Le Deal du moment : -25%
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande ...
Voir le deal
52.80 €
-14%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Far Cry 6 (PS5)
51.49 € 59.89 €
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] Sérénade pour Torhils

Aller en bas 
AuteurMessage
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:32

14e jour de Llefelysku 919

[RP] Sérénade pour Torhils 9f8u
Elérion le Bronze


Il avait neigé ces derniers jours. Des nuages semblaient couronner les toits pentus de Lòmëanor. Les habitants balayaient devant leur porte les feuilles mortes apportées par un vent glacial, tandis que les enfants jouaient avec les derniers flocons rescapés avant qu’une pluie sale ne remplace ces derniers. Il faisait frais ce soir-là, pour la célébration en l’honneur de la déesse de l’amour. La population de Tol Orëa s’avérait relativement croyante. L’ensemble des coutumes étaient respectées, tous les dieux honorés. Si certains s’offraient des petits présents ce jour d’hui pour prouver leur attachement à leur famille, d’autres arpentaient les rues de la cité en quête des chants, des danses, des rites et des jeux proposés par les auberges et autres tavernes de passage dans l’espoir surréaliste de rencontrer l’élu(e) de son cœur.

Mon regard perdu dans la contemplation de cette frivole effervescence, par-delà la vitre, je ne pus m’empêcher de soupirer. En me retournant, je surpris le regard mi désapprobateur mi compatissant de la vendeuse. Elle devait se demander ce qu’un gaillard comme moi pouvait trouver comme occasion à bouder la fête des amoureux. Comment dire… Ma vie sentimentale était un désastre – quand ce n’était pas un désert. Et, de fait, je n’avais pas de temps à perdre avec ces futilités. Dépenser mon maigre pécule pour ces bêtises ? Hors de question ! Faire l’erreur de croire à l’amour éternel et fidèle ? Que nenni !
Je repris ma progression dans la boutique. L’étagère proposant des lotions pour lustrer les écailles me faisait de l’œil. Tous ces produits pour prendre soin de son dragon coûtaient chers mais ils en valaient la peine. Après son dernier bain de mer, Elérion était revenu avec des coquillages entre ses écailles. Cela avait été un calvaire de tous les enlever ! En me dirigeant vers les brosses pour dragon de grande taille, je manquai trébucher contre une Chevalière Engloutie entourée de son armada de lézards de feu complètements fous. Je retins un grognement et m’emparai de la brosse géante. L’échoppe était bondée aujourd’hui. Ma parole, tout le monde était amoureux de son Lié pour venir dans cette boutique précisément le jour où je faisais mes courses ?

Se mêlant à la foule en liesse – ou pressée de rentrer chez soi bien au chaud -, Elérion sillonnait les rues commerçantes de la bourgade. Il promenait ses yeux curieux sur tout ce qu’il voyait. Les vitrines décorées aux couleurs de la déesse honorée. Les couples qui se tenaient par la main. Les enfants qui couraient entre les passants. Les inévitables mendiants et escrocs de tous poils. Sa grande taille et sa musculature, semblables à celles d’un Torhil, permettaient au Bronze de se frayer sans mal un passage. Sa peau burinée par le soleil tranchait avec la pâleur hivernale qui régnait sur la ville. Une bise glacée soulevait ses mèches de cheveux blonds comme les blés. Il dépassait d’une bonne tête de la foule.

On le bouscula. On s’excusa. Il continua son chemin. On accrocha sa manche de manteau. On ne s’excusa pas. Elérion jeta un regard aigu à un pauvre bougre au nez rougi par le froid, qui lui tendait un petit papier plié en quatre en l’implorant du regard.

- S’il… S’il vous plait ! Vous pouvez donner ceci à ma place ? C’est pour la fille-là, avec les yeux argentés. C’est une surprise… Vous pouvez le faire pour moi, s’il vous plait ?

Si Elérion connaissait le principe de la fête en l’honneur de Llefelys, cela ne signifiait pas qu’il en comprenait toutes les subtilités. Il hocha la tête et prit le papier. L’autre s’esquiva sans demander son reste avec un sourire soulagé. Le dragon se dirigea dans la direction indiquée. Face à la vitrine d’une échoppe se trouvaient quatre jeunes filles. Laquelle était-ce ? L’une d’elles se tourna à demi et il aperçut l’éclat gris de son regard derrière la cascade de ses cheveux bruns. Il franchit la distance qui les séparait après un instant d’hésitation. Il la fixa du regard en se raclant doucement la gorge pour attirer son attention.

- Excusez-moi. Je dois vous donner ceci.

Et il lui tendit poliment le petit papier. Lequel contenait des mots d’amour maladroits. « Tu es la plus belle fleur du jardin du monde. Sois ma princesse et je serai ton chevalier servant. » Elérion n’avait aucune idée de ce que contenait le message, ni de ce qu’il devait faire ensuite. De fait, il était probable qu’il ne comprenne pas non plus l’embarras de la situation.

Car hélas, à deux pas de là, une autre fille aux yeux gris s’en allait gaiement avec ses amies.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:33

Entre la brise froide et les quelques flocons restants, quelques enfants s’amusaient à courir ici et là pour s’amuser avec la neige, prenant soin de ne pas embêter les adultes qui discutaient ou déblayaient la rue pavée juste devant chez eux. Ottilia se baladait avec Briinah sans pour autant profiter des doux instants qui s’offraient à elle. Aujourd’hui, c’était la soit disant fête de l’amour. En temps normal la chevalière en aurait bien profité avec toutes les décorations et les délicieuses senteurs, mais voir autant de gens si proches la mettait en rogne. Elle savait très bien pourquoi, tout comme son âme-sœur.  A chaque personnes ou couples qu’elle voyait et qui s’embrassaient, l’image de l’elfe qui lui avait voler un baiser lui revenait en mémoire. La torhille avait tout fait pour se débarrasser de cette image, en vain. Heureusement, la Verte était toujours là pour lui redonner le sourire et lui avait proposer d’aller à Loméanor pour se changer les idées et avoir quelques saucisses au passage.

Le temps passait relativement vite, aucun admirateur secret ne vint glisser un petit papier ou une proposition dans sa poche ou dans les doigts gantés de la torhille. Peut-être était-ce la présence de la dragonne qui dissuadait les gens de venir. Ou bien personne ne s’occupait d’elle, tout simplement. Ottilia soupira de soulagement et s’arrêta devant la vitrine d’une échoppe pour voir ce qu’ils pouvaient bien vendre à l’intérieur. Il s’y trouvait des breloques en tout genre, des vêtement chauds plus au fond et de quoi se mettre aux pieds pour la saison froide. Non loin de là, trois fille papotaient sur divers sujets qui n’étaient d’aucune utilité à ses oreilles de chevalière. Parler de garçons, de mariage et tout ce qui allait avec ne l’intéressait pas du tout. Du moins pour l’instant. Un jour peut-être qu’elle y songerait, si Briinah ne prenait pas les devants. La petite saurienne avait l’air particulièrement intéressée par les mâles de son espèce. Ottilia avait découvert par la suite que la frivolité était dans la nature des vertes. A quoi Flarmya avait-elle pensé en la liant à Briinah ? Voulait-elle qu’elle aille plus vers les hommes ? La chevalière repoussa cette pensée puis chercha son âme-sœur lorsqu’elle se rendit compte de sa disparition. Au moment où elle eut une idée d’où la chercher, quelqu’un l’interpella. La chevalière se tourna vivement et vit un torhil qui la dépassait bien en taille. Il s’excusa et lui tendit un petit papier qu’elle lut non sans rougir.

« Vous êtes sérieux ? Vous vous êtes sûrement trompé de personne... »


L’embarras s’empara ainsi d’Ottilia qui, une fois de plus, ne savait pas comment réagir. Par chance, un éclat vert familier apparu dans son champ de vision. Briinah, en train d’avaler une saucisse, se planta devant le torhil.

*Ottilia, je savais pas que tu fréquentais des dragons. En plus il est même pas du kaerl.*

La chevalière secoua un peu la tête pour rependre ses esprits.

*Non mais, je fréquente pas des dragons ! En plus je suis pas censée savoir que c’en est un.*

*C’est pour ça que je te le dis.*


Briinah grogna, amusée, et s’assit à côté de sa liée. Ottilia planta son regard dans celui du dragon qui se présentait sous sa forme de bipède et chercha ses mots.

« Hmm… Dites moi, ce n’est pas de vous ce mot j’espère. Parce que sinon, c’est vraiment… Bizarre. »
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:33

Même après quelques années d’observation des bipèdes, y compris en côtoyant son propre Lié, Elérion ne saisissait pas encore toutes les subtilités qui les animaient. L’attitude de la jeune torhille lui parut concorder avec l’embarras qu’on pouvait attendre en se faisant interpeller subitement par un inconnu. Il lisait de l’étonnement dans ses yeux gris. Mais aussi de l’incompréhension, sans savoir d’où celle-ci venait. Le mot ne semblait pas lui faire plaisir. Elérion répondit à son interrogation en fronçant les sourcils.

- Pardon ?

Un éclat vert passa furtivement devant ses jambes avant de se planter devant lui. Une dragonne avalant goulûment une saucisse – sortie d’on ne savait pas où – le dévisageait sans honte. Elérion releva les yeux sur la jeune fille, devinant qu’il s’agissait d’une nouvelle Chevalière. Il ne se souvenait pas de l’avoir croisée, ni elle ni sa Liée, au Màr Luimë. Mais il pouvait se tromper.

- Je ne suis que le messager. Ce mot ne vous était pas destiné ?

Il n’y avait pourtant pas tant de filles aux yeux argentés dans cette rue. Se serait-il trompé ? Passablement confus, il jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et aperçut l’homme qui lui avait remis le message. Celui-ci se frappa le front du plat de la main. Le faux torhil pencha la tête de côté. Quelque chose lui échappait.

- Vous n’êtes pas la promise de cet homme ?

Soit elle avait honte et cet amour n’était pas partagé, soit il s’était bel et bien trompé de fille. Fichus bipèdes qui se ressemblaient tous ainsi emmitouflés dans leurs vêtement d’hiver… Le regard fixe de la dragonnelle le mettait particulièrement mal à l’aise. Une sensation de démangeaison parcourait sa peau. Il mourait d’envie de prendre sa forme originelle. Cet embarras agissait tel du poil à gratter sur cette enveloppe magique.

- Je suis désolé, finit-il par déclarer en affaissant les épaules. Je vous ai confondu avec une autre… Je suis un piètre messager.

Il rendit son regard à la Verte et toucha doucement son esprit.

° Mes excuses à ta Liée, petite sœur. °
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:36

A l'instant où le dragon à l'apparence de Torhil lui répondit par une autre question, composée d'un seul mot, Ottilia eut l'envie soudaine de disparaître et de se faire minuscule au milieu des hautes montagnes enneigées du Vaendark. Non, vraiment, cette situation était plus qu'embarrassante. Enfin, le fait de savoir que le dragon n'était en fait qu'un messager et qu'il avait fait erreur sur la personne aurait dû la soulager, si seulement elle n'avait pas vu l'auteur du message se taper sur le front et que la véritable destinataire du message s'en allait avec ses amies. La chevalière se serait décomposée intérieurement si Briinah n'avait pas été là à ses côtés.

*Au moins, on peut dire qu'il n'est pas doué avec les relations entre les couples celui-ci *

Les yeux de la dragonne reflétaient son amusement et un petit filet de fumée s'échappa de ses naseaux. Le dragon-torhil s'excusa de l'avoir confondue avec une autre. Qu'il soit dragon ou non, il semblait lui aussi mal à l'aise. Ottilia se sentit dans l'obligation de lui dire quelque chose et de ne pas le laisser ainsi. Elle prit une grande inspiration pour calmer ses émotions et se lança.

"Vous savez, ce sont des choses qui arrivent. Qu'on soit dragon ou non, on peut bien se tromper un jour ou l'autre. Enfin... La situation est certes embarrassante, mais qui sait, un jour peut-être qu'on rira en y repensant."

La chevalière esquissa un petit sourire pour se montrer confiante, bien qu'intérieurement elle le soit moins. Le dragon rendit son regard à la jeune verte et s'excusa auprès d'elle via son esprit. La dragonelle se mit sur ses deux pattes arrière et les ailes entrouvertes pour garder un certain équilibre et lui répondit.

*J'accepte les excuses pour ma liée alors. Mais c'est pas grave si elle a l'air aussi embarrassée. Elle l'est à chaque fois qu'un homme s'approche d'elle en lui faisant un petit compliment.*

Briinah se rassit tranquillement, un brin de malice apparaissant dans ses yeux.

*Ma liée a toujours du mal à accepter les compliments, alors je la pousse un peu pour l'aider. Elle fait comme si elle n'aimait pas ça, elle à beaucoup progressé depuis que je suis à ses côtés.*

Au moment où Ottilia ouvrit la bouche pour parler, un flocon de neige passa devant elle. La chevalière leva la tête pour observer le ciel et vit d'autres flocons qui descendaient lentement vers le sol. Certains n'eurent jamais l'occasion de se poser car une dragonne verte les attrapaient avant qu'ils ne puissent atteindre leur destination. La jeune torhille laissa quelques flocons se déposer au creux de sa main avant de la secouer pour les déloger.

"Je ne pensais pas qu'il allait encore neiger aujourd'hui."

Elle reporta son attention vers le dragon.

"Au fait, comment vous appelez-vous ? Je ne crois pas vous avoir déjà croisé quelque part."
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:38

Elérion ne se souvenait pas d’avoir vécu pareille situation auparavant. C’était très embarrassant. Il n’aurait pas cru les sans-écailles si chatouilleux sur leur manière de déclarer leur affection. Quoiqu’avec moi, son propre Lié, il aurait dû soupçonner ce fait depuis longtemps. Chez les dragons, tout lui paressait plus simple, plus naturel. Si une femelle plaisait à un mâle, ou vice-versa, le langage corporel parlait plus sûrement que les mots pour s’en apercevoir. Sauf s’il s’agissait d’une reine. Tout devenait plus complexe en présence d’une reine. Mon Bronze était bien placé pour le savoir.

Fichus bipèdes et leurs imbroglios relationnels… Hey ! J’entends tes pensées, gros lézard ! Ne t’avise pas de me comparer à tous les bipèdes que tu croises !

- J’ai hâte que ce jour vienne, répliqua Elérion en clignant des yeux comme une chouette, toujours aussi confus. Je préfère en rire plutôt que d’être une source de malaise.

Il secoua les épaules, non dans un haussement désinvolte comme le ferait un homme mais davantage comme un dragon étirerait ses ailes. La forme humaine le démangeait de plus en plus. Sa perplexité face à la Chevalière - et le comportement des bipèdes en général – déréglait sa magie. Il n’était jamais bon de contrarier un dragon sous cette forme car maintenir celle-ci demandait trop d’énergie et de concentration pour ne pas être affectée par des émotions négatives. D’autant plus qu’Elérion ne s’entraînait que peu à la maîtrise de ce pouvoir.

Il sourit. Réflexe de son enveloppe humanoïde ou réminiscence de ses observations, ses lèvres s’étirèrent en un sourire attendri en regardant la dragonnelle attraper en l’air les flocons de neige. Lui-même n’aimait guère la neige – et le froid de manière générale. Il était une créature issue des profondeurs volcaniques. La chaleur aride d’un désert lui seyait davantage que ce climat hivernal. Il n’appréciait la neige que parce que ça lui rappelait son imbécile de Lié, neishaan né au Vaendark. En l’occurrence, moi.

- Nous ne nous sommes jamais croisés, en effet. Je m’appelle Elérion. Félicitations pour votre union à toutes les deux. Votre Empreinte s’est faite récemment, non ?

Il ne pouvait pas se targuer de connaître l’ensemble des habitants du Màr Luimë. Il pouvait en revanche se remémorer les différentes Empreintes qu’il avait vécue depuis son intégration à son nouveau foyer. Il ne reconnaissait pas la jeune torhille ni sa Liée, ce qui n’avait rien d’étonnant. Cependant, il savait qu’aucune Empreinte ne s’était déroulée à la bonne période pour que la petite Verte puisse être née sur les sables blancs du Kaerl Englouti.

- J’espère ne pas vous avoir faire perdre votre temps.

Elérion le Neutre, toujours aussi poli au point d’en être ridicule !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:38

Elerion semblait toujours aussi confus, malgré ce qu’Ottilia lui avait dit. Il est vrai que la situation était des plus embarrassante, mais il ne servait à rien de rester dans cet état plus longtemps. Le dragon esquissa tout de même un sourire, bien qu’il n’avait plus l’air d’être très à l’aise sous sa forme humaine. Ce sourire était apparu grâce à Briinah qui s’amusait avec les flocons de neige. La verte avait un don pour redonner le sourire aux gens, quelle que soit la situation. La jeune chevalière en avait déjà fait l’expérience. La dragonnelle était une véritable source de bonheur. Puis Elerion se présenta et demanda à la torhille si leur Empreinte s’était faite récemment.

« Je suis Ottilia. Merci pour les félicitations. Notre Empreinte s’est faite en fin Mystraku. Il n’y a même pas deux mois donc. »

En entendant le mot Empreinte, la verte releva la tête en direction de son âme sœur avant d’aller se coller contre ses jambes pour essayer de se réchauffer un peu.

*Je commence à avoir froid. On rentre bientôt ? *

A ces mots, Ottilia se baissa pour prendre la petite saurienne dans ses bras et la garder contre elle en l’entourant de ses bras recouverts par son épais manteau. Cela faisait un petit moment que les deux liées se baladaient dans les rues de Loméanor et le froid commençait à avoir raison de la petite Verte au sang froid. La jeune chevalière reporta son attention vers Elerion qui espérait de ne pas leur avoir fait perdre du temps.

« Oh non, au contraire. On est là depuis un petit moment. Je pense qu’on serait peut-être mieux au chaud. Vous ne savez pas où ils vendent des bonnes boissons chaudes ici ? Je sais très bien où aller quand je suis au Kaerl, mais ici je connais déjà un peu moins. »

Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:42

Ah oui… Les bipèdes supportaient encore moins bien la chaleur que les dragons. Il s’en souvenait maintenant. Concernant la petite Briinah, qui pouvait compter avec ses écailles les jours qui s’étaient écoulés depuis sa sortie de l’œuf, il n’ignorait rien de sa fragilité. Mais l’extrême faiblesse des humanoïdes face au climat l’étonnait toujours. Pour des races aussi prolifiques et ayant colonisé tous les continents, leur piètre robustesse dans certaines situations devenait cocasse. Elérion ne les jugerait pas sur ce point. Il avait conscience que sans son feu intérieur, qui permettait de réguler sa température de créature à sang-froid, lui aussi serait couvert de fourrures et de cuir pour se protéger de l’hiver.

- Enchanté Ottilia, répliqua le Bronze avec un sourire encourageant. Oui, je connais quelques endroits pour se restaurer et se protéger du froid par ici. Cela fait plusieurs années que j’explore Lòmëanor avec mon Lié – quand il n’est pas trop occupé ailleurs…

… A faire n’importe quoi, merci Elérion, j’avais compris.

Il releva les yeux, parcourut la foule du regard un instant, en quête d’une tignasse d’argent vieilli, soudain soucieux.

- Il ne devrait pas tarder à me rejoindre. Je crois qu’il était coincé dans une boutique prise d’assaut par les clients. Une histoire de promotion sur les lotions pour écailles de dragon, il me semble.

Je n’étais pas prêt de sortir de ce guet-apens. Elérion aurait alors tout le loisir de sympathiser, ou de se ridiculiser, avec ces deux-là. En apercevant la file interminable devant la caisse et tous ces gens les bras chargés de paquets, je l’enviais presque…

- Un peu plus loin dans cette rue se trouve une auberge de bonne réputation. C’est un lieu assez calme. Vous pourrez vous y abriter.

Jetant un coup d’œil à la Verte lovée dans les bras de sa Liée, il se demanda si la politesse lui était connue. Il ne s’agissait ni d’un jugement ni d’une marque de désapprobation. Néanmoins, il s’étonnait que personne ne lui ait appris à se présenter elle-même, de dragon à dragon. Elle était encore jeune et en pleine phase d’apprentissage ; lui-même était un mâle dans la force de l’âge et un peu trop à cheval sur les règles et les convenances. Il n’y avait rien à pardonner dans cet écart au protocole. Il devait cependant admettre qu’il aurait été curieux de connaître le nom de sa mère et son Kaerl.
Un dragon se présentait généralement en énonçant sa lignée maternelle, ce qui était un gage d’honneur et de fierté. Certes, lui-même avait appris à taire la sienne, par prudence, depuis quelques temps. Il était parfois autant détesté chez son ancienne famille que dans la nouvelle. Mieux valait ne pas dévoiler à tous les inconnus la source de sa honte.

- Je peux vous accompagner, si vous voulez ? Je crois qu’un certain « chevalier servant » m’en veut encore pour ma maladresse…

Son sourire s’agrandit, ourlé de malice autant de que courtoisie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:43

Le sourire d’Elérion faisait plaisir à voir et fit également sourire Ottilia. D’ordinaire, elle ne souriait pas ou très peu face aux inconnus, mais le fait de parler avec un dragon sous forme humanoïde et sans son lié avait tout d’une chose assez exceptionnelle pour elle. Mais ce lié était apparemment bloqué dans une boutique pour des lotions à écaille en promotions. La torhille prit un air pensif, se demandant si elle ne devait pas intéresser d’un peu plus près de ces produits. Elle devait en avoir utiliser deux, voire trois fois, sans plus. Peut-être Briinah apprécierait-elle de se faire chouchouter et d’avoir de belles écailles brillantes. Promis, une fois rentrée au kaerl, elle irait voir les marchands pour trouver ce qui conviendrait le mieux pour une petite dragonne aux couleurs d’une pierre semi-précieuse. La chevalière sortit enfin de ses pensées pour revenir vers le dragon.

« Si les lotions sont tellement prisées et en plus en promotion, je pense que votre lié risque de ne pas pouvoir sortir avant un petit moment. En tout cas, j’espère pour vous qu’il en sortira avant demain matin. »

Ottilia laissa échapper un petit rire, avant de se reprendre.

*On dirait que je commence à avoir de l’effet sur toi. *

Un grognement satisfait s’échappa de la gorge de la verte.

«Enfin, je vous remercie pour m’avoir indiquer une petite auberge sympa. J’aime beaucoup cette ville, mais ça ne fait même pas un an que je suis au kaerl alors je ne la connais pas beaucoup. Surtout que je ne suis jamais venue de ce côté là de Loméanor. »

Ottilia essaya de mettre sa liée un peu mieux dans ses bras. Celle-ci commençait à peser de plus en plus lourd et ses griffes n’arrangeaient rien. La verte s’accrocha à l’épaule de sa liée pour l’aider à mieux l’installer en faisant attention de ne pas trouer son manteau. Elérion demanda alors s’il pouvait les accompagner à l’auberge car une certaine personne lui en voulait encore.

« Bien sûr, pas de problèmes. Et puis ça fera une occasion de mieux apprendre à se connaître. »

La torhille se dirigea donc vers la direction indiquée par le dragon quelques instants plus tôt. Une fois arrivés à l’auberge, Ottilia demanda un thé bien chaud et alla s’installer à une table, après voir déposer la verte au sol.

« Tu commence à faire ton poids, en plus d’avoir bien grandi. Bientôt je ne pourrais plus te porter. »

*Et je ne pourrais plus t’accueillir dans mon bain non plus *


Briinah fit semblant d’être triste, mais elle savait très bien que ça allait arriver tôt ou tard. Alors elle préférait en profiter au maximum. Un jour, ce serait à son tour de porter sa liée et lorsque ce jour arriverait, elle en serait fière. Tel un chat, la verte sauta sur la table et s’assit en faisant face à Elérion.

*Au fait, ma liée ne m’a pas présentée tout à l’heure. Et comme je pensais à autre chose, je ne l’ai pas fait non plus. *

La dragonnelle marque une pause, le temps de chercher ses mots, se remémorant ce qui disaient les autres dragons. C’était la première fois qu’elle se présentait à un dragon étranger à son kaerl. Enfin, elle trouva quoi dire et leva la tête en bombant sa poitrine, toute fière d’elle.

*Je suis Briinah, fille de la Reine Dorée Ky'rinth. Et j’ai deux sœurs, une avec qui….*

Ottilia laissa échapper un petit rire face au comportement de son âme-sœur. Malheureusement pour la verte, elle la fit descendre de la table malgré ses protestations lorsque la serveuse arrive avec son plateau rempli. La torhille prit sa tasse et la remercia avec un petit merci.

*Méchante, tu m’as coupée ! *

*Tu t’en remettra. On ne grimpe pas sur les tables, je te l’ai déjà plus d’une fois. *


La petite verte se coucha sur le ventre à côté de sa liée et fit semblant de bouder.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:45

Le trio s’installa confortablement dans l’auberge. Il y avait peu d’animation dans la salle commune, à l’heure actuelle, car la plupart des gens fourmillait encore dans les rues et les échoppes tant que le soleil brillait dans le ciel. Il y régnait pourtant une atmosphère chaleureuse. Dans un coin de la pièce, un barde pinçait les cordes de sa harpe avec dolence, les yeux fermés et souriait lorsqu’il entendait un écu d’or tomber dans son gobelet. Outre les habituelles conversations, c’était bien le seul bruit qui rompait le crépitement des flammes dans l’âtre.

Après avoir commandé un lait de chèvre, Elérion s’assit en face d’Ottilia. Il ne se départissait pas de son sourire bienveillant – quoiqu’un peu distant. La jeune Chevalière lui semblait être quelqu’un de bien. S’il mettait de côté sa touchante candeur et sa timidité naturelle face à tout inconnu, il la soupçonnait d’être une Céleste – ou bien une Engloutie particulièrement ouverte d’esprit, ou même une Ardente un peu folle excellant dans le jeu d’acteur. Qu’importe !

- J’aime beaucoup cette partie de la ville. C’est la plus animée que je connaisse et aussi la mieux fréquentée, de mon point de vue.

Certains quartiers de Lòmëanor favorisaient la bonne entente entre les habitants et les trois Kaerls, d’autres s’épanouissaient sous les lois d’un Ordre Draconique particulier et dans quelques-uns, enfin, régnait l’anarchie la plus complète. Vivre à Lòmëanor ne devait pas être de tout repos.

Le manège de la dragonnelle lui tira un bref éclat de rire, tout ce qu’il y avait de plus sincère. Une fois la Verte assise près de sa Liée et en train de bouder, il calma son hilarité et inclina légèrement la tête dans sa direction.

° Il est temps que je me présente aussi de manière plus officielle. Je suis Elérion, un dragon bronze du Màr Luimë, fils de Lye’Den. °

Ainsi, sa première intuition avait été la bonne. Ottilia était bien une Céleste. Il existait cependant la possibilité qu’elle soit une transfuge, même si sa dragonne était née du ventre d’une reine céleste – lui-même en était un parfait exemple – mais il resta sur sa première idée. C’est pourquoi il ne regretta pas d’avoir tu la couleur d’écailles de sa génitrice. On n’avait jamais vu une fille de Dorée et un fils d’Incarnate devenir amis sans pour autant oublier l’ascendance méprisable de chacun.

- Je suis très content de rencontrer à nouveau des membres du Màr Menel, poursuivit-il à l’intention de la torhille. Je suis moi-même un membre du Kaerl Englouti. Peu de contacts existent entre nos deux Kaerls, ce que je trouve très dommageable, surtout à notre époque. J’estime qu’on a beaucoup à apprendre des uns et des autres. Serait-ce…

Il s’interrompit comme on déposait leurs commandes sur la table. Il jeta un bref regard hésitant à la ronde. Il ne souhaitait pas attirer trop l’attention sur la Chevalière car cela semblait la mettre à l’aise. Il comptait les chances de croiser des membres des autres Kaerls sur les griffes d’une patte ces temps-ci. La politique de renfermement du Seigneur Seram n’arrangeait absolument pas les choses. La diplomatie et le commerce extérieurs étaient les premiers secteurs à en pâtir. Et que dire, dans ce cas, des apports culturels ?

- Serait-ce trop indiscret de vous demander des nouvelles de votre Màr ? Je ne le connais pas bien. Je n’en sais sur lui que par le biais des voyageurs et des quelques dragons célestes que je croise à l’occasion. Comment est-ce, de vivre là-haut ?

Il rajusta son séant sur son siège, ses prunelles passant d’un vert d’eau enthousiaste à un jaune légèrement anxieux. Il craignait de mettre la jeune fille dans l’embarras avec ses incessantes questions. Il renchérit bientôt :

- Bien sûr, vous êtes libres de me demander ce que vous voudrez sur le Màr Luimë en échange ! Dans la limite du raisonnable.

Un éclat de Solyae frappa les vitres et fit naître une ombre gigantesque derrière la frêle silhouette de Briinah. L’image d’une dragonne esseulée traversa l’esprit d’Elérion. Dealra l’exilée n’avait pas reparu depuis longtemps. Il regrettait de ne plus avoir de ses nouvelles. Il avait peur qu’il ne lui soit arrivé quelque chose. Elle paraissait si fragile mais, comme il le savait fort bien, les apparences étaient trompeuses. Sans doute errait-elle encore à travers la Terre de l’Aube, ou aux confins de Rhaëg, poursuivant inlassablement sa quête, pour espérer réunir les intérêts de sa Liée et son propre foyer. Grâce à elle, il avait compris qu’aucun idéal, aucun Kaerl, n’était exempte du mensonge, pas même le fier et pur Kaerl Céleste qui se croyait si parfait.

Elérion chassa le souvenir de Dealra de son esprit mais non de son cœur. Il observait Ottilia et Briinah de ses yeux inquisiteurs tout en sirotant son lait de chèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:46

Tandis qu’Elérion se présentait, Briinah releva la tête et le fixait avec de grands brillants, visiblement très intéressée. La verte finit par se lever et alla se mettre à côté du bronze en faisant basculer son arrière train de gauche à droite pendant qu’elle marchait, puis s’asseoit.

*Contente de faire ta connaissance Elérion le bronze. Est-ce qu’on pourra rencontrer ton lié ? J’ai envie de voir à quoi il ressemble. Et je suis sûre qu’il pourrait intéresser ma liée. *

Un bruit sourd, comme si une masse venait de tomber sur la table, suivit d’un « Aïe » se fit entendre à la fin de la phrase de la dragonnelle. Ottilia avait laissé tomber sa tête sur la table en entendant les propos de son âme-sœur, faisant ainsi comprendre a la jeune saurienne qu’elle était nullement intéressée par les hommes. Du moins pour l’instant. La torhille se releva en massant son front et jeta un regard désespéré à Elérion.

« Je comprend pas pourquoi elle essaye de me faire rencontrer toutes les personnes qu’elle croise. A croire que c’est un comportement inné chez elle. Un jour elle va réussir à me mettre dans une situation plus qu’embarrassante. »

La chevalière laissa échapper un petit rire nerveux. Briinah, quant à elle, vint se frotter aux jambes de sa liée.

*C’est parce que sinon tu te fera jamais de nouveaux amis. A part les deux que tu as, tu ne vois personne d’autres. Alors j’essaye de régler ton problème. *

Puis Elérion se présenta comme membre du kaerl englouti et demanda des nouvelles du kaerl céleste. Qu’est-ce qu’Ottilia pouvait bien dire du kaerl céleste. Parler des festivités post empreinte qui ont réjoui plus d’un membre du kaerl ? Qu’il y faisait bon vivre ? Pourquoi pas.

« Hmmm. Je ne sais pas trop quoi dire du kaerl, il n’y a pas grand-chose d’intéressant à raconter ces derniers temps. Il y a eu l’Empreinte que j’ai passée... »

* Avec le Ambroise qui s’est fait giflé par la Dame devant tout le monde ! *


La torhille manque de s’étouffer avec sa propre salive, tandis que Briinah frétillait de joie en repensant à ce qu’il s’était passé.

« Hum, sinon tout le monde s’est réjouit de la fête qui a suivi l’Empreinte. Un banquet au lever du soleil, c’est plutôt original je trouve. Puis ma liée s’est amusée à dévorer un peu tout ce qui lui tombait sous la patte pendant qu’un chevalier m’avait kidnappée pour danser avec lui »

Un sourire étira les lèvres d’Ottilia lorsqu’elle évoqua ce souvenir. Ce n’était pas désagréable, même si elle désirait ardemment rejoindre son lit.

« Sinon à part ça c’est plutôt calme. Les marchands sont de nouveau de sortie avec leur étals garnis. Sinon puisque je peux aussi vous poser des questions Elérion, comment c’est au kaerl englouti ? Il ressemble à quoi ? Il paraît qu’il est sous un grand dôme et qu’on peut voir les poissons nager. C’est agréable d’y vivre ? C’est comme même bizarre de vivre sous l’eau… Enfin c’est aussi bizarre de vivre sur une île volante. »


Ottilia hésita un instant sur d’autres questions, puis ce fut Briinah qui pris la parole.

*Pourquoi les engloutis se sont enfermés chez eux ? C’est nul de s’isoler de l’extérieur. *

La chevalière haussa les épaules, contente d’avoir éviter de formuler elle-même la question.
Revenir en haut Aller en bas
Galaad Lucis
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Galaad Lucis


Date d'inscription : 20/02/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 44
RPs : 32
Race : Neishaan
Âme-Soeur : Le Bronze Elérion
Affiliation : Concerné
Alignement : Loyal Neutre (Kaerl Englouti)
Ordre Draconique : Ordre Draconique Neutre (Kaerl Englouti)

[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitimeLun 25 Fév 2019 - 15:47

Un interlocuteur peu avisé éprouverait sans doute l’envie de se gausser de la jeune femme. Pas Elérion. Sous ses dehors un peu rustres, voire bourrus en tant qu’humanoïde – davantage semblable à un barbare nomade du désert avant d’évoquer le glacier de sagesse de sa forme draconique -, il était un être curieux, tolérant, ouvert à tout pour peu qu’on lui explique calmement et précisément les choses. Il refusait de porter le moindre jugement avant de connaître parfaitement l’objet de son attention. Et quand un avis hâtif avait la méprise de se faufiler dans ses pensées comme dans ses actes, il était toujours le premier à s’en repentir amèrement, comme s’il venait de fauter avec la pire engeance de Kaziel.
Non, Elérion ne se moquerait pas d’Ottilia. Il lui glissa une pensée pour elle en ces termes :

° Briinah est le miroir de votre âme, votre jumelle complémentaire. Vous devez vous habituer chacune à reconnaître votre reflet dans l’autre. C’est un dur exercice qui demande du temps. Ce qu’il vous manque, elle peut vous l’apporter. Le quotidien est parfois embarrassant pour le dragon également… °

Il sourit avec bienveillance mais ne peut s’empêcher d’ajouter, toujours pour Ottilia seule, avec une pointe d’humour, avec un regard amusé en direction de la Verte :

° Votre Liée est une Verte. Les dragonnes de cette couleur sont réputées très… Sociables. °

Il rit sous cape en imaginant les futures frasques de la dragonne lorsqu’elle serait travaillée par les hormones.
Le dragon reprit son sérieux en un temps record. Soudain, le Màr Menel se peignait sur les murs ternes de l’auberge, resplendissant d’or et de marbre, apparaissant tel un mirage aux yeux scrutateurs du Bronze. Il tentait d’imaginer ce Kaerl Céleste, vu par les yeux de ses habitants, par les bribes de récits et de rumeurs qu’il avait auparavant entendu. Le désir de connaître ces lieux par lui-même s’installa durablement dans son cœur. Le tison de la curiosité le piqua davantage lorsqu’il vit Ottilia s’embarrasser des propos de sa Liée. A l’évocation du Second giflé par sa propre Dame, il songea, mi soulagé mi contrit, que le Màr Luimë n’était pas si mal loti, finalement.

- Le Màr Luimë, comment le décrire fidèlement… Il est sis sous la mer, en un écrin de pierre et de magie, sous un dôme qui laisse voir la vie marine s’ébattre et qui forme un semblant de ciel, au-dessus de nos têtes. C’est une magnifique cité. Il fait bon y vivre… Je suppose. Mon Lié en parlerait mieux que moi. Je peux vous affirmer que le lieu de repos des dragons, en tous les cas, est enchanteur. Le Màr-Sous-Les-Eaux n’est pas exempte de défauts mais il représente bien plus qu’une citadelle imprenable. Ses palais sont d’albâtre et d’ivoire, ses reines d’argent aux éclats stellaires, ses valeurs en demi-teintes et…

Réalisant qu’il décrivait avec beaucoup trop d’emphase son Kaerl pour ne paraître ridicule, il se tut brusquement. Se rasseyant de manière à se tenir droit sur son siège, Elérion reprit son souffle, posément, calmement et lâcha un petit rire.

- Pardon. Je crois que je me suis emballé.

Il croisa les prunelles changeantes de la fille de Dorée et poursuivit avec gravité :

- Je vous donne raison sur ce point, Briinah. Je regrette également cet état de fait. Je ne suis pas en mesure de comprendre tout ce qui se trame dans les hautes sphères politiques de mon Màr. Mais mes expériences passées m'ont appris une chose essentielle : il ne sert à rien de fermer ses portes au reste du monde. Car cela n’empêche pas le reste du monde de s’intéresser à vous. J’espère que le Seigneur Seram comprendra son erreur…

Cette situation ne durerait pas. Le Kaerl Englouti était une véritable poudrière depuis des mois. Il suffisait d’une étincelle pour tout remettre en cause. Peut-être demain, peut-être jamais. Une chose était certaine : Elérion n’en serait pas seulement le spectateur.

Je m’introduisis sur ces entrefaites dans la taverne. Avisant le colosse qui me servait de Lié, je m’affalai près de lui sans hésiter, déposant ma besace pleine à craquer à mes pieds. Je posai brièvement mon front contre le bois, fermant les yeux, avant de me redresser tout à fait et de faire signe au tavernier. Dieux, que j’avais soif !

- Franchement, gros lézard, commençai-je avec humeur – plus par habitude que réellement par rancune -, j’te remercie pas. Tu m’as laissé affronter la foule tout seul. Il y avait cette foutue Chevalière – tu te souviens de la cartographe qu’on a croisé à la Tour du Cadastre ? bah voilà – qui m’a entraîné dans son monologue… Ça a duré dix ans ! Et son armada de lézards de feu, tous en train de me fixer de leurs petits yeux, pendant qu’elle parlait… Le cauchemar ! Ah non, plus jamais ça !

Ce ne fut qu’au dernier mot prononcé de ma plainte que je m’aperçus, fort peu élégamment, de la présence de deux inconnues face à Elérion. J’hésitais. Une fraction de seconde.

- Hum… Bonjour. Moi c’est Galaad. J’suis son Lié, me présentai-je brièvement en désignant le Bronze à côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] Sérénade pour Torhils Empty
MessageSujet: Re: [RP] Sérénade pour Torhils   [RP] Sérénade pour Torhils Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Sérénade pour Torhils
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Tol Orëa - Reste du Continent :: Lòmëanor-
Sauter vers: