Le Deal du moment : -53%
Logitech G635 Casque Gamer RVB Filaire
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya

Aller en bas 
AuteurMessage
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Oracle Tol Orëanéen


Date d'inscription : 16/02/2019
Présentation : Voir PNJs
Messages : 149
RPs : 143
Race : Dragon Primordial
Fonction : Compte PNJs

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeDim 17 Nov 2019 - 17:29

12 - Aran’Rhiodku 919

Lòmëanor était à présent devenu un coeur de paix, un précieux symbole pour ce continent toujours tourmenté par les fantômes de son passé. Ici les tensions flottaient encore mais les promesses et l’espoir s’imposaient jour après jour. En cette ravissant matinée d’Aran’Rhiodku les arbres avaient roussi et entre les pavés, quelques champignons pointaient même le bout de leur nez. L’air était frais mais le soleil éclatant et gai. Non loin de la fontaine aux trois dragons, le marché bouillonnait. Les commerçants hélaient le tout-venant et les bourses s’entrechoquaient. Il fallait s’éloigner en direction d’une contre-aller plus calme, pour découvrir l’heureuse agitation d’une humble taverne.  Le lieu était plus étroit que d’autres auberges de la ville mais Danton, le propriétaire avait à coeur de gâter ses clients. Des guirlandes de fleurs paraient les balcons et la porte d’entrée était pourvue d’une couronne mêlant fleurs d’automne, pétales séchés et feuilles colorées.

Ses employés s’affairaient à faire briller l’espace comme jamais. Danton avait reçu un jeune couple quelques temps auparavant et ces derniers, membres du Kaerl céleste avaient choisi son enseigne pour festoyer et préparer leur noce! L’aubergiste avait là l’occasion de montrer ses services à du beau monde et d’affiner sa réputation dans la foulée. Les chambrées étaient prêtes, sa femme Laura y avait mis quelques touches féminines sans qu’il ne sache ce que cela signifiait mais elle avait bon goût aussi, il n’eut pas besoin de vérifier. Elle avait disposé de nombreuses fleurs fraîches et des pétales sur les couches de sorte que plane l’aura de Llefelys. En outre, pour marquer les esprit et appuyer le regard de la déesse, elle avait dépensé une petite fortune pour faire venir quelques roses des serres du Màr. La saison n’était pas assez clémente pour que la plus charmante des fleurs de velours ne pousse dans la nature mais Laura savait faire des affaires quand c’était pour la bonne cause.

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya 1574007671-flowers-4356690-960-720

En cuisine, on avait bien reçu les notes de la future mariée. La Fëalocë semblait avoir un certain tempérament et il avait été convenu qu’il ne devrait pas y avoir d’improvisation. A contrario, le promis était un Torhil à l’aura plutôt calme et clémente. Même si Danton ne voyait pas d’un très bon œil les mariages inter-raciaux, l’occasion d’une telle célébration en son établissement avait vite éloigné ses scrupules. Les époux se prépareraient ici puis, se dirigeraient vers la chapelle de Flarmya à quelques ruelles de là. Ensuite leurs convives et eux même profiteraient de la grande tablée où tous les mets seraient à disposition.



[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya 1574007734-jeon-hyun-ho-26b


L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter
***

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Sign_oracle_tol_oreaneen
Revenir en haut Aller en bas
https://tol-orea.forumactif.org/t202-pnjs-liste-non-exhaustive
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeDim 9 Fév 2020 - 12:15

Dakarai Tapiwa était nerveuse... Comme une vierge le jour de ses noces. Ce qu'elle était.

Aujourd'hui, cinq ans jour pour jour après qu'ils se soient déclarés, Dakarai Tapiwa et Arjuna Tlaloc allaient de marier. Ils allaient jurer devant les dieux de s'unir et de s'aimer pour le reste de leurs jours. Dakarai en mourrait d'envie. Mais en même temps, tant d'éternité, ça lui faisait un peu peur.

"Chichi... j'ai peur."

"Mais tu n'as pas eu peur de te lier avec moi."

"Si, un peu. Surtout quand j'ai vu que tu étais dorée, ma chérie."


"Pourquoi?"

"Parce que je n'étais qu'une petite aspirante, pas du tout sure d'être à la hauteur d'une des Mères du Mar."

"Tu l'es."

Le ton était ferme et sans une once d'hésitation. Chishongo n'avait pas hésité ce jour-là et elle ne comprenait pas plus l'hésitation de Dakarai en ce jour de noce.

Dakarai était également inquiète. Elle avait demandé un mariage modeste à l'aubergiste et il en avait fait des tonnes. Pour certains, chevaucher l'or voulait dire aussi y rouler, mais rien n'était plus faux. Dakarai avait des moyens modestes, bien que cela s'améliore depuis que l'intendante l'avait prise comme assistante. Maintenant, elle avait un métier. Elle avait postulé quelques jours après l'arrivée d'Arjuna au Mar. Comme si, maintenant qu'elle avait retrouvé son amour, elle pouvait préparer leur avenir. Myrelle d'Alysanne, l'intendante avait même sous-entendu qu'elle pourrait confier son poste à Dakarai dans quelque temps, si celle-ci se débrouillait bien.

Enfin bref. Elle avait acheté une belle robe verte qui s'accordait très bien avec sa rousseur naturelle et Chishongo était en train d'orner sa chevelure de fleurs, à défaut de bijoux.

"Il t'aime, tu l'aimes. Arrête de te prendre la tête. Viens, on descend."

Chihongo, les cheveux également ornés de fleurs, était habillée d'une charmante robe bleue, tout à fait assortie à son humaine.

"Oui. Ok."

Elles quittèrent leur chambre et descendirent l'escalier de la taverne, aussi jolies l'une que l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Arjuna Tlaloc
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Arjuna Tlaloc


Date d'inscription : 08/08/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 156
RPs : 123
Race : Torhil
Âme-Soeur : Le Bronze Athebyn
Fonction : Forgeron
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeSam 29 Fév 2020 - 22:13

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Nrzh
Crédits : leitiko-art, modifié par Heryn
Ronen de Leysse, forgeron au Màr Menel

~*~

Le douzième jour du neuvième mois. C’était un jour tout à fait normal dans le calendrier de Rhaëg. Pas de jour férié, pas de fête, pas de signification particulière. Ce n’était que le lendemain du onzième jour du neuvième mois qui se trouvait, lui, être la Fête d’Aran’Rhiod. Rien de particulier, donc. Même si c’était l’anniversaire de leur déclaration, ça n’avait rien d’exceptionnel. Même si c’était le jour où ils allaient se marier, ça ne changeait pas la face de Rhaëg. Ni même celle de Tol Orëa. Il n’avait donc aucune raison d'être nerveux, songeait Arjuna en faisant à nouveau jouer ses épaules sous son pourpoint vert foncé. Il n’était pas nerveux. Il se sentait juste un peu engoncé dans ses vêtements neufs. Pourtant il en avait porté, des habits riches et décorés, bien plus que celui-ci, lors de manifestations officielles à Itzahuacán – la joie d’avoir un père Conseiller. Mais, avec son séjour dans le Désert puis sa rupture avec sa famille, ça faisait plus de deux ans qu’il se contentait de tenues simples et pratiques. Mais Dak avait été claire : le gris et le brun étaient trop tristes pour cette journée, avait-elle dit. Pourquoi n’essayait-il pas des couleurs ? Du vert foncé par exemple ?

« Détends-toi, émit son camarade, pas dupe de son calme apparent. Tu es très bien comme ça. »

Aru croisa le regard de son ami. Les yeux bleu-vert de Ronen pétillaient d’amusement, et sa joie et son enthousiasme rayonnaient jusque dans l’esprit du torhil. En temps normal, les émotions du sang-mêlé n’étaient pas aussi flamboyantes que celles de Dakarai, comme si son sang neishaan diluait sa vivacité fëalocëe, mais, en ce jour, Arjuna n’avait aucun mal à les capter. Son camarade forgeron était clairement presque aussi heureux que lui, mais beaucoup moins nerveux.

« J’en doute pas, répondit le torhil, en se laissant contaminer par l’amusement de son ami. C’est Dak qui a choisi la nuance. »

Comme c’était Dak qui avait donné la plupart des instructions à l’aubergiste, même s’ils en avaient discuté tous les deux auparavant. Arjuna avait cru sentir une pointe de désapprobation dans l’esprit de Maître Danton lorsqu’ils s’étaient rencontrés, mais celle-ci n’avait eu aucun impact sur l’accueil qu’il leur avait réservé ni, visiblement, sur le soin qu’il avait mis à préparer son auberge. Il en avait même fait plus que prévu. Il avait carrément sorti le grand jeu et le torhil espérait que lui et sa Furie auraient les moyens de régler la note. Ils n’étaient pas sans le sou, surtout que Dakarai avait commencé à seconder l’Intendante du Kaerl, mais tout de même… Ils n’étaient plus à Itzahuacán où les Tlaloc roulaient sur l’or et les Tapiwa faisaient de bonnes affaires. Et c’était tant mieux. Ils n’étaient plus à Itzahuacán où l’idée même d’un mariage inter-racial ne pouvait être évoquée. Peut-être était-ce cela qui avait fait tiquer l’aubergiste ; peut-être était-ce plutôt la différence de rang entre une Chevalière dorée, Liée à une Reine du Màr, et un simple Aspirant… Mais qu’importe. Quelle que soit la cause de sa désapprobation silencieuse, elle ne s’opposait pas à leur union. Les habitants de Tol Orëa étaient bien plus tolérants que ceux d’Itzahuacán ou de T’Shallah, n’est-ce pas ?

« Allez, tout va bien se passer, » reprit Ronen, comme s’il lisait dans les pensées de son camarade.

Il fallait reconnaître que le sang-mêlé était l’illustration même de cette tolérance. Fils d’Ophel de Leysse, fëalocë d’une grande famille du Kaerl, et d’une barde neishaane non Douée, il avait tout de même été reconnu par son père et relativement bien accepté au Màr malgré son absence de Don. Oh, bien sûr, il y avait bien quelques médisants… Même sans être au Màr depuis un mois, Aru les avaient déjà entendus. Mais ils étaient minoritaires et le sang-mêlé au caractère facile était plus que bien accepté au sein du Kaerl Céleste. Et il n'avait pas fallu longtemps aux deux forgerons pour se lier d’amitié. Peut-être parce que, malgré son esprit calme, Ronen avait parfois des poussées de vivacité typiquement fëalocëes ? Comme lorsqu’il avait poussé les hauts cris en apprenant qu’Arjuna comptait forger lui-même les alliances pour son mariage. Hors de question, avait-il dit ! Ce n’était pas le travail du fiancé ! Et voilà comment, le jeune homme se trouvait propulsé Témoin du Marié et Responsable des Anneaux. Vêtu d’un pourpoint bleu marine qui faisait ressortir son regard clair et ses cheveux d’or blond, de trente centimètres plus petit que le torhil, le sang-mêlé rayonnait d’impatience au point d’en noyer la nervosité dans l’esprit d’Aru.

Avec une dernière bourrade amicale dans l’épaule du fiancé, Ronen se dirigea vers la porte de la chambre et Arjuna lui emboîta le pas. Ils descendirent l’escalier pour rejoindre la salle commune de l’auberge où les attendaient les invités du mariage. Quelques camarades des deux forgerons, le maître de Dak – Maître Peddyr, lui, n’avait pas le droit de quitter le Kaerl – et quelques autres. Ils eurent le temps de féliciter les tenanciers pour leurs efforts avant que Dak et Chichi ne finissent leurs préparatifs. Et lorsqu’elles apparurent en haut de l’escalier, Aru en resta sans voix pendant une seconde… faisant naître un grand sourire sur les lèvres de Ronen qui ne se gêna pas pour donner un coup de coude dans les côtes du torhil.

« Voilà les Reines du jour ! » clama-t-il.

Ledit torhil n’eut pas besoin de beaucoup de temps pour retrouver ses esprits et s’avança au pied de l’escalier au moment où Dak atteignait les dernières marches.

« Tu es magnifique ! » souffla-t-il à sa Furie.

Il n’eut néanmoins pas l’occasion de lui prendre la main parce que son témoin intervint.

« Ah non, hein ! Pas de messes basses avant le mariage ! »


[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Logo_bronze_athebyn_2
☼ Carnet de route ☼
Alter ego : doubles comptes et PNJs
Avatar : Ryan Kinkade, par Buffshiro, modifié par Rūna Sălv
Revenir en haut Aller en bas
Zoran Cynfelyn
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Zoran Cynfelyn


Date d'inscription : 19/02/2019
Présentation : URL
Messages : 37
RPs : 31
Race : Fëalocë
Âme-Soeur : L'Impératrice Noire Ayzehl
Fonction : Itinérant de Mystra
Affiliation : Aucune
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeLun 9 Mar 2020 - 13:12

Il ne s’était même pas passé un mois, depuis son entrevue avec Dakarai aux Thermes. Et pourtant, voilà qu’il se tenait devant son miroir, un peu moins d’une Lune plus tard, occupé à passer une main hésitante dans ses cheveux – qui commençaient à être trop longs, d’ailleurs – et à lisser les plis de sa tenue cérémonielle. Évidemment, ce n’était pas à lui qu’il revenait de mener l’office, ce jour-là, et Zoran n’était pas certain qu’un Prêtre de Mystra soit, de toute manière, habilité à célébrer l’union de deux êtres terrestres, mais il ne possédait pas d’habits plus jolis que ceux-là. S'ils avaient toujours été réservés aux fêtes sacrées et aux cérémonies de son culte, il avait désormais coutume de les porter à tous les évènements importants qui émaillaient la vie de son nouveau foyer.

Il observa son reflet lui offrir une ébauche de sourire, fin et crispé, qui n’éveillait aucune lumière dans la sombre forêt de ses iris. Pas même une Lune et pourtant, depuis leur dernière rencontre, Dakarai était partie à la recherche de son amour, l’avait ramené à ses côtés puisqu’il s’était avéré posséder le Don, et l’épouserait aujourd’hui même. Qu’avait-il fait, lui, durant ce laps de temps ? Qu’était-il advenu de ses grandes résolutions ? Où s’était terrée sa soi-disant détermination, entre le moment où il avait quitté les bains, persuadé qu’il ne tarderait plus à se lancer à la recherche d’Arianwyn, et cet instant où il réalisait soudain qu’il n’avait pas bougé d’un pouce ? Ah, il ne devait pas y penser, pas maintenant... Pas aujourd’hui, pas encore. Aujourd’hui était un jour de fête, et il était sincèrement heureux pour les futurs époux, honnêtement touché par l’invitation inattendue et impatient à sa manière de rencontrer Arjuna.

Derrière lui, dans sa vaste couche de sable blanc, la lumière du jour incapable d’allumer le moindre reflet sur ses écailles de ténèbres, Ayzehl suivait du regard les préparatifs de son Lié. Elle avait été surprise, en grandissant, de constater que lui ne grandissait plus et que la distance entre eux devait ainsi se creuser chaque jour. Quand elle l’observait, néanmoins, elle s’amusait de sa silhouette si frêle aux mouvements saccadés, de la maladresse de ses jambes et de ses bras, et de comment son corps malingre disparaissait dans les volutes de tissu qu’il s’acharnait à maintenir en place. Si les Dieux avaient refusé au Fëalocë le droit d’une croissance complète, alors elle les prierait de faire d’elle la plus haute Impératrice ayant jamais arpenté les cieux de Rhaëg, car cela n’aurait été qu’un juste retour des choses.

° Bon. C'est bon. Allons-y, nous allons finir par être en retard. ° annonça le jeune Fëalocë en baissant les bras face à ses boucles qui semblaient mues par une volonté propre – et qui, apparemment, n’avaient pas à cœur de faire ce qu’on attendait d’elles.

Ayzehl acquiesça silencieusement, s’étirant longuement avant de finalement prendre la direction du balcon, frôlant au passage Zoran. Celui-ci récupéra les présents qu’il avait confectionnés pour les mariés, suivant la tradition de son village natal et parce qu’il ne les connaissait pas suffisamment pour se risquer à leur acheter quoi que ce soit, puis rejoignit sa Liée qui humait l’air, les paupières mi-closes. Elle s’inclina le plus possible pour laisser le Fëalocë prendre place. D'un commun accord, ils décidèrent de ne pas emprunter l’Interstice immédiatement.  Malgré la fraicheur de l’automne, les rayons de Solyae étaient doux, agréables quand ils venaient caresser les joues du Chevalier et sa peau rendues pâles par une vie passée enfermé entre les murs des temples, des bibliothèques et maintenant, de ses propres appartements.

Timidement, il étendit ses pensées vers Ayzehl, comme pour lui proposer de mêler et partager leurs sensations, et fut ébranlé lorsque les perceptions de l’Impératrice Noire bourgeonnèrent sous son épiderme, lui faisant perdre un instant toute notion de sa propre existence. Il n’y avait plus que ses ailes immenses qui tranchaient le vent, et la force effrayante de ses muscles, et le poids du silence pesant au creux de sa gorge. ° C’est magnifique… ° songea-t-il, chassant les larmes qui s’étaient suspendues à ses cils, se penchant un peu plus contre l’armure d’écailles, et si la Dragonne resta muette, il devina néanmoins qu’elle pensait la même chose.

Ils se présentèrent à la taverne qui devait accueillir la fête, ni premiers ni derniers, et cela convenait parfaitement à Zoran qui n’aimait pas se faire remarquer. Avec un sourire d’enfant, il tourna un instant sur lui-même sous les guirlandes de fleurs, empoignant les petites mains de sa Liée dont le visage était serti d’ombres mais couronné d’étoiles. Sans plus attendre, les deux Liés franchirent le seuil et se mêlèrent aux convives. Il y avait là quelques personnes que Zoran ne connaissait pas, et Maître Nalesean de Dalneÿs, à qui il adressa une révérence sans doute un peu trop solennelle, un peu trop gênée, avant de se détourner dans une direction aléatoire, tant qu’elle l’emmenait loin de son embarras. Ayzehl accrochée à son bras, il décida finalement de se placer contre le mur du fond, et ils demeurèrent là, immobiles et silencieux comme des statues habillées et peintes aux couleurs de la vie, mais dont l’aura trahissait qu’elles n’étaient pas réelles.  
 
Le jeune Chevalier n’avait aucune idée de ce à quoi pouvaient bien ressembler les mariages, ici, sur Tol Orëa. En-dehors des fleurs, ce qu’il avait sous les yeux n’avait rien en commun avec les grandes fêtes d’Amerkhat. Arjuna fit son apparition, accompagné d’un Sang-Mêlé à l’allure exubérante – à moins que ce ne fût l’inverse, mais, pour une raison qu’il ignorait à moitié, Zoran pouvait sentir que le mari de Dakarai était le Torhil. Il semblait calme et solide, avec des épaules suffisamment larges pour étreindre son ardente fiancée sans risquer de s’y blesser. En haut des escaliers, là, il n’eut aucun doute quand il aperçut la Chevalière Dorée, toute vêtue de vert – et assortie à son mari, donc. Il ne s’était pas trompé. Ayzehl leva une main pour saluer sa sœur, qui accompagnait sa Liée sous la forme d’une charmante enfant au minois angélique et malicieux.


[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Sign_1_3-505ef54   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Noir310
Revenir en haut Aller en bas
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Oracle Tol Orëanéen


Date d'inscription : 16/02/2019
Présentation : Voir PNJs
Messages : 149
RPs : 143
Race : Dragon Primordial
Fonction : Compte PNJs

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeLun 23 Mar 2020 - 23:05

Les convives s’étaient approchés de leurs amis et semblaient partager leur bonheur. Danton, à l’affût depuis son comptoir, donnait des ordres du bout de son index pour que ses serveuses rappellent aux invités comme leur gorge étaient sèches. « Quelqu’un qui boit, c’est quelqu’un qui mange et qui sera bien heureux de revenir ! » Une ritournelle si présente dans la bâtisse que certains se demandaient s’il n’était pas là un véritable proverbe. Quelques amuse-bouches se baladaient alors entre ceux qui se saluaient, plaisantaient… Très vite néanmoins, le cortège fut prêt. Laura, son épouse lui avait bien dit qu’on ne se mariait pas saoul, l’aubergiste n’y avait pas cru.

Il fallait longer la rue par la droite et tourner deux fois à gauche pour tomber sur une petite place discrète. Les passants n’y aurait pas vu grand-chose d’ordinaire mais entre deux arbres feuillus, on devina quelques guirlandes de cordes sur lesquelles de petits médaillons dorés jouaient avec la lumière. Entre deux maisonnettes au construction penchées, une toute petite alcôve s’était lovée et semblait empêcher le tout de s’écrouler. Sous les arbres, quelques bancs en pierre assuraient que c’était un lieu de rassemblement mais c’est seulement lorsqu’une femme apparut pour ouvrir la porte dissimulant l’autel et le banc des prêcheurs que l’espace prit tout son sens.

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Jivi
Dione Thelàpoz, prêtresse de Flarmya au Màr Menel

Dione portait une robe blanche, bordée d’un ruban d’or et sur laquelle on pouvait reconnaître quelques immortelles brodées, symbole de la Déesse aux larmes de feu. La prêtresse disposa plusieurs trépieds enflammés autour de l’espace qui accueillerait bientôt les invités. Elle consacra l’endroit en balançant son encensoir tout autour de la place et marmonna quelques prières mystérieuses.

Elle avait accédé au rang de prêtresse depuis presque une année déjà mais c'était son premier mariage. Les temps étaient parfois aux frivolités et bien souvent les mariages préféraient se rendre à la grâce de Llefelys plutôt qu'à celle de la Mère des dragons. Pourtant, sur cette terre magique, sa bienveillance irradiait et la magie de ses créatures se répandait. Pour Dione, il n'y avait pas de meilleures auspices pour un mariage que celles de l'incarnation du lien, promesse silencieuse entre deux âmes destinées.


L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter
***

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Sign_oracle_tol_oreaneen
Revenir en haut Aller en bas
https://tol-orea.forumactif.org/t202-pnjs-liste-non-exhaustive
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeMer 25 Mar 2020 - 16:54

Dak croisa le regard d’Aru et elle explosa de joie.

Non, mais vraiment, elle en envoya partout. Ses barrières s’effondrèrent et toute l’assemblée dut se mettre à lutter pour ne pas arborer le même sourire ravi que la mariée.

Maistre Nalesean, bien qu’heureux, se racla la gorge, rappelant subtilement les bonnes manières à son ancienne élève. Dakarai rougit et reprit le contrôle de son esprit, sans pouvoir vraiment bloquer toutes ses émissions. Elle était trop heureuse. Arrivée en bas de l’escalier, elle se jeta dans les bras de son sien, quoi que puisse en dire Ronen.

« Tu es superbe aussi ! »

Elle le serra contre lui puis se força à s’en détacher. Puis elle fit le tour de la pièce, saluant d’abord son maitre et témoin, Nalesean, puis Zoran, qui avait eu la bonté de venir danser a son mariage.

« Merci d’être venu ! »

Puis elle se tourna enfin ver Ronen qui l’avait agacée a lui interdire les messes basses avec son sien. Le second témoin du mariage.

« Merci d’être venu. »

La future mariée consomma un jus de fruits et quelques amuse-bouches, puis il fut temps de s’en aller chez la prêtresse.

Les deux amoureux avaient choisi de se marier sous les auspices de Flarmya pour plusieurs raisons. Déjà, c’était elle qui, en permettant à Dakarai de s’enfuir au Mar, lui avait évité le mariage forcé. Peut être aurait-elle pu y échapper autrement, mais en l’occurrence, c’était Flarmya qui lui avait envoyé un de ses enfants. Ensuite, aussi puissante la déesse de l’amour soit elle, Dakarai voyait Aru plus comme le compagnon de son âme que juste son amoureux. Elle savait qu’elle ne pourrait pas plus le perdre qu’elle ne pourrait perdre Chichi. Et elle savait qu’il partagea son sentiment. Il était peut être même plus extrême. Enfin, leur vie était partie pour être intimement liée aux dragons, il était logique d’être mariée par une prêtresse de la Dame aux Dragons.

Enfin, ils arrivèrent au temple. La Prétresse Dione les attendait leur venue. Dakarai, au bras de son futur époux, au mépris des traditions patriarcales qu’elle avait en horreur, adressa un sourire ravi à Aru et ils s’avancèrent vers l’autel et s’inclinèrent en cœur devant la prêtresse. Derrière eux, Chichi, Reine Dragon de son état de dispensa de cette marque de respect. Elle était une création de la déesse ! Elle inclina cependant la tête pour manifester son respect.
Revenir en haut Aller en bas
Arjuna Tlaloc
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Arjuna Tlaloc


Date d'inscription : 08/08/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 156
RPs : 123
Race : Torhil
Âme-Soeur : Le Bronze Athebyn
Fonction : Forgeron
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 23:03

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Nrzh
Crédits : leitiko-art, modifié par Heryn
Ronen de Leysse, forgeron au Màr Menel

~*~

Le bonheur explosa dans l’esprit d’Aru lorsqu’il vit sa sienne en haut de l’escalier, lui coupant momentanément toute pensée. Le coup de coude de Ronen et le raclement de gorge de Maître Nalesean le rappelèrent à la réalité, mais il aurait été vain de chercher une accalmie dans ses émotions, même une fois que Dak eût remis en place ses barrières. Il était aussi heureux que sa Furie, quand bien même il ne le diffusait pas dans l’esprit de tous ceux qui l’entouraient. Mais le sourire presque béat qui étirait ses lèvres ne laissait pas vraiment place au doute… surtout quand Dakarai repoussa l’intervention de Ronen pour se jeter dans ses bras. Il aimait bien son ami, mais serrer sa sienne dans ses bras, ça n’avait pas de prix. Même si ce n’était pas convenable et tutti quanti. De toute façon, celui qui voulait parler de convenances ne se ferait sans doute pas prier, puisqu’ils vivaient déjà ensemble depuis son arrivée au Kaerl. Alors une messe basse de plus ou de moins, hein.

Il n’essaya toutefois pas de la retenir, malgré l’envie qu’il pouvait en avoir, lorsqu’elle se détacha de lui pour aller saluer les invités. À part son témoin, Ronen, et ses quelques camarades de la forge, il ne connaissait pas encore grand-monde au Màr Menel, et il s’était donc contenté de saluer poliment les amis de Dak, sans engager la conversation plus que ça. Un couple, en particulier, semblait avoir envie de rester un peu à l’écart, et il n’était pas dans les habitudes du torhil de s’imposer. Il sourit néanmoins lorsque sa sienne s’approcha du mince fëalocë et de la grande neishaane qui l’accompagnait. Si quelqu’un était bien capable de dérider le rouquin qui avait l’air un peu timide, c’était bien sa Furie ! Il aurait sans doute passé tout son temps à l’observer aller et venir de l’un à l’autre, si un sang-mêlé de très bonne humeur ne lui avait pas collé un verre dans les mains avant de lui mettre un plateau de petits fours sous le nez. Surpris, un instant, Arjuna remercia son témoin et prit quelques amuse-bouches le temps que sa fiancée finisse son tour…

… Et que son témoin décide que l’heure était venue.

« Bon, allez, il est l’heure ! En route, mauvaise troupe ! »

Sûr que les deux témoins étaient complémentaires. Entre le placide torhil qui avait été le Maître de Dakarai et le plaisant sang-mêlé, les méthodes n’étaient pas vraiment les mêmes.

Mais Arjuna n’avait pas la moindre envie de contrarier son ami… pas plus que celle de différer le départ. Il déposa donc son verre sur une la grande table, avant de remercier une nouvelle fois leur hôte puis de présenter son bras à sa sienne. Il vit, du coin de l’œil, Ronen esquisser un mouvement dans leur direction, mais Aru haussa simplement un sourcil pour le stopper. Quoi qu’en disent les traditions, ils iraient ensemble au Temple. Le Temple de Flarmya. Là aussi, la tradition aurait peut-être trouvé à y redire, mais peu importait. Ils n’avaient même pas eu besoin de réfléchir pour savoir à quelle divinité recommander leur union. Llefelys étaient peut-être la déesse de l’amour, mais c’était grâce à la Mère des Dragons qu’ils étaient de nouveau réunis. C’était elle qui, en plaçant Chishongo sur le chemin de Dak, lui avait permis d’échapper à ses parents, leur avait permis de se retrouver puis de vivre ensemble au Màr. Et, s’il savait qu’il ne pouvait pas prétendre comprendre le lien qui unissait sa fiancée et sa Reine, Aru savait par contre qu’il ne pouvait pas envisager de vivre sa vie sans sa Furie.

Leur destination était une petite place charmante, et Arjuna sourit en voyant la lumière jouer dans les médaillons des guirlandes. Il s’inclina devant la prêtresse qui avait accepté de bénir leur union au nom de la Déesse aux larmes de feu, puis plaça sa grande main sur celle, toute petite, de Dak qui reposait sur son bras, et la serra.

« Prête ? » chuchota-t-il.

En tout cas, lui était prêt. Bientôt, il abandonnerait le nom de son père pour prendre celui de sa femme. Et si, là encore, ça heurtait la tradition qu’il connaissait, celle qui régnait à Itzhuacán, ça n’avait aucune importance. Ils n’étaient plus à Qahra, ils étaient au Màr Menel où la coutume voulait que l’époux prenne le nom de l’épouse. Et il n’avait plus aucun compte à rendre au Conseiller raciste et autoritaire qui lui avait donné son patronyme.


[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Logo_bronze_athebyn_2
☼ Carnet de route ☼
Alter ego : doubles comptes et PNJs
Avatar : Ryan Kinkade, par Buffshiro, modifié par Rūna Sălv
Revenir en haut Aller en bas
Oracle Tol Orëanéen
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Oracle Tol Orëanéen


Date d'inscription : 16/02/2019
Présentation : Voir PNJs
Messages : 149
RPs : 143
Race : Dragon Primordial
Fonction : Compte PNJs

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitimeMer 11 Nov 2020 - 12:53

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Jivi
Dione Thelàpoz, prêtresse de Flarmya au Màr Menel

Humant une dernière fois les précieuses fumées d’encens qui s’étiolaient doucement dans la fraîcheur minérale de la petite alcôve, Dione rajusta d’une main leste les plis de sa lourde robe de lin et fit quelques pas pour voir arriver la procession des convives, un sourire léger accroché à ses lèvres pleines. C’était là une joyeuse assemblée, quoique peu nombreuse. Il n’y avait rien d’étonnant à cela ; rares étaient les membres du Kaerl dont la famille se trouvait sur Tol Orëa ou avait pu les suivre. D’où l’importance, sans doute, d’en fonder une nouvelle.

Laissant les invités s’installer sur les bancs bordant la place, la Prêtresse fit signe aux futurs mariés de s’avancer auprès d’elle. Ils s’inclinèrent tous deux et elle hocha doucement la tête à son tour, saluant également les témoins qui se tenaient derrière le jeune couple puis la demoiselle aux cheveux d’or – qui avait certainement choisi cette couleur en l’honneur de ses écailles. Son regard glissa sur la fragile forme humaine sans pour autant s’y attarder, revenant se poser sur la Fëalocë tout de vert vêtue. Les Liées de Reine vivaient un étrange paradoxe. L’Empreinte semblait décupler chez certaines un certain instinct maternel, ce qui voulait dire, au sein de la société humaine, prendre mari et enfanter. Une fidélité qui n’était pas forcément de rigueur chez les Dragons, pour qui la survie de leur espèce et la postérité de leur mémoire primaient sur des considérations plus… humaines. Dione joignit sagement les mains contre son ventre.

« Bienvenue. Bienvenue à vous. Je suis très heureuse de vous accueillir, et, regardez ! » Elle leva à peine les bras, paumes ouvertes vers le ciel. Au sud, au-dessus des toitures, l’ombre des Lunes était encore visible. « Une bien belle journée. Iolya et Eurilya se joignent à nous pour veiller sur vos vœux. »

« Approchez, approchez. » La Prêtresse se retourna vers l’autel, et se pencha pour retirer de sous une toile ocre une boite en bois laqué, aux entrelacs floraux d’or et d’argent. Elle posa l’étui avec délicatesse avant de faire de nouveau face au couple, baissant la voix afin de n’être entendue que par eux. « Arjuna, Dakarai. Si vous êtes prêts, alors nous pouvons commencer. »
 
Une fois recueilli leur assentiment, Dione commanda le silence et l’attention de l’assistance en tapant dans ses mains.

« Nous sommes réunis ici pour célébrer l’union d’Arjuna et de Dakarai. En ce jour, nous fêtons les liens d’amour, de respect et de confiance. »

Les mariés se prirent les mains et Dione ouvrit la boite, qui contenait plusieurs rubans colorés. Un par un, tandis qu’elle les enroulait et les nouait délicatement autour des poignets des amoureux, elle énonçait les vœux sacrés. À chaque pause, Arjuna répétait ses paroles.

« Moi, Arjuna, je suis venu chercher Dakarai. Je suis ici avec tout mon amour, mon honneur et ma sincérité, espérant seulement ne faire qu’un avec celle que j’aime. Je la protégerai. Je lui offrirai toute ma joie. Je ferai de mon cœur sa maison. Je défendrai sa vie au péril de la mienne. Tout ceci, je le jure devant vous. Je le jure devant les Dieux et devant Flarmya. Puisse-t-elle veiller sur le Lien par lequel d’Amour je nous unis. »

Vint ensuite le tour de Dakarai, et lorsque celle-ci eut terminé de prononcer ses serments, la Prêtresse achevait de nouer le dernier nœud. Elle annonça un temps de recueillement, invitant les témoins, ou quiconque en avait l’envie, à exprimer de vive voix leur bénédiction et leurs vœux pour ce mariage.

« Comme ces liens que je noue à vos poignets, vos vies à présent sont Liées. Par l’amour, les rêves et le bonheur partagés. Que ce Lien reste fort tant que votre Amour durera. Qu’il fasse se joindre vos mains dans la tendresse, jamais dans la colère. Que ce qui a été accompli sous le regard des Dieux jamais ne soit défait du fait de l’Homme. » Dione posa ses mains sur celles des mariés et les présenta au ciel. Une brise légère agitait la rivière de rubans, étendard aux nuances aussi multiples que celles de l’amour, unies en un seul et même arc-en-ciel. « Flarmya ! vois ces deux êtres unis par l’amour. Liés dans la joie comme dans la peine, dans les épreuves, les échecs et les victoires, dans la colère pour la réconciliation. Vois et bénis leur Lien, car tout cela ne les rendra que plus forts encore. » Puis, elle les baissa à nouveau, les pressant délicatement sous ses paumes.

« Accrochez-vous l’un à l’autre, à travers les temps difficiles et ceux les plus heureux, et voyez comme votre force grandit. Ces nœuds vont maintenant être dénoués, mais ils resteront dans vos cœurs. »


L'on rencontre souvent sa Destinée
Par les chemins que l'on prend
Pour l'éviter
***

[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Sign_oracle_tol_oreaneen
Revenir en haut Aller en bas
https://tol-orea.forumactif.org/t202-pnjs-liste-non-exhaustive
Contenu sponsorisé



[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Empty
MessageSujet: Re: [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya   [RP] Mariage sous les auspices de Flarmya Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Mariage sous les auspices de Flarmya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Tol Orëa - Reste du Continent :: Lòmëanor-
Sauter vers: