Le Deal du moment : -20%
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super ...
Voir le deal
11.99 €

Partagez
 

 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile

Aller en bas 
AuteurMessage
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 44
RPs : 23
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeJeu 4 Juil 2019 - 11:17

Il faisait sombre au sein de la Fosse et dans ses pourtours. En cette heure très tardive, personne ne rôdait dans les environs, hormis une patrouille ici et là qu'on entendait marcher non loin d'ici, au son cadencé de leurs semelles de bottes qui résonnaient sur les dalles et des couloirs. Personne ne traînait ici aujourd'hui, pas un garde, pas même un aspirant en mal de retrouver une possible soupirante. Peut être de temps en temps un petit règlement de compte, une réunion de deux Ardents en mode colportage de ragots... Bien des choses pouvaient se passer dans les parages de la Fosse, qui était pourtant synonyme de lieu de combat, de mise à mort et de duels sanglants. Et pourtant, le sable était aussi fin et éclatant que sur un bord de mer. On veillait à ne pas laisser le sang se mêler à ses grains, pour que la mort ne soit pas l'odeur persistante de ces lieux.

Non, il y avait personne en ce soir très tard. Et pourtant, si on prenait le temps de bien regarder les estrades vides, on pourrait discerner une longue forme écailleuse, qui observait les environs, comme pour s'assurer que personne ne viendrait le déranger. Affalé comme un grand lion, il se fondait presque dans l'obscurité, grâce à la couleur cendre de ses écailles. S'il le voulait, il pourrait encore étendre son corps pour emplir un peu plus la place, mais ce serait indigne ; il aurait l'air d'un saurien paresseux qui se fichait des apparences. Pas ce dragon là. Estenir était un Empereur Noir, capable de largement rivaliser de taille avec la plupart des plus grands bronzes du Kaerl Ardent, voir même quelques Incarnates. Mais là, aucun dragon ne rôdait dans les cieux ou ne traînait sur les Sables.

Il observait son lié, un humain, qui venait de prendre son épée en main. Est ce qu'un combat se préparait ? Absolument pas. En cette fin de soirée, le lié du dragon cendré, le Seigneur Ardent en personne, avait besoin de se défouler un peu... Enfin se défouler... Il y avait bien longtemps en fait que le Maître Noir ne s'était pas exercé pour dérouiller un peu ses muscles. Les derniers semaines, voir les derniers mois, il avait un peu négligé ce qu'il veillait à faire pour ne pas perdre la main. Non pas qu'il avait perdu en capacité de se battre, mais le physique n'aimait pas vraiment le laissé-allé. Alors pour cette nuit, il avait décidé d'aller faire un petit entraînement.

Estenir cligna plusieurs fois des yeux, observant son lié qui commençait à faire quelques gestes simples. Dire qu'il aurait pu tout aussi bien dormir dans son weyr, pour terminer la nuit... Mais en tant que Dragon du Seigneur, il avait quelques devoirs à promouvoir. Sa simple présence par exemple suffisait à briser les tentations d'assassinats. Et il montrait de par sa présence que le lien était indéfectible entre eux d'eux. Puis, si Alauwyr avait besoin d'un adversaire, il était à disposition pour prendre sa forme humaine et offrir une cible de choix pour l'humain. Enfin cible de choix... le dragon se débrouillait un peu avec une épée,  mais il ne saurait jamais un bretteur émérite comme son lié. Il avait appris quelques bases et quelques bottes, juste de quoi tenir tête à des brigands ou de piètres guerriers. Car après tout, qui oserait s'attaquer à un dragon, même sous sa forme humaine au sein du Màr ? Rien qu'à son regard on pouvait deviné un dragon métamorphosé.

Il retint un petit baîllement. Pour sa présence dans la Fosse, une fois qu'Alauwyr aura terminé son entraînement, il exigerait un bon cervidé. Il lui devait bien cela. La petite somnolence passée, il regarda le Seigneur qui venait d'accélérer un peu ses mouvements. Il n'était pas si rouillé que cela son âme soeur. Il lui faudra encore quelques séances de la sorte pour qu'il retrouve une parfaite fluidité malgré tout.


[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Signat10 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeVen 5 Juil 2019 - 1:40


Les choses se mettaient en place, l’une après l’autre et plus le temps passait plus Yong’Wu de la maison Zenghwei était satisfait du chemin que suivait le Kaerl. De l’inaction et des absences, des conflits de pacotille et de duels insipide pouvait ressortir la colère d’un Ordre, et de la colère d’un Ordre…

Un fugace sourire en coin vint étirer ses fines lèvres, respecter la tradition et la hiérarchie ne signifiait en rien être un pantin ou un chien obéissant. Ooooh oui, beaucoup le voyaient comme ce sanguin prompt à taper du poing et à porter accusation, à avoir les oreilles rouges de colère et les yeux jetant des éclairs tandis qu’il défendait si férocement l’ordre établi. Qu’ils étaient bêtes ! Un rire monosyllabique de gorge le prit tandis qu’il faisait tourner l’eau dans son bock de pierre précieuse. Il vérifiait toujours, éternellement paranoïaque sur les tentatives d’empoisonnement et le secret de fabrication de ce verre de pierre faisait qu’il changeait de couleur lorsqu’un poison était ajouté à son contenu.

Deux coups discrets sur la porte d’airain et de cerisier rouge lui firent hausser un sourcil. Il se leva, avec paresse alors que le mobilier bien trop grand pour un autre le faisait paraître de taille normale, il prit son temps : rien ne pressait après tout. Trois autres coups portés à des endroits déterminés de la porte élargirent son sourire. Là était le code, l’on avait des informations pour lui et au vu de la résonance portée dans les plaques creuses et aux ronds de cuivre, c’était bien important.

Ses doigts fuselés ouvrirent donc l’entrée de son Weyr et il accueillit un homme de maintenant un certain âge, à l’oeil manquant et courbé sous la culpabilité qui s’inclina avec toute l’aisance d’un dos rongé par l’arthrite. Il le libérerait de ses fonctions un jour, mais pas avant d’avoir trouvé un autre tout aussi utile, après tout celui-ci devait payer pour ses crimes, il devait payer pour avoir tué son Oncle et Maître.
Il devait payer pour avoir tué le père de sa tendre cousine, Jae’Hwa.

Par habitude il lui offrit sa chevalière que l’homme s’empressa d’embrasser à plusieurs reprises en tenant la main de son maître tel un véritable chien. Qu’il était bon de tenir les fils de ce pantin, qu’il était bon de voir tant de dévotion de la part d’un qui fût son ennemi. Qu’il était bon de décider de la vie et de la mort ! Qu’il était bon d’être le maître des destins ! Qu’il était si bon… d’être tout puissant.

Il redressa, de sa main libre et de deux doigts, le menton du vieillard éborgné et lui adressa un sourire satisfait.

-« La fosse est vide et a un invité de marque Ô Grand et Clément Seigneur. »
Le vieillard le fixait d’un air à la fois apeuré et émerveillé, comme ébloui par la radiance du Zenghwei. Oh certes, c’était un simulacre, une parodie et le Zenghwei en était parfaitement au courant : il n’était ni fol ni naïf. Mais il prenait tout de même plaisir à ce petit jeu qui s’était introduit avec ceux qui lui étaient redevables.
Car ils savaient tous, pour l’avoir vu ou vécu, que lorsque vous étiez endetté à Yong’Wu votre vie était entre ses mains, maintenant et à jamais. Il sorti une pièce de sa poche, faite d’un alliage de fer et d’étain, d’une simplicité étrange, et il la posa dans la main du vieillard.

Ainsi donc le jeu pouvait commencer.

Car nul ne pouvait vider la fosse, cet endroit si populaire en toute heure, qu’un homme d’une plus grande importance que lui. Et après lui avoir livré Qahra sur un plateau avec une grâce toute noble et en paillettes, il sentait qu’il était temps pour lui de resserrer les liens avec l’étranger du Désert.
Avec cet arriviste qui avait saisit le pouvoir par chance, mais aussi talent il fallait l’admettre, pour ensuite le délaisser tant de fois que l’immobilisme s’était saisit du Kaerl.

Et de l’inertie, de la décrépitude, ils renaîtraient tel le Phénix des légendes.
Mais pour cela ? Il fallait d’abord le réduire en cendres.

Retournant en ses appartements et fermant la porte derrière lui à triple tour, il tapa une fois dans ses paumes, se tenant droit et fier.
Une femme portant une tenue somptueuse sorti de derrière les rideaux, son visage couvert d’un masque de nacre et d’argent ne laissait voir que ses yeux d’un ambré délicieux.

- « De quoi avez-vous besoin, Ô Seigneur ? »

Il fit craquer ses dorsales en roulant des épaules et plongea ses yeux d’encre dans ceux de la servante. Il l’avait mutilée pour lui apprendre que la beauté ne lui servirait plus jamais d’arme, son visage n’était aujourd’hui plus qu’une masse informe de tissus cicatrisés de brûlures. Mais il avait épargné son fils, lui montrant sa mansuétude sous réserve qu’elle le serve alors et à jamais, car en tant que Doué son espérance de vie dépassait largement la sienne et un arbre familial pouvait se retrouver soufflé par les vents du destin.

- « Armure, légère mais résistante. Et ajustes la correctement. »

Il n’y avait aucune sympathie dans sa voix, simplement le ton impérieux qu’il réservait à la lie. Fait amusant qu’il en était : il prenait toujours soin de garder la lie proche de lui, assez proche pour lui faire ressentir son pouvoir de vie et de mort, ses compliments et gentillesses étaient bien plus rares avec ces insectes aisément remplaçables qu’avec ceux qui servaient des buts plus utiles que de vider son pot de chambre ou huiler son corps.
La femme s’exécuta prestement, partant chercher ce qui lui était demandé dans la chambre d’armement qui composait facilement un quart de ses appartements. Il patienta, immobile, le regard dur fixé au loin, les lèvres serrées et les oreilles à l’affût.

° Dans tes souvenirs il semble plus faible qu’avant. Prend garde à ne pas l’abîmer, tu connais la peine même pour un malencontreux accident.°

° Ne t’en inquiètes point, de toutes manières il m’est bien plus utile vivant que mort. Même pour après. °

***

Ce fut en armure des pieds à la tête qu’il avait prit le chemin de la fosse, les plaques noires semblant absorber elles-même la lumière tandis qu’un casque en forme de crâne cachait son chef, les plaques coulissaient sans son, faites sur mesure pour sa personne et selon les spécificités données. Lisses, sombres mais dénotant à la fois d’une grande dangerosité et d’une certaine grandeur.

La chevalière d’or de son rang trônait au dessus de son majeur droit comme pour encore plus le dénoter de la populace. Qui pouvait donc se targuer d’être aussi richement protégé ? Qui d’autre pouvait se permettre un tel étalage ? Qui d’autre faisait tout bêtement sa taille ?
Non, l’on voyait le symbole de sa famille façonné d’or sur son poitrail, l’arbre aux branches tortueuses se terminant en poings alors que les racines étaient des épées plantées dans le sol. Un rappel à tout à chacun que les Zenghwei étaient au Kaerl depuis bien longtemps et que nul ne les en délogerait sans arracher la terre sous leurs propres pieds et qu'à ancienne famille puissante venait la puissance et un goût prononcé pour la vengeance.

Passant les couloirs et arcs en ogives, poussant de par sa seule présence ceux qui osaient se tenir sur son chemin il croisa enfin la garde rapprochée du Seigneur place, de ce cher Alauwyr Iskuvar, l’étranger du désert devenu roi de l’Ordre des Ombres. Il s’arrêta donc devant deux qui gardaient l’accès à la fosse et présenta sa chevalière, poing levé et doigts fermés sur la paume.

-« Haut Représentant Valherien Zenghwei. Écartez-vous, il me faut m’entretenir avec notre Maître. »

Ci fait, il ne prit pas la peine d’attendre et força le passage si jamais ceux-ci ne s’étaient point écartés à temps. Il n’avait nul temps à perdre avec des sous-fifres, il donnait aisément le change : celui de l’homme à qui tout était permit, qui était dans son bon droit là où ses pas le menaient.
Foulant les sables de l’un des vomitorums menant vers le centre il observa tout en marchant le Seigneur faire ses passes. Il semblait… préoccupé ? Pas si amoindri que cela au final.

-« Seigneur Iskuvar ! Gloire vous est rendue de vous voir ici garder vos compétences martiales fraîches. »

Sa voix comportait une certaine bonhomie couplée à un respect certain. Il était un animal politique et les dons oratoires étaient bien loin de lui être étrangers. Modulant les voiles de ses cordes vocales pour avoir cet air si martial, si … simple, si honnête.
Oh le Seigneur n’était sans doutes pas dupe, il avait fait ses années à bonne école en ces lieux mais après tout à quoi bon se séparer du fait de donner le change ? C’était un plaisir qu’il gardait proche du coeur. Ôtant le heaume de son crâne chauve pour le tenir sous le bras il entreprit d’incliner bien bas du chef pour saluer le Lord régnant, sa main libre se portant à son palpitant.

-« J’ai ouï dire que vous étiez en ces lieux. Me feriez-vous l’honneur que nous nous entraînions ensemble ? Je pourrai peut-être apprendre l’une ou l’autre technique typique de Ssyl’shar qui pourrait bien me sauver la vie ! »

Il se fendit d’un sourire avant de se relever, ses yeux, ces deux pierres noires se posant dans ceux du Seigneur Ardent avec une certaine avidité.
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 44
RPs : 23
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeMar 9 Juil 2019 - 20:46

Le seigneur n'était pas vraiment préoccupé, juste tendu par rapport à certains mouvements qu'il jugeait manquant de souplesse. Il s'était trop laissé aller ces derniers temps. En même temps, quand un individu comme lui partait ailleurs que de rester au sein du Kaerl, cela ne laissait guère de temps pour s'entretenir. Puis il avait été sérieusement blessé. Peut être tout cela, qui tournait dans son esprit, offrait un air... préoccupé.

Chose certaine était que d'un regard extérieur, le Seigneur Ardente restait un homme qui savait maîtriser son épée. Après quelques passes d'échauffements, il commença à exécuter quelques mouvements avec sa lame dans sa main. Et pas après pas, avait commencé à enchaîner mouvement après mouvement, accélérant chaque geste et rendant les passes d'armes de plus en plus complexes, comme s'il suivait un adversaire invisible, l'invitant à le suivre dans une chorégraphie martiale de plus en plus précise et rapide. Cela dura un moment, avant qu'il ne s'arrête, regarde d'un sourire presque triomphant son lié, qui le surveillait d'un air presque inquisiteur et il reprit ses passes. Tout était presque là : fluidité, précisions des gestes et des positions. Il sentait pourtant un peu de raideur quand il exigeait un travail ds muscles latéraux, là où il avait été blessé des mois avant. Cette rigidité devra vite être réduite, car même si cela ne se percevait que par le regard d'un expert en combat, cela pourrait que le gêner dans un véritable duel. Et en parlant de duel....

°Un de tes loyaux sujets se présente à l'entrée de La Fosse°
°Tiens donc... Je me demande bien qui...°

Estenir n'avait pas eu besoin d'énoncer l'identité du nouveau venu sur les sables de la Fosse. Alauwyr l'avait tout de suite reconnu. Yong'wu Zenghwei, appartenant à la lignée du même nom, venait en effet de pénétrer en lieu et place, vêtu d'une sombre armure légère, dotée de plaques, pour protéger une bonne partie du corps. Alauwyr le regardait déjà avec un regard calculateur. Un homme paré pour la bataille ne pouvait pas venir simplement en petite courtoisie. Cela cachait autre chose. Il le savait.

Le maître-dragon fut très solennel, comme tout sujet ardent se devait de l'être devant le Seigneur en place. Et à cela, Alauwyr lui rendit cette solennité dignement.

''Haut Représentant Zenghwei, tu es sois bien tardif, soit bien matinal. En ces heures, personne ne vient rôder dans la Fosse...Hormis quelques cas. Armure rutilante, arme en place, je présume que tu imaginais une bataille proche ? ''
°Qu'il aurait joué le somnambule oui...°

Le sarcasme de son lié, partagé avec son lié et personne d'autres, faisait sourire mentalement l'humain. Il se doutait très bien pourquoi Yong était venu ici, informé par une paire d'yeux indiscrètes qui s'était empressée de venir le prévenir de sa présence sur l'aire sableuse. Et pour parfaire une belle différence, autant physique que sur leur origine de naissance, le Maître-dragon blanc s'était vêtu avec son armure, comme pour marquer sa position. Ayant connaissance de la présence du Seigneur, il devait bien marquer le coup, n'est ce pas ? Alauwyr lui ne portait qu'une tunique de lin fin et noir, tenue à la taille par une ceinture qui était tout aussi sombre. Pantalon et bottes de cuir noir étaient aussi de bonnes factures. Deux hommes, deux combattants et l'un d'eux affichaient la différence par le port d'une armure.... Est ce qu'un face à face brutal se préparait ?

En tout cas, le Seigneur jouait totalement l'indifférence quand au choix vestimentaire de Yong, nullement perturbé.

''Si tu tiens donc à t'entraîner, pourquoi pas... Il est toujours plus efficace et intéressant d'avoir un véritable partenaire qu'un mannequin de bois ou un fantôme de notre imagination. Tiens tu  garder ton attirail sur le dos ? Sauf si c'est justement un de tes objectifs d'entraînement pour ce soir...Quand à t'apprendre quelques bottes sshyl'sharienne, pourquoi pas... mais avant, faudrait d'échauffer, qu'en dis tu ? ''


[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Signat10 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeMer 10 Juil 2019 - 16:54


Il ne cilla pas au tutoiement, continuant d’offrir son sourire mais ses yeux devinrent plus dur devant cette marque évidente de supériorité. À nouveau le mercenaire avait besoin de marquer son territoire, de pisser sur le sol et d’en faire humer l’odeur pour prouver de façon puérile qu’il était le maître en ces lieux. Avec toute autre personne, il aurait simplement fait quelques pas avant de gifler la personne qui lui manquait de respect, mais avec celui-ci ? Non, il se devait de supporter, d’être bon prince devant ce rappel éternel de sa position inférieure sur l’échelle du Kaerl.

Son sourire s’élargit, découvrant ses dents d’un blanc éclatant à la mention de son équipement. Certes il y avait une certaine dissonance entre l’accoutrement du Seigneur et celui, en armure de pieds en cape, du Valherien.

-« Je pense qu’il vous faut un véritable entraînement Ô Seigneur. Comme vous l’avez mentionné vous-même, un mannequin de bois ne fait pas montre de beaucoup d’esprit guerrier. Aussi, affronter un adversaire en armure me semble bien plus réaliste non ? Après tout, nous étions vêtus d’acier lors de la grande guerre, peut-être pourrais-je vous aider sur ce point si nous nous retrouvions à nouveau dans une guerre ? »

Il fit rouler ses épaules tout en prononçant ces mots d’un ton poli et respectueux, non il ne ferait pas preuve d’outrecuidance ici et surtout pas avec ce personnage qui pouvait, d’un geste, décider de l’exiler ou de l’exécuter. Sagesse se trouvait dans la mesure mais surtout dans le fait de savoir reconnaître la précarité d’une situation et d’agir en conséquence.
Il inclina du chef pour saluer l’ancien mercenaire, main sur l’estomac, avant de se saisir d’une de l’arme qu’il avait amenée en ces lieux.

L’épée était à sa taille, bâtarde pour lui mais à deux mains pour quiconque n’avait pas son gabarit. Le casque retourna couvrir son chef, offrant ce masque de mort au Seigneur pour tout adversaire et la lame fit quelques brefs moulinets, d’une aisance née de l’habitude et de l’expertise avant qu’il ne se mette en garde basse et de côté. La voix sorti sans effort de derrière les fentes du casque, puissante et sûre.

-« Combattre à froid me sied mieux et sert de mise en situation. Qui a le temps de s’échauffer sur un champ de bataille ? »

L’on pouvait entendre le sourire dans sa voix. Si le Seigneur Ardent avait connu bien des batailles, Yong’Wu avait fait la grande guerre et y avait survécu. Là, deux styles bien différents allaient se rencontrer et s’entrechoquer, il comptait bien donner le change sans pour autant déployer l’entièreté de ses capacités, la survie se trouvait dans le fait de ne jamais dévoiler l’éventail complet de son talent, de laisser ce côté de carte inconnue aux yeux des gens.

La prise sur son arme était simple, souple tandis que la lame partait en oblique vers le bas, la pointe de l’arme derrière lui. L’on remarquait sur l’éclat terne du métal que celle-ci n’était pas aiguisée et que l’estoc avait été coupé pour éviter de transpercer malencontreusement son partenaire d’entraînement, il avait tout prévu et cela se voyait, l’innocence de sa présence ici était au-delà du risible et le Zenghwei en était parfaitement conscient. A quoi bon jouer à l’innocent ?

- « A vous l’honneur, Seigneur Iskuvar. »
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 44
RPs : 23
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 20:09

Le Seigneur souverain n'avait pas perdu de temps pour afficher à son tour un sourire qui tirait sur la dangerosité. Il comprenait parfaitement les sous entendus et finalement, arrivait à un peu mieux cerner les implications de la présence de Yong en ces lieux.

°Tu as le pouvoir de le renvoyer à son weyr. Si tu ne veux pas perdre ton temps avec lui, ordonne et il obéira. °
°Je pourrai mon cher, mais il ne faut pas oublier qui est Yong'wu Zenghwei. Il est haut représentant Valherien en plus d'appartenir à une lignée ancienne qui remonte à bien des générations au sein de ce Kaerl. La lignée d'un clan comme le sien compte beaucoup sur la fierté, et de la position des autres vis à vis de son côtoie au quotidien. Donc je ne le renverrai. Je vais lui donner ce qu'il veut. °

Le dragon cendré fit vrombir ses narines, mais pas assez fortement pour que cela parvienne aux oreilles des deux bipèdes qui se préparaient à un affrontement ''amicale''. Il n'était pas convaincu que le choix pris par son lié soit une bonne idée. Malgré tout, il convenait que l'humain ne pouvait guère se dérober à "l'invitation''.

°Et n'aie crainte, je ne vais pas l'embrocher. Au pire, une ou deux coupures, rien de bien méchants. Car je ne doute pas que j'en récolterai au passage...Il est un fervent et loyal au Màr. Il porte sa loyauté à mon égard à un certain niveau. Je ne vais pas me défaire de bons sujets, n'est ce pas ? °

Le dragon noir se contenta de faire penser sa présence dans l'esprit du Maître-Noir. Cela voulait dire beaucoup de choses. Puis, il posa ses yeux ambrés sur Yong, tenant à l'observer dans tous ses mouvements.

''Attention à ce que tu appelles un véritable entraînement mon cher... Selon les cultures, cela peut s'avérer être un échange martial au delà d'un simple exercice d'apprentissage ou de perfectionnement. ''

Son sourire semblait doucement tirer vers l'expression carnassière, comme on le lui connaissait si bien cet air au commencement d'un combat. Puis, pour rendre le salut à son adversaire du moment, il leva son épée pour la mettre à niveau de son visage, fendant son sourire d'une manière bien étrange. Et d'un geste digne, la rabaissa, avant d'exécuter un simplement moulinet. Il était prêt. Le fait que le Haut Représentant Valherien portait l'armure ne l'effrayait pas. Il avait déjà combattu de tels adversaires par le passé. De plus, il avait bien relevé la référence à la Grande Guerre des Kaerls, où lui même en était absent. Et pour causer. Il écumait sur les autres continents à l'époque. Mais est ce que cela faisait une différence, réellement ? Aux yeux du Zenghwei, c'était plus que certain que oui.

''Penses-tu que je n'ai jamais combattu ?''

Il ricana brièvement et le laissa un peu sur sa faim.

''Quand se rapproche le moment de la bataille, le coeur tambourine, propulsant le sang dans tout le corps et dans l'esprit. Les muscles se tendent, tremblent à l'idée de porter des coups mortels à l'ennemi pour l'occire et s'attaquer au suivant....Voilà le véritable échauffement du guerrier des champs de bataille !''

Et comme Yong l'avait invité à attaquer, le Maître Noir ne se fit pas prier. Il lança alors rapidement une offensivement, armé de son épée noire. Et comme il se doutait très bien que son adversaire avait connaissance de bien des choses, alors sa venue lui apprendra bien des choses. Car Alauwyr opta directement pour un enchaînement vif et harcelant. Il voulait découvrir le style ssyl'sharien ? Il allait être servi !


[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Signat10 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 21:53


« De sages paroles, Monseigneur. »

Répondit-il, la voix teintée d’un certain amusement aux derniers mots du seigneur. Il était d’accord sur ce point : un échauffement ne valait que pour les duels propres, sur les belles passes, le spectacle offert. Yong’Wu préférait amplement combattre comme il en était dans la réalité : de façon brutale et expéditive, tirer en longueur ? Très peu pour lui, s’il appréciait tout de même moyennement les diverses joutes qui avaient lieu au Kaerl, pour lui une seule chose comptait : La victoire. Et il n’était pas du genre à offrir une ouverture. Profitant de ses longues jambes il recula d’un pas devant le Seigneur qui semblait s’élancer tel un chat cherchant à abattre un papillon, que de coups, le style Ssyl’Sharien s’approchait donc de celui des elfes et cela l’amusa grandement. Il le laissa d’ailleurs entendre, deux rires de gorge résonnant dans le métal de son heaume tandis que l’épée peinait à l’atteindre.

Sans un mot il bondit vers le seigneur, épaule en avant, la lame ne pouvait rien face aux plaques de métal et il profita de cet avantage pour montrer au Seigneur une fois pour toute ce qu’était qu’affronter un homme de Tol Orëa et non pas l’un de ces prétendants ridicules qui souhaitaient le déposséder de son poste. Que le seigneur esquive ou non ce coup d’épaule qui avait la puissance d’un buffle il se retourna ceci fait, en garde haute, l’épée bâtarde n’ayant toujours pas servi jusqu’ici.

« Et vous, pensez-vous que je n’ai jamais combattu, Ô Seigneur ? »

Il profitait grandement de cet instant, le style du seigneur était souple et furieux. Né d’une grande habitude à combattre des gens dotés de peu de plaques d’armures dans les déserts où il avait grandit puis s’était Lié, si le style Ssyl’sharien fonctionnait face à ceux-là, il n’en était rien pour un individu en armure certes légère mais où les plaques coulissaient toutes entre elles pour ne laisser que de rares points faibles. Vif comme le serpent il lança une attaque d’estoc d’un bras, la manche de métal sur son autre avant bras venant couvrir l’intérieur de son poignet. Et s’en suivirent quelques brefs coups, non pas timides mais quelque peu désintéressés. Le seigneur de part son expérience pouvait aisément voir que le Zenghwei jouait avec lui pour voir ce qu’il avait dans le ventre, pour l’étudier tel un entomologiste face à un insecte cloué sur une plaque de bois.

« Il est nécessaire que vous voyiez le panel de compétences et de défense que peut avoir un Tol Orëanéen, Ô Seigneur. Si jamais nous nous retrouvions pris dans une nouvelle guerre il serait bien dommage que vous n’ayez pas de cadre de références pour vous défendre. »

Insulte implicite en parlant de défense ? Peut-être, quoi qu’il en soit sa voix était restée neutre, presque celle d’un précepteur mais toujours avec le respect inhérent au rang du Seigneur bien entendu. Jamais il ne se montrerait insultant, tout du moins pas de cette façon, non le Yong’Wu respectait la tradition et les lois, ainsi que la hiérarchie, mais se faire tutoyer l’avait mis dans l’humeur de montrer au Seigneur qu’il avait face à lui autre chose qu’un Elfe arrogant maniant sa lame tel un couteau à beurre ou qu’un milicien des dunes.

Il était un vétéran d’une guerre violente de dix ans ayant manqué de détruire le Kaerl Ardent, il avait survécu là où d’autres s’étaient noyés dans leurs sangs en tentant de retenir leurs tripes dans leurs bedaines. Il respirait encore là où d’autres avaient eu les poumons rôtis dans les flammes de Liés, il bougeait encore là où bien des gens avaient perdus des membres à coups de dents, griffes ou d’acier. Son talent était né de la brutalité, de la violence à peine contenue qui avait fait du continent entier un cimetière où des rivières de sang s’étaient écoulées en érodant son paysage.

« Je prend cependant plaisir à observer le style Ssyl’Sharien, celui-ci est plein de grâce, Ô Seigneur. »

Disant cela, l’arme parti de taille dans un coup descendant et remontant en estoc oblique. L’on comprenait pourquoi la pointe de l’épée avait été sectionnée, un tel coup envoyé par les bras puissants du Torhil aurait aisément pu percer un sanglier de part en part.
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 44
RPs : 23
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 22:43

Dans ce début d'échanges, Alauwyr n'était que fluidité dans ses gestes et ses attaques. Certes, il ne sut pas toucher son adversaire dans un premier temps, mais le but premier n'était pas d'anéantir l'autre. L'entraînement qu'ils visaient tous deux n'étaient en fait qu'une forme de partie d'échec, pour s'évaluer l'un et l'autre. Le membre d'un des clans les plus anciens et les plus puissants du Kaerl affrontait le Seigneur en personne, lui-même individu à la place conséquente et à l'autorité indiscutable. Deux hommes à la compétence martiale inégalée, dangereuse voir mortelle, s'affrontaient pour indirectement savoir ce que chacun valait. Le Maître Noir ne se cachait pas, néanmoins, qu'il était évalué sur un autre plan : sa capacité à diriger le Màr, et donc à avoir la loyauté ou non de Yong. Mais si ce dernier gardait le petit espoir d'écraser le Seigneur, il se trompait ; Alauwyr n'avait pas l'intention de montrer quelconque faiblesse. Il était Maître-Noir, Seigneur du Kaerl Ardent.

C'était donc avec le sourire carnassier qu'il affrontait Yong, jouant de vivacité. Son adversaire ne faisait que parer les coups, comme s'il observait ses assauts. Puis, soudain, il passa à l'attaque, visant le bon moment pour faire une passe en avant et tenter de frapper lourdement le Maître-dragon de son épaule armuré. D'un pas en arrière Alauwyr sut l'esquiver et ne perdit pas de temps pour prendre un peu de distance, avec quelques pas en arrière, marchant un peu en biais pour le garder bien en vue. et ce fut au tour du Haut Représentant de lancer l'offensive, tentant sans doute de prendre la main. Mais les coups portés n'avaient pas tout le panache de la volonté, comme si cela servait qu'à titiller le Maître Noir. D'ailleurs, les paroles qui suivirent laissaient soupçonner cette approche. A cette réplique, l'épée sombre frappa l'arme bâtarde de Yong, comme si on le gourmandait d'avoir une insanité. Il en avait même ricané, brièvement.

''Ai-je formulé une quelconque inaptitude au combat, ou d'un manque de connaissance martiale ? Et quand à mes défenses... Ne sous-estimes pas mes potentiels partisans, comme mon savoir que j'ai acquis en dehors des murs kaerliques....''

Yong n'était pas un adversaire à prendre à la légère. Il représentait même un concurrent potentiel si dans un avenir proche, celui-ci décidait de le défier dans la Fosse pour revendiquer le trône Ardent. Mais pour l'instant, il ne s'agissait que d'un ''entraînement''.

Toujours sur ses gardes, Alauwyr sut par après répliquer à l'attaque sournoise de son homologue. La parade fut difficile, car Yong était dotée d'une force physique supérieure à celle d'Alauwyr. L'humain fut contraint de prendre son épée à deux mains pour bloquer l'attaque. Les deux épées grincèrent l'une et l'autre, protestant de leur rencontre d'acier forgé. Heureusement que le bout de l'épée bâtarde était préparée en conséquent, en cas de loupé de la part d'Alauwyr, mais de l'autre côté, il était heureux que le lié d'Estenir avait l'expérience et les réflexes de bretteur d'excellence.

''Joli coup et merci du compliment. J'espère que tu sauras en apprécier la suite...''

Le Seigneur n'avait pas acquis que le savoir Ssyl'sharien. De par son passé et de la manière dont il s'était lié à Estenir, il avait encore quelques cordes à son arc, qu'il se gardait bien de dévoiler. Même si Yong était un Ardent loyal, il pouvait devenir un redoutable ennemi. Donc, autant garder ses plus beaux atouts en réserve.

Alauwyr appuya un peu plus sur son épée, pendant qu'il bloquait celle de yong. C'était dangereux, il le savait. En combat réel, c'était une ouverture potentiellement mortelle. Mais ce n'était pas sans raison. D'un coup, il bondit en arrière, avant de relancer un assaut en avant et de relancer une offensive, toujours dans l'art SSyl'sharien. L'agilité se confrontait bien à la force physique quand on en avait les connaissances. Mais se rajoutait à cela une vicieuse tentative de faire un croc en jambe pendant qu'Alauwyr feintait sur le côté droit de Yong.



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Signat10 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 0:19


« Loin de moi l’idée de vous sous-estimer, Ô Seigneur. Mais le style de combat de Tol Orëa est fort différent de ceux que l’on trouve en Rhaëg. »
Et le seigneur rattaqua de plus belle, il émit un petit bruit appréciateur derrière son heaume lorsque celui-ci para son attaque d’estoc avec une belle efficacité, venant même réussir à tenir tête à ses muscles d’acier. Là se trouvait un homme qui avait une grande valeur martiale aussi l’Iskuvar remonta dans son estime là où autrefois il ne l’avait vu que comme un arriviste et un usurpateur.

« Merci, Ô Seigneur. J’en salive d’avance ! »
Sa voix trahissait un sourire, non pas moqueur mais bel et bien appréciateur et cela se ressentait fortement, à la voix de part le ton que de par son langage corporel qui se voulait moins brut et plus raffiné. Lors que l’ancien mercenaire sauta en arrière, Yong’Wu se remit bien vite en garde maintenant à une main, supportant avec aisance le fait d’avoir une arme longue maniée par une seule de ses paumes. Celle-ci était d’oblique vers le sol, pied droit en avant, gauche en arrière et la main gauche jouant des phalanges comme pour préparer quelque chose.
Et les coups plurent à nouveau, faisant s’écarter la lame avec des parades plus élaborées qu’il ne sortait que dans les cas où son adversaire avait réellement du talent car il risquait bel et bien la défaite ici. Mais l’erreur de l’Iskuvar fut de sous-estimer sa mobilité lorsqu’il tenta de lui faire un croc-en-jambe, celle-ci se souleva pour cueillir le lord en plein poitrail et le dégager.

Il gloussa de plaisir, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas utilisé cette technique qui en révélait sans doutes un peu trop sur ses compétences mais soit, il s’amusait réellement pour une fois. Toute défiance qu’il put avoir s’effaça au profit de l’appréciation et de l’expectative d’un superbe duel d’entraînement où, enfin, il était mis à rude épreuve. La sueur coulait derrière les plaques, et il baissa légèrement le chef pour que celle-ci ne vienne pas troubler sa vision, s’avançant pour rattraper le seigneur à l’aide de ses grandes jambes, il reprit le petit ballet, celui de tourner autour de l’adversaire en se mettant à nouveau en garde.

Et vinrent enfin de véritables attaques de sa part, les coups étaient larges, vifs, rarement d’estoc mais venant avec plus de poids et de force lors du mouvement de retour lorsqu’il s’aidait de son autre main. Il avança, encore et encore, poussant dans ses amples connaissances martiales pour offrir enfin un adversaire de taille au Lord Ardent.

« Je vois maintenant que je n’aurai jamais dû m’inquiéter de l’issue du Duel entre votre grâce et l’elfe. Votre talent est indéniable, Ô Seigneur. »
Ceci dit, l’épée sauta dans son autre main, tenue par la lame et le pommeau fusa vers le seigneur dans un coup généralement réservé contre les adversaires en armures de plaques et il recula, prêt à encaisser la suite des évènements. Il n’y avait nulle flagornerie dans son ton, pour l’une des rares fois de sa vie il parlait sans ambages, point de flagornerie ici, celle-ci se serait montrée superflue et insultante. Il para les coups suivants en se remettant en garde haute mais vint un coup qui le fit reculer et sourire plus largement. S’il n’avait été en armure, sa vie aurait été perdue. Cela faisait si longtemps qu’il ne s’était pas senti en danger, qu’il n’avait pas affronté d’adversaire réellement capable de lui tenir tête ! Aaah ce plaisir intense qu’il ressentait l’aurait rendu hilare s’il n’avait pas tant besoin de concentration.
Il recula à nouveau, ne quittant pas le lord des yeux tout en se maintenant sur la défensive. Il lui fallait encore analyser le Seigneur des flammes pour savoir à qui il avait réellement à faire. Un mercenaire doué ou un véritable membre de l’Ordre au talent consommé ? Là était toute la question et il était impatient d’avoir une réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Alauwyr Iskuvar
Seigneur du Kaerl Ardent
Seigneur du Kaerl Ardent
Alauwyr Iskuvar


Date d'inscription : 31/08/2013
Présentation : Alauwyr Iskuvar
Messages : 44
RPs : 23
Race : Humain
Âme-Soeur : L'Empereur Noir Estenir
Fonction : Seigneur Ardent
Affiliation : Clan Dominant
Alignement : Chaotique Mauvais (Kaerl Ardent)
Ordre Draconique : Ordre Draconique d'Ombre (Kaerl Ardent)

[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitimeDim 21 Juil 2019 - 11:08

Alauwyr avait en effet un peu négligé le fait que son adversaire avait appris à avoir une certaine mobilité malgré le poids de son armure. En même temps, un guerrier éprouvé par la guerre ne pouvait que posséder cette science, sauf s’il était réellement inapte. Le Maître noir avait déjà porté des armures aussi épaisses que celles de Yong, mais il avait rapidement privilégié les armures plus légères, bardées de cuir et de cottes de mailles, offrant une agilité plus adéquate et moins entravantes que les versions à plaques. Et il ne valait pas négliger le savoir-faire des forgerons ardents…Mais en attendant, il devait se préoccuper de la rapidité de réaction du Haut Représentant.


Le croc en jambe fut paré avec habilité et Alauwyr fut contraint de reculer d’un bon pas, pour ne pas se faire piéger dans la réaction de contre-attaque de Yong. Puis le ballet reprenait, encore une fois, entraînant les deux redoutables combats dans la danse. Il n’y avait plus réellement d’entraînement, mais un combat qui servait à éprouver les connaissances de l’un et de l’autre.

malgré le port du heaume de Yong, Alauwyr voyait son sourire et le regard luisant de plaisir. Cet Ardent se plaisait à savourer chaque instant, chaque mouvement, ravi d’affronter un homme à sa mesure. Voir plus que ravi même. Car l’homme ne lésinait guère sur les éloges. L’évocation de l’Elfe ne passait par contre pas inaperçu. Mais il ne releva pas, car il devait demeurer concentré sur le combat qui exigeait expertise et savoir-faire martial. Et heureusement qu’il ne visait pas l’annihilation du représentant du clan Zenghwei…. Car il n’y avait aucun doute que les deux hommes étaient dans la capacité d’occire l’autre.


Yong avait décidé de prendre le dessus, s’imposant à Alauwyr et l’obligeant à un peu reculé, avant que celui-ci ne reprenne la main. Yong voulait offrir un combat digne de ce nom… Alors le Maître Noir allait lui servir ce qu’il savait…Le style ssyl’sharien était riche mais guère adapté pour un combat de longue haleine. Oui, ce combat demandait énormément d’efforts et d’endurance. Alauwyr avait des gouttes de sueur visibles. Ses muscles commençaient à protester de l’effort qu’il exigeait d’eux, car il y avait bien un moment qu’il n’avait suivi une activité physique vive et brutale.

Malgré cette douleur inhérente à un trop gros effort musculaire, il souriait. Il était plus que ravi de combattre. Et son sourire s’élargit encore plus quand il décida de monter d’un dernier cran… Si Yong espérait voir autre chose que du combat de Nomade mercenaire, alors il en allait en avoir pour son grade… Tout en veillant à ne pas le blesser, même par accident. Mais Yong n’était pas un faible non plus.



Un ricanement retentit quand Alauwyr lança une offensive, brutale et frontale, usant d’abord de sa main droite pour tenir son épée et attaquer son adversaire dans un art martial totalement différent du ssyl’sharien. Les coups portés étaient plus fins, plus calculés, mieux maîtrisés. Un style qui ne serait sans doute pas inconnu de Yong, car Alauwyr avait appris bien des choses de son ancien maître, un céleste en exil, en déchéance de sa propre intégrité, qu’Alauwyr avait fini par tuer. Nul doute que Yong reconnaîtrait certaines actions, vu que lui, avait connu la guerre. Et là, Alauwyr obligeait Yong à suivre s’il ne voulait pas subir une sérieuse blessure. S’il voulait un adversaire à la hauteur, il allait être servi.

Puis d’un coup, Alauwyr passa sa lame à la main gauche. De sa main droite, il invoqua une boule de feu, aux flammes ténébreuses. Sans attendre, il visa Yong ; juste ses pieds.


[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Signat10 [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Logo_n13
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] Quelques jours après la réunion du Concile Empty
MessageSujet: Re: [RP] Quelques jours après la réunion du Concile   [RP] Quelques jours après la réunion du Concile Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Quelques jours après la réunion du Concile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Màr Tàralöm, le Kaerl Ardent :: La Fosse-
Sauter vers: