Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 [RP] Une fête pour deux

Aller en bas 
AuteurMessage
Perlina Poisson Derer
Aspirant(e)
Aspirant(e)
Perlina Poisson Derer


Date d'inscription : 02/11/2019
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 48
RPs : 39
Race : Humaine
Maître : Dušan Bakhtiyar (PNJ)
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitimeDim 15 Déc 2019 - 16:43

Début Neharaku 919

Tout d'abord quitter les hautes tours joyaux et descendre le long de l'avenue jusqu'à la grande place. Tout d'abord ne pas quitter des yeux le dôme au dessus de ma tête. *Mince mince mince !* C'est grand, c'est beau. Et c'est diablement flippant ! Je dois avoir trop d'imagination quand je vois ce dôme craquer et déverser ses trombes d'eau sur nous. Après tout il est là depuis des générations avant moi, si j'ai bien tout comprit. Aussi beau et flippant que Kýreñ. Les gens se rendent ils compte que c'est juste une masse de muscle monstrueuse caché sous une apparence fantastique ? Mortel ! Quel que soit le sens que l'on peut donner à ce mot. Dès l'instant où ça touche les dragons, tout devient magique. Même les cités. Là haut il me semble apercevoir des lumières qui filtrent à travers le dôme. Ça me donne le vertige.

Le nez en l'air je trébuche sur les dalles translucides. *Regarde tes pieds !* Je reprends mon équilibre et observe autours de moi. Musique, chants et rires m'agressent soudain. Je n'avais pas fait attention à la noce qui s’étale sur la place avec bonne humeur. Ébahis je tourne sur moi-même pour observer ce qu'il se passe. Des musiciens sont installés sur des tréteaux, les danseurs tourbillonnent devant. Je passe de la surprise émerveillée à l’excitation en un instant. Si je n'ai aucune intention d'assister à mon mariage, je n'ai en revanche rien contre ceux des autres. Je me mêle rapidement à la foule des noceurs.

Toujours avide de nouveauté,  je fais rapidement connaissance avec un petit groupe de fille en marge de la fête. Le frère de l'une d'elle s'en vient vers nous, accompagné de deux autres garçons. Dont un grand blond aux yeux verts et à la musculature développée qui me laisse… hum rêveuse.

« Baraman attend que tu ailles danser avec lui. » dit le frérot. « C'est qui cette fille ? »

Son air de dédain me déplaît sévèrement. Et j'ouvre la bouche quand Barberry me devance. Je n'ai pas besoin de la connaître depuis longtemps pour comprendre qu'elle tente de détourner son frère de moi.

« Elle vient d'arriver. Ou est Baraman ? Tu m’accompagnes ce sera mieux, je pense. »

Peine perdue. Le frère me détaille des pieds à la tête. Dans mes vêtements de tous les jours face aux beaux habits du jeune homme je ne fais visiblement pas le poids.

« Une extérieure. » Son dégoût est palpable et ses amis ne sont pas en reste. Mains sur les hanches, je réplique furieuse.

« Un snobinart. »

En deux pas, il est sur moi. Je lève mon regard plein de défi sur lui. A la lisière Barberry a le regard vide de ceux qui ne savent pas quoi dire ou faire bien qu'ils sentent la catastrophe arriver.

« Prend garde à toi. Tu sens encore le fumier et la merde, sale paysanne. Et tu crois que tu vaux l'un d'entre nous ?! Ma sœur aime juste ramasser les chiots mouillés mais je ne permettrais pas que tu viennes crotter nos tapis. »


Sur ses mots il attrape le bras de sa sœur et l’entraîne sans qu'elle proteste le moins du monde. Le groupe de fille les suit sans plus un regard pour moi. Je me sens furieuse et humiliée. Je tourne les talons et le dos à la noce. Écrasant rageusement une larme sur ma joue je file comme le vent. En chemin je réussit à m'emparer d'une bouteille de vin et d'un assortiment de pains farcis. Apercevant comme un chemin entre une charrette et une pile de tonneau je vais pour m'y engager. Sauf que je ne suis pas la seule et même si je suis menue, même s'il n'est pas très épais, nous ne pouvons passer en même temps. Nous nous observons un instant en chien de faïence. Ses yeux bleus sont plus clairs que ceux de Dušan. Puis je me force à desserrer les dents. Lui n'y est pour rien après tout.

« On partage ? Après toi… vous. » dis-je en levant le fruit de ma razzia. Je sais reconnaître quand une personne ne se sent pas à sa place. Surtout quand c'est aussi mon cas.


[RP] Une fête pour deux Aspirant5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: Re: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitimeVen 10 Jan 2020 - 21:44

Encore une fois, Ewen se faisait traîner à travers le kaerl par son ami nouvellement trouvé, Ordlas. Le chevalier Bronze ne cessait de le sortir de sa chambre sans prévenir pour l’emmener à divers endroit et le forçait également à avaler des assiettes entières de nourriture. Heureusement, Faolan, son fidèle compagnon le suivait partout. Le Loup, désormais âgé d’une année, ne le quittait plus non plus d’une semelle. Mais où est-ce qu’il allait encore atterrir ? Les rues du kaerl défilaient pour enfin laisser place à l’Agora, endroit où une foule de gens étaient rassemblés et où la musique prenait le dessus sur les voix enjouées.

« La sœur d’un ami se marie aujourd’hui, je me sus dit que ce serait une bonne source de divertissement. Allez, moi je vais saluer les mariés. Amuse-toi bien, Ewen. »

Sur ces dernières paroles, le chevalier s’en alla, laissant l’elfe seul avec son ami à fourrure. Il essayer de rester un peu avec les convives, espérant qu’Ordlas reviendrait, mais se lassa au bout d’une heure et tenta de s’éclipser discrètement. Qui sait, peut-être le surveillait-il de loin ? Qu’importait. Tout ce monde agglutiné au même endroit le mettait mal à l’aise. Ewen se dirigea donc vers un coin plus came, trouvant un petit chemin entre de tonneaux et une charrette un peu plus loin. Mais il s’apperçut bien vite qu’une boule de poil ne se trouvait plus a ses côté et quand il la chercha du regard, il vit le loup essayer de voler un bout de viande sur un des plateaux.

« Faolan ! » Dit-il suffisamment fortement pour se faire entendre du loup, suivi d’un sifflement

Faolan réagit immédiatement et revint vers son maître, un morceau de viande pendant de sa gueule.

« Tel maître, tel loup. Petit voleur va »

Ewen lui caressa la tête puis se dirigea vers la charrette pour s’y cacher, sauf qu’au moment de se faufiler dans le passage étroit, une demoiselle lui bloqua le passage une bouteille de vin à la main et des pains farcis dans l’autre, l’observant en restant planté sur place. L’elfe haussa un sourcil, se faisant la réflexion qu’ils ne passeraient pas à deux. Et que pouvait faire une demoiselle ici avec ces choses à la main ?

« On essaye de fuir la fête et de se consoler avec de l’alcool et de la nourriture ? »

L’elfe à la crinière blanche esquissa un léger sourire en coin en repensant à sa situation.

« Sache que je fuis aussi cette fête dans laquelle je me suis retrouvé avec un chevalier qui me tirais par le bras. Mais je veux bien partager. »

Avant même qu’il puisse dire a la demoiselle d’avancer la première, Faolan s’assit en gémissant et en se balançant d’une patte a l’autre, remuant de la queue. Le loup regardait les pains fourrés avec envie, prêt à sauter sur la jeune inconnue pour les lui prendre des bras.

« Tu n’a pas assez eu avec le bout de viande que tu as piqué tout a l’heure ? »

Comme pour lui répondre, Le jeune loup émit un petit jappement qui pourrait faire fondre n’importe quel cœur tendre et le pousser à céder à ses caprices de grand gourmand. Plus le temps passait et plus Ewen avait l’impression d’avoir un petit chien domestique et non un loup trouvé en pleine forêt. Mais celui-ci n’avait vécu qu’une très courte période en n’avait environ qu’un mois. Il ne se souvenait peut-être plus de sa courte vie sauvage. Malgré tout, il restait un loup et l’elfe savait que son instinct de chasseur n’était pas très loin et qu’il pourrait revenir à tout moment.

« Faolan est un grand gourmand, et c’est l’ami le plus fidèle que j’ai jamais connu. Si il est d’accord, tu peux le caresser, c’est un loup, pas un chien. Il vaut mieux se présenter à lui et lui montrer qu’il peux être en confiance. »

L’elfe s’étonnait d’avoir engager la conversation aussi facilement. C’était bien une première pour lui. Peut-être que son cher ami chevalier commençait à déteindre sur lui. Et il se sentait aussi suffisamment confiant ces derniers jours pour être à l’aise avec la conversation. Un bien grand changement pour celui qui avait placardé les affiches de la rébellion et qui se cachait sans cesse dans l’ombre pour rester seul.
Revenir en haut Aller en bas
Perlina Poisson Derer
Aspirant(e)
Aspirant(e)
Perlina Poisson Derer


Date d'inscription : 02/11/2019
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 48
RPs : 39
Race : Humaine
Maître : Dušan Bakhtiyar (PNJ)
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: Re: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitimeMer 18 Mar 2020 - 22:01

Poumpadaboum… ça aurait pu être ça. Deux corps se heurtant sans haine ni violence. Ce n'est pas le cas. Les mains pleines, je ne peux pas remettre une mèche de cheveux qui tombe devant mes yeux. Je souffle vers elle dans l'espoir de la voir se déplacer tout en écoutant le jeune homme aux cheveux blancs. Cela lui donne un air étrange ces cheveux blancs d'ailleurs. Plus Neishan qu'elfe. Mais pas désagréable à regarder du tout.

« On essaye de fuir la fête et de se consoler avec de l’alcool et de la nourriture ? »

Est-ce de l'ironie dans ces paroles ? Dans cette mine de joli garçon ? Ou un juste constat de la situation. Je n'arrive pas à bien saisir les nuances de cet inconnu. Aussi je mords ma langue parfois trop rapide qui me recommande une réponse pas très polie et sympathique. Vous voulez savoir laquelle ? "Oui. J'aurais préféré un garçon bien monté mais à défaut..." Un poil trop... acide pour une première rencontre. Il n'y est pour rien si je me sens seule et triste. Et frustrée. Aussi avec un temps de retard, je souris de nouveau à l'elfe aux cheveux blancs alors qu'il continu les présentations. Je n'ai aucun mal à imaginer un chevalier tirer le mince jeune homme sans même se forcer. S'il ressemble ne serait-ce qu'à ceux des contes de mon enfance... grand et puissant ! Une force de la nature. Mais là, c'est mon imagination qui a prit les commandes.

J'esquisse un pas à l'invitation du jeune homme quand la créature poilue à ses côtés se manifeste. Je plonge mon regard dans celui d'un grand loup. On ne me le fait pas. Avant même que l'elfe ne confirme sa nature je sais que ce n'est pas un chien. Malgré moi j'ai fait un pas en arrière. Sans quitter le loup des yeux et me demandant un bref instant si c'est un solitaire ou si sa meute n'est pas loin. Le doute ne dure qu'un fugace instant. Personne ne laisserai un fauve en liberté au milieu d'une foule. Ou un fou. Le jeune homme ne le semble pas mais il ne faut pas s'y fier. Je me détends tout de même. Rares sont les loups à attaquer les hommes. Ils savent qu'ils n'ont a y gagner que des ennuis. Après tout les loups d'aujourd'hui sont issus des survivants d'hier. L'explication de l'elfe sur sa gourmandise me fait rire. Voilà une façon simple et efficace pour faire ami-ami avec la bête. Je coincé la bouteille sous mon bras pour ré-équilibrer les pains dans mes bras et pouvoir en tendre un à Faolan.

« Tu es gourmand hein ? Régale-toi. »

Je ne laisse pas tomber le pain farci à terre et ne tremble pas non plus en craignant qu'il ne me mange les doigts. Je fais confiance au loup comme au jeune homme. Je souris à ce dernier.

« Puisqu’on est dans les confidences. Je suis tombée par hasard sur la fête mais j'y ai rencontré un trouducul qui m'a fâchée. La boisson en solitaire m'a paru plus… hum… moins scandaleuse que de mettre mon poing dans sa figure de rat. Je doute que mon maître aurait apprécié de me voir déclencher une bagarre avec les gens du coin à peine arrivée. »


Même si je doute que Dušan soit si surprit que cela. Je suis sûre qu'il penserai même que c'est de ma faute. Mais je secoue la tête et reprend avec une énergie renouvelée.

« Mais Basta ! Moi c’est Poisson mon nom. Enchantée Faolan et… »
J'attends qu'il me donne son nom avant de reprendre. « Suivez-moi, messieurs. Je me permets d'ouvrir la marche. »

Joignant le geste à la parole je me glisse dans l'interstice et me trouve un coin où poser mes fesses et me caler confortablement. J'ouvre la bouteille d'un geste fluide et bois une goulée dans la foulée. Le vin est plutôt bon. Ces gens ont de l'argent ça se voit. Je tends bouteille et petits pains à mon voisins aux yeux bleus et un autre pain à la viande au loup. Avant de tendre la main vers lui.

« Tu vois Faolan, on est copain. Tu me laisses te caresser ? »

Les jambes allongées devant moi, mes pieds battent une mesure silencieuse. Je me gratte le nez avant de demander à mon compagnon.

« Tu as un dragon aussi ? Ou pas encore ? Les loups aiment les dragons et vice-versa ? »

Je ne peux pas m’empêcher de penser à la petite Erdani, la lézarde de feu. Les compagnons inhabituels sont-ils la norme ici ?


[RP] Une fête pour deux Aspirant5
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: Re: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 11:51

Faolan, gémissant toujours face aux pains, fût enfin satisfait lorsque la jeune inconnue lui en tendit un. Il se précipita et happa le pain d’un coup de langue baveux, n’en faisant qu’une bouchée. Le pauvre pain à la viande fût à peine mâché qu’il tombait déjà dans l’estomac du loup. Une fois contenté, certainement pour un court instant, il s’en retourna auprès de son maître bien aimé. Ewen, quant à lui, écoutait la petite histoire de a jeune fille… et haussa un sourcil en entendant la familiarité dans son langage. Lui qui avait longtemps vécu à la rue, il avait toutes sortes de gens et entendu toutes sortes de langages plus grossiers les uns que les autres, mais il était étonné de l’entendre de la bouche d’une aspirante qui avait plutôt l’air innocente. Voilà qui l’intriguait. Enfin quelqu’un qui ne souciait pas, ou peu, des convenance dans ce kaerl.

« Dis moi, t’as l’air bien remontée pour parler comme ça. Tu est d’ailleurs bien la première demoiselle que j’entends parler de cette manière dans ce kaerl. C’est pas plus mal. »

La jeune humain se présenta ensuite comme s’appelant… Poisson. Elle attendit un petit instant pour connaître le nom de l’elfe, qui se souvint avoir omit de se présenter. Il répondit donc rapidement par son simple prénom.

« Ewen. »

Sur ce, à peine il eût prononcer son nom que la demoiselle Poisson ouvrit la marche, l’invitant à la suivre derrière les tonneaux. Une fois installé, l’aspirante ouvrit sa bouteille et pris une bonne gorgée avant de la tendre à l’elfe, tout en donnant un autre pain à Faolan qui s’était installé confortablement, couché sur le ventre et les pattes avant croisées. Le loup attrapa cet autre pain et l’englouti rapidement et se laissa approcher par Poisson, reniflant la main de celle-ci. Ewen, lui, prit une bonne gorgée de vin, en écoutant les questions de sa compagne de fuite de fête.

« Non j’ai pas encore de dragon. Mais ça ne va plus tarder je pense. Honnêtement, j’ai peur de me retrouver sur les sables. Puis j’ai aucune idée de comment Faolan réagira avec ce dragon si jamais je passe l’Empreinte. Au début il était craintif mais vu qu’il a grandit ici il s’en est très bien accommodé. Pour le moment. »

Puis un léger silence s’installa. L’elfe reprit une autre gorgée de vin et repassa la bouteille a poisson. Enfin il entama une petite conversation.

« Pour être honnête, je préfère l’hydromel au vin. Ils en font de très bon en Vaendark. Tu connais ? Continent plutôt froid et montagneux. C’est un chouette endroit… quand on a de la chance. Quand on a ni toît ni famille c’est plutôt difficile de passer les hivers longs et rudes. Heureusement que j’crains pas trop le froid. »

Il ricana en pensant à la magie glaciale qui coulait dans ses veines.

« Y’a un truc que je montre pas à tout le monde, parce que j’ai pas confiance, mais vu que Faolan a l’air de t’apprécier… Je me fie souvent à lui parce qu’il sait quand il faut pas faire confiance au gens. Instinct animal je suppose.»

Ewen attrapa une feuille qui avait eut le malheur de pousser au pied du mur où il se trouvait, la tint du bout de deux doigts quand celle-ci commença pâlir et se couvrir de gel, pour ensuite finir parfaitement figée dans la glace.

« Je me suis pas mal entraîné avec un bon professeur, je ne suis pas peu fier de mes progrès. Il m’agaçait plus qu’autre chose, mais ça en valait la peine. Même si selon lui je pourrais aller plus loin. Dis, toi aussi tu fais de la magie ?»
Revenir en haut Aller en bas
Perlina Poisson Derer
Aspirant(e)
Aspirant(e)
Perlina Poisson Derer


Date d'inscription : 02/11/2019
Sexe : Féminin
Présentation : URL
Messages : 48
RPs : 39
Race : Humaine
Maître : Dušan Bakhtiyar (PNJ)
Alignement : Chaotique Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: Re: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitimeDim 7 Juin 2020 - 22:14

« Dis moi, t’as l’air bien remontée pour parler comme ça. Tu est d’ailleurs bien la première demoiselle que j’entends parler de cette manière dans ce kaerl. C’est pas plus mal. »

Le jeune homme m'arrache un petit rire. Un rien de ricanement plutôt. Mes manières franches, voire abruptes lui plaisent ? Et bien tant mieux. Être une brebis galeuse a au moins cet avantage que les baveux et les fâcheux ne valent pas mieux que le balais qu'ils ont dans le cul.

Dans le creux de notre abris le loup accepte de s'apprivoiser petit à petit. D'une main calme je lui caresse la tête. J'imagine la tête de ma famille si je revenais et que je leur disais que je fréquente des gens avec des loups. Rien que ça, ce serait l'horreur pour eux. Et parlant famille...

Ni toit, n famille ! Je le regarde un peu impressionnée. Il a plus vécu que moi avec mes quelques jours difficiles dans la nature alors. Et on a des hivers parfois durs mais ça doit être terrible en montagne. Total respect.

"Pourquoi tu as vécu tout seul longtemps ? Moi je n'ai eu le courage de quitter ma famille qu'il y a... même pas une semaine."

Mais il se fait encore plus énigmatique et me présente une feuille dans sa main. A quatre patte en face de lui j'observe la lente congélation de la verdure d'un air curieux. Je me redresse et m'assois sur mes genoux. Je prend la feuille désormais gelée dans mes mains. Les bras m'en tombent.

"Tu es un sorcier ?! Vous l'êtes tous ou quoi ? Tu... tu pourrais geler des gens ?"

Je repose la feuille dans sa main et pose mes mains sur mes genoux. Je l'observe un long moment sans rien dire. Mordillant ma lèvre inférieure. Je n'ai rien dit à Kÿreñ ou à Dušan pour l'instant. C'est mon secret. Mon noir secret, depuis si longtemps. J'hésite. Est-ce que je peux le dire à un parfait inconnu ? Moi qui il y a pas deux jours hurlait à qui voulait l'entendre que je ne voulais rien à voir à faire avec des sorciers. Ça tourbillonne un petit peu dans ma tête. Faolan me lèche la main. Comme s'il m'encourageait. Même si ce glouton ne veut certainement que ramasser quelques miettes, je l'aime bien ce loup. Et ce garçon.

Finalement je vais m’asseoir contre le même mur qu'Ewen. Proche à le toucher. Les genoux remontés, les bras entre les jambes.

"Il m'arrive de me transformer en chat." dis-je sur le ton de la confidence. Je prends tout à coup sa main et continue fébrile. "Personne... Personne ne le sait. Tu n'en diras rien. Promis. Je ne sais pas comment ça arrive. Je ne maîtrise rien. Je dors et pouf je me réveille en chat. Elle s'endort et je redevient humaine. Parfois, parfois ça en devient tellement fort, tellement puissant que j'arrive à peine à me rappeler que je suis humaine. Ne te moque pas de moi s'il te plaît. Parfois ça me fait peur. Et parfois j'adore ça."

Je termine ma confidence sur un rythme tellement rapide et presque oppressé. A en être essoufflée. Mais main retrouve la bouteille et je prend une longue gorgée les yeux fermés. Puis je devient toute molle et pose ma tête sur son épaule.

"Ça aime les chats les loups ? Il sent peut-être que je suis un peu animal de temps en temps."

La bouteille dans ma main me donne une vilaine idée et tout en la passant de nouveau au jeune homme j'ajoute.

"Dis tu arrive à geler du vin ? A distance ? Ensuite on essaiera de trouver de ton hydromel. Ils en ont peut-être quelque part."


[RP] Une fête pour deux Aspirant5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] Une fête pour deux Empty
MessageSujet: Re: [RP] Une fête pour deux   [RP] Une fête pour deux Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Une fête pour deux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Luimë, le Kaerl Englouti :: L'Agora-
Sauter vers: