelle le sang" Empty
MessageSujet: [RP] Un deuil et un désir de vengeance "le sang appelle le sang"   [RP] Un deuil et un désir de vengeance "le sang appelle le sang" Icon_minitimeMer 6 Nov 2019 - 19:00

Des nuages nuages gris, des rafales de vents, de la pluie cinglante et froide, des feuilles mortes recouvrant le sol boueux de la forêt et des bottes qui creusaient le sol sous la tempête, faisant avancer lentement un elfe trempé, empli de tristesse, entre les arbres dénudés de leurs feuillage. Le deuil le rongeait depuis ce jour tragique où, de la bouche d’un ardent qui l’avait reconnu, lui avait annoncé l’assassinat de son frère qu’il venait à peine de retrouver. Comment Ewen aurait pu imaginer être un jour atteint d’un sentiment aussi profond après la perte d’un être qu’il connaissait à peine ? Peut-être qu’au fond de lui, il l’avait toujours connu. Que cette part de lui pleurait cette douloureuse perte. Mais que lui-même avait perdu une chose qu’il ne connaîtra jamais, pouvoir améliorer ses relations avec une personne du même sang que lui.

L’aspirant connaissait à peine Alwin, et pourtant il lui manquait terriblement. Le souvenir de sa rencontre à cet endroit même de la forêt ne fit que serrer encore plus son cœur déjà meurtri. Ewen lui avait donné rendez-vous ici grâce à une lettre et s’était caché dans la végétation, attendant sa venue. Il avait prononcé ce nom qui lui brûlait les lèvres depuis tant d’années « Awen ». L’ardent avait réagit comme l’englouti l’avait espéré. Il était sorti de sa cachette en prononçant ce nom une seconde fois. Mais les retrouvailles ne s’étaient pas passées comme prévus. Alwin avait une expression indéchiffrable sur le visage. L’elfe à la chevelure immaculée savait qu’il le rejetait, mais qu’une part encrée profondément en lui voulait retrouver son frère. Il savait aussi qu’Alwin s’était rendu compte bien avant lui du lien de parenté qui les unissaient et qu’il n’avait rien dit. L’ardent était parti plus vite qu’il était revenu, mais Ewen s’en fichait. Il avait enfin retrouvé celui qu’il cherchait pendant tant d’années et qu’ils finiraient par s’accepter.

Puis, à peine deux semaines plus tard à Loméanor, un homme était venu, souriant. Il accosta l’aspirant neutre et lui chuchota à l‘oreille « ton copain Alwin s‘est fait poignardé sur les sables, le pauvre est mort avant même de connaître son âme-soeur » puis parti en lui glissant un peigne pleins de cheveux noirs dans sa poche. Puis ce fût le noir total dans sa conscience. Ewen ne participait plus aux enseignements de sa vie d’aspirants, totalement enfermé dans sa chambre avec Faolan pour seule compagnie. Un chevalier, inquiet pour lui, amenait souvent de quoi manger, mais l’elfe touchait rarement à la nourriture qu’on lui apportait.

Aujourd’hui, un mois après l’assassinat de son frère, Ewen avait décidé de se rendre sur leur lieu de rencontre malgré la tempête, seul, sans Faolan, afin de faire face à ses émotions. Il laissa la tristesse, la colère, la haine et le remords le submergé et cria, frappa tout ce qu’il trouvait, de toutes ses forces. Ses mains et ses bras dénué de tout vêtement s’égratignait et se parsemaient d’hématomes et se teintaient de rouge. Il avait mal, mais cela lui permis de sentir vivant pour la première fois depuis des semaines. Il était certes amaigri à cause de son jeûne, mais il avait toujours des forces pour se promettre de retrouver l’assassin de son frère.

Là, les quatre membres dans la boue et les bras ensanglantés, il jura de faire subir à cet assassin ce qu’il avait fait subir à son frère de sang qu’il avait eu tant de mal à retrouver.

Quelques jours s’étaient écoulés depuis son aventure dans la fôret. Il avait repris son aspiranat tant bien que mal avec les bras et les mains couverts de bandages et surveillé de près par cet ami qu’il avait trouvé à son retour au kaerl. Cet fois-ci, le chevalier ne se contentait pas de lui apporter de quoi manger, mais restait à proximité tant que l’elfe n’avait pas terminé. Quoi qu’il dise, Ewen était vraiment très reconnaissant envers lui et se senti, pour la première fois de sa vie, important. Mais il était hors-de-question d’oublier la tâches qu’il s’était donné d’accomplir, venger son défunt frère, dont il tairait désormais le nom.
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Un deuil et un désir de vengeance "le sang appelle le sang"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Tol Orëa - Reste du Continent :: Sylve de Nòrui-
Sauter vers: