Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + 50€ sur le compte ...
319 €
Voir le deal

Partagez
 

 [RP] Bon sang ne saurait mentir

Aller en bas 
AuteurMessage
Arjuna Tlaloc
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Arjuna Tlaloc


Date d'inscription : 08/08/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 157
RPs : 124
Race : Torhil
Âme-Soeur : Le Bronze Athebyn
Fonction : Forgeron
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Bon sang ne saurait mentir Empty
MessageSujet: [RP] Bon sang ne saurait mentir   [RP] Bon sang ne saurait mentir Icon_minitimeLun 20 Sep 2021 - 20:01

[RP] Bon sang ne saurait mentir Ugn4
[RP] Bon sang ne saurait mentir 5fb3[RP] Bon sang ne saurait mentir Yv43
Crédits : Sia25ackerman, modifié par Heryn, et Angevere
Zornith

21 Mystraku 919

Les premiers rayons de soleil effleuraient à peine les plus hauts toits de la cité, les volets étaient fermés, les rues vides… Mais le port bruissait d’activité. Au sud d’Orën, comme dans tous les ports du Rhaëg, Solyae ne rythmait pas seul la vie des marins. Kainalu et ses marées avaient autant voire plus d’importance que la course de l’astre du jour. Et, parmi l’effervescence qui régnait sur les quais, parmi les marins qui se bousculaient pour apprêter les navires au départ, les deux femmes qui se faufilaient en direction du dernier ponton passaient presque inaperçu. Presque. Quelques regards se tournèrent bien vers la deuxième, celle aux cheveux bleus : le tissu fluide et chatoyant de sa robe, semblable à la soie du Ssyl’Shar, ne se voyait pas souvent sous ces latitudes et encore moins au lever du jour sur les quais du port. Néanmoins, le travail n’attendait pas et l’expression froide de la femme avait de quoi décourager les plus désoeuvrés.

*Je ne comprends toujours pas pourquoi tu t’obstines à voyager ainsi.*

La femme aux cheveux blonds, celle qui marchait en tête, leva les yeux au ciel.

*Pour la même raison qu’il y a dix ans et que tous les ans depuis. Je croyais que les enfants de Flarmya avaient une mémoire formidable et qu’ils n’oubliaient jamais rien.*

Un éclair orange passa brièvement dans le regard bleu de la femme à la robe de soie.

*Je persiste à penser que c’est inutile.*
*Mais tu n’as aucune autre solution à proposer.*
*Tu n’auras qu’à dire que tu as voyagé à pied.*

Tesni dut se mordre les lèvres pour retenir le rire moqueur qui y montait. On l’aurait regardé de travers si elle s’était mise à rire toute seule.

*Un marin ne voyage pas à pied.*

Les lèvres de Zornith se tordirent en une moue agacée. Sa Liée invoquait toujours la nécessité de garder le secret de l’existence des dragons, mais la bleue savait que ce n’était pas la seule raison à ce voyage absurde.

*Tu aimes ça,* finit-elle par émettre, accusatrice.
*Oui,* reconnut la demi-sang sans hésitation.
*C’est dangereux.*
*Oh, je t’en prie. On va longer la côte pendant une semaine. À ce compte-là, descendre les escaliers des Spires aussi, c’est dangereux.*
*Tu sais combien de ces coques de noix disparaissent tous les jours ? insista la dragonne. Et combien de marins ne rentrent jamais au port ?*
*J’en ai une petite idée, oui, merci.*

La sécheresse dans la voix mentale de la jeune femme fit comprendre à la bleue qu’elle avait été trop loin. Tesni pouvait essayer de donner le change, elle ne pouvait pas complètement cacher à sa dragonne la tristesse qui l’avait envahie à la mention des marins disparus. Un peu embêtée – même si elle restait persuadée d’avoir raison – Zornith se garda de reprendre son argumentation. Elle se contenta de suivre sa Liée en silence, sa désapprobation visible sur son visage tout autant que palpable par leur Lien.

Sur ce quai perdu quelque part au milieu de la Thálassie, la demi-sang n’avait plus grand-chose de commun avec la maîtresse dragon du Màr Menel. Vêtue d’un pantalon descendant jusqu’à mi-mollet et d’une tunique en algue ondine si simple qu’elle en devenait presque informe, son sac sur l’épaule et son manteau sur le bras, elle avait plus l’air d’une habituée de la mer que d’une guerrière de l’Escadrille Galastden. Seuls son port de tête droit et sa démarche assurée, tandis qu’elle louvoyait parmi les travailleurs, pouvaient trahir son véritable métier. Mais tous ses interlocuteurs depuis la veille n’y avaient vu que du feu et elle n’avait eu aucun mal à se faire recruter sur un navire qui prenait la direction de son village d’enfance.

Ce ne fut qu’à la vue dudit navire, amarré au dernier ponton, que Zornith rompit le silence.

*Tu vas perdre un temps fou.*
*Oui.*
*On pourrait arriver en quelques minutes.*
*Oui.*
*Tu pourrais passer les prochains jours avec ta famille au lieu de naviguer inutilement.*
*C’est le principe des vacances, de faire des trucs inutiles.*
*Des vacances ? À trimer sur un bateau pendant une semaine ?*
*Oui.*

Elles arrivaient au pied de la passerelle. Tesni salua le capitaine d’un signe de main puis se tourna vers sa Liée. Elle déposa son sac à ses pieds et enlaça la dragonne dans une brève étreinte.

« Ne t’en fais pas, on se reverra vite. »

Et sous le regard mécontent de la bleue, elle ramassa ses affaires et monta à bord. Un des marins lui jeta un regard méfiant.

« C’est qui, celle-là ?
*Je t’en pose des questions, moi ?* songea la sang-mêlé, agacée.
— Ma belle-sœur, répondit-elle toutefois, presque sans agressivité. Mon frère a disparu en mer il y a deux ans. »

C’eut au moins le mérite de faire taire le curieux qui ne l’arrêta pas quand elle alla poser ses affaires dans ses quartiers avant de remonter sur le pont. Il lui restait encore quelques minutes avant de devoir participer à la manœuvre et elle en profita pour aller se poster à la poupe. Seule face à l’océan, elle pouvait sentir la structure de bois vibrer sous ses pieds et ses mains, au gré du léger roulis. Elle prit une profonde inspiration, tandis qu’un sourire étirait lentement ses lèvres. Comme chaque année, elle était heureuse de pouvoir profiter de la permission qu’elle avait demandée. Trois semaines loin du Kaerl. La première pour l’aller, la seconde pour visiter sa famille, la troisième pour le retour. Zornith aurait pu la déposer en quelques respirations dans les bois en bordure du village mais, outre le fait que ça aurait soulevé des questions, ça l’aurait privée de retrouver la mer. Mieux valait rejoindre un port qui brassait des gens de tous horizons, c’était plus discret.

Le second brailla un ordre dans son dos et la sang-mêlé abandonna sa contemplation pour aller prendre son poste. Les vacances commençaient.

~*~

1er Isashaniku 920

Solyae était déjà haut dans le ciel lorsque Tesni atteignit l’orée du bois. Pourtant, elle ne quitta pas tout de suite le couvert des arbres. Un bref coup d’œil aux alentours lui permit de repérer, un peu à l’écart du chemin mais toujours dans la pénombre des végétaux, une pierre assez grande pour servir de siège. Elle la rejoignit en quelques pas et s’y installa, tandis qu’une sorte de ronronnement résonnait dans son dos. Le chat qui se faisait entendre ainsi devait avoir un sacré coffre, mais la demi-sang sourit et s’appuya contre la tête écailleuse qui vint se poser près d’elle.

*C’était une belle Éclosion.*
*Oui.*

Les deux Liées se turent, savourant le moment et les souvenirs que la cérémonie matinale avait ravivé. Leur propre Empreinte.

Tesni avait atteint son village d’enfance l’avant-veille, après un voyage sans incident, malgré les craintes de sa dragonne. Son seul regret était de n’avoir pu profiter de Ler que quelques heures, puisqu’il avait dû reprendre la mer à l’aube du dernier matin de l’année. Enfin… ça lui avait au moins évité de devoir se rendre à la Fête des Fous. Les festivités du village n’étaient pas aussi exhubérantes que celles de Lòmëanor – du moins, ce qu’elle en avait entendu dire – mais la jeune femme ne les appréciaient guère. Elle pouvait porter tous les masques et les costumes qu’elle voulait, ses cheveux trop dorés trahissaient toujours son identité parmi les ondins du village et, Ler et Somhairle avaient beau l’y trainer tous les ans, elle ne s’y amusait jamais vraiment. Mais, cette année, son frère aîné avait fort à faire pour surveiller ses enfants et, comme son frère cadet n’était pas là, elle était restée tranquillement à la maison. Et bien lui en avait pris, puisque Zornith l’avait réveillée à l’aube.

Depuis dix ans, la routine de Tesni était immuable. Tous les jours qu’elle passait au village, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, elle commençait sa journée dans les bois. Sa famille ne s’en inquiétait pas, elle avait toujours eu besoin de ses moments de solitude. Petite, c’était sur la corniche, à présent, c’était dans la forêt. Mais ce qu’ils ne savaient pas, c’était qu’elle n’était pas seule. Elle allait retrouver sa Liée. Et elles ne restaient que rarement dans les bois. En quelques secondes, l’Interstice leur permettait de se rendre partout : un lac au creux des montagnes, une baie entourée de falaises… ou, comme ce matin-là, au Màr Menel où les enfants de Niallàn avaient décidé de naître.

Mais les minutes passaient et son absence avait déjà été plus longue que d’ordinaire. Si elle tardait encore, on risquerait de s’inquiéter. Et puis, elle avait encore des cadeaux à distribuer à ses cousins, puisqu’elle s’était contentée de sa belle-mère et de ses frères et sœurs le jour de son arrivée.

Avec un soupir de bien-être, elle caressait une dernière fois le tour de l’œil de sa Liée, quand celle-ci recula soudain sous le couvert des arbres.

*J’entends quelqu’un approcher.*

Un peu déçue de se voir rattraper si vite par le monde réel, Tesni croisa les bras mais ne bougea pas de sa pierre. Si l’intrus ne la voyait pas, elle comptait bien le laisser passer son chemin pour profiter de quelques minutes supplémentaires avec sa dragonne.


[RP] Bon sang ne saurait mentir Logo_bronze_athebyn_2
☼ Carnet de route ☼
Alter ego : doubles comptes et PNJs
Avatar : Ryan Kinkade, par Buffshiro, modifié par Rūna Sălv


Dernière édition par Arjuna Tlaloc le Ven 8 Oct 2021 - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deghan Muir
Aspirant(e)
Aspirant(e)
Deghan Muir


Date d'inscription : 08/08/2021
Sexe : Masculin
Messages : 3
RPs : 2
Race : Ondin
Maître : Tesni Muìr (PNJ)
Affiliation : Maison Galastden
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Bon sang ne saurait mentir Empty
MessageSujet: Re: [RP] Bon sang ne saurait mentir   [RP] Bon sang ne saurait mentir Icon_minitimeMar 28 Sep 2021 - 14:05

Le jeune homme était revenu par un matin ensoleillé, il avait atteint le port de son village avec une légère brume qui s’échappait de l’eau. Il était arrivé juste à temps pour la fête qui avait lieu chaque année au village. À peine quelques jours plus tard il apprit que Tesni était de retour, le cœur de Deghan tressauta de joie en entendant la nouvelle, suivi de peu par le départ de Ler. Lui-même avait déjà hâte de reparcourir le monde, voir de nouveaux camarades, de nouvelles terres et de nouvelles expériences. De plus, il s’était bien entendu avec son capitaine la dernière fois, et il avait déjà sa place à bord. Bien sûr, il était très heureux de revoir sa famille et ils lui avaient tous beaucoup manqué. Il avait aussi réellement attendu avec impatience la fête du village, toutes les personnes qu’il avait côtoyées depuis tant d’années.

Ce fut donc avec une réelle joie qu'il se déguisa pour la fête, il prit un costume plutôt classique du village, mais cela n'empêcha pas les habitués de le reconnaitre au premier coup d’œil. Beaucoup de gens l’arrêtèrent pour lui demander comment il allait, pour savoir si sa famille allait bien, s’il pouvait rendre visite, boire un verre. Il mit donc un long moment avant de se rendre compte qu’il manquait quelqu’un à la fête. Tesni n’était pas là, pourtant il savait qu’elle était bien arrivée à bon port. Elle était si voyante d’habitude, impossible de la louper, ses beaux cheveux blonds la trahissaient à coup sûr. Était-elle malade ? Avait-elle besoin de repos ? Deghan continua donc la soirée en s’inquiétant quand même un peu. Ce ne fut que le lendemain quand il ne revit pas Tesni qu’il commença à deviner quelque chose de louche. On lui dit que c’était normal, qu’elle aimait bien s’isoler. Deghan ne comprenait pas bien ce qui pouvait pousser sa cousine à faire cela. Cependant dans un premier temps il attendit, parce qu’on lui assura que c’était mieux ainsi qu’il fallait la laisser se reposer. Puis, le temps passa et la famille entière commença à s’inquiéter. Puis, l’heure du repas été proche. Ivanna ne put s’empêcher de commencer à parler mariage… Le mariage ? Hum. Il y avait l’air d’avoir un certain consensus sur le sujet, sur le fait qu’il devait trouver une bonne épouse. Le jeune ondin n’avait pas trop envie d’avoir beaucoup d’enfants qu’il n’élèverait pour ainsi dire pas. Il n’avait pas envie de faire ressentir à ses enfants ce qu’il avait ressenti. Deghan se proposa donc spontanément pour aller chercher sa cousine et fonça vers la forêt. On lui donna des indications pour qu’il puisse facilement la retrouver. Il chercha quelque temps, et pour tout dire il ne l’aurait pas forcément vu s’il n’avait pas entendu un bruit venant d’un très gros animal. Vraiment très gros. C’est là qu’il vit Tesni et qu’il entendit son chant. Son chant était vraiment différent d’habitude, ce qui n’était pas pour plaire au jeune homme. Il ressentait presque une hostilité, puis il y avait comme un deuxième chant dans les environs. Il y avait vraiment quelque chose de louche. Deghan avait peur. Il se sentait traquer par une force inconnue. Il commença néanmoins par affirmer la raison principale de sa présence.

— Tesni, le repas est bientôt prêt. Et la famille s’inquiète.


Dis Deghan qui regardait tout sauf Tesni. Avec un peu de recul, il s’aperçut que Tesni n’avait pas l’air si anxieuse que ça avec ses bras croisés et qu’elle avait l’air d’aller bien. Certes, cousine avait toujours l'air d'être contrarié, et le jeune ondin n'arrivait toujours pas à en comprendre les raisons. La curiosité l'emporta cependant, et il commença à poser beaucoup de questions.

— Tu as croisé un gros animal Tesni ? J’ai l’impression que les branches ont été secouées, regarde elles bougent encore!


Il ne s’approcha pourtant pas, s’attendant à voir l’animal surgir d’une seconde à l’autre.

— Il ne t’a pas fait mal ? C’était quoi ? Tu as eu le temps de le voir ?


Les questions s’enchainèrent plus vite que lui-même l’aurait voulu. La créature n’avait pas dû aller loin, les créatures s’arrêtaient souvent quand elles se sentaient cachées, sûrement pour éviter de faire du bruit. En même temps, le marin était curieux. Il n’avait jamais entendu parler d’une créature aussi grosse dans les bois. Les océans regorgeaient de créatures immenses, et c’était sans compter sur les histoires de marins qui parlaient de créatures dépassant toute cohérence. Malgré sa peur, son imagination commençait à prendre le dessus, et il se dit que si la créature n’avait pas blessé Tesni, ni lui, elle n’était pas si méchante que ça. Beaucoup d’animaux pouvaient faire mal, mais seulement quand eux même avaient peur. Il commença donc à regarder intensément vers l’endroit qui avait marqué un mouvement en espérant voir quelque chose. Il s’attendait presque à un bruit comme pour dire « je suis là, mais ne t’approche pas ».

— Tu crois qu’elle est toujours là ?

Un sourire apparu sur le visage de Deghan. Enfin quelque chose de nouveau ? si près du village ? C’était incroyable. Il pourrait raconter ça à tous les gens du village.
Revenir en haut Aller en bas
Arjuna Tlaloc
Chevalier Dragon
Chevalier Dragon
Arjuna Tlaloc


Date d'inscription : 08/08/2019
Sexe : Masculin
Présentation : URL
Messages : 157
RPs : 124
Race : Torhil
Âme-Soeur : Le Bronze Athebyn
Fonction : Forgeron
Affiliation : Maison Dalneÿs
Alignement : Neutre Bon (Kaerl Céleste)
Ordre Draconique : Ordre Draconique de Lumière (Kaerl Céleste)

[RP] Bon sang ne saurait mentir Empty
MessageSujet: Re: [RP] Bon sang ne saurait mentir   [RP] Bon sang ne saurait mentir Icon_minitimeMar 19 Oct 2021 - 0:32

[RP] Bon sang ne saurait mentir Ugn4
[RP] Bon sang ne saurait mentir 5fb3[RP] Bon sang ne saurait mentir Yv43
Crédits : Sia25ackerman, modifié par Heryn, et Angevere
Zornith

Malheureusement pour la tranquillité de Tesni, l’intrus ne passait pas son chemin sans la repérer. Pire, il la cherchait et s’arrêtait pour lui parler. Enfin, pire… En réalité, ce n’était pas si terrible, puisque l’intrus en question était un de ses cousins et même un de ceux qu’elle appréciait plutôt. À l’irritation première de voir son moment de tranquillité interrompu succéda le soulagement de reconnaître Deghan – et non un villageois quelconque – saupoudré d’un peu de honte pour avoir inquiété le reste de la famille. Un rapide coup d’œil au ciel lui apprit que le jeune homme n’exagérait pas et que Solyae avait effectivement bien avancé sa course dans le ciel. Plus encore que ce qu’elle imaginait. Nainsí et les autres devaient effectivement se demander où elle était passée.

Elle réprima un soupir et se leva de son siège, en époussetant machinalement ses vêtements, comme elle l’aurait fait pour son uniforme. Lorsqu’elle n’était pas en service, et plus encore lorsqu’elle était en vacances, elle ne prêtait pas une grande attention à sa tenue. Elle prenait soin de ses vêtements, comme de toutes ses affaires, mais les notions de mode ou d’élégance lui passaient bien au-dessus de la tête. En revanche, elle faisait toujours en sorte que son uniforme soit le plus impeccable possible. Il en allait de l’image de son Escadron et de son Kaerl…

Sauf qu’elle était en vacances, et ni son cousin ni sa famille ne savaient qu’elle n’était pas une simple navigatrice.

« C’est vrai qu’il est tard, je n’ai pas fait attention à l’heure, s’excusa Tesni. Allons-y, je ne voulais pas… »

... inquiéter la famille.

Elle n’eut toutefois pas le temps de terminer sa phrase ou de rejoindre son cousin sur le chemin que celui-ci lui posait des questions à propos… d’un gros animal ?

« Quoi ? »

La demi-sang leva à nouveau les yeux, mais vers les arbres ce coup-ci, pour constater qu’il avait encore une fois raison. Les branches bougeaient.

Et merde.

*Bravo pour la discrétion.*
*Tu peux parler, tu ne l’as pas entendu arriver non plus.*
*Mais c’est à moi de rattraper le coup maintenant.*

« Je vais bien, affirma donc la jeune femme. Et je n’ai rien remarqué d’anormal, ça doit être le vent. »

Ce n’était pas faut, techniquement. Zornith n’avait rien d’anormal pour quelqu’un qui connaissait son existence. Mais elle se doutait que ses paroles ne suffiraient pas à son cousin. Il était trop curieux – et avait un côté trop intuitif – pour se contenter de ça. Et elle ne voyait pas ce qu’elle allait bien pouvoir ajouter pour le convaincre d’en rester là.

*Rien. Il n’y a pas besoin d’excuse, il a le Don.*
*Quoi ?!*

Incrédule, Tesni dut faire appel à toute sa maîtrise d’elle-même pour ne pas de tourner vers les bois et jeter un regard noir à sa dragonne.

*C’est une blague ?*
*Non. Il a le Don.*
*N’importe quoi. Ça fait dix ans qu’on vient ici, tu l’aurais senti avant.*
*Je ne l’ai jamais vu de si près.*
*Ça ne t’a jamais gênée jusque-là.*
*Alors peut-être que son Don ne s’était pas révélé avant. Je ne sais pas. Mais là, il l’a.*

En tout cas, Don de Flarmya ou pas, il possédait celui de poser des questions gênantes et de ne pas lâcher le morceau quand il avait une idée en tête.

*Ça me rappelle quelqu’un.*
*Je me passe très bien de tes commentaires, tu sais.*

Agacée de se retrouver dans une situation qu’elle n’avait pas envisagée, prise entre les affirmations calmes et imperturbables de sa Liée et les questions curieuses de son cousin, Tesni ferma les yeux une seconde comme si ne plus la voir pouvait faire disparaître la scène. Hélas, quand elle rouvrit les paupières, une fraction de seconde plus tard, non seulement rien n’avait changé, mais en plus elle ne put manquer le sourire de Deghan. Ô Kainalu et Flarmya ! Il paraissait à deux doigts de bondir dans la forêt à la recherche de la grosse bête qu’il imaginait s’y trouver. Avec raison, mais là n’était pas la question.

Avec un soupir, qu’elle ne chercha pas à réprimer cette fois, la demi-sang rendit les armes et se laissa retomber plus qu’elle ne se rassit sur la pierre qu’elle occupait quelques instants plus tôt.

« D’accord, tu as deviné juste. Il y a bien quelque chose, je l’ai vu, il ne m’a pas fait mal et il est toujours là. Mais avant que je t’explique quoi que ce soit, tu dois me promettre de garder le secret. »

Ses yeux bleus se posèrent sur son cousin, cherchant à capter son regard, histoire de s’assurer de la sincérité de son serment. Il y avait des choses avec lesquelles on ne transigeait pas. Le secret autour de l’existence des dragons en faisait évidemment partie, tout comme le respect de la parole donnée. Connaissant Deghan comme elle le connaissait, Tesni craignait qu’il n’aille raconter son aventure à tout le monde, et elle ne voyait qu’une promesse obtenue avant la révélation pour éviter ce désastre.

« Je suis sérieuse, insista donc la jeune femme. Tu ne dois répéter ce que je vais te dire à personne, ni ici, ni ailleurs. Pas même à la famille. »

La famille justement… Elle allait les attendre parce qu’ils n’étaient pas rentrés. Tant pis. Nainsí et ses frères et sœurs savaient bien qu’elle avait tendance à vadrouiller un peu. Ils ne s'inquièteraient pas trop. Du moins l’espérait-elle.


[RP] Bon sang ne saurait mentir Logo_bronze_athebyn_2
☼ Carnet de route ☼
Alter ego : doubles comptes et PNJs
Avatar : Ryan Kinkade, par Buffshiro, modifié par Rūna Sălv
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



[RP] Bon sang ne saurait mentir Empty
MessageSujet: Re: [RP] Bon sang ne saurait mentir   [RP] Bon sang ne saurait mentir Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Bon sang ne saurait mentir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tol Orëa, la Terre de l'Aube :: [RPG] Rhaëg - Ensemble du Monde :: Les Continents Extérieurs :: Orën-
Sauter vers: